Auteur Sujet: un mois aujourd'hui...  (Lu 3294 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne angel78

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
un mois aujourd'hui...
« le: 12 Janvier 2012 à 10:58:00 »
et voila cela fait un mois que tu nous a quitté brutalement en nous laissant seule,abandonné,meurtri,choqué,traumatisé voila je ne sais plus ou j'en suis tu me manque terriblement.
je t'aime papa

Hors ligne Mélie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 197
Re : un mois aujourd'hui...
« Réponse #1 le: 12 Janvier 2012 à 12:21:28 »
 je comprends votre souffrance, je ne suis pas à la même place que vous car c'est mon fils qui a fait le même geste que votre père et lui même était papa de deux jeunes enfants, comment comprendre ce qui nous échappe, votre papa vous aimaient et pourtant il se donne la mort, autant dire que votre amour n'est pas en cause. c'est une pulsion pour arrêter une souffrance....mais ils ont occultés l'espace de quelques instants qu'ils nous laisseraient avec un chagrin immense....tout cela nous met dans états émotionnels très difficiles, c'est un long chemin avec des bas et des hauts incessants, il faut exprimer ce chagrin ! et le vivre car on a pas le choix....
Vous faites vous aider par un professionnel ?  car l'entourage souvent se réfugie dans un silence, ils se sentent si impuissants, personne ne pourra remonter le temps, on espère longtemps l'impossible car tout notre être refuse cette horreur.
j'espère Angel que vous trouverez du sens à continuer le chemin que vous aurez la force, mais c'est encore si proche pour vous. tout ne se fera pas aussi facilement mais je vous souhaite d'arriver à surmonter un jour ce malheur. Comme j'essaye moi aussi voilà maintenant 16 mois.
sincères pensées pour vous et votre famille

Hors ligne angel78

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
Re : un mois aujourd'hui...
« Réponse #2 le: 15 Janvier 2012 à 00:08:02 »
bonsoir Mélie
merci pour votre message qui me fait du bien,sa me reconforte.je suis suivi par un psy et cela me fait du bien.mais c'est tellement recent encore qu'il va falloir du temps pour que je me reconstruise.
je pense a vous et vous embrasse.

Hors ligne Mélie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 197
Re : un mois aujourd'hui...
« Réponse #3 le: 15 Janvier 2012 à 21:39:06 »
oui il faut du temps et même le temps ne nous laissera pas sans peine, connaître le processus de deuil est important(même si nous sommes tous différents)  vous êtes sur le bon forum, je vous invite à visionner les vidéos ce que vous avez peut-être déjà fait. c'est bien que vous voyez un psy, même si au début cela semble ne pas forcément nous aider pourtant dire et redire est important.
bon courage et tendres pensées à vous

Hors ligne angel78

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
Re : un mois aujourd'hui...
« Réponse #4 le: 16 Janvier 2012 à 23:11:10 »
bonsoir Melie,
le processus de deuil est difficile un coup sa va je remonte le moral de ma maman et de mes freres et soeur et un coup c'est moi qui voit tout en noir j'ai plus envie de rien a part le rejoindre je ne sais pas trop si je commence mon deuil ou pas mais je suis en train de lire "apres le suicide d'un proche" de christophe fauré et je pense que je suis en train de le commencer, combien de temps cela va durée je n'en sais rien.
bon courage et je vous embrasse.

Hors ligne Mélie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 197
Re : un mois aujourd'hui...
« Réponse #5 le: 17 Janvier 2012 à 17:24:39 »
Angel

vous êtes courageuse ne vous laissez pas aller au désespoir même si la reconstruction de soi mettra surement de longues années sachez que vous allez en effet traverser des périodes d’accalmie et puis de nouveau des période de détresse et de mal être, faites vous aidez et soutenez autant qu'il vous est possible votre famille.
surtout prenez soin de vous !!!
chaleureusement

Hors ligne angel78

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
Re : un mois aujourd'hui...
« Réponse #6 le: 19 Janvier 2012 à 14:35:43 »
merci Melie pour ses mots qui me font du bien comme vous dites il faut etre courageuse surtout pour ma maman qui en plus du deuil elle doit surmonter toute les dettes que papa nous a malheureusement laissé en heritage....
mais je ne lui en veut pas,part contre je lui en veut de nous avoir abandonné je n'arrive pas a croire que la mort a ete plus fort que notre amour a moi, mes frere, ma soeur et ma maman.
je pense a vous.

Hors ligne Mélie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 197
Re : un mois aujourd'hui...
« Réponse #7 le: 19 Janvier 2012 à 15:51:29 »
oui Angel au début on est  en colère et surtout on ne comprend pas que notre amour n'ai pas suffit, on leur en veut de nous faire ça nous qui les aimions tant !!
Cette recherche du pourquoi prend beaucoup de temps au début, et on se rend compte  peu à peu que notre amour n'est pas en cause, c'est un peu comme si celui qui se suicide ne veut plus causer de peine et ne supporte pas de se voir dans cet état psychologique mêlé d'angoisses surtout pour un homme sentir qu'on n'est plus digne peut-être parce qu'on n'a fait des dépenses inconsidérés, qu'on n'a pas réussi là où l'on voulait mener sa famille....Mon fils faisait une maison de ses propres mains, mais il ne gérait pas forcément bien son budget, et de voir qu'il risquait de ne pas terminer comme il le souhaitait sa maison le remettait encore dans un sentiment d'échec (lui qui manquait de confiance en lui, et qui avait eu pas mal de difficultés pendant sa vie scolaire) et pourtant il était étonnement brillant avec ses mains !!! et était un papa très attentif avec ses enfants....
Leurs raisons nous échappent parce qu'un réseau  d'explications s'imbriquent. Si on veut un peu comprendre c'est d'imaginer une balance, les difficultés dans la vie peuvent faire que le fléau de la balance commence à pencher, et puis au fur et à mesure s'empile des expériences négatives, des jugements négatifs sur soi progressivement (cela peut prendre quelques années, quelques mois ou quelques jours)  la balance penche de plus en plus, même à l'insu de la personne elle-même,  jusqu'à un point de non retour si rien ne peut infléchir ce mouvement et souvent il a suffit d'un rien pour que le passage à l'acte se fasse !!!  ont-ils penser à nous à ce moment là ? je ne sais pas ? !!!
Alors nous pouvons nous culpabiliser de ne pas avoir vu leur désarroi aussi profond, n'avoir pas su les aider, mais c'est souvent pas claire pour l'entourage, de plus ils peuvent donner le change pour ne pas inquiéter en faisant croire qu'ils ne vont pas si mal que ça, ou bien subitement aller mieux !!! ce qui fut le cas pour nous et  nous avons été faussement rassurés.
je vous souhaite de trouver la force de lui pardonner un jour, et aussi de vous pardonner de n'avoir pu l'aider
bon courage chaleureusement à vous