Auteur Sujet: Suicide de mon amour  (Lu 3284 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Audreylana

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon amour
« Réponse #30 le: 14 Février 2019 à 22:18:48 »
Bonsoir Jenathon,
Je rebondis sur les propos de Mike qui comme toujours sont bienveillants et  non jugeant à l'égard du passage à l'acte de nos conjoints.
Je rejoins tout à fait Mike qui m'a aidé à appréhender le départ de mon Yann autrement. Alors ça n'enlève en rien la tristesse, la douleur de l'absence, le souffrance de vivre sans lui désormais mais je crois qu'il est important d'entendre que leurs départs n'est absolument pas en lien avec nous. C'est une blessure narcissique qui les consume eux de l'intérieur. 

Je ne sais pas comment était ton mari Jenathon mais de mon côté , Yann était devenu avec le temps hypersensible, le moindre événement engendrait des émotions à l'extreme. Émotions qui avaient de plus en plus de mal à "redescendre". Je ne vais pas rentrer dans les détails mais Yann avait l'impression de ne pas avoir sa place au sein de sa famille...

bref je pense que tu ne dois absolument pas t'en vouloir jenathon. moi non plus je n'ai pas vu à quel point sa souffrance l'envahissait alors que nous etions ensemble depuis 11 ans....

c'est dur à accepter mais nos conjoints ne nous quitte pas , c'est leur profond mal être intérieur, leur désarrois extrême qu'il décide de quitter car ça leur fait trop mal....

Alors oui c'est vrai , il reste nous, les vivants, les conjoints, les frères, soeurs,enfants, parents... ils nous laissent avec cette peine immense. A nous de tenter de vivre ce qu'eux n'ont pas pu faire. C'est une manière aussi de respecter leurs souffrances, de ne pas la nier.

C'est en tout cas ce que moi j'essaie de faire pour dépasser cette tragédie tout en continuant d'honorer sa mémoire.

Ce n'est que ma vision des choses mais j'espère qu'elle tardera à traverser le tsunami que nous vivons tous à présent.

Courage à toi.

Affectueusement

Audrey

Hors ligne Jenanthon

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon amour
« Réponse #31 le: 17 Février 2019 à 07:20:14 »
Bonjour a tous, je suis très peu présente en ce moment le déménagement est en cours j'ai énormément de boulot avec ca et nos 3 loulous mais bon ca m'empeche de trop y penser d'être moins focalisé sur le décès en tout cas quand je range la nouvelle maison pour les moments ou je suis a l'ancienne maison c'est différent a fait mal très mal de la voir se vider....
En prime rendez-vous jeudi avec sa banque avec laquelle je dois gérer 2 assurance vie.... L'horreur je me dis que mes filles seront a l'abri grace a leur papa même si je suis sure qu'elles auraient comme moi préféré grandir avec lui....
Je pensais que les assurances vie ne fonctionnaient pas lors d'un suicide mais apparemment si le pere d'anthon m'aide beaucoup pour ce genre de démarche et heureusement ca fait tellement mal. Je vous embrasse et meme si je ne repond pas a la seconde je vous lis... Merci a tous

Hors ligne Jenanthon

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon amour
« Réponse #32 le: 23 Février 2019 à 07:40:12 »
Ca y'est la nouvelle maison est prête et hier soir devait être notre 1ère nuit dans celle ci...
Je dis devait être parce que j'ai eu peur, oui peur d'être seule pour la 1ere fois depuis le décès d'anthon....
Du coup je suis retourné chez ma mère... Je vais essayer a nouveau ce soir on verra bien.... Il faut que j'y arrive lundi c'est la rentrée pour les enfants dans leurs nouvelles écoles.... Pourquoi tout me fait peur chaques nouvelles etapes me terifie... Je n'étais pas comme ca avant j'ai toujours été très forte de caractère mais ca c'était avant... A l'heure actuelle tout me fait peur je suis devenue comme anthon tout devient une épreuve je ressens ce qu'il ressentait chaque jours ce sentiment de mal être je le connais aujourd'hui, je commence a comprendre pourquoi il était si mal pourquoi chaque étape de la vie lui paraissait insurmontable....
Mon anthon me manque, je sens la force de m'en sortir me quitter chaque jour un peu plus je n'ai plus envie j'ai juste envie d'en finir avec cette souffrance horrible qui me consume...

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 742
Re : Suicide de mon amour
« Réponse #33 le: 24 Février 2019 à 21:19:52 »
Bonsoir Jenathon,

Un petit coup de mou? :)
L'épreuve de l'appart n est jamais facile.
Ne sois pas dur avec toi même... vraiment
Tu te debrouilles comme un chef.
Ce sentiment que tu décris si bien. Je lai vécu et je le vis un peu de temps en temps encore.
Ce sentiment de désespoir, dans les moments les plus bas, ceux où on n'y croit plus... et encore là on a mal car on pense se rapprocher de leur souffrance à eux...
C'est tout à fait normal (selon moi)... et on se flagele en imaginant qu'on a pas vu (comme je suis c...) leur désespoir, qu'on a même pas été là...
Et on s'en veut car on trouve encore que notre vie est bien plus avantageuse que la leur, comme si on méritait pas toujours de pleurer ou de se plaindre..je connais...
Sauf que je pense que c'est un peu différent...
La preuve, le mécanisme de survie t'amene à trouver des solutions pour te protéger (chez ta mère par exrmple). Je pense qu'eux ne raisonnaient pas forcément ainsi.
Tu es forte.
Tu es courageuse
Tu es une maman exemplaire et battante
Tu es une belle personne
Ton conjoint savait tout cela.
Plein de tendresse et de douceur.
« Modifié: 24 Février 2019 à 21:23:26 par mike67 »
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir

Hors ligne Lilou42

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 18
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon amour
« Réponse #34 le: 25 Février 2019 à 00:02:45 »
Bonsoir Jenanthon,

Je suis passée par là moi aussi... C'est difficile de comprendre après coup l'intensité de la souffrance que celui qu'on Aime a dû vivre. J'ai presque l'impression de le connaître encore plus intimement maintenant qu'il n'est plus là parce qu'avec cette perte tragique  j'ai vécu cette douleur qui assombrit les pensées, qui fait regarder vers le fond... mais on a tous une petite lumière dans notre nuit, moi je l'ai trouvée en mes enfants. Tout comme les tiens, ils ont perdu trop jeunes leur Papa, ils ont terriblement besoin de leur Maman. Ils incarnent la vie qui continue, une raison de se battre, de rassembler les forces qu'il nous reste pour aller de l'avant.
Les étapes que tu vis demandent énormément d'énergie, ça consume. Entoure-toi comme tu le fais des personnes qui t'apportent du réconfort, vas à ton rythme, exprime ce que tu ressens parce qu'exprimer cette souffrance c'est lui donner une porte de sortie, l'évacuer.

Quand tu décris celle que tu étais et celle que tu es devenue, j'ai l'impression de me lire... les angoisses devant la moindre petite marche à franchir, cette peur du lendemain... ce qu'on vit nous perturbe, c'est normal, le contraire serait très surprenant. Il y aura un avant et un après mais celle que tu es aujourd'hui, qui se sent fragile, terrorisée, n'est pas celle que tu seras définitivement. Un morceau de celle d'avant est parti avec lui, donc tu ne seras plus jamais la même mais la nouvelle Jenanthon est en devenir, il va falloir lui laisser le temps de naître. Une bénévole d'association de prévention du suicide m'a dit un jour «Vous êtes forte et courageuse car vous allez chercher l'aide». Je peux t'en dire autant.

Accroche-toi, il y aura des jours plus doux.

Affectueusement

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 403
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon amour
« Réponse #35 le: 26 Février 2019 à 00:34:07 »
Bonsoir Jenanthon,

Hier soir je commençais à t’écrire quand Lilou t’a répondu. Son post est si bien écrit que j’ai effacé le mien ….
Je me retrouve aussi dans vos mots.

Face à cette peur des premiers temps, peur de vivre quand on a perdu confiance en soi, perdu confiance en la vie …. Cette vie qui a trahi.
Puis la peur prend moins de place, la confiance revient doucement ….

Et étant soi-même en souffrance amène à effleurer la sienne, à mieux comprendre cette terrible douleur qui l’a amené au suicide …. Mais comme dit Mike, nous ne sommes pas eux …. Nous avons encore ce petit désir de vie, même si au début il est bien enfoui, écrasé par la peine.

Passer par une souffrance où l’amour pour mes enfants n’a jamais cessé d’être mais n’empêchait pas cette absence d’envie de vivre me confirme aussi que son acte suicidaire ne touchait en rien notre amour. Sa souffrance se trouvait  à un autre endroit que notre amour …. Un endroit inaccessible.

J’espère que tes enfants ont fait une bonne rentrée, sans trop d’appréhension dans cette nouvelle école.
Quel que soit l’endroit où tu dors, je te souhaite une douce nuit.

Catherine

Hors ligne Audreylana

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon amour
« Réponse #36 le: 26 Février 2019 à 22:25:26 »
Bonsoir Jenanthon,

Qu'il est dur de poursuivre sa vie ailleurs sans eux à nos côtés. Moi aussi je suis dans les mêmes angoisses ,les mêmes peurs que toi. Yann nous a quitté il y a presque 7 mois maintenant et je déménage samedi dans un nouveau logement. Sans lui, seule avec ma fille...

Comme les autres, comme toi, tout me semble insurmontable : passer mes soirées seule, gérer le quotidien, de me laisiser envahir par mes angoisses, de me retrouver dans un environnement inconnu... le vide,ce foutue vide qu'il a laissé.

C'est encore une étape à franchir , une de plus.... mais quand est ce que ça va s'arrêter? C'est épuisant toute cette énergie déployer mais à la fois c'est une sorte de pulsion de survie qui s'anime.

Alors ne sois pas dur avec toi, on fait tous comme on peut à notre rythme. Entoure toi de personnes bienveillantes et surtout prends soin de toi.

Ai confiance en toi, tu va trouver la force dont tu as besoin pour avancer. Appuie toi sur t'es enfants, c'est eux ta force.

Audrey

Hors ligne Jenanthon

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon amour
« Réponse #37 le: 12 Mars 2019 à 20:00:49 »
Bonjour à tous désolé de ne pas être venu avant mais l'organisation dans notre nouvelle vie n'est pas facile. Entre l'école le bébé les courses le ménage et le restant des cartons je ne vois pas le bout.   bon tout ça a du bon je n'ai pas trop le temps de pleurer même si je pense à mon amour tout le temps.  il me manque énormément mais pas le choix il faut avancer. Je vais régulièrement chez la psychologue et pour elle il faut que je prenne soin de moi chaque mois je dois prendre un rendez-vous uniquement pour moi.  ce mois-ci j'ai fait mes ongles je suis aide-soignante donc à la reprise du boulot ça ne servira à rien mais ça fait du bien de prendre soin de soi.  J'ai pour mission aussi chaque matin en me levant de prendre un petit quart d'heure pour me préparer maquillage coiffure.... au début je ne voyais pas l'intérêt et c'est vrai que ça fait du bien quand même à force je me suis rendu compte que ça fait du bien de me prendre soin que de soi pendant 15 minutes. Ça ne me fait pas oublier mon Anthon mais ça me permet d'exister. Après je me dis quand même que si il me voit au moins je me fais jolie pour lui. Bientôt 2 mois et demi pour notre petite dernière elle pousse à vue d'œil et ressemble de plus en plus à son papa ça me fait tellement de bien de voir un petit peu de lui en elle. Sinon toujours dans les papiers pour la succession c'est terrible je n'en vois pas le bout et pourtant nous n'avons pas commencé à vendre ses affaires ce n'est que pour les assurances pour le moment.  Par la suite il faudra vendre sa moto et sa voiture est là ça va faire mal mal de voir ce qui lui appartenait partir avec quelqu'un d'autre mais pas le choix ça appartient aux enfants. J'espère avoir de vos nouvelles à tous merci de vos nombreuses réponses et surtout de votre soutien à bientôt