Auteur Sujet: Pierrick est parti  (Lu 3289 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Maria

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
Pierrick est parti
« le: 21 Octobre 2011 à 13:44:03 »
Comment vivre la douleur d'avoir découvert Pierrick, 32 ans, qui est parti ce dimanche 3 juillet, chez nous, nous l'avons retrouvé à 18 h, il avait mis un message sur l'escalier "ne laissez pas monter les filles", j'étais dehors avec la petite, la grande avait suivi mon mari, elle est revenue en courant et j'ai entendu les hurlements de mon mari, j'étais tétanisée, dehors près de la voiture, j'ai hurlé, j'ai hurlé, j'ai crié aux filles de monter dans la voiture, mon mari m'a dit "pars avec les filles", je ne pouvais pas, je ne savais plus quoi faire, je suis entrée dans la maison, un voisin qui m'avait entendue est venue me consoler, je criais, je ne savais pas comment cela était arrivé. Mon mari est descendu, il pleurait, c'était fini depuis des heures je pense. Il a choisi un moyen de partir très rapide, qu'il avait découvert sur internet, lorsque je suis montée il était étendu sur le sol, il paraissait dormir. C'est affreux, c'est horrible, penser que plus jamais nous ne le verrons, mon enfant, mon petit prince comme je l'appelais souvent, beau, intelligent, souriant, plein d'humour,  il était plein de qualités, attentif aux autres, toujours de bon conseil. Il a travaillé jusqu'au bout, jusqu'au samedi soir malgré cette terrible fatigue qui le terrassait, personne à son travail n'a vu sa détresse, il la cachait si bien derrière ce masque. Nous, nous savions son mal être, pire cette dépression qui depuis des années ne lui laissait plus aucun répit. Il était revenu vivre avec nous qui essayions de le soutenir mais c'était si dur de le voir combattre sans succès, sans résultat, s'épuisant dans de nouveaux combats, de nouveaux espoirs. Où es tu mon petit, j'espère que tu as enfin trouvé la paix, la légéreté, la sérénité, je t'aime pour toujours mon amour.

Hors ligne Pascale

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1049
  • Je t'aimais, je t'aime, et je t'aimerai....
Re : Pierrick est parti
« Réponse #1 le: 26 Octobre 2011 à 12:06:14 »
Pourquoi tant de souffrance,

Mon Dieu c'est déjà si difficile de perdre un enfant alors que dire quand il provoque cette perte!! On aimerait tant que nos enfants soient plus heureux que nous.

Pourquoi certaines personnes souffrent-elles tant qu'elles se donnent la mort?
Savent-elles que de l'autre côté la sérénité les attend!!
Vivent-elles entre les 2 mondes et ont-elles entrevu la paix dans l'au-delà...
Quoique se soit, dites-vous qu'elles sont près de vous et qu'elles ne vous en veulent pas, de ne pas avoir contrer une décision qu'elles ont souvent mûrement réfléchi... C'est ce qu'elles voulaient, elles ont choisi ce destin...Elles ne voulaient plus souffrir, ni vous faire souffrir...

C'est toujours terrible la perte d'un enfant, je n'ose même pas imaginer, je ne fais que passer et essaie simplement d'alléger cette douleur, j'ai beaucoup de personnes qui viennent déposer leurs souffrances chez moi, depuis que je suis petite et des parents en détresse comme vous sont venus et ont partagé...
J'ai entrevu une peine immense, mais eux la - haut qui ont tant souffert ici bas ne peuvent qu'être des anges.

Je reste humble face à votre douleur,mes yeux se mouillent mais ne se détournent pas.
Je suis de tout coeur avec vous et je vous envoie plein de force pour trouver un peu de paix.

Pascale la Louve.
Pascale la Louve

Hors ligne soprano

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
Re : Pierrick est parti
« Réponse #2 le: 30 Octobre 2011 à 00:02:23 »
bonsoir MARIA
TU ES UNE maman en peine comme nous toutes qui venons ici car nous pouvons parler sans retenue aussi mes premiers mots seront bien sur mes sinceres condoleances mots que tu as tres souvent entendu et dont le sens nous echappe mais ce sont des mots de soutien .Ce qu'il t'arrive est le pire pour une MAMAN quand on a donné toute notre énergie a les elever les aider les soutenir et malgré tout une grande souffrance les emprisonne et ils ne peuvent pas nous en parler .Seul le suicide est leur solution a leur souffrance aussi il est maintenant en paix car il ne pouvait plus supporter cet etat .C'est terrible ce que nous vivons ,mon fils PHILIPPE s'est pendu le 15 aout dernier ,nous etions en vacances il nous a appelé le vendredi 12 aout ,il allait bien ,le dimanche 14 je leur ai envoyé un texto a mes 3 enfants (2 filles )plus jeunes que PHILIPPE et a 1h30 du matin du 15 aout un appel du samu pour nous dire que PHILIPPE ETAIT DECEDE PAR SUICIDE .Depuis nous survivons nous avons des amis je fais du yoga car depuis le 15 aout j'etais en apnée . Aussi soigne toi ,pense a toi il va falloir vivre avec notre disparu ,adresse toi a lui ,pas toujours en larmes dis lui que tu ne comprends pas tout mais que tu lui souhaite la serenité dans ce voyage
Je t'embrasse
sincerement bon courage

Hors ligne Sista

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Mon frérot... Je t'aime
Re : Pierrick est parti
« Réponse #3 le: 03 Novembre 2011 à 16:08:54 »
Maria, j'ai eu les larmes aux yeux en lisant votre témoignage. c'est si atroce de découvrir la perte de quelqu'un qu'on aime plus que tout, plus que sa vie... Comment est-ce possible de trouver des solutions telles que la mort face à la détresse sur internet? Je suis encore de celles qui restent choquée par où va le monde...!! tant de détresse, tant d'impuissance... c'est l'horreur que vous vivez... Je le vois dans le regard éteint de ma mère, dans les miens... Lui parler, oui c'est tout ce qu'il y a à faire, et vous sentirez dans votre coeur ou dans vos rêves qu'il est là, qu'il vous répond, qu'il vous aime et qu'il est enfin libéré... C'est ce que je veux croire en tout cas. Courage et encore courage...

Pascale,  je ne sais si je peux témoigner de ce que j'ai ressenti par rapport à cet entre deux sur ce forum... Il s'est vraiment passé quelque chose à la mort de mon frère... Il était en colère... Je l'ai senti dans les heures qui ont suivies... un souffle froid sur ma joue... Il était perdu... Aujourd'hui je sais qu'il est en paix mais ca n'a pas été facile de ressentir cela. c'est lui qui est venu me le dire...Il a dit "ne m'en veux pas, ne m'en veux pas"... Lui pardonner était la seule chose que j'avais à faire, je sais que c'est désormais un ange.

je sais que les mots ne servent pas à grand chose, mais quand même quand on se lit sur ce forum ca fait un peu du bien... Alors merci et j'espere vous apporter un peu de bien moi aussi...

Courage à toutes les mamans, je ne sais pas comment soutenir la mienne, j'ai tant besoin d'elle...