Auteur Sujet: mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme  (Lu 533122 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3090 le: 06 mars 2020 à 14:09:52 »
L a goraphobie et l anxiete sont en fait vraiment mal connues

Nos proches ne comprennent pas et nous traitent parfois durement

Aucun développement des recherches médicales pour nous aider

Pas etonnantvqu on finisse par se suicider et cela dans l indifference

Hors ligne Anic

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 211
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3091 le: 06 mars 2020 à 17:18:22 »
Bonjour Philippe,
Je repense a Coluche :  " Tous les hommes sont egaux,. Y en a des grands et des petits, des blancs et des noirs, des riches et des pauvres. Mais pour ceux qui seront petits noirs et pauvres ce sera plus difficile "
La vie est rude, plus ou moins rude pour les uns et les autres.
Pourquoi ? On ne sait pas.
J ai renonce a essayer de savoir, je crois que cela nous depasse. Et toute explication a la mort de ma gamine me serait de toute facon comme une justification insupportable.
J ai renonce a essayer de vivre comme et avec les autres. J ai renonce a chercher la comprehension de ceux qui n ont pas vecu cela. Apres mes quelques heures de boulo, je vis un peu en ermite. La musique de Norah Jones, des lectures de Sylvain Tesson empruntees a la mediatheque ( aventurier solitaire qui decrit bien la grandeur de la nature ), des petites peintures ou ecritures que je dedie a ma fille, un potager de survivance, cela fait mon quotidien un peu en dehors du monde.
J ai aussi, comme toi, la colere et un certain decouragement devant cette vie si rude et injuste. Il n y a que les choses un peu artistiques, a mon niveau, qui m aident a " tenir " en me donnant un but : laisser une trace de ma gamine, de mon souvenir d elle. Cela me permet d exprimer en silence ce que personne autour de moi ne veut entendre. Je peux dire que la mediatheque et l ecole municipale de ma ville m ont un peu sauvee du desespoir.
De nombreux ecrivains ou artistes ont trouve ainsi un moyen d exprimer leur douleur. Le peintre Soulage a peint des tableaux tout noirs, pourquoi pas .Ils ne sont pas des malades psychiques. Ils sont juste des etres qui essayent de trouver un moyen de vivre une vie dure.
Essayons de trouver peu a peu une voie, c est ce que j ai dit a mon fils, et je te le dis aussi, ainsi qu a celles et ceux qui liront.
Tiens bon.
Anic
"Gardons vivant ce que nous avons frole ensemble de plus haut" Christiane Singer

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3092 le: 08 mars 2020 à 03:33:20 »
Bonjour Anic

Encore une fois je relis tes messages ton fil. Ma mémoire est tellement défaillante

L histoire de ton cousin Germain qui ne te téléphonant presque jamais

J ai décidé de parler moins de moi mais cela me fait penser à mon frère. Jamais il ne m a appelé. C est moi qui l ait appelé et la troisième fois il m a dit de me suicider. Je vais vraiment essayer d oublier ces grosses conneries du passé, ne penser qu' aux choses agréables

Trouver comme toi des activités qui me plaisent. Pour l instant c est limité aux promenades avec mon chien et les bons moments avec mes enfants

Oui renoncer à faire comme les autres ceux qui n ont pas vécu des drames insupportables

En fait ta réflexion sur la maladie psychique me fait moi aussi réfléchir sur le sens de ces mots

Vous avez beaucoup souffert et vous vous en remettez mal est ce vraiment de la maladie psychique ?

Si ils veulent mais c est surtout de la souffrance psychologique. Doit on retrouver ce qu on appelle la normalité qui est bien souvent s intéresser à des choses dérisoires après avoir perdu sa fille, son papa, sa femme ?

Maladie parce que la souffrance peut être handicapante comme mon agoraphobie ? Si on veut peu importe

La véritable maladie psychique ne serait elle pas l incapacité d aimer, comme c est le cas pour de nombreuses personnes "normales"

Si nous savons encore aimer celles et ceux qui nous entourent encore n a t on pas atteint la resilience chere a Boris.

Oui vraiment trouver sa voie et se contenter des petites choses qui nous font aimer encore un peu vie

Merci pour ton message Anic. Je ne te souhaite le grand bonheur inaccessible à beaucoup inaccessible et même illusoire

Mais je te souhaite de beaux moments de répit, des petits moments de joie, d attendrissement et plein de petites choses agréables pour toi

Luttons

Bisous

Philippe

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 748
  • One eye dog's man
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3093 le: 08 mars 2020 à 06:00:41 »
ça tient tout ça, ça tient. Pas facile, mais ça tient. Mille tant mieux.
Nous sommes des sujets deuil. Pas une route pareille à une autre. Et je ne puis qu'être content que d'autres sujets (sujet = une personne en langage psycho) cheminent de plus en plus solidement sur ces chemins pas faciles du tout du tout.
J'espère pouvoir vous connaître en vrai, quand le jour viendra, peut être à une occas de débat/conférence sur mon bouquin. J'aime pas trop le terme de conférence...Comme une sorte de savoir dispensé à des personnes qui en savent plus sur elles-mêmes que n'importe qui qui voudrait leurs donner des leçons d'être!
Merci Philippe de m'avoir titré "philosophe". Ce n'est pas mon boulot ni ma formation, mais je le prends avec honneur.
tchao à vous!
Pascal.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3094 le: 08 mars 2020 à 19:50:56 »
Merci Pascal et Adnarag pour vos messages extremement gentils

Oui des moments de repit. Mais encore pour moi des moments de souffrance  et de doutës. Mais cela me semble "normal". Et puis la morosité cesse et revient l espoir 

Oui Pascal ce serait bien de se voir en vrai

Le contenu en gros de ton livre est il un secret ou puis jë en savoir un peu plus ?

Les amities les plus sincères a tous les deux et bien sur a tous les membres de ce forum


Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3095 le: 09 mars 2020 à 04:37:51 »
Eva Luna

C est de ma tanière que je pense à toi et a Emmanuelle

Mon Dieu oublier sa fille ne plus ressentir un immense chagrin qu' elle ne soit plus tout près de toi

Merveilleuse Maman merveilleuse fille, je pense à vous

Philippe
« Modifié: 09 mars 2020 à 04:42:37 par assiniboine »

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3096 le: 09 mars 2020 à 04:48:28 »
Cette nuit, 18 ans après sa disparition j ai rêve à Jeany et après tout je trouve cela normal

Comment et pourquoi oublier celles et ceux qu' on a aimés si fort ?

Preuve d amour qui fait souffrir oui certes mais preuve d amour pour la vie entière

Tout va bien on a oublié et non nous sommes dés etres humains sensibles et aimants

Et cette souffrance qui est si forte par moments que faire d autres que de l accepter, d'attendre qu' elle soit moins forte

Et continuer d aimer de tout son coeur celles et ceux qui sont partis et celles et ceux qui sont encore la
« Modifié: 09 mars 2020 à 04:55:17 par assiniboine »

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3097 le: 09 mars 2020 à 04:59:41 »
Et nous sommes tous ensemble sur ce forum

Merci Yacine

Tous ensemble à souffrir horriblement parfois, a aimer si merveilleusement

On se sent si seul parfois a en oublier que nous sommes ensemble

Mes mots sont peut être maladroits tant pis
« Modifié: 09 mars 2020 à 05:13:33 par assiniboine »

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1085
  • Terra Incognita
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3098 le: 09 mars 2020 à 08:09:17 »
Tes mots ne sont pas maladroits. Ils me disent ce matin alors que tout est si dur que je ne suis pas, moi non plus , seule au monde. Enfin pas tout à fait, pas complètement.

Bonne journée à tous, autant qu'il est possible.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3099 le: 10 mars 2020 à 01:38:02 »
Bonjour Faik

Comme tu le dis "pas complètement seule"

Pas besoin de beaucoup de mots pour se donner du courage

Parfois il suffit de dire nous sommes la, nous pensons a toi, nous partageons ensemble la meme souffrance et sans oublier l etre cher parti definitivement nous essayons de survivre d aimer tres fort celles et ceux qui nous restent

Courage Faik ainsi qu' à tous les autres

Nous sommes des êtres humains nous souffrons parfois mais on tient bon

Amitiés

Philippe   
« Modifié: 10 mars 2020 à 17:40:23 par assiniboine »

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 748
  • One eye dog's man
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3100 le: 10 mars 2020 à 02:54:16 »
ça sera certainement un moment très poignant de se rencontrer en vrai, toi, Philippe et tous, membres de notre grande famille d'en-deuillé(e)s. A la fois nous nous connaissons en profondeur, et nous ne nous connaissons pas. Ce bouquin est le reflet de tout ce que nous partageons ici, Philippe. Il s'est écrit de tous ces échanges qui circulent entre nous tous, je n'en ai été qu'un "haut parleur". A travers la mort de ma fille, c'est notre p (bug informatique, désolé!)
Pascal.
« Modifié: 10 mars 2020 à 18:25:36 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3101 le: 10 mars 2020 à 17:51:46 »
Pascal

Voilà je connais maintenant ton horrible drame. Que cela doit être dur de perdre son enfant

Oui écris le ce livre. Qu' on parle un peu de la difficulté du deuil

On n en parle pas beaucoup et surtout il faut le faire vite très vite. Ouais un peu désolant. On prend le temps qu' il faut pour parcourir ce chemin de deuil et parfois toute une vie

Et nous le savons ici

Allez salut le philosophe rigolo

Philippe
« Modifié: 12 mars 2020 à 01:31:22 par assiniboine »

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3102 le: 10 mars 2020 à 17:59:59 »
On peut peut être dire que la douleur s atténue, moins violente

Mais hors de question d oublier et heureusement

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3547
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3103 le: 10 mars 2020 à 18:15:32 »
Zut je ne veux pas generaliser

Je sais que je reve souvent a jeany

et aussi je casse tres souvent la gueule à mon frère une sorte de vengeance

Ah l inconscient qui se rappelle à nous tant pour les bons moments que les mauvais

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 748
  • One eye dog's man
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #3104 le: 10 mars 2020 à 19:35:34 »
Merci de ton soutien, Philippe.
Pascal.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.