Auteur Sujet: mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme  (Lu 413984 fois)

0 Membres et 7 Invités sur ce sujet

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2293
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2595 le: 07 Août 2019 à 19:41:25 »
pour me calmer j'ai rendu hommage à mes arbres en  les arrosant, ils n'y sont pour rien eux
je vais jouer avec Gaspard, mon chien fidèle, il n'y est pour rien lui

Amour et paix

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1956
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2596 le: 07 Août 2019 à 20:10:34 »
Plutôt que prendre vos distances, Manon et toi, il s'agit peut-être de prendre de la distance ?
Ne pas se sentir blessé à chaque parole de l'autre ?
Trouver la bonne distance, ni trop proches, ni trop éloignés...
Et attention aux sms : sans le contexte, les mots peuvent faire mal sans aucune intention de nuire.
Je sais de quoi je parle...
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2293
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2597 le: 08 Août 2019 à 18:31:56 »
que de soucis, quelle chaleur, quelle solitude, quelle envie d'en finir
oui  prendre de la distance ????
ni trop  proches, ni trop éloignés, comme c'est difficile
Parfois  elle m'appelle au secours,  parfois elle m'envoie chier
Et moi qui ai besoin d'elle, d'une façon maladive/ Mais là cela commence à changer, comme elle m'envoie trop chier, je n'ai plus envie de voir personne, envie de mourir, ne plus souffrir du dentier, ne plus souffrir psychologiquement, ne plus entendre parler des thérapeutes, plus rien, seul mon chien. On est tous les deux dépendants affectifs

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2293
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2598 le: 08 Août 2019 à 18:55:12 »
Si proche de mes enfants, si heureux avec eux, à ne plus m'intéresser à personne d'autres
Eux et moi, c'est tout
Si j'ai rencontré une femme, mais elle voulait que je vire mon fils de la maison et que ma fille ne me fasse plus de cadeaux, j'ai choisi
Je suis en grande souffrance et j'ai peur de vouloir moi aussi en finir
Après un week end de rêve, je n'arrive pas à retomber dans le néant, le désespoir, les emmerdes.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2293
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2599 le: 08 Août 2019 à 18:59:44 »
merde pardon pour celles et ceux qui ont perdu leur enfant
je suis sincèrement désolé et que cela me mette du plomb dans la tête
Penser à votre souffrance me fait dire que je suis vraiment un CON

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1956
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2600 le: 08 Août 2019 à 19:04:51 »
Très cher Philippe, l'envie d'en finir est un leurre, tu le sais bien.
Quand tu aimes, tu aimes très fort.
Quand tu détestes, idem. Mais bien souvent, tu tournes en rond, non ?
(No offence, je suis comme toi  :-\)

Une chose pourrait t'aider : sublimer ce tempérament et cette belle énergie dans une ou plusieurs activités qui te tiennent à coeur. Militer en faveur de l'environnement ? Donner du temps à la SPA ? Créer ta propre association sur un thème qui te touche ?
Tes émotions sont comme un torrent. C'est utile, un torrent. C'est beau et c'est fort, un torrent.

If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2293
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2601 le: 09 Août 2019 à 01:23:51 »
Bmylove, quel beau message tu m'adresses.

De quoi de donner envie de cesser de tourner en rond et d'agir pour quelque chose d'utile avec amour de préférence.

Merci vraiment de cette main tendue, de cette extrème gentillesse.

Bisous

Philippe

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2293
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2602 le: 11 Août 2019 à 17:16:34 »
cette nuit un rêve de fou

Ma femme était revenue, elle avait fait semblant de se suicider et elle vivait au Canada avec un homme.
Elle était là avec sa sœur toute souriante et assez sûre d'elle même
Moi je me suis mis en colère essayant d'expliquer combien sa disparition nous avaient marqués
Elle restait souriante indifférente à mes arguments, le ton montait et sa sœur toujours auprès d'elle
Ma sœur dans un coin partageait mon émotion et ma colère contre ce soi disant suicide
Je lui disais alors de partir sur le champ
Mais voilà que je vois mes enfants tout habillés prêts à partir avec elle, je leur parlais, ils étaient tous jeunes, et les frères de ma femme sont apparus pour que je laisse partir mes enfants
Tout à coup ma grand mère apparait, elle savait que ma femme ne s'était pas suicidée et j'étais en colère contre elle (que vient elle faire ici dans mon rêve ?
Et puis bizarrement un copain d'enfance que je n'ai jamais revu depuis le lycée est apparu aussi tout penaud de m'avoir caché la vérité (encore plus bizarre cette impression, mais les gens en qui j'avais confiance m'avait caché la supercherie)
Et puis je craquais je me disais que c'était une caméra cachée
Et enfin oui enfin  je me réveillais

Oui un rêve de fou mais comme le drame m'a marqué pour que j'en rêve encore presque 18 ans après

Certainement que le geste du suicide me parait tellement impossible que je cherche d'autres solutions dans mon inconscient
« Modifié: 11 Août 2019 à 17:30:31 par assiniboine »

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2293
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2603 le: 11 Août 2019 à 17:20:17 »
pourquoi ce rêve cette nuit, Avec une personne de suicide écoute on voulait savoir. Peut être le fait que ma fille ait en ce moment des pulsions suicidaires et qu'elle est allé voir son neurologue qui lui a prescrit des antidépresseurs, peut être que ce fait a réveillé ma sainte horreur du suicide surtout son caractère impossible

J'attends de savoir si ma fille va mieux mais je peux vous dire que je crois qu'elle trinque encore après le suicide de sa maman

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2293
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2604 le: 11 Août 2019 à 17:49:31 »
c'est une journée ou j'aurais préféré voir mon chien nageait avec ma fille, son copain et mon fils
Une journée pour oublier ce passé si lourd, une journée légère avec la nature autour de nous
Mais voilà, pas toujours facile d'avoir de la famille, des amis, lors d'un dimanche triste

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1956
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2605 le: 11 Août 2019 à 19:03:04 »
Non, pas facile de vivre sans une tristesse permanente.
C'est un dur combat.
Le non-sens du suicide rend la perte en qq sorte impossible à accepter, comme semble le symboliser ton rêve.
Un psy pourrait t'aider à creuser...

Je t'embrasse, c'est la fin d'un triste dimanche de plus.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2293
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2606 le: 13 Août 2019 à 18:36:00 »
Bmylove tout le courage pour toi si tu en a besoin, et tout le courage pour moi
Toute l'amitié si porteuse d'espérance

Mon rêve était drole mais pour l'instant pas envie de voir un thérapeute
Envie que ma fille finisse ce qu'elle a commencé. Entre envies suicidaires et sorties avec son copain, je me perds un peu
Mais moi aussi j'ai le droit d'avoir une maison bien propre si je veux reconstruire quelque chose et me sentir plus apaisé
Je me suis déjà remis au boulot pour que la maire ralentisse ces bon sang de bagnoles, cela aussi sera gagné en sérénité

je t'embrasse et on se bat

Philippe

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2293
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2607 le: 13 Août 2019 à 19:49:22 »
pourquoi est on si mobile maintenant ? Plus question de retrouver des amis d'enfance, que dans les rêves
La région de Rambouillet me manque beaucoup, et j'ai beaucoup de mal à m'habituer à la région de Montpellier même du climat en été. Les grandes forêt de Rambouillet, de bons vieux ami(e)s d'enfance et je ne serais pas tombé aussi bas.
Ma femme ne voulait pas habiter dans le nord et nous voilà dans le sud et elle partie très loin pour un ailleurs sans forêts et sans amis d'enfance

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2293
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2608 le: 13 Août 2019 à 20:28:46 »
merde j'ai passé un week end formidable il y a trois semaines, la sérénité, la joie d'être avec des personnes que j'aime, et padaboum, solitude, idées noires, envie de suicide
Au lieu de bouffer du Xanax, d'étudier le gêne qui mène au suicide, pourquoi ne travaille t on pas plus sur l'environnement des personnes en souffrance psychique et physique
Rien n'est fait dans cette société capitaliste, individualiste, poussant à la drogue
Merde le 10 septembre c'est la journée mondiale de prévention du suicide, encore de la mascarade, de l'hypocrisie, de l'apathie, de manque d'intelligence, de volonté politique, d'indifférence.
Les psychiatres sont là alors pourquoi se casser la tête

Je m'aime quand je suis heureux, je me déteste quand j'ai envie de me suicider

pour le 10 septembre j'ai demandé mon  petit ruban signe de lutte pour la prévention du suicide et l'union nationale de prévention du suicide ne me répond pas

Quels cons et à sa téte bien entendu un psychiatre les seuls à avoir la parole et la science

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2293
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2609 le: 14 Août 2019 à 13:19:27 »
mes amies endeuillées, mes amis endeuillés,

je perds totalement le moral, car ma fille est venue et elle a été détestable

C'est dur. Elle m'a dit quand même qu'elle était énervée car elle avait encore arrêté de fumer.

pourvu que je ne craque pas