Auteur Sujet: mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme  (Lu 412427 fois)

0 Membres et 10 Invités sur ce sujet

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1956
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1665 le: 17 Juin 2018 à 12:13:28 »
Assiniboine,

Je sais, je comprends, et j'ai les boules en te lisant. Vraiment.
Sans indiscrétion, dans quelle région habites-tu ? Y a-t-il des structures, des personnes qui puissent entendre ta révolte et ta souffrance ?
Le soin ne fait pas tout, loin de là. C'est le contact humain, le lien social, la relation à l'autre qui nous font vivre.
Il nous permettent aussi de désamorcer les bombes du passé, parfois.

Bien sûr que les autorités tout court n'en ont rien à foutre. De ça et de bien autre chose.
Ne compte pas sur eux. Compte sur toi.
Je suis en lien avec une personne qui veut monter une assoc pour les endeuillés par suicide sur Paris. Elle est sur ce projet depuis 2 ans, je lui ai proposé mon aide, même si niveau énergie, je suis à -15.
De ton côté, peux-tu construire qq chose à partir de ta colère ?

Tiens bon, continue à crier. Mais ne te détruis pas, s'il te plaît.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Bibou07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 569
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1666 le: 17 Juin 2018 à 17:25:16 »
Assiniboine,
Je lis votre fil tout les jours et votre détresse me fait peine.. ne faites rien d’irréparable ! Se serait pire pour votre fille. Mon chéri est parti il y a 3 mois et  aujourd’hui jour de la fête des pères, c’est encore pire... ma fille n’a pas voulu voir des photos, ni elle ni mon fils ne sont allés au cimetières... trop dur apparemment...quand mes enfants sont repartis dans leurs foyers, la réalité du manque m’a à nouveau sauté à la figure...
Luc était médecin rural et pestait tout le temps contre le système, contre le manque de moyens, l’absence de structures spécialisées... chaque jour, il me racontait ses difficultés pour soigner correctement ses patients...il détestait ce que la médecine était devenue...plus le temps de discuter, d’aller au fond des problèmes..... cela  l’enrageait..
Les  gens aussi, sont stupides...  jeudi, j’ai fait un malaise au boulot : mes collègues rigolaient au sujet d’une personne qui venait de se noyer... c’est super, les élèves ont pu voir les pompiers, les équipes de recherche  de noyés etc...ah  oui génial.. etc... et moi j’ai viré au blanc...
Luc avait de gros soucis de santé et ne se soignait pas ... pourquoi? Il connaissait les risques d’un tel comportement ...à l’hôpital,  ses confrères n’ont pas pris en compte son diagnostic et ont perdus beaucoup de temps et maintenant je sais  que Luc savait que les dégâts étaient irréparables....il est passé par des phases de découragement sans jamais laisser de côté sa patientèle...son métier , c’etait une vocation, son sacerdoce, sa vie....

Accrochez- vous.... moi aussi, je cherche la branche qui pourra  me soutenir... régulièrement les idées noires me viennent en tête... je me dis que se serait si facile de le rejoindre... j’ai un cabinet médical bourré de médicaments à ma disposition... je n’ai qu’à me servir... et puis je lutte pour mes enfants... Luc aide moi à tenir bon!

Affectueusement 


Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2277
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1667 le: 19 Juin 2018 à 00:20:23 »
Bonsoir Bmylove, merci pour ton message. C'est très bien que tu te rapproches d'une personne qui veuille créer une association pour les endeuillés du suicide. Moi j'habite Montpellier et j'aimerais bien aussi trouver des gens qui veulent créer une association. Je vais bientôt avoir plus de temps.
Je ne vais pas reprendre en détail ton message mais je suis bien d'accord avec l'ensemble de ce que tu dis.
Oui je vais arrêter de me détruire et voir la vie un peu plus positivement, et être dans l'action.

Bonsoir Bibou07, très ému par votre message. Un sentiment de sympathie pour votre mari qui se décarcassait pour bien soigner ses patients et qui râlait contre le manque de moyens. Un soignant conscient des limites imposées et qui devraient cesser. Avoir le temps de discuter est une chose remarquable et salvatrice pour un généraliste.
Certaines personnes aiment les fortes émotions, mais quand on a connu l'horrible évenement que la mort d'un être aimé, on n'aime pas du tout les fortes émotions provoquées par le malheur des autres.
Restez bien à l'écart de vos médicaments, tout comme moi ne faites pas l'irréparable. Luttons pour nos enfants.

Bien amicalement à toutes les deux.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2277
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1668 le: 19 Juin 2018 à 20:25:47 »
Quand j'étais jeune, dans les années 70, la véritable insulte était de dire tu es un débile mental, ou espèce de mongol.
J'ai l'impression que les jeunes d'aujourd'hui n'ont pas la même mentalité par rapport à la maladie psychique.
Je pense même qu'ils aident ceux qui ont des difficultés psychiques.
Il semble que l'action des jeunes en ce moment pour la prévention du suicide devient très efficace, aussi aidée par des associations d'adultes. D'ailleurs la plus grand compassion des jeunes à l'égard de celles et ceux qui souffrent psychologiquement vient certainement d'une meilleure éducation et en particulier dans le rôle de l'école.
Encore une fois en 15 ans le suicide des jeunes jusqu'à 34 ans a diminué de 50 pour cent, alors que dans la tranche d'âge de 54/65 ans elle a augmenté de 30 pout cent.
C'est formidable si ce suicide des jeunes diminue et va certainement diminuer encore d'une façon drastique dans les prochaines années.
Que les personnes plus âgées prennent ici l'initiative d'aider ceux de leur âge qui semblent suicidaires.
Que tout soit mis en place pour que le suicide diminue vraiment de 50 pour cent pour tout le monde et rapidement aller au delà
La prévention du suicide est l'affaire de toutes et tous, et les jeunes l'ont bien compris
« Modifié: 20 Juin 2018 à 01:51:16 par assiniboine »

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2277
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1669 le: 19 Juin 2018 à 20:31:07 »
En écrivant cela, j'ai bien sur une pensée très émue pour les parents qui ont perdu un enfant de suicide durant ces dernières années.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2277
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1670 le: 20 Juin 2018 à 02:00:52 »
Les médias de leur côté font un travail désastreux en ne présentant que des malades psychiques qui tuent des autres personnes. Sans d'ailleurs prendre let temps, le soin d'expliquer quel a été le parcours de ces gens devenus "fous" et violents.
Chacun a sa vision des choses, je le comprends aisément. Moi j'espère seulement que je vais trouver des gens qui réagissent un peu comme moi et qui refusent que des personnes en souffrance deviennent des malades psychiques "dangereuses"
Parle t on des ces milliers de malades psychiques qui se suicident, qui adotpent des conduites suicidaires sans vraiment recevoir d'aide, de compassion lorsqu'il est encore temps, lorsque leur cerveau imbibé de souffrance ne réagit plus comme il faudrait.
Pourquoi lors de mon long passage de souffrance avec ma femme, souffrance réciproque, je n'ai pas eu l'idée de téléphoner à suicide écoute pour obtenir des conseils que ma généraliste ne me donnait pas se contentant de me donner les satanés médocs.
Une psychothérapie de couple donnée par une généraliste car remboursée, mais qui ne connaissait rien à la psychologie.
Ces temps doivent se terminer.


Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2277
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1671 le: 20 Juin 2018 à 03:00:03 »
Y en a marre de toutes ces séries policières qui nous viennent des Etats Unis.
Du sang des morts......
Moi je voudrais des séries oû l'on voit de bons thérapeutes aidant les autres en souffrance.
Cette société est attirée par la violence et aucunement par la résolution des problèmes que rencontrebt les gens qui ne sont rien.
De plus le chaines infos s'amusent à nous faire peur, relatant tous les crimes commis par des malades psychiques.
La télé tout comme l'école doit faire un effort pour changer les mentalités
Que l'on voit la personne en souffrance non pas comme une  personne dangereuse mais une personne en souffrance.
C'est en éduquant les gens qu'on parviendra à une société plus apaisée, à des gens mal dans leur peau trouver de l'aide dans leur malheur. On connaît presque tout de la police scientifique mais absolument rien sur les différentes psychothérapies pouvant aider les gens à guérir.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2277
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1672 le: 20 Juin 2018 à 03:08:01 »
Mon Dieu ma psy a enfin percuté, elle a fini par écouter ce que je lui disais sur la décote de 22 pour cent sur la retraite des gens qui n'ont pas assez d'annuités.
Sur tous les problèmes financiers des gens pauvres, il faut aussi réfléchir.
Je refuse que des politiques vous poussent dans les bras des restos du cœur après vous avoir appauvri durement

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1956
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1673 le: 20 Juin 2018 à 08:09:30 »

Moi je voudrais des séries oû l'on voit de bons thérapeutes aidant les autres en souffrance.


Je te conseille l'excellent série In Treatment.

Affectueusement, je te souhaite une belle journée.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2277
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1674 le: 22 Juin 2018 à 04:43:50 »
Bmylove,

Tu m'épates, tu connais une série relatant le travail d'un  thérapeute. J'ai regardé sur internet les infos sur cette série cela a l'air très intéressant.

Hier j'ai zappé le boulot trop fatigué. Ma fille a eu des crises de migraines hémiplégiques, paralysie des membres, quelle maladie de merde qu'on n'a pas l'air trop de connaître. Ma psy continue à croire que c'est seulement psychologique, ma fille croit vraiment ce que l'autre neurologue lui dit que c'est une maladie neurologique génétique.

Ma fille m'a un peu remué en me disant que je continuais à me détruire alors qu'elle avait une maladie génétique et que c'est nous qui l'avions fait. Cela fait réfléchir.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2277
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1675 le: 22 Juin 2018 à 04:50:08 »
Bmylove, merci  pour tes messages, ils me font beaucoup de bien.

Affectueusement

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1956
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1676 le: 22 Juin 2018 à 08:55:08 »
Si je peux t'apporter un tant soit peu de soulagement, j'en suis heureuse.

Je crois, si je peux me permettre, que ta fille (quel âge a-t-elle ?) essaie de te dire à sa façon qu'elle a besoin de toi, d'un papa en vie, qui le restera, et qui la rassure. Psy, neuro,... Vous verrez l'évolution, mais ce qui est clair, c'est sa demande de sécurité.
Passer par le corps pour exprimer ses angoisses (parce que là on parle bien d'angoisse, pas de mal-être, à mon avis), c'est parfois le plus efficace, parce que c'est spectaculaire.

Je souhaite de tout coeur que vous puissiez du temps agréable ensemble, que vous puissiez vous apaiser.
On ne sait pas combien de temps nous passerons sur terre, et tant mieux, mais essayons de ne pas avoir plus de regrets dans qq années que nous n'en avons déjà. Et c'est un gros travail sur soi que de l'intégrer, je trouve.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2277
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1677 le: 23 Juin 2018 à 18:10:47 »
Je sais, je comprends, et j'ai les boules en te lisant. Vraiment.Sans indiscrétion, dans quelle région habites-tu ? Y a-t-il des structures, des personnes qui puissent entendre ta révolte et ta souffrance ?
Le soin ne fait pas tout, loin de là. C'est le contact humain, le lien social, la relation à l'autre qui nous font vivre.
Il nous permettent aussi de désamorcer les bombes du passé, parfois.

Bien sûr que les autorités tout court n'en ont rien à foutre. De ça et de bien autre chose.
Ne compte pas sur eux. Compte sur toi.
Je suis en lien avec une personne qui veut monter une assoc pour les endeuillés par suicide sur Paris. Elle est sur ce projet depuis 2 ans, je lui ai proposé mon aide, même si niveau énergie, je suis à -15.
De ton côté, peux-tu construire qq chose à partir de ta colère ?

Tiens bon, continue à crier. Mais ne te détruis pas, s'il te plaît.
[/quote]

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2277
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1678 le: 23 Juin 2018 à 18:17:50 »
Bon je n'arrive pas encore à citer des parties de  messsages de mes correspondant(e)s

J'ai voulu te citer Bmylove, surtout que le soin n'était pas tout, le lien soclal et tout ce que tu as dit.......

J'espère trouver dans la région de Montpellier qui ont une vie difficile après des deuils et qui remontent à la surface ensemble, solidairement, avec compréhension.......

Ma fille est quelques fois un  peu dure avec moi, elle s'est forgée une carapace extrèmement épaisse.
Après ses crises de paralysie, elle me saute à la figure pour que je réagisse, que je bouge, j'ai  envie de lui dire j'ai déjà fait des efforts considérables avec ce boulot débile qui m'a tant demandé cette dernière année. Tant t pis si je  me repose

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1956
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1679 le: 23 Juin 2018 à 19:56:28 »

J'espère trouver dans la région de Montpellier qui ont une vie difficile après des deuils et qui remontent à la surface ensemble, solidairement, avec compréhension.......


Ou une vie difficile, tout court ?
Je ne sais pas où tu peux te renseigner pour trouver, mais internet est un outil efficace.
Courage, et prends bien soin de ta fille. Elle le mérite.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes