Auteur Sujet: Une bombe aux multiples effets  (Lu 1567 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Mon_Nansou

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
Une bombe aux multiples effets
« le: 21 Mai 2011 à 00:47:35 »
Il y a près de 2 ans (en Avril 2009) mon frère s'est donné la mort en se jetant par sa fenêtre (du 17ème étage) et petit à petit mon cœur s'est fermé; je me suis coupée de la vie sociale, j'ai démissionné, suis allée vivre chez mes parents à la campagne et plus le temps passe, plus je m'isole des autres; je n'arrive plus à partager qui je suis vu que je ne le sais plus bien...
Mes souvenirs se sont floutés, mes certitudes ont volées en éclats; culpabilité et colère ont été dévastatrices, je me sens continuellement balayée par le doute.
J'éprouve tout de même le besoin de construire ma vie, d'aller de l'avant, d'être entourée seulement je ne sais plus communiquer.
Avant ce drame mon principal mode de communication était ma bonne humeur et là je me sens tellement vide. J'ai la sensation de n'avoir rien à échanger d'intéressant. La recherche d'un emploi n'arrange pas mes doutes il est vrai...

Hors ligne thalie72

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 101
Re : Une bombe aux multiples effets
« Réponse #1 le: 21 Mai 2011 à 14:57:09 »
Bonjour Nansou,

comme je vous comprends, la solitude, pas de boulot, l'éloignement de tout. J'éprouve tout celà depuis le suicide de mon mari depuis 8 mois. Je ne travaillez déjà pas et pas de permis. Là je suis obligée d'avancer, je vis moi même chez mes parents et je ne peux pas continuer à vivre comme ça. Je me suis inscrite dans une auto-école et à 39 ans  me voilà recommencer à vivre sans mon mari, c'est pas facile tout les jours, pour la recherche d'emploi je le fairait aprés l'obtention du permis ça aussi celà ne sera pas facile, communiquer avec d'autres personnes maintenant je peux. Mais je me sens tout de même differente des autres que celà soit de la famille ou d'autres personnes qui sont au courrant de ma situation. Des fois je suis pleine de doute. des hauts et des bas beaucoup de bas mais je m'efforce d'avancer avec l'aide d'une psychologue, avez vous consulter un médecin celà peux vous aider. Essayez de sortir de votre isolement, un tout petit pas en premier et les autre petits pas viendront par la suite.

Thalie