Auteur Sujet: Ma mère s’est suicidée  (Lu 525 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Magnolia20

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Ma mère s’est suicidée
« le: 02 Septembre 2019 à 01:22:37 »
Bonjour à tous ,

Je viens de trouver ce forum en parcourant la toile et je vous écris car j’espère  pouvoir trouver un peu de réconfort et d’aide  après le décès de ma mère .
Voici mon histoire , que je vais essayer de résumer le plus possible .
J’ai 34 and et ma mère est decedee en janvier 2019 d’un arrêt cardiaque suite à sa tentative de suicide de la Veille .
Cela fait 7 mois et je ne me relève pas bien au contraire . J’ai changé , je suis triste , fatigué impatiente et beaucoup moins tolérante  face à certains comportements que je cautionnait auparavant . Malgré la therapie et à mes côtés un mari des plus aimants et des plus patient  je suis perdue je ne me reconnais plus .
Ma mère me manque mais je lui en veut de m’avoir abandonnée ..
Concernant ma mère je pense  que je l’ai ma mère tristounette , morose , fatiguée , rapidement agacee et sortant de ses gonds pour un Rien . Elle pouvait même être violente verbalement et physiquement envers moi .
Mais quand elle allait bien elle pouvait être adorable et rigolote c’est surtout ce côté là qui me manque le plus
Ma relation avec elle était très compliquée voire toxique car je le jure j’ai tout fait pour l’aider à s’en sortir mais est comme si c’était jamais assez , comme si mon amour pour elle n’etait Pas suffisant .
Lors de son décès on ne s’etait Pas parlé depuis 3 mois suite à une petite dispute .
En 2018 ma mère avait coupé les ponts 2/3 fois avec moi en revenant toujours vers moi car il n’y avait rien de grave . Et si elle ne venait pas vers moi je faisais le premier pas . C’était ça notre relation ..
Mais pour une fois je me suis dit “sois forte “ même si je savais que ça ne durerait pas comme toujours .
Elle a continué à être très dure envers moi en parlant dans mon dos et en répandant des monstruosités sur moi . En gros je suis passé por une fille indigne.. j’ai juste décider de ne pas plier pour une fois mais et comme d’habitude j’ai laissé dire comme on m’a toujours appris “elle est malade , laisse dire “ sauf que cette fois ci j’en paie le prix fort .
Lors du décès de ma mère , j’ai réalisé que je passais pour ce monstre qu’elle avait décrit à tout le monde . Je n’ai pas eu le droit au bénéfice du doute . Famille / connaissances ont me juge on me montre du doigt . Ma famille m’a totalement rejette m’accusant de tous les maux . Me harcelant de message . J’ai déménagé , j’ai coupé mon téléphone et les réseaux sociaux pour avoir la paix . Je me rends compte que je suis à bout . Ce climat créé par le suicide m’a mere me fait vivre dans le stress , la peine , la peur .
Des “amies” qui ont été la lors du décès de ma mère et ont été présent e et à qui j’ai exprimé ma reconnaissance à maintes reprises ( j’étais à la limite agaçante on me la bien fait comprendre )  progresisvement laissé time , prétendant de moi que je donne des nouvelles et me reprochant de ne pas en donner . Mais comment dire que je n’ai juste pas envie de parler , pas envie d’ennuyer , pas envie d’entendre encore aïe je devrais être soulagé de la mort de ma mère car on avait une relation toxique . J’ai juste envie de m’effacer , je n’ai pas envie je n’ai plus envie d’être celle qu’on a connu toujours disponible et joyeuse . Celle qui ne dit jamais non et qui s’excuse et se justifie de tout . Ce n’est pas à moi de téléphoner ( je précise qu’on peut me contacter vu mon mari et que l’on sait où je vis ) pour dire “salut ça va ? Ben moi ça va pas , ça va même plutôt mal “ . J’ai perdu tout mes repères et je deviens quelqu’un qu’en je ne connaissais pas mais en même temps c’est ce que en veux pour le moment . Nous partons bientôt à l’étranger et si ça ne tient qu moi je pars sans rien dire je veux juste  respirer . Le suicide de ma mère est un traumatisme un tsunami . La seule chose qui me console un peu c’est que le jour de son décès j’ai pu lui parler et j’étais prête à tout oublier à l’aider à faire comme si de rien était . Mais la vie en a décider autrement .
Et ma famille me le fait subir ..
je n’en peux plus ...
comment faire pour surmonter cela ?
Merci par avance pour votre aide et désolé pour ce message finalement à rallonge

Hors ligne elisa.

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma mère s’est suicidée
« Réponse #1 le: 05 Septembre 2019 à 10:45:13 »
Ma mère s'est tuée et elle a réussi. Une femme de mon entourage nous a dit quelques jours après sa mort "Heureusement qu'elle ne s'est pas ratée, ce serait infernal pour vous.".  Autant vous dire que la phrase m'a plus que laissé sceptique et m'a semblé déplacée. Mais aujourd'hui bien qu'une part de moi la voudrait vivante je comprends ce qu'elle a voulu me dire.

Ma mère était toxique et violente aussi, mais je ne connaissais pas ses retours de tendresse que vous avez eu.  Vous échappez à un cercle vicieux mais sa fin est insoutenable. Vous avez le droit de voir ce à quoi vous échapper et je crois qu'il faut s'en souvenir, tout en regrettant les bons moments.
Votre mère souffrait certainement d'une maladie liée à la dépression, si vous n'êtes pas qualifiée pour soigner des pathologies comme celle-ci, alors vous ne pouviez pas directement l'aider. Vous dîtes que vous étiez prête à tout lui pardonner.

Pardonnez moi la question mais était-ce vrai ? L'est-ce encore? Vous avez le droit pour votre estime en vous de mesurer ce que vous avez subit. Et ce n'est pas juste de subir ce que vous avez vécu, vous avez le droit d'avoir du ressentiment parce qu'il est normal d'en avoir. 

Pour votre famille, tant que l'on est pas dans le foyer et l'intimité de l'autre, comment pourrait-on comprendre? C'est une solution de facilité de vous accuser, ainsi elle échappe à la remise en question.  J'imagine qu'elle ne connaissait pas la femme dure que pouvait être votre mère et son comportement malsain? Vous pouvez peut-être leur écrire qui elle était lorsqu'elle était comme ça pour entrouvrir une brèche de compréhension.

Je comprends bien je crois votre besoin de vous éloigner. Après une mort aussi dévastatrice, voir le monde continuer est intolérable. J'ai ressenti ce même sentiment de gêne à l'idée d'ennuyer en parlant de mes sentiments, alors je me suis mise à l'écriture pour expulser. Peut-être le sport peut-il aider aussi.
Vous avez le droit d'avoir un rythme en décalage. Les autres oublient, ont leurs soucis moins vous en parlerez plus ça les arrangera. J'ai personnellement décidé de ne pas me brider ( des mois après sa mort ) sur ce que je ressens mais c'est se mettre en danger face à des amitié qui sont plus creuses que l'on aurait voulu le croire.

Je voulais vous dire que bien que nos expériences soient différentes, vous n'êtes pas seule a ressentir ses dérèglements, ses difficultés. Vous allez vous construire avec cette nouvelle part de votre histoire et quoi de plus normal que vous soyez changée.

Je vous envoie une attention de réconfort à défaut de pouvoir vous en donner réellement.
« Modifié: 05 Septembre 2019 à 10:53:06 par elisa. »

Hors ligne Magnolia20

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma mère s’est suicidée
« Réponse #2 le: 07 Septembre 2019 à 22:39:49 »
Bonsoir Elisa ,
Je vous remercie du fond du cœur pour vos mots et votre soutien .
J’ai a mon tour lu votre récit et je  vous apporte tout mon support à présent .

Les mots que cette dame a eu en vous disant que heureusement votre mère ne s’est pas loupée sont déplacés  et font mal .
Je le comprends à