Auteur Sujet: mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme  (Lu 383568 fois)

0 Membres et 6 Invités sur ce sujet

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2171
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2130 le: 25 Décembre 2018 à 06:36:06 »
Ma fille pense vraiment que cet hypnothérapeute peut me sortir de l'anxiété, cela prouve qu'elle veut que je guérisse.
Je ne peux que la remercier même si la première séance ne m'a pas donné l'impression que ce thérapeute s'intéressait vraiment à mes attaques de panique.
De plus il ne veut pas que je parle du passé, lui qui ne le connait pas, sauf peut être par ce qu'a pu dire ma fille. Je suis d'accord pour des thérapies brèves, dans lesquelles on ne s'éternise pas sur les blocages du passé, mais quand même il faut que le thérapeute sache ce qui s'est passé de douloureux dans ma vie.



Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2171
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2131 le: 25 Décembre 2018 à 07:13:05 »
S'offusquer à longueur de journée de la violence physique de certains, la condamnant bien entendu. ce qu'on  fait sur BFMTV. Certes. Mais faire l'impasse sur la violence que nos êtres aimés se sont imposés contre eux mêmes, c'est l'omerta.

Parler très souvent du travail de la police scientifique pour retrouver les criminels, certes pourquoi pas ne pas informer la population
Mais faire l'impasse sur les différentes psychothérapies permettant à des malades psychiques de ne pas se suicider
est inacceptable

Je l'ai répété mille fois durant quatre ans, mais je continue à le répéter


Oui, ai je le droit de le dire en brisant l'anonymat des relations entre l'appelant et le bénévole de suicide écoute, mais certaines personnes de cette association me disent qu'ils sont d'accord avec moi qu'il faut réclamer le remboursements de psychothérapies jugées efficaces par le rapport de l'inserm en 2004.
Une personne de suicide écoute me demandait mais comment faire ??????

Peut être lancer une pétition sur le site change.org pour faire cette demande/
¨Pour l'instant seul je ne m'en sens pas capable.

Je rappelle que la pétition pour lever le tabou du suicide n'a récolté que 9000 signatures, ce qui prouve le manque d'intéret pour la question du suicide. Il faut se battre, en tous les cas, moi je continue

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2171
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2132 le: 25 Décembre 2018 à 12:32:52 »
Cet hypnothérapeute par son action  violente m'a vraiment convaincu de faire en sorte le système de soins en  santé mentale soit moins néfaste, dangereux et pouvant pousser au suicide
Je compte faire une  pétition pour demander que les psychothérapies jugées efficaces par le rapport de l'inserm en 2004 soient mieux connues par les patients et remboursées.
Manquant toujours un  peu de confiance en moi, si quelqu'un lisant ce message est aussi intéressé (comme  les personnes de suicide écoute mais qui semble vouloir rester en dehors de l'action) qu'il me contacte, il pourra ainsi m'aider dans mon action.
Je rappelle que les psychothérapies sont maintenant rembourses pour les jeunes de moins de 21 ans, je veux que cette mesure soit élargie à toute la population.
J'ai écrit à deux députés et à l'union nationale de prévention du suicide mais pour l'instant aucune réponse

Sachons qu'en ayant de meilleurs soins en santé mentale nous pourrions faire diminuer grandement les souffrances psychologiques, les empoisonnements aux psychotropes et enfin et surtout à la diminution du suicide.

En hommage à nos disparus qui se sont suicidés faute de soins adéquats et d'indifférence

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2171
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2133 le: 25 Décembre 2018 à 12:36:40 »
Une autre initiative devrait être prise. Demander à l'inpes chargé de l'information sur la santé, d'accepter enfin de faire des campagnes publicitaires à la télévision sur la prévention du suicide, avec le numéro de téléphone de suicide écoute.
D'autres campagnes ont lieu contre le tabac, les violences conjugales, la fin de vie et autres, mais rien pour la prévention du suicide.
Evitons que d'autres fassent de même que nos chers, très chers disparus.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2171
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2134 le: 25 Décembre 2018 à 12:44:41 »
Je vais d'ailleurs écrire à l'association  phare enfants parents pour qu'ils me disent ce qu'ils en  pensent; Rappelons que cette association a eu la bonne initiative de faire une pétition pour lever le tabou du suicide, alors qu'il y a 20 ans la première journée nationale de prévention du suicide, le théme était : lever le tabou du suicide, fléau social.

Si cette action avait été  alors  plus efficace, bon nombre d'entre nous ne serait pas à souffrir atrocement lors de ce deuil après un suicide.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2171
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2135 le: 25 Décembre 2018 à 13:12:52 »
Une personne qui a pris trente ans de Xanax a le droit de se défendre, de proposer

Une personne de suicide écoute, toujours la même, ne comprend pas cela et n'a pas la capacité d'écouter.
C'est bien dommage

Mais vraiment tous les autres bénévoles de suicide écoute, sont formidables et sont d'une aide incomparable

Après il faut que le système de soins en santé mentale suive leur exemple

Je vais cesser un peu mes messages, Yacine, car le but du forum est de s'entraider à traverser le deuil après suicide
pas vraiment à essayer de réfléchir à des solutions pour enrayer ce véritable fléau
Merci Yacine de  m'avoir accordé un temps de  parole sans jamais me dire que je devais cesser

Le meilleur Noel pour vous toutes et vous tous, tenons bon pour retrouver sérénité et apaisement

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2171
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2136 le: 25 Décembre 2018 à 13:53:04 »
Une personne avec beaucoup de tension qui doit affronter un hypnothérapeute violent verbalement, c'est pas facile

Remettre en place les liens père, fille, après le suicide de sa femme et de sa maman, c'est pas facile

Retrouver l'apaisement en lisant des choses horribles sur les dangers des psychotropes, c'est pas facile

Demander tout simplement de pouvoir rencontrer un véritable psychothérapeute sans avoir à payer, est impossible

Jeany,  la petite canadienne, je pense très fort à toi en ce jour de noel, dans un pays tellement en retard par rapport au tien

Bisous Jeany, j'essaie d'arranger les choses avec ma fille si il y a besoin

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2171
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2137 le: 25 Décembre 2018 à 14:03:01 »
Je n'ai pas grand monde à qui parler de mes problèmes. J'essaie de renouer les liens avec ma soeur et son mari, eux qui sont partis rapidement de ma maison il y a au moins huit ans, en répétant 'dans quel état tu es) et  qui se sont jamais occupés de moi après, pas de coup de téléphone, rien
Et ben la seule réponse que j'ai obtenu quand j'ai parlé de ma situation actuelle, mon beau frère veut venir chez moi, constater l'état de ma maison '(c'est vrai très encombré par les cartons de ma fille) et porter plainte contre elle car il ne veut pas être accusé de non assistance à personne en danger. D'une incompréhension totale
Manque d'aide, manque de soutien familial peut aussi pousser au suicide
« Modifié: 25 Décembre 2018 à 14:05:32 par assiniboine »

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2171
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2138 le: 25 Décembre 2018 à 14:09:05 »
Quand on se sent coincé dans tous  les coins, entouré d'une incompréhension totale, c'est  là qu'on  meurt par suicide

Cela peut être et doit être évité à tout prix.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2171
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2139 le: 25 Décembre 2018 à 14:25:13 »
J'avais dit à ma fille que j'irai voir l'hypnothérapeute si elle le désirait, puisqu'elle voulait cela comme preuve d'amour.

Mais elle vient de m'envoyer un texto me disant que je faisais ce que je voulais

Mes relations vont redevenir bonnes, certainement sur de meilleures bases.

Allez pour moi ce sera un bon Noel

Je vous souhaite à vous toutes et à vous tous le meilleur Noel que vous puissiez avoir. Mon coeur pense à vous

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2171
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2140 le: 25 Décembre 2018 à 16:02:16 »
BRAVO continuons avec ce système de soins en  santé mentale, d'autres se suicideront et moi le premier

Yacine un forum 'entraide sur le suicide doit se préoccuper aussi d'éviter les suicides, de changer les choses, de ne  plus laisser crever les gens au bout d'une corde avec trente ans de xanax derrière eux

Le xanax selon une étude pousse au suicide

MERDE faut se réveiller et aider les drogués des anxiolytiques

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2171
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2141 le: 25 Décembre 2018 à 16:10:44 »
Fais chier, on tue mon père, on me bourre de xanax, ma femme se suicide, ma fille ne comprend rien et tout le  monde s'en fout
je tombe sur un hypnothérapeute cinglé
ras le bol de ce pays de merde qui mérite bien son fort taux de suicide

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2171
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2142 le: 25 Décembre 2018 à 19:35:47 »
Comment l'oms sait elle que l'abus d'anxiolytiques pousse à la démence ?

Cela veut donc dire que des études ont prouvé que des personnes démentes le sont devenues à cause des anxiolytiques.

Il devrait avoir quelque part dans le monde des associations de proches de déments qui se battent pour faire reconnaitre leurs droits et ainsi donc faire des procès aux psychiatres et aux labos pharmaceutiques.

Je viens de faire une sieste et en me réveillant je me suis dit que j'étais devenu dément; Mes réactions ne sont pas normales.

Comme une autre étude dit que l'abus de benzodiazépines pousse au suicide, certains drogués doivent disparaitre ainsi dans l'indifférence générale par rapport à leur prise de benzodiazépines.

Le soutien de ma fille m'a beaucoup aidé depuis la mort de ma femme et là son envie de vivre serein ement sans s'inquiéter pour son père me glace d'effroi

Suis je capable de vivre sans être assisté tant sur le plan affectif que sur le plan de l'organisation de ma vie ?

Je ne le pense pas. Il était donc vraiment criminel de me faire subir ce que l'hypnothérapeute m' a fait vivre.
Torturer psychologiquement une personne affaiblie par la démence.

Noel très sombre,  j'attends que mon beau frère débarque pour faire un  procès à ma fille, alors qu'ils n'ont jamais  levé le  petit  doigt pour m'aider.

Noel très sombre plein de désespoir, de colère, d'incompréhension, de tristesse, de sentiment d'abandon, d'injustice énorme, oui injustice énorme.

Je vais laisser ma fille tranquille, malheureusement elle a décidé d'aménager le haut de ma maison. Etait ce une bonne idée ? Pourquoi l'a t elle fait ?  Avec mes 880 euros je n'avais vraiment pas les moyens de réhabiliter ma maison.

Je veux m'éteindre peu à peu ou rapidement, je ne sais pas encore, mais ne plus vivre dans l'indifférence d'un empoisonnement,

oui ma fille croit vraiment que cet hypnothérapeute pouvait me sauver, je ne le crois pas bien au contraire.

J'ai envie de mourir

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2171
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2143 le: 25 Décembre 2018 à 19:46:36 »
Donner trente ans de xanax à une personne alors que la durée d'utilisation est de 12 semaines devrait pouvoir donner lieu à un  procès
Je n'en ai pas la force, plus les neurones et aucune association ne va me venir en aide

Alors qu'on aide les alcooliques, ceux qui prennent de l'héroine et autres drogues , les utilisateurs de tabac, il n'existe pas de structure pour aider les drogués des anxiolytiques et au contraire des autres addictions les aider à faire valoir leur droit puisque ce sont les actes du corps médical qui a entrainé cette descente aux enfers.

La France championne du monde de vente d'anxiolytiques ne va certainement pas faire de l'ombre aux énormes pouvoirs des labos pharmaceutiques

Mes appels de détresse au député Monsieur Ruffin qui s'est intéressé un peu au problème de la psychiatrie restent sans réponse. Total manque de sérieux de sa part .

Quant à l'unps elle reste de marbre par rapport à mes messages de détresse, vraiment intéressant de la part d'une association oeuvrant pour la prévention du  suicide

oui de plus en plus seul, de plus en plus proche du suicide

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2171
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2144 le: 25 Décembre 2018 à 19:54:16 »
La force de caractère du mari de ma soeur me fait sourire amèrement. oui il ne laissera pas son beau frère mis à la porte de sa maison par sa fille car il serait alors responsable de moi, ou je ne sais trop quel argument il a proféré tellement son discours me devenait indifférent.
Mon empoisonnement au xanax par contre l'a laissé indifférent pendant trois décennies, la qualité des soins que je recevais aussi, pourtant là il y avait matière à montrer sa force de caractère en attaquant les vrais coupables, surtout pas ma fille qui a été la seule à bien vouloir me porter assistance, me soutenir affectivement.

Tout cela est réjouissant un jour de Noel en France pays si doux à nos oreilles,

Basta la FRANCE