Auteur Sujet: Une rage difficilement contenue  (Lu 4575 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #45 le: 16 Juin 2018 à 09:06:53 »
J'ai envie de citer J.D. Nasio :
"Ce qui fait mal, ce n’est pas de se séparer mais de s’attacher plus fort que jamais à l’objet perdu… (Il ajoute) si avec cette thèse à l’esprit vous écoutez un sujet endeuillé qui vous parle de la douleur qui l’étreint depuis la perte d’un être cher, vous serez sans doute étonné. Etonné de sentir que sa douleur n’est pas tant de ne plus avoir près de soi l’être aimé, mais de l’avoir présent, plus présent que jamais ».

C'est la plus belle preuve d'amour que de ne pas l'oublier.

Je t'embrasse très fort.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

En ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #46 le: 16 Juin 2018 à 12:59:15 »
Ton état d'esprit au moment du suicide de ton frère, la dissociation et la sidération, je les ai vécus à l'identique.
Impossible aussi pour moi, malgré tous les signes, de comprendre qu'il passait à l'acte.
Notre esprit se protège dans ces moments effroyables, parce que même si on ne réagit pas, on sent qu'il y a qq chose de bizarre et de terrifiant.  C'est une question de survie psychique, tout simplement.
Tu ne pouvais pas comprendre que l'impensable allait se produire, comment aurais-tu pu ?
Tout était étrange, hors réalité, d'après ce que tu évoques. Un peu comme dans un cauchemar.
Il n'a pas cherché à te parler, ma belle, il était déjà un peu parti, rien ne dit qu'il t'aurait répondu.
Lors de certaines de ses TS, les plus graves, mon mari semblait dans un état second, il ne percevait plus rien de la réalité et agissait comme un automate. Il ne gardait aucun souvenir, par la suite, de ce que je lui décrivais.
Il est probable que ce soit le cas de beaucoup de personnes qui mettent fin à leurs jours, d'après ce que j'ai pu lire.

J'ai beaucoup de peine pour toi, je te serre très fort dans mes bras...
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 183
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #47 le: 16 Juin 2018 à 21:26:14 »
Oui Bmylove, la dissociation  et la sidération, c'est bien ça. Un truc qui ne peut s'expliquer que si on l'a vécu !
Ma mère m'a dit après le suicide de mon frère que si j'avais compris son geste et essayé de l'en empêcher, il aurait pu s'en prendre à moi. Je sais qu'elle me l'a dit pour que je ne regrette pas de ne pas l'avoir fait mais je sais que mon frère, jamais ne m'aurait fait de mal, non jamais. Bien sûr, il m'en a fait en se suicidant mais il n'aurait jamais atteint à mon intégrité physique.
Il était tellement doux avec moi, attentif...

En ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #48 le: 17 Juin 2018 à 04:06:36 »
Mes proches m'ont dit la même chose : il aurait pu s'en prendre à moi.
Ils ne sont plus vraiment eux-mêmes, quand ils en arrivent à se tuer.
Bruno était le plus gentil des maris, et pourtant...
Soyons heureuses d'être en vie. Ou pas, je ne sais pas.
Mais en tous cas nous avons survécu à l'horreur. Ce n'est pas rien.

Il en faut, de la force, pour ne pas être anéanti dans ces situations extrêmes.

Des warriors et des survivors, voilà ce que nous sommes.
« Modifié: 17 Juin 2018 à 04:08:25 par Bmylove »
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 183
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #49 le: 19 Juin 2018 à 21:33:05 »
Des warriors et des survivors, voilà ce que nous sommes.
Oui, c'est ça, tout à fait ça, des battantes, des gagneuses ! Courage à nous ! Et Bravo nous ! On va y arriver parce qu'on est fortes !!!

En ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #50 le: 20 Juin 2018 à 08:11:41 »
Je t'envoie plein de belles choses pour cette journée. :-*
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

En ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #51 le: 14 Juillet 2018 à 09:01:46 »
Un petit coucou en passant, j'espère que tu vas bien ?
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 183
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #52 le: 14 Juillet 2018 à 14:34:53 »
Oui Bmylove, je vais aussi bien que possible. Je vis les choses positives qui me tombent dessus ou que je provoque, avec intensité et délectation.  Bien sûr, les moments "down" sont toujours difficiles à accepter et à gérer mais je me sens de plus en plus forte actuellement.

Et toi, comment vas-tu ? J'ai lu pour ton déménagement... Une nouvelle étape... Pas facile...

Je t'embrasse fort et en même temps avec toute la douceur dont je suis capable...

Muriel.

En ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #53 le: 14 Juillet 2018 à 15:32:37 »
Aujourd'hui, ça peut aller.
Un moment de répit.
Je fais le plein de forces pour la prochaine tempête.

Bises
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne mike67

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 342
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #54 le: 28 Août 2018 à 09:28:05 »
Bonjour,

Je me suis permis de lire ton fil et les deux drames auxquels tu as du faire face.
J'ai perdu mon compagnon qui s'est donné la mort, quelques jours après l'avoir quitté.

Ce qui m'interpelle, c'est que contrairement à toi, je n'éprouve aucune colère et je n'éprouverai jamais aucune colère à son égard.

Dans ton cas bien évidemment c'est différent, car tu avait déjà eu la douleur de perdre ton frère et il te laisse seule avec tes enfants.

De mon côté, la colère je l'ai plutot retourné contre moi principalement, et plus indirectement contre sa famille, ou plutôt contre son passé sur lequel je n'ai aucune prise.

Le processus de deuil est très personnel et je ne pense pas qu'il faille nécessairement passer par le sentiment de colère pour que le deuil se fasse. La tristesse, l'expression du manque, les larmes, les regrets, les souvenirs font aussi parti du processus.
Il est bon aussi d'aller doucement vers l'appaisement, pour soit, mais aussi pour le proche qu'on a perdu.
Je pense qu'il ne faut pas oublier que dans ces drames terribles, la première victime est le suicidé.
Dans ton histoire d'ailleurs, tu  faits bien la distinction entre ton frère pour lequel apparemment tu n'éprouves pas de colère, mais surtout des regrets.

J'espère ne pas avoir été maladroit dans mes propos.
Disons que je m'interroge beacoup sur le fait que de mon coté, la colère ne parvient pas à sortir.

Bon courage à toi
« Modifié: 28 Août 2018 à 09:31:56 par mike67 »

En ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 198
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #55 le: 30 Août 2018 à 08:11:21 »
Mike, la colère peut arriver plus tard.
Je n'étais pas du tout en colère contre lui au départ et  j'étais plutôt choquée par les gens qui l'étaient et me disaient qu'il n'aurait pas dû nous laisser. Et là après 9 mois et demi, elle s'installe tout doucement. Elle n'est pas forte, elle est très légère, à l'inverse de celle que j'éprouve contre ses parents mais elle est tout de même là. Comme je l'ai mis dans mon fil, c'est dur à accepter car je sais très bien que ça ne pouvait pas être lui à ce moment là, mais je ne peux pas et ne veux pas faire comme si je ne ressentais rien. On a tous des émotions et il faut les accepter afin de se sentir bien.
Tout ça pour te dire que ça viendra peut-être.

En ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 198
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #56 le: 30 Août 2018 à 08:12:55 »
Muriel, je suis contente de voir que tu profites des bons moments et que tu vas mieux. Tu es une super maman et une femme remarquable, tu mérites le bonheur !

Hors ligne mike67

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 342
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #57 le: 30 Août 2018 à 09:00:03 »
Mike, la colère peut arriver plus tard.
Tout ça pour te dire que ça viendra peut-être.

Merci EMI,
notre histoire est différente car ton conjoint luttait contre une très grande souffrance.
Dans mon cas, mon compagnon a mis fin à ses jours du fait de l'immense tristesse que la rupture a généré. Il m'aimait à l'infini. Et c'est très douloureux à vivre. Jamais je ne pourrais donc éprouver de la colère contre lui.

En ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #58 le: 30 Août 2018 à 10:20:00 »
La colère, j'ai les 2 pieds dedans aujourd'hui.
Elle arrive par vagues chez moi. Et là, elle se pointe méchamment.

Je lui en veux de m'avoir retenue prisonnière par son chantage immonde.
Je lui en veux de m'avoir trahie et de n'avoir rien assumé comme d'habitude.
Et puis d'avoir potentiellement bousillé la vie de nos enfants, voire des générations futures.
Il savait qu'on souffrirait, on en avait parlé.
Mais il pensait qu'on serait mieux sans lui. Pauvre Caliméro.
Je lui en veux d'avoir joué la victime toute sa vie, de m'avoir fait culpabiliser à un point tel que c'est maintenant inscrit dans mes gènes.
Et de m'avoir mêlée à son geste abominable, de m'avoir contrainte à le décrocher. Envie de vomir.

Il m' a fait mal, très mal. Il m'a presque détruite. Presque rendue folle.
Il m'a montré que je n'étais pas une femme désirable. Il m'a humiliée et rabaissée.
Pourquoi je l'aime encore ? Parce qu'il n'a été comme ça que les 2 derniers mois.
J'aime l'homme qu'il a été avant. Avant que je découvre le pot aux roses.

C'est épuisant d'aimer et détester en même temps.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes