Auteur Sujet: mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme  (Lu 481493 fois)

0 Membres et 7 Invités sur ce sujet

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 663
  • One eye dog's man
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3090 le: 04 Mars 2020 à 12:23:53 »
 ;)!
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3091 le: 05 Mars 2020 à 06:21:06 »
Voilà c est fait 1200 euros pour un dentier que je ne pourrais pas porter

Ma dentiste a trouve la poule aux oeufs d or. Je lui ai donne des sommes incroyables

Ma fille a de nouveau quitté son copain qui persiste à ne pas vouloir d enfant et elle est revenue à la maison

Content de lui rendre service mais moi qui ait des nuits agitées je marche sur la pointe des pieds et je me mouche dehors. La belle vie

Je veux essayer de ne plus me plaindre mais j ai beaucoup de mal

Les souffrances du passé reviennent en force par moments et je suis plus dans le present avec les merdes que je dois me coltiner

Je voulais quitter ce forum et me taire mais c est plus fort que moi j ai besoin de raconter mes petites histoires ici. La vie est un peu plus agréable quand on fait partie d un groupe de gens sensibles à cause d un choc du passé

Amitiés sincères

Philippe
« Modifié: 05 Mars 2020 à 06:24:50 par assiniboine »

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3092 le: 05 Mars 2020 à 07:06:31 »
Allez bouffe tes régulateurs d humeur ca ira mieux

Oui certainement j oublierais les énormes facturés les connards qui passent en voiture comme des rois et tous les autres aléas du présent

Oui bouffe tes régulateurs d humeur cela me rappelle quand on m a dit il y a 33 ans bouffe ton xanax ca ira mieux

Quel pays qui s ignore con

Moi mon avantage c est que je sais que je suis un gros con

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3093 le: 05 Mars 2020 à 07:36:55 »
Heureusement il y a des choses vachement drôle

Il y a 18 ans en un mois dans mon village il y a eu deux suicides dont celui de ma femme

Que pouvais lire quelques mois plus tard que c était le village le plus agréable de tout le département

Et maintenant notre maire est vachement écolo et moi je me tape à 5 m de la maison de véritables fous du volant

Perde je vais éternue il faut que je sorte dehors

La vie est belle

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3094 le: 06 Mars 2020 à 07:25:35 »
18 ans après je rêve encore plus a ma femme qu' au début de mon deuil

A chaque fois dans mes rêves elle me quitte, parfois avec un amant
Oui c est terrible de perdre sa femme de suicide
C est terrible qu' un couple se définit

Oui je voulais me battre contre ce putain de suicide comme un fou comme j ai aimé ma femme

J ai même fini par penser que j étais mégalomane. Oui c est vrai je cherchais des solutions pour éviter ce drame a d autres, oui je pensais avoir des solutions

Folie ? Peut être un peu mais surtout en souffrance

Vraiment on dirait qu' on va jamais s en sortir

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3095 le: 06 Mars 2020 à 08:51:22 »
Voilà une étude qui me ravit

Augmentation du suicide chez les malades mentaux et diminution chez les autres

Et puis ce que je ne savais pas c est le trouble anxieux qui cause le plus de suicides

Pas étonnant vu comment on est soigne

Rage colère et tous les autres synonymes

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3096 le: 06 Mars 2020 à 09:47:47 »
Et mon meilleur médicament contre l anxiété Gaspard mon chéri de chiens ne va pas bien

Mais allez pas de place pour les ultra sensibles mal partis ce ne sont que des riens n est ce pas monsieur vénérable président de la republique

revolte si on a la force

Amitiescactoutescetva tous vous le méritez bien

Philippe

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3097 le: 06 Mars 2020 à 13:39:05 »
Les régulateurs d humeur pour empêcher la colère ?

Et inutiles sur l anxiete et l goraphobie ?

Je n en peux plus de cette anxiété et de cette a goraphobie

Traîner cela jusqu à ma mort Merde

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3098 le: 06 Mars 2020 à 13:43:40 »
Vraiment Ras le cum des soins aux anxieux

Tout le monde s en tape malgré que cela fasse de nombreux suicides

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3099 le: 06 Mars 2020 à 13:47:29 »
Et ma fille qui décide toute seule et dépense mon argent je vais vraiment avoir des problemes de fric

C est vachement bon pour lutter contre l anxiete

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3100 le: 06 Mars 2020 à 13:59:53 »
Je n accepte pas d etre malade psychique parce qu on a tue mon papa

Bordel

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3101 le: 06 Mars 2020 à 14:09:52 »
L a goraphobie et l anxiete sont en fait vraiment mal connues

Nos proches ne comprennent pas et nous traitent parfois durement

Aucun développement des recherches médicales pour nous aider

Pas etonnantvqu on finisse par se suicider et cela dans l indifference

Hors ligne Anic

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 174
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3102 le: 06 Mars 2020 à 17:18:22 »
Bonjour Philippe,
Je repense a Coluche :  " Tous les hommes sont egaux,. Y en a des grands et des petits, des blancs et des noirs, des riches et des pauvres. Mais pour ceux qui seront petits noirs et pauvres ce sera plus difficile "
La vie est rude, plus ou moins rude pour les uns et les autres.
Pourquoi ? On ne sait pas.
J ai renonce a essayer de savoir, je crois que cela nous depasse. Et toute explication a la mort de ma gamine me serait de toute facon comme une justification insupportable.
J ai renonce a essayer de vivre comme et avec les autres. J ai renonce a chercher la comprehension de ceux qui n ont pas vecu cela. Apres mes quelques heures de boulo, je vis un peu en ermite. La musique de Norah Jones, des lectures de Sylvain Tesson empruntees a la mediatheque ( aventurier solitaire qui decrit bien la grandeur de la nature ), des petites peintures ou ecritures que je dedie a ma fille, un potager de survivance, cela fait mon quotidien un peu en dehors du monde.
J ai aussi, comme toi, la colere et un certain decouragement devant cette vie si rude et injuste. Il n y a que les choses un peu artistiques, a mon niveau, qui m aident a " tenir " en me donnant un but : laisser une trace de ma gamine, de mon souvenir d elle. Cela me permet d exprimer en silence ce que personne autour de moi ne veut entendre. Je peux dire que la mediatheque et l ecole municipale de ma ville m ont un peu sauvee du desespoir.
De nombreux ecrivains ou artistes ont trouve ainsi un moyen d exprimer leur douleur. Le peintre Soulage a peint des tableaux tout noirs, pourquoi pas .Ils ne sont pas des malades psychiques. Ils sont juste des etres qui essayent de trouver un moyen de vivre une vie dure.
Essayons de trouver peu a peu une voie, c est ce que j ai dit a mon fils, et je te le dis aussi, ainsi qu a celles et ceux qui liront.
Tiens bon.
Anic
"Gardons vivant ce que nous avons frole ensemble de plus haut" Christiane Singer

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3103 le: 08 Mars 2020 à 03:33:20 »
Bonjour Anic

Encore une fois je relis tes messages ton fil. Ma mémoire est tellement défaillante

L histoire de ton cousin Germain qui ne te téléphonant presque jamais

J ai décidé de parler moins de moi mais cela me fait penser à mon frère. Jamais il ne m a appelé. C est moi qui l ait appelé et la troisième fois il m a dit de me suicider. Je vais vraiment essayer d oublier ces grosses conneries du passé, ne penser qu' aux choses agréables

Trouver comme toi des activités qui me plaisent. Pour l instant c est limité aux promenades avec mon chien et les bons moments avec mes enfants

Oui renoncer à faire comme les autres ceux qui n ont pas vécu des drames insupportables

En fait ta réflexion sur la maladie psychique me fait moi aussi réfléchir sur le sens de ces mots

Vous avez beaucoup souffert et vous vous en remettez mal est ce vraiment de la maladie psychique ?

Si ils veulent mais c est surtout de la souffrance psychologique. Doit on retrouver ce qu on appelle la normalité qui est bien souvent s intéresser à des choses dérisoires après avoir perdu sa fille, son papa, sa femme ?

Maladie parce que la souffrance peut être handicapante comme mon agoraphobie ? Si on veut peu importe

La véritable maladie psychique ne serait elle pas l incapacité d aimer, comme c est le cas pour de nombreuses personnes "normales"

Si nous savons encore aimer celles et ceux qui nous entourent encore n a t on pas atteint la resilience chere a Boris.

Oui vraiment trouver sa voie et se contenter des petites choses qui nous font aimer encore un peu vie

Merci pour ton message Anic. Je ne te souhaite le grand bonheur inaccessible à beaucoup inaccessible et même illusoire

Mais je te souhaite de beaux moments de répit, des petits moments de joie, d attendrissement et plein de petites choses agréables pour toi

Luttons

Bisous

Philippe

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 663
  • One eye dog's man
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3104 le: 08 Mars 2020 à 06:00:41 »
ça tient tout ça, ça tient. Pas facile, mais ça tient. Mille tant mieux.
Nous sommes des sujets deuil. Pas une route pareille à une autre. Et je ne puis qu'être content que d'autres sujets (sujet = une personne en langage psycho) cheminent de plus en plus solidement sur ces chemins pas faciles du tout du tout.
J'espère pouvoir vous connaître en vrai, quand le jour viendra, peut être à une occas de débat/conférence sur mon bouquin. J'aime pas trop le terme de conférence...Comme une sorte de savoir dispensé à des personnes qui en savent plus sur elles-mêmes que n'importe qui qui voudrait leurs donner des leçons d'être!
Merci Philippe de m'avoir titré "philosophe". Ce n'est pas mon boulot ni ma formation, mais je le prends avec honneur.
tchao à vous!
Pascal.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.