Auteur Sujet: Une rage difficilement contenue  (Lu 3489 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Bmylove

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 251
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #45 le: 16 Juin 2018 à 09:06:53 »
J'ai envie de citer J.D. Nasio :
"Ce qui fait mal, ce n’est pas de se séparer mais de s’attacher plus fort que jamais à l’objet perdu… (Il ajoute) si avec cette thèse à l’esprit vous écoutez un sujet endeuillé qui vous parle de la douleur qui l’étreint depuis la perte d’un être cher, vous serez sans doute étonné. Etonné de sentir que sa douleur n’est pas tant de ne plus avoir près de soi l’être aimé, mais de l’avoir présent, plus présent que jamais ».

C'est la plus belle preuve d'amour que de ne pas l'oublier.

Je t'embrasse très fort.
Tu es là dans ma peau, comme un coup de couteau.

Hors ligne Bmylove

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 251
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #46 le: 16 Juin 2018 à 12:59:15 »
Ton état d'esprit au moment du suicide de ton frère, la dissociation et la sidération, je les ai vécus à l'identique.
Impossible aussi pour moi, malgré tous les signes, de comprendre qu'il passait à l'acte.
Notre esprit se protège dans ces moments effroyables, parce que même si on ne réagit pas, on sent qu'il y a qq chose de bizarre et de terrifiant.  C'est une question de survie psychique, tout simplement.
Tu ne pouvais pas comprendre que l'impensable allait se produire, comment aurais-tu pu ?
Tout était étrange, hors réalité, d'après ce que tu évoques. Un peu comme dans un cauchemar.
Il n'a pas cherché à te parler, ma belle, il était déjà un peu parti, rien ne dit qu'il t'aurait répondu.
Lors de certaines de ses TS, les plus graves, mon mari semblait dans un état second, il ne percevait plus rien de la réalité et agissait comme un automate. Il ne gardait aucun souvenir, par la suite, de ce que je lui décrivais.
Il est probable que ce soit le cas de beaucoup de personnes qui mettent fin à leurs jours, d'après ce que j'ai pu lire.

J'ai beaucoup de peine pour toi, je te serre très fort dans mes bras...
Tu es là dans ma peau, comme un coup de couteau.

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 177
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #47 le: 16 Juin 2018 à 21:26:14 »
Oui Bmylove, la dissociation  et la sidération, c'est bien ça. Un truc qui ne peut s'expliquer que si on l'a vécu !
Ma mère m'a dit après le suicide de mon frère que si j'avais compris son geste et essayé de l'en empêcher, il aurait pu s'en prendre à moi. Je sais qu'elle me l'a dit pour que je ne regrette pas de ne pas l'avoir fait mais je sais que mon frère, jamais ne m'aurait fait de mal, non jamais. Bien sûr, il m'en a fait en se suicidant mais il n'aurait jamais atteint à mon intégrité physique.
Il était tellement doux avec moi, attentif...

Hors ligne Bmylove

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 251
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #48 le: 17 Juin 2018 à 04:06:36 »
Mes proches m'ont dit la même chose : il aurait pu s'en prendre à moi.
Ils ne sont plus vraiment eux-mêmes, quand ils en arrivent à se tuer.
Bruno était le plus gentil des maris, et pourtant...
Soyons heureuses d'être en vie. Ou pas, je ne sais pas.
Mais en tous cas nous avons survécu à l'horreur. Ce n'est pas rien.

Il en faut, de la force, pour ne pas être anéanti dans ces situations extrêmes.

Des warriors et des survivors, voilà ce que nous sommes.
« Modifié: 17 Juin 2018 à 04:08:25 par Bmylove »
Tu es là dans ma peau, comme un coup de couteau.

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 177
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Une rage difficilement contenue
« Réponse #49 le: Hier à 21:33:05 »
Des warriors et des survivors, voilà ce que nous sommes.
Oui, c'est ça, tout à fait ça, des battantes, des gagneuses ! Courage à nous ! Et Bravo nous ! On va y arriver parce qu'on est fortes !!!