Auteur Sujet: Vivre avec  (Lu 28502 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Liesel

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 158
  • Vivre avec...
Re : Vivre avec
« Réponse #75 le: 05 Septembre 2017 à 01:33:35 »
Un an, aujourd'hui, que tu n'es plus là Alexandre.
Tu manques à beaucoup, nombreux sont ceux qui pensent à toi.
En ce jour anniversaire, je choisis d'honorer ta mort en célébrant la vie.
Nulle part et partout à la fois, tu es infini, comme mon amour pour toi.


"Si j'avais eu la conscience suffisamment claire et les mots suffisamment nuancés pour l'exprimer, j'aurais aimé te dire que nous sommes là pour explorer, découvrir et partager ce qu'il y a de meilleur en nous. Chacun possède un trésor. Sois conscient et généreux de ton trésor et, en même temps, reste ouvert, attentif à recevoir le trésor des autres, disposé à apprendre et à te remettre en question. Cherche la beauté, la vérité, l'excellence en accueillant aussi ta fragilité, ta vulnérabilité et ton ombre, de sorte d'être à même d'accueillir celles des autres. Occupe joyeusement ta place: il y a de la place pour chacun, sinon ni toi ni moi ne serions là. Pense que ta place que tu n'occupes pas pour ne pas déranger reste vide à jamais et réjouis-toi que chacun occupe pleinement la sienne autour de toi ."
Rabindranath Tagore

Je choisis la vie, en ton nom Alexandre, mon fils,  pour honorer ta mort

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1496
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre avec
« Réponse #76 le: 05 Septembre 2017 à 07:14:09 »
Pensées a la danseuse funambule en ce jour de déchirement que l'amour d'Alexandre te porte ...

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Vivre avec
« Réponse #77 le: 05 Septembre 2017 à 19:34:39 »

Le papillon

Alphonse de Lamartine
 

Naître avec le printemps, mourir avec les roses,
 Sur l’aile du zéphyr nager dans un ciel pur,
 Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses,
 S’enivrer de parfums, de lumière et d’azur,
 Secouant, jeune encor, la poudre de ses ailes,
 S’envoler comme un souffle aux voûtes éternelles,
 Voilà du papillon le destin enchanté!
 Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose,
 Et sans se satisfaire, effleurant toute chose,
 Retourne enfin au ciel chercher la volupté!

                          ***********

Alphonse de Lamartine, Nouvelles méditations poétiques
Légèreté, fragilité de l'être... nature, amour, beauté éphémère...
Symbole de l'âme, de l'immortalité...
Renaissance,  capacité de transformation... VIVRE AVEC...

Bien solidairement.
Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2711
Re : Vivre avec
« Réponse #78 le: 05 Septembre 2017 à 22:24:22 »

    Une petite fleur ...
   

Hors ligne Liesel

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 158
  • Vivre avec...
Re : Vivre avec
« Réponse #79 le: 06 Septembre 2017 à 13:11:16 »
Merci Kompong Speu pour tes pensées
Merci Federico pour le partage de ce texte magnifique
Merci Souci pour les jolies petites fleurs

Je choisis la vie, en ton nom Alexandre, mon fils,  pour honorer ta mort

Hors ligne Liesel

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 158
  • Vivre avec...
Re : Vivre avec
« Réponse #80 le: 06 Septembre 2017 à 15:47:14 »
Putain, c'est dur!
Je pensais vraiment que la date anniversaire serait une étape importante dans ma reconstruction, que je pourrais enfin tendre vers autre chose, non pas oublier Alexandre, c'est impossible, mais réinvestir davantage la vie.
Et bien, je suis terriblement mal, fort sentiment de morosité, tristesse, impuissance, idées noires. Et oui, elles reviennent au galop ces idées de mort...
Ca fait si mal, trop mal, encore et toujours. Marre de ces montagnes russes, marre de sombrer, de couler, de prendre l'eau de partout, de me sentir si désespérée.  Comment survivre à cela, le suicide de mon fils unique tant aimé, c'est ignoble, immonde, injuste, tellement violent
Je choisis la vie, en ton nom Alexandre, mon fils,  pour honorer ta mort

Hors ligne Liesel

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 158
  • Vivre avec...
Re : Vivre avec
« Réponse #81 le: 06 Septembre 2017 à 18:15:40 »
Je me bats et la musique est une force,  une source de joie et de vie!
Ce morceau passe en boucle, à fond, dans la maison, et je chante, et je danse car il me donne de la joie, une joie douloureuse, mais une joie tout de même.
Musique ou folie, je choisis la musique! ou peut-être les deux...

https://youtu.be/Ds0jtuyslbI


Fever to the Form
Nick Mulvey


So Whether music or madness
Live by one of the two
By one of the two

Go on, fill your heart up with gladness
Not a moment too soon
Not a moment too soon

Should we ration the reasons
To the charts that ignore
Of this I've never been sure

So i will follow the feeling
And sing fever to the form
Oh my fever to the form

'Cause the very thing you're afraid, afraid of
It keeps you clean but unclear
Clean but unclear

Is the dirt that you're made, you're made of
And thats nothing to fear
No, its nothing my dear

How did i know what you're thinking
Maybe i thought it before

Maybe that's why i'm at your window
Hear me at your door
Singing give me some more

Oh fever to the form
Won't you hear me at your door
Singing give me some more

'Cause you were never empty
And we've been here before
Yes, we've been here before

But now theres always plenty
Yet still we ask for more
Singing fever to the form
« Modifié: 06 Septembre 2017 à 18:22:57 par Liesel »
Je choisis la vie, en ton nom Alexandre, mon fils,  pour honorer ta mort

Hors ligne Liesel

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 158
  • Vivre avec...
Re : Vivre avec
« Réponse #82 le: 07 Septembre 2017 à 09:26:03 »
Singing give me some more...


Je choisis la vie, en ton nom Alexandre, mon fils,  pour honorer ta mort

Hors ligne Liesel

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 158
  • Vivre avec...
Re : Vivre avec
« Réponse #83 le: 07 Septembre 2017 à 13:09:18 »
" Le choc de la réalité est un ébranlement de certitudes sur soi qui introduit le doute nécessaire à l'acceptation du changement pour soi "
...
Je choisis la vie, en ton nom Alexandre, mon fils,  pour honorer ta mort

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Re : Vivre avec
« Réponse #84 le: 08 Septembre 2017 à 00:10:35 »
" Le choc de la réalité est un ébranlement de certitudes sur soi qui introduit le doute nécessaire à l'acceptation du changement pour soi "
...

Mon corps est triste, attaqué, blessé, meurtri, vieilli...
Je suis un petit vieux au regard amoureux...
Mes larmes coulent...
C'est difficile d'accepter cette transformation morale après cette terrible destruction corporelle...
ô combien je doute encore de mes anciennes certitudes...
Je suis athée de la vie...
Le choc de la réalité....
A mon âge, on n'accepte plus rien ... on se résigne ... on a pas le choix...
Il ne s'agit pas de changement ni de doute nécessaire ...
Il s'agit d'un obligé renouveau, une renaissance espérée pour soi !

Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2711
Re : Re : Vivre avec
« Réponse #85 le: 08 Septembre 2017 à 04:53:58 »
" Le choc de la réalité est un ébranlement de certitudes sur soi qui introduit le doute nécessaire à l'acceptation du changement pour soi "
...

   J'ai sans doute l'esprit lent (?) j'en suis seulement au
"choc de la réalité"
   impossible jusqu'ici (malgré certains efforts infructueux), d'aller plus loin dans le "programme" ...

   Chuis plus qu'une sorte d'hologramme ...
   décoratif ...

   Où est ma profondeur ?
   Ma dernière demeure ?

   
   
   Mandala tibétain 15ème S.

Hors ligne Liesel

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 158
  • Vivre avec...
Re : Vivre avec
« Réponse #86 le: 08 Septembre 2017 à 09:57:31 »
Avant le drame qui m'a frappée il y a un an, j'étais déjà dans un questionnement, une remise en questions de mes certitudes et de mes priorités, dans une phase de changement, d'évolution.
Aussi ce choc, d'une violence inouïe, ne fait que renforcer cet ébranlement de mes certitudes. Le doute et la remise en question sont, pour moi, indispensables à toute évolution vers le meilleur de soi-même, la véritable essence de soi-même.
Sans ça, comment accepter le changement dans un monde qui n'est qu'impermanence?
C'est dur, c'est douloureux, c'est chaotique mais, à mon avis, salutaire d'accepter le changement pour soi.

Ce que nous vivons est atroce, et encore,le mot est faible.
Je ressens cette vieillesse du corps; corps et âme sont meurtris, malmenés...
Une part de moi est toujours sous le choc de ce qui reste, de toute façon, inacceptable.
Je n'accepte pas l'acte, ça fait trop mal, j'accepte le changement en moi, autour de moi, inéluctables...
Je n'ai aucun contrôle sur quoique ce soit, excepter sur moi-même. Alors, je révise mon positionnement, prends un peu d'altitude pour sortir la tête de l'eau ou du sable, j'élargis mon horizon, m'ouvre aux possibles, conserve croyance, espoir en une vie possiblement heureuse et paisible.

Si je choisis de vivre et non de rejoindre Alexandre, et j'y pense encore parfois, ce n'est pas pour vivre à moitié ou survivre mais véritablement VIVRE.
Je choisis l'amour plutôt que la peur, je choisis de faire confiance.

Par amour pour toi, mon fils, je m'engage à  sortir grandie de ce cataclysme, en dépit de cette destruction intérieure infinie que je porte aujourd'hui.
Je choisis la vie, en ton nom Alexandre, mon fils,  pour honorer ta mort

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2711
Re : Vivre avec
« Réponse #87 le: 08 Septembre 2017 à 13:21:37 »

   Notre gracieuse funambule est épatante !
   Je suis très loin d'avoir ton niveau de sagesse
   (surtout pour le moment, où je ferais mieux de me cacher honteusement dans un trou!)
   Je me réjouis de ta force, je me réjouis de la force de mon frère et de son épouse ...
   Moi, c'est ... très, très fragile !
   Mais j'me soigne ...
   Bonne continuation sur ta voie positive, ma chère Liesel.

Hors ligne Liesel

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 158
  • Vivre avec...
Re : Vivre avec
« Réponse #88 le: 08 Septembre 2017 à 16:54:22 »
Merci pour tes mots à mon sujet Martine.  :-*
Si tu vois de la sagesse dans mes propos, c'est que tu portes aussi cette part de sagesse en toi, sinon tu ne la verrai pas.  :)

Tes mots: " je ferais mieux de me cacher honteusement dans un trou!", m'attristent. Il n'y a aucun jugement à porter
Chacun fait comme il peut, avec ce qu'il a, son histoire, à son rythme. Et nous savons tous, ici, qu'il n'y a rien de linéaire, d'acquis, encore plus dans ce genre d'épreuve. Les coups de blues, voire les chutes vertigineuses, on les connaît tous, ils reviennent inexorablement.
Nous sommes tous fragilisés, nous avons été effroyablement violentés.

Effectivement, comme on ne peut pas changer ce qui advenu, il ne reste alors que l'attitude qu'on adopte face aux évènements, aux gens et il est vrai que je choisis la positive attitude. Plus facile à dire qu'à faire!   ;D

Indulgence, compassion envers soi-même, espoir, amour, pour toutes et tous, ici et au-delà...
Tendres baisers Martine

« Modifié: 08 Septembre 2017 à 16:58:33 par Liesel »
Je choisis la vie, en ton nom Alexandre, mon fils,  pour honorer ta mort

Hors ligne Liesel

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 158
  • Vivre avec...
Re : Vivre avec
« Réponse #89 le: 09 Septembre 2017 à 11:20:45 »
« Modifié: 09 Septembre 2017 à 11:42:10 par Liesel »
Je choisis la vie, en ton nom Alexandre, mon fils,  pour honorer ta mort