Auteur Sujet: mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme  (Lu 533126 fois)

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3030 le: 16 février 2020 à 11:55:01 »
On ne veut rien faire pour les gens traumatises par leur enfance

S ils deviennent malade psychique on les stigmatise c est tout

Pour une France plus bienveillante et empathique à l égard des personnes en souffrance

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3031 le: 16 février 2020 à 12:05:18 »
Le strict minimum serait de faire une annonce à la télé sur la prévention du suicide avec le numéro de suicide écouté

Sortir les personnes prêtes à se donner la mort de l isolement et de leurs pensées auto destructrices

Est ce beaucoup demander ?

Pourquoi l organisme chargé de l information sur la santé refuse qu' on le fasse ?

Pour éviter l effet werther ?

Stupide c est en conscientisant les gens sur la problématique du suicide que certains rejoindront les rangs de suicide écouté et que dans chaque ville et village en plus de la charmante télésurveillance il y aura des sentinelles prêtes à aider les gens en souffrance

Politiques agissez vous ne faites rien pour l instant à part peut être pour le suicide forcé

Agissez la situation est inacceptable

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3032 le: 16 février 2020 à 12:15:32 »
Je continue encore un peu

C est donc l inpes qui refuse qu' on ait des pubs sur la prévention du suicide

Et je suis très heureux d avoir vu parmi les ordures manipulatrice que sont les pubs celle des petits frères des pauvres montrant un jeune se mettant à parler à une vieille personne

Bravo les petits frères des pauvres et merci

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3033 le: 16 février 2020 à 12:32:05 »
Et oui jeany à appris comment faire un nœud coulant sur un site de suicide

N aurait il pas mieux fallu qu' elle voit une annonce de suicide écouté ?

Lamentable ce pays et madame buzyn

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3034 le: 16 février 2020 à 18:41:35 »
Très bien dehors madame Buzyn un autre job plus facile vous attend

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3035 le: 16 février 2020 à 18:58:50 »
Mais peu importe les soins en santé mentale pour les humains

Moi je m occupe du chien extrêmement phobique de ma fille suite à des maltraitances

Comment redonner confiance à un chien battu par les humains ?

Et mon petit gaspard abandonne aussi  un véritable copain, un vrai régulateur d humeur

J ai beaucoup de chance d avoir une dizaine de chiens qui m ont tellement aide

Hors ligne Anic

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 211
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3036 le: 16 février 2020 à 19:50:06 »
Bonsoir Philippe,
Moi ce sont les chats qui m aident, l un de mes 3 chats me suit partout et observe attentivement quand je bricole, l autre s installe confortablement et roupille, le troisieme aime rester dehors.
Je trouve formidable que des animaux puissent apprecier notre compagnie et que l on puisse ainsi avoir leur presence qui nous fait du bien. Bon courage.
Anic
"Gardons vivant ce que nous avons frole ensemble de plus haut" Christiane Singer

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3037 le: 17 février 2020 à 15:26:37 »
Bonjour Anic

Toi aussi tu as des fidèles compagnons a 4 pattes

Comme ils sont simples et bourrés d amour

Oui ils nous apportent beaucoup

Moi ils me permettent de rester dans la réalité celle qui est douce pas celle qui fait peur traumatisé rend malade

Bonne journée

Philippe

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3038 le: 17 février 2020 à 15:47:55 »
Quelle indifférence à l égard de celles et ceux qui sont sous camisole chimique
M"on ne peut rien faire d autres"

Foutaises

Je me paie des régulateurs d humeur qui n ont aucun effet bénéfique sur mon anxiete et ma dépression

Oui madame Buzyn vos larmes m ont ému malgré ma carapace de celui qui a trop doému qui a trop bouffe de psychotropes

On se rappeler a de vous madame Buzyn d avoir permis de mieux connaît des les psychothérapies efficaces et leur remboursement


Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3039 le: 17 février 2020 à 16:02:37 »
Rassurez vous vos prédécesseurs n ont pas fait mieux

N est ce pas Gaspard

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3040 le: 18 février 2020 à 03:40:05 »
Je me reveillevtoutes les heures 30
Alors bien sur je bouge
Et ma fille qui habite à l etage m engueule
Le dernier urologue n a rien trouvé à ma prostate
Un autre avant m avait dit que j avais une hypertrophie et que les medocscamplifiaient le problème

Et oui jevparlevencore de moi et même de ma prostate

J en ai tellement marre de la vie, tout va mal

Je ne trouve pas de solution ni sur les problèmes psychiques ni sur le plan physique

Alors j essaie de tenir bon de marcher sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller ma fille

A 62 ans je n en peux plus comme une personne de 80 ans

Mal parti mal fini

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3041 le: 18 février 2020 à 03:42:38 »
Et si je dis à ma psychiatre elle va augmenter la dose de régulateurs d humeur

J en ai marre je suis perdu

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3042 le: 18 février 2020 à 03:50:13 »
Jeany et moi on a fou Tu notre petite famille en l air

Et les thérapeutes criminels et incompétent nous ont laissé nous enfoncer

Pas étonnant que le suicide soit si élevée en france

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3043 le: 18 février 2020 à 04:21:03 »
Au fait je crois qu' il ne faut plus utiliser le mot folie

Ce mot ne veut absolument rien dire et sert à stigmatiser les malades psychiques
Qui le sont devenues à cause de souffrances non détectées

Le cerveau est fragilecet a du mal à encaisser la souffrance

alors les maladies psychiques aident le cerveau a resister

non il n y a pas de fous seulement des gens en souffrance qu' on peut guerir

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3044 le: 19 février 2020 à 02:20:38 »
Bon sang la pendaison de jeany m a plonge dans un autre monde, isole et seuls mes enfants étaient visibles pour moi.

Ma souffrance m a rendu égoïste et dur

Je ne souhaite cela a personne

Pour une meilleure prévention du suicide

Nous sommes tous la avec nos blessures et j espere que nous verrons la vie un peu plus rose

Tenons bon

Philippe