Auteur Sujet: Suicide de mon épouse  (Lu 4173 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Nina14

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 28
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon épouse
« Réponse #15 le: 28 novembre 2021 à 15:51:38 »
Non Cory22, notre situation est différente même si la souffrance est là.
Le 9 décembre l’AMOUR de ma vie a quitté ce monde, mon p'tit cœur, mon sweety s’est donné la mort. Durant 15 ans j’aurais donné ma vie pour lui mais je ne pouvais pas lutter contre ce mal qui le rongeait de plus en plus. Maintenant il est en paix et même s’il n’est plus présent, il reste en moi et je l’AIME pour toujours.
Chaque jour je lui rends hommage et le 9 décembre restera pour toujours « spécial ». Je n’ai pas encore d’idée précise, peut-être lui planter un sapin dans le jardin, ce serait son sapin de Noël, … je ne sais pas encore mais il est certain que ce sera encore plus que jamais le jour où…, donc SON jour  (et non le mien) pour honorer sa mémoire et faire quelque chose RIEN QUE POUR LUI.
 

Hors ligne David

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Suicide de mon épouse
« Réponse #16 le: 01 décembre 2021 à 12:24:22 »
Bonjour David,

Je ne crois pas qu’il faille se forcer à penser à autres choses quand ces images surgissent, au contraire comme je disais il faut « s’enfoncer plus profondément » afin de laisser son cerveau « faire sa cuisine » de toutes les infos qui le hantent, creuser toutes les failles, aller au-delà des pensées premières afin que petit à petit au fil du temps (et ça prend du temps) cela se range plus paisiblement dans les cases adéquates.

Je n'y arrive pas. C'est trop dur.  Je me dis que quand elle a enjambé cette fenêtre, elle était au paroxysme de sa souffrance, c'est insupportable pour moi de penser à ça.  Alors je zappe, en tout cas j'essaye. C'est tellement brutal,
Je préfère imaginer ma bien aimée heureuse et sereine dans l'au-delà, qui fait de grands sourires, son merveilleux sourire qui a illuminé mon coeur pendant 15 ans.
Mais il y a ce cauchemar, qui me perturbe toujours. Je ne peux pas supporter l'idée qu'elle n'est pas heureuse. Hier j'ai vu la bénévole de l'association d'accompagnement du deuil, et elle m'a dit que peut-être ce cauchemar peut s'interpréter comme le fait que Sandrine était triste pour moi parce que j'étais malheureux.

Ma Sandrine, je veux que tu sois heureuse, même si moi je suis triste. Ton bonheur est ce qui compte le plus pour moi, bien plus que le mien.

Hors ligne David

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Suicide de mon épouse
« Réponse #17 le: 01 décembre 2021 à 12:45:48 »
Endosser la douleur à travers la culpabilité alors que l’autre s’en est débarrassé en quittant ce monde, n’est-ce pas idiot et inutile ?
Il faudrait que j'essaye de m'imprégner de cette phrase. Pour l'instant j'ai du mal. Je me sens tellement coupable. J'essaye de me raisonner mais ça s'entrechoque dans ma tête avec ce que je ressens, je n'y arrive pas. C'est peut-être encore trop tôt.

Hors ligne David

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Suicide de mon épouse
« Réponse #18 le: 01 décembre 2021 à 13:01:44 »

Perso, dans 12 jours cela fera 1an. Je ne sais pas encore comment je dois "vivre" cela, en attendant je vais mettre les décorations de Noël dans la maison comme chaque année. Un rituel qui me réconforte tant le mois de décembre est synonyme de deuil pour moi (accident de ma mère, accident de mon frère, décès de mon cousin et de mon oncle, décès/euthanasie de 5 chats et l'année dernière l'amour de ma vie) et pourtant j'adore la période de Noël.

Impossible pour moi de sortir le sapin, la crêche et les guirlandes. C'est elle qui s'occupait de disposer les sentons. Je ne sais pas encore ce que je ferai le 25 décembre. Je serai sans doute invité par sa famille, mais je ne sais vraiment pas si j'irai. Une réunion de famille sans elle... Ca va me foutre un cafard monumental. Et après, rentrer chez moi, chez nous, sans elle.  Mais rester seul dans mon coin ce jour là, ça me donnera sans doute aussi le cafard. Je crois que je me déciderai à la dernière minute.

Nina c'est terrible tous ces évenements tragiques survenus pour toi en décembre. Si tu arrives à compenser un peu avec les rituels de Noel, c'est bien.

Hors ligne David

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Suicide de mon épouse
« Réponse #19 le: 01 décembre 2021 à 13:30:32 »
Own David! Moi aussi j'ai cette fâcheuse tendance à comparer mes douleurs à celles des autres et au contraire, je trouve votre situation bien pire que la mienne. 


Ca montre bien que ça n'a pas de sens de comparer.  Ma situation est peut-être pire que la tienne vu de l'exterieur, mais toi (on peut se tutoyer) ça fait 10 ans, ça n'a pas chamboulé ton quotidien, mais tu souffres toujours beaucoup et tu éprouves le besoin d'exprimer ta douleur presque comme si ça s'était produit il y a 10 jours.

J'espere que tes premiers jours dans ton nouveau job se sont bien passés. Est-ce un hasard que ce soit un salon funéraire? Quand j'étais avec l'ordonateur des pompes funèbres pour organiser les obsèques, je me demandais qu'est ce qui peut amener quelqu'un à faire un métier où il ne voit que des gens en souffrance.
Et j'espere aussi que tu as pu passer le 28 novembre comme tu l'esperais, avec ton amie et de bons films. Sandrine et moi on regardait un film tous les soirs, allongés sur le lit en se tenant par la main. Souvent elle mettait sa tête sur mon épaule. Maintenant, j'en regarde seul... Mais les films qu'elle aimait, je peux pas les revoir pour l'instant. Elle aimait beaucoup les belles histoires d'amour qui se terminent bien.

Hors ligne cory22

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 102
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon épouse
« Réponse #20 le: 01 décembre 2021 à 15:21:47 »
En effet. Il faut arrêter de comparer, ce n'est pas sain.

Oui merci, ça s'est bien passé à mon travail. Je crois pouvoir répondre à tes questionnements. Ça fait longtemps que je suis attirée par le domaine des pompes funèbres. Je rêve d'y travailler depuis que j'ai 16 ans. Contrairement à ce qu'on pense, c'est loin d'être un métier où l'on ne voit que des gens en souffrance. La plupart des défunts que les clients rendent hommage sont des personnes âgées. Je vois des rassemblement familiaux où tous sont contents de se réunir pour célébrer la vie d'une personne qui leur a été cher. Moi je ne suis pas conseillère, je m'occupe du bar lors des réceptions qui se déroulent souvent après les cérémonies. Alors j'ai plus l'impression de travailler pour des réception de familles. L’ambiance est vraiment familial. Le complexe et si beau et chic. Remplie de respect et de bienveillance. J'ai travaillé quelque minutes à la porte de la chapelle pour accueillir les gens et ils n'avaient pas vraiment l'air tristes. Ils ont même éternisé la cérémonie, nous obligeant à finir plus tard haha. Je pense que ça leur a fait du bien. Je dois dire par contre que c'est très probable qu'un jour j'aie à servir une famille qui vient de perdre une personne jeune et peut-être par suicide. Je ne garantie pas que ça ne me mettra pas dans tout mes états mais j'arriverai à rester professionnelle le temps de mon travail. Mais c'est pas arrivée encore et tant mieux.

Oui j'ai passé une excellente journée avec mon amie, mercii. Jamais j'aurais pensé qu'un 28 novembre pouvait être une aussi belle journée. Nous sommes allées déjeuner au restaurant, avons jacassé pendant des heures. On a regardé un de nos film préféré (ça a fait tellement de bien). Mais le plus incroyable de cette journée est que le père de Marjorie m'a écrit. Je n'en revenais pas. Sur Facebook j'avais partagé un texte sur elle et plein de photos où on apparait toutes les deux quand nous étions enfants. Mario, son père, les a toutes liké une après l'autre. Avoir un signe de lui m'a agréablement surprise. Je me suis précipitée sur messenger pour lui écrire. Et pendant qu'on regardait le film, il m'a répondu <3 On s'est échangé 3-4 messages mais ça m'a fait un immense baume au cœur.

Pour moi aussi les fêtes de Noël c'est plus difficile. On se voyait presque juste à Noël. Pendant Noël, l'important sera de faire ce qui te rend le plus confortable. Il faut seulement s'écouter. C'est sur que ce sera difficile de passer Noël sans elle mais si tu vas dans sa famille, j’espère que vous serez tous capable de parler d'elle. Je crois qu'il faut garder son souvenir vivant car ça rend son absence un peu plus supportable. Le premier Noël sans Marjorie a été tellement dur mais particulièrement parce que PERSONNE n'a mentionnée son nom de la soirée. C'était comme si elle n'avait jamais existé. Ce silence était violent. J'aurais voulu qu'on parle d'elle, qu'on se remémore des souvenirs des Noël précédant quand elle était là...
Penses tu qu'il serait possible que tu restes à dormir là bas pour éviter que tu retournes seul chez toi? Ça serait peut-être une idée.

Hier soir,  il m'est arrivé quelque chose d'incroyable et j'aimerais vraiment le partagé avec toi. J'étais seule dans mon lit et je demandais désespérément à Marjorie un signe de sa présence. Je me disais « Je n'ai jamais de signes. Ça veut dire qu'elle n'est pas là? Elle se fou de moi? S'il te plait Marjo, donne moi un signe que t'es avec moi! » Et quelque minutes plus tard, je découvre par hasard sur Youtube, la chanson "Marjorie" de Taylor Swift. J'adore cette chanteuse et je ne connaissais aucunement cette chanson. Je suis allée l'écouter et les paroles correspondaient TELLEMENT. Et là j'ai réalisé que c'était une réponse au signe que je demandais. Ça ne pouvais qu'être ça. J'ai éclaté en sanglot mais putain ce que ça a fait du bien de savoir qu'elle était là. Je t'envoie le lien de la chanson si ça t'intéresse. Les paroles sont tellement significatives. Ça ne peut qu'être un signe de ma cousine.

https://www.youtube.com/watch?v=OrRokg2CrJY

Hors ligne cory22

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 102
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon épouse
« Réponse #21 le: 04 décembre 2021 à 22:58:10 »
Qu'est-ce que je disais! C'était inévitable que dans mon travail j'allais voir des décès tragiques. Ce soir, il y avait les funérailles d'un bébé qui n'avait que 18h. Pauvre petit chou. Et pauvres parents! Puis j'ai vu le corps d'une fille de 17 ans qui est morte dans un accident de voiture. C'est vraiment triste. Je ne vais pas cacher que j'ai eu les larmes au yeux quand je l'ai vu et que mon collègue m'a raconté son histoire. Mais ce qui est beau c'est qu'elle a fait dont de ses organes et ses super beaux cheveux seront donnés à une petite fille cancéreuse. Mes nouveaux collègues sont géniaux. Tellement professionnels. Respectueux, empathiques mais forts! Malgré certaines histoires tristes, je suis dans un très beau milieu de travail.

Hors ligne cory22

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 102
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon épouse
« Réponse #22 le: 05 décembre 2021 à 02:51:54 »
J’ai lu l’avis de décès de la jeune fille et je suis un peu troublée. Elle est morte la même date que ma cousine (exactement 10 ans plus tard). Elle avait une sœur qui a le même nom que moi et un frère qui a le même nom qu’un des personnages du roman que j’ai écrit. J’ignore comment interpréter toutes ces coïncidences.

Hors ligne David

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Suicide de mon épouse
« Réponse #23 le: 05 décembre 2021 à 12:30:23 »
En effet. Il faut arrêter de comparer, ce n'est pas sain.

Ça fait longtemps que je suis attirée par le domaine des pompes funèbres. Je rêve d'y travailler depuis que j'ai 16 ans.

mais pourquoi donc? Qu'est-ce que tu esperais y trouver, indépendamment des premières expériences que tu viens de connaitre avec tes premiers jours dans ce nouveau travail?

Hors ligne David

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Suicide de mon épouse
« Réponse #24 le: 05 décembre 2021 à 12:48:14 »

Je crois qu'il faut garder son souvenir vivant car ça rend son absence un peu plus supportable.
Son souvenir ne s'éteindra jamais dans mon coeur, bien sûr. Je pense à elle 100 000 fois par jours, et c'est sûrement la même chose pour sa famille. Parfois on parle d'elle, mais c'est difficile. Evoquer les bons moments c'est évoquer un bonheur qui ne reviendra plus, en tout cas ici bas.
Et puis personellement, quand je pense à elle,malgré moi , il y a encore beaucoup de fois où ce sont les mauvais moments qui reviennent, ceux de la dernière année. Et ça ça ne me fait aucun bien.
Je sais bien que même si on ne parle pas trop d'elle, ça ne veut pas dire qu'on l'oublie. Tout le monde dans sa famille l'aimait tellement. Cette maladie est affreuse, elle avait finit par croire que personne ne l'aimait, alors que c'était tout le contraire.

Hors ligne David

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Suicide de mon épouse
« Réponse #25 le: 05 décembre 2021 à 13:03:35 »

Hier soir,  il m'est arrivé quelque chose d'incroyable et j'aimerais vraiment le partagé avec toi. J'étais seule dans mon lit et je demandais désespérément à Marjorie un signe de sa présence. Je me disais « Je n'ai jamais de signes. Ça veut dire qu'elle n'est pas là? Elle se fou de moi? S'il te plait Marjo, donne moi un signe que t'es avec moi! » Et quelque minutes plus tard, je découvre par hasard sur Youtube, la chanson "Marjorie" de Taylor Swift. J'adore cette chanteuse et je ne connaissais aucunement cette chanson. Je suis allée l'écouter et les paroles correspondaient TELLEMENT. Et là j'ai réalisé que c'était une réponse au signe que je demandais. Ça ne pouvais qu'être ça. J'ai éclaté en sanglot mais putain ce que ça a fait du bien de savoir qu'elle était là. Je t'envoie le lien de la chanson si ça t'intéresse. Les paroles sont tellement significatives. Ça ne peut qu'être un signe de ma cousine.

https://www.youtube.com/watch?v=OrRokg2CrJY
Oh, Corinne, j'ai écouté la chanson et ça m'a fait pleurer. C'est une tres belle chanson, et les paroles "What died didn't stay dead / You're alive, you're alive in my head" me sont allées droit au coeur. Je comprends que tu l'ais ressenti comme un signe, j'aurais réagi pareil, je pense.

J'ai commencé à lire le livre "la vie après la mort, pourquoi il faut y croire" d'Olivier hambon et Marie-Odile Riffard qui parle des éléments qui renforcent la conviction qu'il y a bien quelque chose après la mort. Les EMI (experience de mort imminente), ce genre de choses.  Il y a un chapitre sur les signes que nous envoients les défunts, je crois.

Hors ligne David

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Suicide de mon épouse
« Réponse #26 le: 05 décembre 2021 à 13:15:39 »
J’ai lu l’avis de décès de la jeune fille et je suis un peu troublée. Elle est morte la même date que ma cousine (exactement 10 ans plus tard). Elle avait une sœur qui a le même nom que moi et un frère qui a le même nom qu’un des personnages du roman que j’ai écrit. J’ignore comment interpréter toutes ces coïncidences.

C'est vrai que c'est troublant, et qu'on ne sait pas trop ce qu'il faut y voir. Peut être à rapprocher du fait que cette jeune fille semblait quelqu'un d'altruiste puisqu'elle a fait don de ses organes. A son âge, c'est étonnant qu'elle ait eu cette démarche.

Tu as écrit un roman? A propos de ta cousine?

Hors ligne cory22

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 102
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon épouse
« Réponse #27 le: 05 décembre 2021 à 16:01:36 »
Qu’est-ce que je comptais y trouver? Bah tout ça. Je vous l’ai dit ce qui m’attirait dans ce métier. C’est beau, c’est chic, remplie de respect. Un métier qui sert à aider les gens en deuil et rendre hommage aux défunts, quoi de plus admirable? Dieu sait comment tout ça est important pour moi.

Je ne pensais pas qu’évoquer les bons souvenirs était plus douloureux que de se taire. Oui c’est évoquer un bonheur qui ne reviendra pas et je comprends très bien que penser au fait que ça ne reviendra pas, c’est douloureux. C’est la même chose pour moi avec Marjo. Mais ne pouvoir partager ces souvenirs avec personne ça rend le tout encore plus douloureux pour moi. Comme tu le sais, j’ai dû vivre mon deuil dans un silence complet. On ne partagerait rien donc ni les souvenirs non plus. Tout ce que j’ai aujourd’hui, c’est en parler à des gens proches de moi mais qui n’ont jamais connu Marjorie. J’aimerais bien parler d’elle avec ceux qui l’ont connu mais ce n’est plus possible. Pour la première fois en dix ans, j’ai pu raconter des souvenirs que j’ai avec Marjo. Crois moi, ça a été difficile de rester dans un tel silence pendant si longtemps. Maintenant j’aimerais raconter à mes proches tout les souvenirs que j’ai avec elle parce que ça soulage. J’en ai assez de tout garder pour moi. Donc j’ai de la misère à comprendre comment se retenir de parler du défunt peut être moins douloureux. Mais si pour vous c’est mieux de pas en parler, c’est correct aussi même si je comprends pas.

Oui cette chanson est magnifique! Je suis contente que vous l’ayez écouté. Je me doutais qu’elle aurait un effet sur vous aussi. Mais désolée de vous avoir fait pleurer

Hors ligne cory22

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 102
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon épouse
« Réponse #28 le: 05 décembre 2021 à 16:04:07 »
Le roman que j’ai écrit n’est pas à propos de ma cousine mais ça a un lien. C’est l’histoire d’une ado de 16 ans qui apprend que son ami d’enfance s’est suicidé et elle vit un deuil qu’elle sent illégitime car elle n’était plus ami avec lui depuis quelques année. Je me suis beaucoup inspirée de ce que j’ai vécu pour ce livre.