Auteur Sujet: mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme  (Lu 280299 fois)

0 Membres et 10 Invités sur ce sujet

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1605 le: 09 Mai 2018 à 19:38:53 »
Merci Jean Luc  pour ton message, cela fait du bien quand on rentre d'une journée fatigante, d'avoir un message d'un ami.
Et oui ma fille fait comme elle peut pour habituer son chien et elle va y arriver.
Moi, je suis aussi content pour mon chien, c'est long à guérir cette maladie de peau, mais cela ne semble pas grave. Je vais pouvoir garder mon copain à 4 pattes
Pour la cigarette, c'est un succès d'avoir arrêté trois jours, un petit échec, mais il faut continuer.

Mes amitiés Jean Luc

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1606 le: 09 Mai 2018 à 19:56:31 »
Le décès de Maurane me rend très triste. Certainement un suicide. Elle a dit à Liane Foly qu'elle manquait cruellement d'amour et qu'elle ne se sentait pas bien dans le monde de la chanson. Une personne célèbre peut aussi manquer d'amour.....
« Modifié: 12 Mai 2018 à 02:58:15 par assiniboine »

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1607 le: 12 Mai 2018 à 03:30:33 »
A deux mois de la retraite, je crois que je n'ai jamais eu autant de travail. Je fonce dans le tas de la paperasse. Je ne voulais pas être invalide psychologique, je prouve au moins que sur le plan du travail je ne suis pas invalide. C'est une autre chose au point de vue de la gestion de mes émotions. là je suis vraiment invalide. La colère, la peur, le désespoir tout y passe et peu d'émotions positives, mais je vais m'efforcer d'avoir de telles émotions.

Je sors de la maladie de peau de mon chien et voilà qu'il  mange beaucoup d'herbe et qu'il vomit. Je n'ai pas vraiment envie de retourner chez le véto, j'espère que cela va lui passer.

Egoiste, un terme qui me colle à la  peau sur ce forum, parce qu'au moins deux personnes me l'ont écrit. C'est assez dur à digérer de se voir juger aussi négativement. Mais c'est la vie, quand on communique avec d'autres personnes, on peut toujours  recevoir des jugements négatifs, qu'ils soient réels ou supposés.

Serais je le seul à devoir changer ? A devoir devenir meilleur ?

Oui comme pour Maurane, l'amour me fait cruellement défaut, mais je me suis habitué à vivre sans, à survivre plutôt.

Ma fille semble avoir trouvé le grand amour et c'est bien là l'essentiel.

Les relations de mon fils avec sa compagne sont moins évidentes, mais  lui garde ses sentiments pour lui, ou du moins n'en parle pas à son papa. Par contre, il a seulement commencé à travailler à 30 ans et depuis bientôt trois ans, il s'y est
mis à fond, travaille dans la même  compagnie que ma fille, cette compagnie qui a lessivé ma petite Manon

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1608 le: 12 Mai 2018 à 03:40:19 »
Quand je parle du manque d'amour, c'est celui réciproque pour une compagne..

Autrement je ne manque pas de ressentir de l'amour pour mes enfants et même pour mon chien.

Mais mes enfants ont leur vie à mener, mon chien ne sait pas encore parler, et cette douce complicité avec une compagne me manque cruellement.

D'ou peut être mon manque de douceur que certains ont relevé sur ce forum.

Mes amitiés et faites votre possible pour être le plus heureux possible ou le moins malheureux avec le souvenir de votre être cher disparu.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1609 le: 14 Mai 2018 à 21:23:30 »
Faut il cacher son désespoir à sa fille, parce que la compréhension ne peut peut être pas au rdv ?

moi qui croyais avant qu'il suffisait d'aller voir un spécialiste de la santé mentale pour aller mieus, je dédhante, que peut il faire après tout.

vous sur ce forum vous ne pouvez certainement rien pour moi, mais en tous les cas j'interdis toute personne venant dans rubrique dédiée à mon papa, ma chère femme pendue de l
me traiter d'égoiste



Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1610 le: 14 Mai 2018 à 21:35:01 »
Mon travail est insupportable à cause de la surcharge de travail, mon chien est peut être en train de mourir et j'ai une maladie physique pénible, alors, je me permets seulement d'écrire mon désespoir comme on nous le dit quand on arrive sur ce forum. User la souffrance sans qu'on  nous juge et surtout négativement. C'est aussi cela le but de ce forum. On peut se lire avec bienveillance, même se dire quelques mots,  mais pas de choses dures, nous sommes trop fragiles

Hors ligne nina1972

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1611 le: 14 Mai 2018 à 23:42:53 »
Ecrivez, écrivez assiniboine, autant que vous voulez, en négatif ou en positif (mais comment cela pourrait-il être possible quand on a connu de si lourdes épreuves?). Ecrivez encore car vous le faites depuis bien avant moi. Votre malheur est plus ancien. Le mien a commencé l'été dernier pour finir en tragédie le 1er novembre, le jour où mon compagnon tant aimé s'est ôté la vie.  Votre peine ne s'est toujours pas apaisée. Cela me désole et je compatis. Cela me fait peur aussi. Est-ce le futur qui m'attends?
Je nous souhaite du courage et du réconfort.
Bien à vous.
Nina

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1612 le: 15 Mai 2018 à 02:10:33 »
Nina, je voulais vous répondre dans cette rubrique mais un peu perdu comme d'habitude, je vous ai répondu dans la rubrique de Louyse.
Toutes les deux vous avez ce point commun d avoir perdu un être cher suite à une maladie psychique.....
Encore une fois je vous remercie pour votre soutien et je vous apporte du fond du cœur le mien.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1613 le: 15 Mai 2018 à 03:17:10 »
Monsieur Fauré ne nous invite t il pas à ne pas nous poser trop de questions après le suicide d'un être proche ?

Ne nous dit il pas qu'il arrive qu'on soit en colère contre les psychiatres ? Sous entendu que cette colère est maladive.

C'est pourtant ce qu'il m'est arrivé, alors peut être je dois me taire et que tout le monde suive le conseil de Monsieur Fauré, nne pas trop se poser de questions, et ne pas analyser ce qu'on pense être des manquements de la part des spécialistes de la ssanté mentaleL

Mais il est si vrai que vivre au présent et non dans le passé est une chose importante qu'il faut arriver à faire.

« Modifié: 15 Mai 2018 à 10:49:21 par assiniboine »

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1614 le: 21 Mai 2018 à 16:40:34 »
j'écris, j'efface, aujourd'hui ma femme aurait 58 ans, le l'ai aimé de toutes mes forces malgré les difficultés, je pleure, j'ai mal et aucune relation avec ses frères et sa sœur, trop loin au Canada, ma famille elle s'en fout de ma  petite
Jeany, pendue pour rien. Seule ma fille, connaît cette date, mais cette année elle vit le grand amour, je ne peux pas partager ma souffrance avec elle, ma fille adorée qui s'en sort.......
Moi je m'enfonce et quand jean louis Trintignant dit aujourd'hui qu'il va de plus en plus mal depuis 15 ans, date à laquelle sa fille est morte, moi j'ai l'impression que c'est la même chose pour moi après 16 ans

MAIS MOI J'AI MES ENFANTS, pas le choix  de m'en sortir


Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2369
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1615 le: 21 Mai 2018 à 17:38:05 »
C'est un triste jour, ce jour de son anniversaire...
sa naissance était surement un jour de joie...
qui s'en souvient?
ça fait mal , surtout si tu ne peux pas le partager...
Pour qui elle compte, cette date?
toi, tes enfants, sa soeur...
tu peux leur mettre un message ou les appeler...
juste pour leur dire qu'en ce jour tu penses très fort  à Jeanny...
et aux bons moments partagés...
malgré la fin tragique de l’histoire.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1616 le: 21 Mai 2018 à 22:17:34 »
Bonsoir Eva Luna,

Je vais souvent sur ta rubrique pour voir comment tu vas.

Oui que la date de leur naissance, jour de joie, de vie qui commence prenne le pas sur l'autre celle qui fait si mal, l'idiote date de leur disparition.......

La nuit dernière j'ai passé mon temps à penser à tous les bons moments avec elle et tout ce qui s'est passé avant le drame.
Après le drame, c'est un  peu le trou noir, la folie, le temps qui a passé à toute vitesse, à ne rien pouvoir faire.......

Qu'Emmanuelle, que Jeany nous donnent la force pour continuer à vivre et à être meilleur avec nos proches......

Mes amitiés Eva Luna et merci pour ton message, cela fait bien plaisir.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1617 le: 21 Mai 2018 à 23:37:17 »
Très chère Eva Luna, j'ai en partie suivi ton conseil. J'ai écrit sur Facebook que je souhaitais un bon anniversaire à Jeany et comme mes seuls amis sont les amies et la famille de Jeany, ils liront peut etre mon message.

Le plus dur pour moi d'est que je ne sais pas si sa famille m'en veut car tout de même j'étais agoraphobe et à cause de cette pathologie peut être pas assez à l'écoute....

Mais j'ai fait  mon possible, alertant sa sœur,  sa généraliste, un psychiatre quand elle m'a quitté et que je ne la sentais pas bien.

Mais à l'époque je n'ai pas pensé que cela pouvait aller jusqu'au suicide, j'aurais été plus vindicatif dans ma demande d'aider ma petite canadienne.

Informons, informons, qu'une trop grande souffrance psychologique peut mener au suicide pour que les proches soient plus vigilants et surtout les médecins et thérapeutes. On peut toujours sauver une personne en détresse si on se retrousse les manches avec l'aide de professionnels compétents, vigilants, empathique.......

STOP AU SUICIDE, mais vraiment STOP AU SUICIDE.

Ce qui est fait actuellement en  matière de prévention  du suicide est seulement une goutte d'eau.
Le suicide tue plus  que le terrorisme, exigeons une bonne couverture médiatique pour mettre un terme à ce séisme.

POUR TOI JEANY, je vais me battre contre cette merde dont la plupart se foutent totalement

Bisous

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1618 le: 21 Mai 2018 à 23:45:47 »
Le 10 septembre, journée mondiale de la  prévention du suicide dont le thème est "travailler ensemble pour  la  prévention du suicide"

Tous ensemble pour lutter contre ce fléau, comme  le combat qu'ont mené les personnes atteintes du SIDA, comme l'ont fait les personnes pour la sécurité routière, comme le fait le gouvernement pour  lutter contre les actes terroristes.

Tous Ensemble, car un suicide d'un proche peut arriver à tout le monde et vous foutre toute la vie en l'air, à moitié fou, du moins à côté de celles et ceux qui n'ont pas vécu cette souffrance.

Je ne me sens pas coupable de la mort de ma femme, je  me sens seulement en partie responsable....; Ce n'est que mon point de vue. Alors responsable je veux  l'$etre maintenant encore plus pour aider à la prévention du suicide.

A bientôt

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1366
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1619 le: 22 Mai 2018 à 00:04:51 »
Il y a cinq ans j'ai écrit une tonne de messages à infosuicide actualités pour raconter mon histoire et sur ce que je pensais être des petites solutions pour mieux prévenir le suicide.
j'ai cessé car bien entendu personne ne me répondait.
Et puis j'ai entamé des conversations quotidiennes avec les remarquables personnes de suicide écoute, des gens que j'aurais aimé avoir dans ma famille, comme ami(e)s/
<j'ai craché  ma colère, mon désespoir, ils étaient là à m'écouter des fois sans rien dire quand j'étais trop parti dans mes déllires. Et d'autres fois j'ai pu exprimer des choses plus calmement, plus sereinement, sur la problèmatique du suicide.
Modestement et du fond du coeur, exprimer ce qu'on aurait pu faire pour ma femme, faire pour que d'autres personnes ne se suicident pas.
Jamais de la part de ces gens formidables de Suicide écoute, de jugements négatifs et même parfois, ai je le droit de le dire puisque c'est anomyme, des paroles qui allaient dans mon sens.
J'en ai vraiment ras le bol de passer pour celui qui se plaint tout le temps, qui se met en colère contre tout, j'ai envie d'être le plus doux possible dans mon combat pour la prévention dui suicide. Je n'oublierais jamais le jour le plus horrible de ma vie, jamais cela est sûr, mais je veux amener ma pierre à l'édifice que constituent de véritables actions efficaces pour la prévention du suicide, participer à des luttes comme celle de phare enfants parents qui ont lancé cette pétition pour lever le tabou du suicide, et qui a récolté si peu de signatures.
Si ma santé me le  permet, je sais ce que je vais faire pendant ma future retraite, tout en n'oubliant pas de faire de la méditation et du jardinage pour être le plus calme possible dans cette lutte.