Auteur Sujet: Raphaël, je t'aime. Papa.  (Lu 36753 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3014
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Réponse #120 le: 01 Mars 2018 à 14:46:30 »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3014
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Réponse #121 le: 07 Mars 2018 à 17:08:20 »


"Nous restons vivants tant que quelqu'un se souvient de nous."... Carlos Ruiz Zafon.

Tous les jours, TU vis dans mon coeur...

Je t'aime
Papa
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3014
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Réponse #122 le: 15 Mars 2018 à 22:38:12 »

Ma réalité... mes ruines émotionnelles... inconsolables, irréparables, incommensurables !
Hier, journée scoubidou boum boum...
Aujourd'hui, j'ai mal...
Désert de douleur... inoubliable, ineffaçable souffrance...
J'ai été privé de l'innocence de l'enfance car j'ai vu à 10 ans ma maman gravement malade qui a failli mourir à 33 ans !
Je suis privé de la sagesse de l'adulte car j'ai vu mon fils aîné mort...
Que me reste-t-il à vivre ?
Je ne demande RIEN !
Juste un doux silence ... un tendre baiser... un sourire amical... une solitude recherchée !
A mon âge et vu mon vécu... je m'en contente !
L'Amour ? j'aimerai TOUJOURS ...
Je vous offre une larme...

Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3014
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Réponse #123 le: 20 Mars 2018 à 03:31:56 »

Ton absence est un supplice... Raphaël, tu me manques... c'est insupportable, tu manques à ma vie...

Je t'aime.
Papa
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3014
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Réponse #124 le: 25 Mars 2018 à 07:25:14 »


Grégoire... Tu aurais pu vivre encore un peu... https://www.youtube.com/watch?v=sqFtnUwOoYo
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 651
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Réponse #125 le: 25 Mars 2018 à 08:57:09 »
Très belle interprétation de Grégoire,

pour ceux qui ne connaissent pas l'original :

https://www.youtube.com/watch?v=FTkS8O2H1QM


douces pensées pour Raphaël

amitiés
loma
"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3014
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Réponse #126 le: 26 Mars 2018 à 23:49:39 »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3014
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Réponse #127 le: 28 Mars 2018 à 01:05:02 »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3014
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Réponse #128 le: 30 Mars 2018 à 01:35:50 »

Ici-bas ... tu es mort !

J'ai longtemps espéré que tu sois encore vivant même dans un au-delà...

Là où je suis... ici même... maintenant, à l'instant précis...

" - si tu apparaissais devant moi en me faisant signe, je te saluerais avec un grand sourire en te disant combien c'est bon de te revoir..."

" - attend qu'il apparaisse vraiment et ensuite prends le dans tes bras..."

" - mes empreintes racontent simplement une histoire qui exprime la souffrance, la douleur, l'abattement, la confusion, la faim, la soif..."

Là où je suis... ici même... maintenant, à l'instant précis...

Je suis prêt à sacrifier ma chair et mon sang... pour pouvoir repartir avec toi !
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3014
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Réponse #129 le: 04 Avril 2018 à 07:59:59 »

Titre : Écoute ! si je meurs.
Poète : Jean Aicard (1848-1921)
Recueil : Les jeunes croyances (1867).

Écoute ! si je meurs, je veux mourir en homme !
Je veux mourir couché dans ma sérénité,
Calme et fier, le regard brillant de plaisir, comme
Un travailleur qui cherche un peu d'ombre, l'été.

Je parlerai tout haut, proclamant ma pensée ;
La liberté sera jusqu'à la fin mon Dieu !
Et je ferai rougir cette foule insensée
Qui ne sent pas l'amour épars dans le ciel bleu !

L'homme souvent pâlit devant l'heure suprême ;
Moi, faible, en ce moment je veux devenir fort !
Dans un râle je veux chanter les vers que j'aime ;
Je veux être de ceux que fait vivre leur mort.

Toi, tu me pleureras quelquefois si tu restes !
Mais, pauvre enfant, sans moi s'il te fallait partir,
Si tu m'abandonnais pour tes frères célestes,
Ah ! je ne saurais plus ni vivre,... ni mourir !


- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3014
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Réponse #130 le: 05 Avril 2018 à 07:11:15 »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3014
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Réponse #131 le: 05 Avril 2018 à 18:09:02 »

Bonsoir Federico,

Je n'ai pas encore pris acte de tous vos magnifiques écrits, je le ferai promis !
Par contre, j'y vois une personne absolument magnifique, douce et aimante.
Toujours, vous savez rejoindre l'essentiel, entraidé vos ami(e)s sur ce long chemin qui subitement s'est invité dans nos vies.

C'est un plaisir de constater que malgré votre propre douleur, d'un trait vous forcer le courage et la continuation.
                                           
Ma fille s'appelait Karen. 
Magnifique , hélas trop orgueilleuse. Si elle avait signalé sa douleur, elle jouirais de la vie.
Même aujourd'hui, j'ai des doutes sur la réalité de sa mort.
Je suis allée au cimetière où sont enterrés ses grands-parents et y ai déposé quelques objets.
                                           
Mon journal (livre) est presque terminé. D'une certaine façon je l'étire car après, qu'arrivera-t-il ?

Merci cher Federico, poète, humaniste, et Papa merveilleux !

Marie qui vous embrasse.

Merci de tout cœur d'être là

Bonjour Marie,

Je regrette sincèrement de ne plus avoir le plaisir de vous lire car nos quelques trop rares messages échangés, Marie, ont été d'une grande richesse émotionnelle... et d'une belle et authentique compréhension !

Je souhaite revenir aux racines les plus profondes de mon deuil personnel et écrire plus essentiellement dans la section "suicide".
 Je comprends mieux la sensibilité,  les émotions et les souffrances des personnes endeuillées par suicide.
Je reconnais m'être un peu perdu ... beaucoup trop "éparpillé" ces derniers temps.
Je me suis "éloigné" de mon chagrin, ma douleur, ma souffrance... et aujourd'hui, ma peine me rappelle cruellement à l'ordre !
J'éprouve le besoin de me concentrer davantage sur MON DEUIL après le suicide de mon fils.
Dorénavant, je souhaite principalement échanger avec des parents (Maman et/ou Papa) foudroyés par la mort de leur enfant.
Je respecte tous les deuils et toutes les souffrances.

Chère Marie... où en êtes vous avec votre journal (votre livre) ? est-il terminé ? si oui, comment puis je me le procurer ?
Pourrais je au moins lire quelques pages sur l'histoire de votre fille karen et la vôtre, sa Maman !
Karen et Raphaël... plus de 5 ans !... absence innommable et souffrance indescriptible !

Votre témoignage est bouleversant ... votre écriture est douce...  votre chemin est extrêmement courageux... vos mots apaisent et réconfortent...

De tout coeur avec vous Marie.... "coeur de mon coeur" !

Amicalement, solidairement.
Federico
« Modifié: 06 Avril 2018 à 10:07:14 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3014
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Réponse #132 le: 05 Avril 2018 à 18:26:22 »


Épilogue

Son âme a l’azur,
La terre a son corps,
Il s’est tué à coup sûr,
Il a choisi son sort,
Personne n’endure
Toujours et encore
Avec un cœur pur
L’amour et la mort !

Stéphen Moysan
La mort du romantique
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3014
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Réponse #133 le: 05 Avril 2018 à 22:55:46 »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3014
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Raphaël, je t'aime. Papa.
« Réponse #134 le: 07 Avril 2018 à 22:38:35 »

Moi qui est perdu tous mes essentiels...
Je ne m'accroche plus qu'aux petits détails de ma vie !

Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !