Auteur Sujet: Suicide de mon premier amour , j'ai du mal à me reconstruire  (Lu 10273 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne zontapache

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonsoir à toutes et à tous ;

Je m'appelle Laura, j'ai 22 ans et je viens de perdre mon petit ami qui s'est suicidé il y a 11 mois de cela , depuis même si j'ai pu vivre d'autres moments de bonheur , j'ai du mal à me reconstruire et je suis perdue dans ma vie je ne sais plus trop ou aller.

Nous étions ensemble depuis 7 ans donc très jeunes tous les 2 , nous avons vécu une histoire d'amour très forte, nous étions très fusionnels , nous partagions tout, les mêmes centres d'intérêts, les mêmes amis ,...
Nous avons vécu de très bons moments même s'il a toujours eu des problèmes d'alcool et liés à son enfance , ça à commencer à dégénérer au cours de la 4e année ou nous étions ensemble.

Il manquait énormément de confiance en lui , il avait des problèmes avec l'alcool, je sais que moi aussi j'aime bien faire la fête et boire un coup les weekends mais lui c'était toujours abusif et pas pour s'amuser mais se mettre dans des états dangereux pour lui et à la fin pour moi aussi. Il avait des comportements violents, parfois il me tapait dessus suite à une dispute quand il avait bu de trop. Nous avons surmonté beaucoup d'épreuves et cela nous rapprochait , mais malgré cela , malgré l'amour très fort que nous éprouvions l'un pour l'autre, ce n'était vraiment plus possible, nos disputes étaient de plus en plus souvent et de plus en plus violentes lui il me mettait toujours la faute sur moi , mais moi j'étais étouffée de cette relation je n'en pouvais plus d'être son pilier , à chaque fois je m'inquiétait toujours pour lui quand il n'étais pas avec moi il lui arrivait toujours quelque chose de grave (hopital, bagarres...), ou même dès que nous sortions il fallait que je m'en "occupe" que je fasse attention qu'il ne dérape pas trop ou qu'il ne se mette pas en danger (parfois je le trouvait par terre dans un faussé ) ca devenait vraiment grave ! J'ai conscience d'avoir fait beaucoup d'erreurs et d'ailleurs je culpabilise toujours pour certaines choses , mais lui je sais qu'il m'a fait beaucoup souffrir.

Notre relation s'est terminée pour ma part lorsqu'il ma frappée et étranglée un soir , nous ne nous étions même pas disputés avant je n'ai rien compris, c'est la que je me suis vraiment rendu compte que cette relation devenait dangereuse pour moi et qu'il fallait que je cesse de souffrir , ce n'était plus du tout mon amour du début , mon coeur était brisé mais j'en étais trop triste j'ai du mal à exprimer ce que j'ai pu ressentir car je l'aimais malgrè tout .
Nous nous sommes séparés une semaine , mais lui ne comprenait pas pourquoi je ne voulais pas qu'il revienne il ne se souvenait plus de ce qui s'était passé, finalement en discutant avec mon père j'ai accepté de lui donner une 2e chance mais je le savait au fond de moi je n'en avait plus envie... Il a pu faire tous les efforts qu'il voulait c'était finit pour moi s'en était trop je souffrais trop d'être avec lui je n'arrivai plus à vivre normalement , j'avait besoin de penser à moi.

Nous en avons discuté (cela faisait un moment d'ailleurs) et nous nous sommes séparés peu de temps après (c'était en Juillet) . Il avait décidé de partir dans le sud rejoindre un ami , et des amis nous on invités juste avant pour leur crémaillère , c'était notre dernière soirée tous les deux. Il y avait aussi mon frère c'est lui qui devait le conduire après et je devais remonter seule après le weekend. Tout le weekend chez nos amis il était très distant , très froid , il m'en voulait il n'arrêtait pas de me lancer des pics , mais en même temps il ne voulait pas me dévoiler ses sentiments il me faisait croire qu'il supportait très bien que nous allions nous séparer. Moi j'étais triste , je pleurai je souffrait de cette situation .Au moment de partir il m'a dit qu'il avait quelque chose à m'avouer mais n'a pas voulu m'en dire plus . Nous nous sommes pris dans les bras , c'était la dernière fois que je pouvais l'avoir contre moi.Je suis remontée seule chez moi très triste je pleurai, pleurai,pleurai... Je l'aimai encore mais ce n'était plus possible . Nous ne nous sommes pas donnés de nouvelles pendant un petit temps. Après nous nous disputions, puis plus rien pdt quelques jours, jusqu'au moment ou il m'a appelé ,  pour m'apprendre qu'il s'était rapproché d'une fille à cette soirée , et j'ai apprit par la suite qu'à elle il lui racontait tout son malêtre depuis un moment, il voulait me remplacer au plus vite et se confiait à elle . Mon frere et des amis m'ont appris par la suite qu'ils étaient au courant de cette relation . J'étais très en colère je lui en voulait de ne pas me parler de tous cela , je pense que c'est aussi mon égo qui en prenait un coup , moi qui avait toujours tout fait pour lui au point de m'oublier moi même.  Après quelques temps je commençait à accepter et nous reprenions contact, je voulais qu'il soit bien , qu'il me parle plus , nous arrivions a avoir des discussions, et ca me faisait chaud au coeur , je voulais tout faire pour qu'il soit bien, discuter avec lui , le soutenir de l'aider financièrement etc.
Mais lui me répétait " pourquoi tu fais tout ça , arrêtes j'en vaut plus la peine".
Je ne comprenait pas et ne supportait pas ces mots . Il insistait pour qu'on se remette ensemble, je ne voulais pas , j'avais besoin de souffler, d'une vraie pause,Mais lui il insistait tout le temps" je vais faire une connerie si tu me quittes" ou lorsqu'il y avait une tempête (il dormait en tente) " jaurais préféré que l' arbre me tombe sur la gueule" .Pour moi tout cela n'était que des chantages et je m'en veux de n'avoir rien fait de plus pour empêcher ça . Le lendemain il m'appelait ( il me harcelait) tous les 5 minutes pour qu'on se voit je lui disait d'attendre un peu la semaine prochaine , il me disait qu'il n'en pouvait plus, mais par telephone et loin ce n'est pas facile de comprendre la souffrance, et j'étais décidée à penser a moi ce que je ne faisait plus depuis un moment . C'était son dernier appel et la j'ai sentit qu'il allait vraiment mal, j'ai appelé mes parents(ils étaient très proches) qui l'ont rappelé et lui disait " laura ne me pardonnera jamais ce que j'ai fait ", puis j'ai appelé sa mère mais elle me disait " il avait l'air daller plutôt bien" car il ne lui parlait jamais de tout ça . C'est la qu'il m'a écrit son dernier message

     " Fuck Off cette vie de merde , sans toi c'est rien, je t'aimais à en mourrir ne l'oublie jamais"

, je lui ai répondu qu'il ne fasse pas de connerie , que la vie était belle et valait le coup d'être vécue mais je crois que je ne réalisait pas qu'il puisse passer à l'acte. Il était avec un ami mais cela faisait des heures qu'il était partit (il ne me l'a dit que bien trop tard), et s'est pendu dans la forêt. Nous l'avons cherché 3 jours , je gardai espoir mais au bout de 3 jours c'est mon père qui m'a appelé pour m'annoncer qu'il s'était suicidé , je suis devenue folle ! Folle de culpabilité , tristesse , je m'en voulais à un point d'avoir été si égoïste et ne pas m'être rendu compte à quel point il allait mal , je me voilais la face pour ne penser qu'à moi , puis j'ai ressentit de la colère allant jusqu'à la haine envers lui , tout ça en 1 semaine, je n'avais jamais ressentit toutes ces émotions aussi fortes et je pouvais passer du rire aux pleurs en si peu de temps , je me suis sentie même très euphorique ,vraiment pas moi même la période qui a précédé, je n'ai à peine pu pleurer  lors de la cérémonie j'avais tellement pleuré avant . 3 mois plus tard j'ai retrouvé un copain avec qui je suis encore aujourd'hui , nous sommes partis en Angleterre ,  j'ai fuit , je ne  supportais pas les autres ce qu'ils pouvaient bien penser en me voyant, et j'essayais de passer à autre chose, mais depuis un bon moment je vais mal je perds confiance en moi, je me laisse aller, je ne sais plus vraiment ce que je ressens je repense beaucoup à lui , mais en même temps je me sens "vide" , j'ai beaucoup d'idées pour l'avenir mais n'entreprends pas vraiment les choses, je vois la vie différemment je la vois triste et trop dure . On me dit que je suis forte je ne comprends pas vraiment en quoi, peut être parce que je ne pleure pas tout le temps devant tout le monde ou que j'arrive a rire mais mon mal-être est plus profond et ne se voit pas forcément ceux qui m'entourent le savent bien.  Même mon petit ami avec qui je suis aujourd'hui, je l'aime mais je ne veux pas trop m'accrocher , il me fait du bien mais en mm temps je le trouve dure avec moi , c'est plutôt quelqu'un de très confiant et je me sens inférieure a lui en ce moment peut être car je n'ai pas l'impression de gérer ma vie je ne fais pas grand chose je n'arrive pas a faire ce que je dis , et lui veut toujours me booster des fois il est sec , il me dit toujours " ce n'est pas de ma faute si ton premier copain il est mort , il s'est pendu !" Il a peut être raison de vouloir me booster mais je me sens rabaissée tout le temps , je me demande s'il est vraiment bénéfique pour moi , j'ai l'impression qu'il veut s'occuper de moi comme un père et me dire ce que je dois faire , je n'aime pas cette situation, et puis je repense tout le temps a mon premier amour que j'ai perdu et que je ne remplacerait jamais , je vais devoir vivre avec cette douleur toute ma vie .

 Dans peu de temps j'organise une grosse soirée hommage avec tous ceux qui l'ont connu et cela m'angoisse aussi même si c'est très important pour moi et pour les amis .

Désole c'est très personnel et vous raconte toute l'histoire c'est un peu long mais cela me fait du bien de ressortir ce que je ressens à d'autres personnes qui ont vécu des histoires similaires ou presque en dehors de mon entourage.

Hors ligne Marlène56

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 132
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon premier amour , j'ai du mal à me reconstruire
« Réponse #1 le: 07 Juin 2014 à 09:52:04 »
Je te dirai simplement "pense a toi"... La vie est parfois plus que moche, mais ont a tjrs une chance de survivre... Il est parti et ne reviendra plus jamais, tu pourra tjrs le voir dans tes souvenirs, dans ton cœur et dans tes rêves, cela ne change rien... Tu es très jeune, tu n'as pas a penser a autre chose cas toi, tu va te reconstruire, serte doucement, mais tu va y arriver... Déjà tu as quelqu'un d'autre dans ta vie, se qui veux dire que tu avance déjà très bien... Tu n'as pas eu a supporter le poids des papiers et autres démarches désagréables, tu peux donc penser un peu plus a toi... Prend le temps... Et puis laisse une chance a cet homme qui partage ta vie, dit lui de faire plus attention a toi, a se qu'il te dit... Il faut parler... Si j'avais parlé un peu plus a mon amour il aurait peut être pas sauté le pas, il aurait peut être pensé a nous, a nos enfants, a moi...

Pleins de pensées a toi...
Fais le vide, pense a toi...
Tu ne sauras jamais la chance que tu as de pouvoir passer le restant de tes jours avec la moitié de ton âme, tant que tu n'auras pas à vivre sans elle.

Hors ligne Matthieu33

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon premier amour , j'ai du mal à me reconstruire
« Réponse #2 le: 19 Février 2016 à 14:34:35 »
Tien une coincidence : moi j'ai connu ma cherie il y a 7 ans aussi , notre histoire et nos sentiments ont été exceptionnels .
En octobre 2015 j'ai repris une activité professionnelle , 15 heures par jour , j'etais en burnout total , des clients me rendais cinglé et je dormai 3 h par nuit , plus le canabis que je fumait , j'avais plus toute ma tete . Je suis plus vieux qu'elle , alors elle m'avais dit que si un jour je mourrai elle ne ferai plus jamais rien de sa vie , alors total confusion , je me suis dit plusieurs choses tres contradictoires : il ne faut plus qu'elle m'aime parce si je meurt elle va etre triste ( voyez ma deprime a cette periode ..) , et je lui ai meme dit de prendre un autre mec et que j'etais pas jaloux , mais je ne pensait pas qu'elle allais le faire . Puis mon travail as fonctionner et j'allai lui faire une surprise en fesant tout ce qu'elle revait qu'on fasse . Mais le mal etait fait : deux semaines sans nouvelles apres lui avoir dit vas y fait ta vie ( oui je suis grave .. ) elle as trouvé un autre , je l'attendais un lundi pour essayer de la recuperer , on s'est engueuler par sms le midi et j'ai cru l'apercevoir en mauvaise compagnie ( de dos et de loin ..) , elle avais telement changé en mal a sa maniere de parler que je me suis inquieter , alors j'ai prevenu ses parents , qui devaient voir discretement si vraiment elle avais des ennuis et elle l'a tres mal pris car ses parents n'ont pas ete discret comme ils devaient l'etre ( sale coup ? ) , enfin voilà  c'est ma faute , j'avais une cherie magnifique unique pour laquelle j'aurai donner jusqu'a la derniere goutte de mon sang   , et je ne peut pas vivre sans elle , ma vie est un enfer maintenant  , je pense a elle en permanence depuis 3 mois , je ne peut pas continuer a vivre comme ca , j'ai bien essayer de l'oublier mais .. non .. rien n'y fait , c'est elle et pas une autre . Alors pour moi c'est bientot fini , ca me semble etonnament logique , finalement c'est la vie , c'est comme ca que ca se finira , ca me semble tout a fait normal , je pense qu'elle me regrettera pas , moi en tout cas je ne plus vivre normalement , j'en reve la nuit etc .. j'ai bien pesé le pour et le contre , nan je suis fidel et si je reste vivant je vais la faire chier et se sera pire .. Alors voilà , bien sur je lui ai dit que je vivrai pas sans elle ( le boulet .. ) mais elle s'en fout alors ca va , ou elle me croit pas , comme elle a dit " si c'etait vrai tu l'aurai deja fait ! " , oui et non , j'ai voulu attendre un peu en esperant qu'elle me pardonne , et puis c'etait les fetes de noel alors pas sympa pour la famille ce genre de depart definitif ... Mais voilà vous voyez dans mon cas je serai soulager , rien que ca .
« Modifié: 19 Février 2016 à 18:33:16 par Matthieuuuu »

Hors ligne Matthieu33

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon premier amour , j'ai du mal à me reconstruire
« Réponse #3 le: 19 Février 2016 à 15:37:45 »
PS : je n'aurai pas travailler je ne l'aurai pas perdu ! pauvre et heureux c'est mieux que riche et malheureux , enfin pour moi , moralité ca ne vaut pas la peine de quitter ceux qu'on aime pour aller faire tourner des ballons sur son nez  : https://www.youtube.com/watch?v=S0SPh4VFD-Y
« Modifié: 19 Février 2016 à 19:50:11 par Matthieuuuu »

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 782
Re : Suicide de mon premier amour , j'ai du mal à me reconstruire
« Réponse #4 le: 19 Février 2016 à 19:09:12 »
Lis nous, les parents d'enfants suicidés. C'est un enfer. que nous vivons que tes parents vivraient. Les amis en souffrent aussi.
Ne fait pas ça. Essaie de faire quelque chose de bien de ta vie.

J'ai eu de nombreux signes de ma fille qui s'est suicidée. Je croyais avant que la mort était une fin. Aujourd'hui, je suis convaincue que ce n'est qu'un passage vers une autre forme d'existence. Les NDEs vont dans le même sens.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2212
Re : Suicide de mon premier amour , j'ai du mal à me reconstruire
« Réponse #5 le: 19 Février 2016 à 20:27:04 »

Félix Leclerc -La complainte du phoque en Alaska


Cré-moé, cré-moé pas, quéqu' part en Alaska
Y a un phoque qui s'ennuie en maudit
Sa blonde est partie gagner sa vie
Dans un cirque aux Etats-Unis

Le phoque est tout seul, il r'garde le soleil
Qui descend doucement sur le glacier
Y rêve aux Etats en pleurant tout bas
C'est comme ça quand ta blonde t'a lâché

Ça vaut pas la peine
De laisser ceux qu'on aime
Pour aller faire tourner
Des ballons sur son nez
Ça fait rire les enfants
Ça dure jamais longtemps
Ça fait plus rire personne
Quand les enfants sont grands

Quand le phoque s'ennuie, il r'garde son poil qui brille
Comme les rues de New York après la pluie
Il rêve à Chicago, à Marilyn Monroe
Il imagine sa blonde faire un show

C'est rien qu'une histoire, j'peux pas m'en faire accroire
Mais des fois j'ai l'impression qu'c'est moi
Qui est assis sur la glace les deux mains dans la face
Mon amour est partie puis j'm'ennuie

Ça vaut pas la peine
De laisser ceux qu'on aime
Pour aller faire tourner
Des ballons sur son nez
Ça fait rire les enfants
Ça dure jamais longtemps
Ça fait plus rire personne
Quand les enfants sont grands

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2212
Re : Suicide de mon premier amour , j'ai du mal à me reconstruire
« Réponse #6 le: 19 Février 2016 à 20:38:52 »
J'avais oublié cette chanson... j'aime bien m'en souvenir. Merci Matthieu...

Te poser la question du "SI..."c''est déjà avoir un peu envie de rester du coté de la vie , malgré la souffrance de son absence  qui te semble irrémédiable...

Pas  de conseils en stock chez moi... désolée.

Hors ligne vanech

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 78
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon premier amour , j'ai du mal à me reconstruire
« Réponse #7 le: 19 Février 2016 à 21:30:53 »
Mathieu;
Même si cela te semble insurmontable aujourd’hui, tu y survivras.Mieux encore, tu vivras pleinement. Plus tard tu rencontreras une autre femme que tu trouveras aussi "exceptionnelle".
La douleur sentimentale, c'est terrible, mais pense à la douleur que tu infligerais autour de toi si tu disparaissais (j'en sais quelque chose, mon compagnon a mis fin à ses jours..)alors NON, ils ne seraient pas mieux sans toi!!!Bien au contraire. Tu ne détruirais pas que ta vie, mais aussi la vie de ceux qui t'entourent!!

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2212
Re : Suicide de mon premier amour , j'ai du mal à me reconstruire
« Réponse #8 le: 20 Février 2016 à 13:23:52 »
Venir sur un forum de deuil ,au milieu d'autres qui souffrent,pour expliquer le pourquoi de ton désespoir et de tes pensées suicidaires...est peut être un signe de grand  besoin d’être compris...de partager...d’être moins seul face à la tentation de la mort pour mettre fin à la souffrance.
Cette solution définitive qui te semble actuellement la seule possible...elle prend toute la place..mais il y a surement autre chose de possible...

Hors ligne Matthieu33

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon premier amour , j'ai du mal à me reconstruire
« Réponse #9 le: 20 Février 2016 à 19:25:31 »
L'autre chose possible c'est que  maintenant je me dit qu'elle va peut etre regretter et etre triste si je part , et yaura pas de marche arriere alors .. je vais reflechir et patienter un peu .

Hors ligne rafalef16

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon premier amour , j'ai du mal à me reconstruire
« Réponse #10 le: 11 Mars 2016 à 20:19:00 »
Matthieu, il est certain qu'elle sera triste. Je n'ai aucune idée de ce que tu peux traverser, ce doit être tres douloureux.
Mais je peux te dire que je suis avec une femme depuis peu de 28 ans qui a perdu son premier amour a la suite d'une rupture. Ils ont partagé 9 ans de vie commune. Cela fait quasiment 2 ans que ca s'est passé, et elle n'a de cesse d'y penser. C'est une douleur extreme, elle porte une culpabilité phénoménale. Et ses pauvres parents...

En fait, si j'ai une idée de ce que tu traverses ca m'est arrivé avec une fille avec qui je suis resté 3 ans. Il faut absolument que tu consultes Matthieu, accepte l'aide, ne te renferme pas..

Un suicide est dévastateur, je pense que le forum le montre suffisamment.

Je te souhaite d'aller vraiment mieux et si tu veux  parler bien que je ne sois pas spécialiste, psy ou autre ne te gene pas
Prends soin de toi.

Hors ligne verovero

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 23
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Suicide de mon premier amour , j'ai du mal à me reconstruire
« Réponse #11 le: 23 Mai 2016 à 00:15:28 »
L'autre chose possible c'est que  maintenant je me dit qu'elle va peut etre regretter et etre triste si je part , et yaura pas de marche arriere alors .. je vais reflechir et patienter un peu .
Mathieu, il ne faut pas pensé à l'irréparable , il y a des spécialistes pour t'aider je comprend ta souffrance , la vie continu malgré ta rupture , ne dévaste pas ta vie ainsi que celles des gens qui t'aiment, parle crie hurle pleure ta rancœur et ta peine ton manque et vie, j'ai perdue mon compagnon après 25 années de vie commune et deux enfants , il nous à quitté un 'black out' disaient les docs, ont est tous effondrées 26 mois encore après donc je sais ce que sait le vide et la douleur que laisse un proche !!!! et cette croix à porté de la culpabilité ' des si j'avais ect ect' , je te souhaite que tu vas mieux, courage à toi

et pensées à vous toutes et tous ici, courages à vous également dans 'nos deuils ici qui nous unis ' bonne soirée

Hors ligne agnus

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon premier amour , j'ai du mal à me reconstruire
« Réponse #12 le: 08 Juin 2016 à 21:18:39 »
Bonjour,
Attention à ne pas baisser les bras trop vite. La vie est en perpétuel changement.
Je connais un couple qui a divorcé et qui s'est remarié bien des années plus tard pour ne plus jamais se séparer.
La femme avait intensément prié et l'homme  a vu un jour le visage du diable sur sa maîtresse et il est retourné vers sa femme.
Ne jamais perdre l'espérance.
Pour les moment de grand découragement les croyants en Dieu peuvent prier Saint-Jude.
Un livre vient de sortir à son sujet aux éditions du Jardin des livres.
Il faut prier et s'intéresser à des activités créatrices qui vous ouvrent l'esprit, que ce soit dans le sport ou la découverte d'une autre passion, peu importe qu'il s'agisse d'intégrer des groupe de prières, de participer à du bénévolat pour le sanctuaire de Lourdes si vous êtes Catholique, de faire du théâtre, de peindre, de vous intéresser à des espèces d'animaux ou de plantes en particulier, etc... et avoir des projets et rencontrer.
Il M'est arrivé un jour de rencontrer une personne que je regrettais de ne plus pouvoir ni revoir ni contacter... j'ai prié pour revoir cette personne et finalement je l'ai revue par hasard mais elle ne m'intéressait plus... donc tout es relatif... il ne faut jamais croire que c'est la fin d'une chose parce que le monde est vaste et si vous restez positifs et dans l'espérance et que vous priez et faites du bien autour de vous, la vie vous le rendra et vous rencontrerez autre chose de meilleur pour vous.
Pas de blague hein !!!  :)
« Modifié: 08 Juin 2016 à 21:21:01 par agnus »

Hors ligne Sicri5

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon premier amour , j'ai du mal à me reconstruire
« Réponse #13 le: 29 Août 2017 à 11:46:09 »
Bonjour Laura, une de mes proches a également connu le suicide de son premier amour. Elle était vraiment perdue et si malheureuse ... mais petit à petit le temps a fait son oeuvre, sa peine s'est atténuée, au point de pouvoir continuer à faire sa vie malgré tout.  Tu dois sans doute être tourmentée par un terrible sentiment de culpabilité mais, quoi qu’il en soit, rappelle-toi que tu n’es pas responsable d’un acte d’autodestruction commis par une autre personne. Alors à toi aussi je te souhaite tout le bonheur du monde, en espérant que le temps ait su guérir tes blessures également.

Matthieu, sache que les problèmes vont et viennent... Il en est qui peuvent effectivement paraître insurmontable au moins pour l'instant. Mais sois patient. Les choses changent, souvent en mieux. Qui sait si le soulagement ne viendra pas de manière imprévisible, ou si tu ne découvriras pas un moyen de t'en sortir auquel tu n avais pas songé ? Les problèmes affectifs ne durent pas indéfiniment, alors garde espoir!

Si quelquefois tu te sens mal au point de vouloir en finir, tu peux toujours te tourner vers Dieu... Prier dans les moments de détresse ou lorsque les choses nous dépassent, je crois que ça fait du bien à tout le monde, et qui sait peut être trouveras-tu de nouvelles raisons de vivre ainsi. Pareil pour toi Laura!

Je vous souhaite à tous deux d'aller mieux, malgré tout. Courage!
« Modifié: 29 Août 2017 à 17:23:16 par Webmaster »