Auteur Sujet: mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme  (Lu 366428 fois)

0 Membres et 6 Invités sur ce sujet

Hors ligne katrinap

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 312
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2085 le: 12 Décembre 2018 à 09:35:06 »
merci de ton soutien assiniboine
non je n'en reste pas là, on a fait un constat médical avec photos, et surtout son ami délit de sale gueule car étranger,e t dans le climat actuel et le recrutement de jeunes policiers plus mal formés et partant de plus loin en termes de niveau que ce qui pouvait être avant, est encore plus dangereux,  est en garde à vue depuis 41 h donc illégal, il n'a pas pu prévenir ses parents ni son avocat ni voir un médecin
manque de chance, je suis de plusieurs combats,  et un de mes métiers est déléguée du procureur, j'ai 3 professions, je ne vais pas en rester là ras le bol de cette impunité je le vois trop souvent dans les tribunaux  ils se serrent les coudes, ras le bol de cette société qui n'a pas les mêmes réponses selon qui on est
mon discours fait sans doute extrême moi qui ne le suis pas, mais il des combats qui ne peuvent pas s'éviter
katrin

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 432
  • One eye dog's man
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2086 le: 12 Décembre 2018 à 11:02:45 »
Bonjour Assiniboine!
Je me suis permis de citer un échange entre vous avec Katrinap que je partage.
Bizs à vous.
Pascal.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2061
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2087 le: 14 Décembre 2018 à 01:05:58 »
  et oui Katrin, au risque de paraitre extrème, colérique et parfois fou, mais bien souvent il y a des combats à mener. Pour le bien de tous. Certaines luttes paraissent inutiles pour des personnes qui n'ont pas souffert d'un manque de justice.
Alors bravo; Katrin pour tes combats.

Bonjour Pascal, merci de partager certains échanges entre moi et Katrin.
Toute mon amitié.

Je viens de lire le guide de la haute autorité sanitaire en ce qui concerne les soins à apporter aux malades mentaux.
Parmi beaucoup de blabla je peux y lire "facilitation de l'accès aux  psychothérapies dispensées en ville par des psychothérapeutes non médecins"
Et ben mesdames messieurs de la HAS, il y a beaucoup à faire dans ce domaine et que ces psychothérapies soient remboursées. Comme le conseille quelqu'un de suicide écoute, il serait presque bon de faire une pétition pour que vous  preniez ce problème à bras le corps. Il y a urgence vitale.
Je dois me calmer pour mon coeur, je ne me lancerais donc pas dans ce combat, mais croyez bien mesdames messieurs de la HAS que je regarde vos actions dans ce domaine avec un certain écoeurement.

Bisous à tout le monde

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2061
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2088 le: 18 Décembre 2018 à 00:03:04 »
Selon un article venant des Etats Unis, l'utilisation des benzodiazépines (comme le xanax que je prends depuis trente ans) peut pousser au suicide;
Je me sens actuellement très faiblard, avec une tension super élevée, et ma dentiste s'est fachée elle m'a dit de porter mes dentiers lors de ma visite vendredi matin. Tellement de mal à porter ces dentiers partiels.

Merde j'avais besoin d'une psychothérapeute, pas de distributeurs de drogues, pas de personnes parlant de vies antérieures et de sa propre souffrance.

La France championne du monde de vente d'anxiolytiques, honte à toi, tu as des suicides sur le conscience et tu t'en fous.

Seul le terrorisme te préoccuppe

Les 10000 suicides par an passent à la trappe, et laissent les survivants dans un état pas possible, pour certains pendant des décennies.

Merde à la France

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2061
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2089 le: 18 Décembre 2018 à 02:05:13 »
J"ai la garde en ce moment du chien phobique de ma fille;  De combien d'amour a t il besoin lui qui avait peur de tout le monde; Reprendre confiance en lui, avoir moins peur des humains, relever la tête et remuer la queue.

Deux belles expériences pour moi, avec mon chien qui avait tellement peur de l'abandon, avec qui peut être je suis un peu trop attaché quand même et aider ce chien phobique à retrouver le gout de vivre.

si on prenait autant de soin pour aider les humains plutôt que de les empoisonner;

Vive la vie de mes chiens adorés.

Retrouverai je un jour la sérénité auprès des humains.

Un petit coucou à Katrin et Bymlove; ainsi qu'à tous les autres

Hors ligne katrinap

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 312
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2090 le: 18 Décembre 2018 à 09:36:51 »
assiniboine merci de ton coucou j'espère que tu vas un peu mieux? tu as raison on devrait être sans psychotropes, sans benzodiazépines poison, et oui il vaut mieux être un chien qu'un humain quand on voit comment on nous traite,
au canada ils sont bien plus fins, la "talking cure" est plebiscitée, et le médicament n'est à utiliser que sporadiquement pour une période courte et en plus, pas en substitut de la thérapie de soutien
La France qui croit toujours pouvoir donner des leçons aux autres a réellement plein à apprendre des autres, en toute humilité, pas de honte à dire qu'on ne sait pas...
bises
katrin

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2061
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2091 le: 19 Décembre 2018 à 01:08:38 »
Oh Katrin que ton message me fait du bien.

Ce soir j'ai eu une dispute avec ma fille  et elle a fini par dire que je devais me faire interner. Peu importe les circonstances de cette dispute, peu importe comment cela s'est terminé.

Ce qui importe Katrin c'est ta connaissance de ce qui est fait au Québec oû on semble donner les psychotropes avec la plus grande attentiion.

Oh Katrin c'est lors de mon séjour au Québec, que je mettais un nom sur ce coeur qui s'emballait depuis 10 ans sans que cela sache ce que c'était, on y disait alors que c'était la maladie de l'anxiété, c'était en 1985

Malheureusement peu après je retournais en France pour faire la connaissance des presmiers psychiatres français et de leurs méthodes désastreuses. Ma fille est elle vraiment consciente de ce qu'a subi son papa depuis trente ans.

Très amicalement Katrin, je te  remercie encore. Dans ce monde d'incompréhension à l'égard des drogués des anxiolytiques tu m'apportes beaucoup de réconfort.

Je t'embrasse

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2061
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2092 le: 19 Décembre 2018 à 01:52:33 »
Katrin, demain je vais voir ma généraliste pour mes problèmes de tension et avoir ma dose de psychotropes.
Elle qui m'a envoyé chez un psychiatre après le suicide de ma femme parce que c'était un médecin.
Elle qui devait savoir combien ma femme souffrait de son enfant abandonné et de ma difficile abstinence sexuelle
Katrin je dois passer le cap de la colère sinon je vais m'écrouler.
Que faire d'autres que respirer, reprendre la méditation, le yoga, un peu plus d'exercices physiques et faire en sorte que mes relations avec ma fille soit plus sereine.
En France, on doit se débrouiller seul avec son addiction.
C'est comme cela.
Si tu savais  parfois je regrette d'avoir quitté le Canada et le Québec. Oui comme tu le dis en France on pense tout savoir,  le corporatismes  écrasent les nouvelles thérapies. Tant pis, en espérant que d'autres ne se laisseront pas enfermer dans le piège dans lequel je suis tombé

Encore merci Katrin et j'espère que ton fils n'a pas été trop choqué par ce qu'il a subi

Philippe

Hors ligne katrinap

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 312
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2093 le: 19 Décembre 2018 à 10:00:28 »
oui il faut que tu passes le cap de la colère cher philippe tu as raison, c'est un état de tension odieux qui nous fait souffrir ton corps et ta psyché doivent être en repos pour ensuite émerger et aller mieux?
je te soutiens dans tes douleurs, même à distance
 tu vas y arriver
le canada est un pays que j'adore je me sens bien plus proche d’eux culturellement que de la France...
mon fils a de la ressource, mais moi je ne lâche pas l'affaire, ce n'est ni de la colère, ni de la rancoeur mais de l'envie de justice
je t'embrasse prends soin de toi
katrin

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2061
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2094 le: 19 Décembre 2018 à 20:43:21 »
Oui Katrin, je me suis vautré dans la colère, il faut que j'en sorte.
Incapable bien entendu de faire changer les choses.
Demain je mets la main au porte monnaie et je vais voir l'hypnothérapeute de ma fille.
Elle a tellement insisté que rien que pour elle je dois essayer.
Je suis dans un tel état de confiance en ce qui concerne ma guérison que je pars un peu perdant mais tant pis j'aurais essayé autre chose que les trucs habituels.
Moi aussi je me sentais si bien au Canada, j'ai eu beaucoup de mal à me réhabituer à la France quand j'ai décidé d'y revenir.
Mais bon il faut se dire qu'aussi il y a des gens formidables.
u as raison de lutter contre les injustices et si tu peux le faire sans colère, sans rancoeur, encore bravo.

Je t'embrasse

Philippe



Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2061
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2095 le: 19 Décembre 2018 à 21:07:20 »
J'avais oublié qu'il n'était certainement pas bon d'avoir le même thérapeute que sa fille.
Je viens d'envoyer un texto à ma fille de bien réfléchir à ce problème.
Peut être demain téléphonerai je à ce thérapeute pour savoir ce qu il en pense.
Ma fille est allée voir un autre hypnothérapeute dans notre coin pour arrêter de fumer, elle l'a trouvé nulle par rapport à l'autre, qui il est vrai habite à 60 kms de chez nous.
Voilà, voilà, sans colère, sans rancoeur, mais pas facile pour un agoraphobe de se faire soigner.

Bon courage à tout le monde

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2061
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2096 le: 19 Décembre 2018 à 21:20:34 »
Ma fille me répond que j'ai trois semaines pour tout changer….
Oh katrin, peut être 56 d'anxiété, 40 ans d'agoraphobie, trente de xanax, suicide de ma femme et seulement trois semaines pour changer.
Cela est un peu ridicule mais montre combien ma fille tient à ce que j'aille mieux.
Mais c'est à moi de savoir dans quel sens je vais changer/
Que l'esprit humain est compliqué, comme les vieux réflexes de peur ou d'autres émotions peu souhaitables, sont difficiles à changer.
Enfin il faut essayer en se basant sur les bons moments de ma vie oû j'ai su ressentir un  véritable bonheur.


Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2061
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2097 le: 20 Décembre 2018 à 04:45:10 »
Du mal à trouver le sommeil, seulement une pensée pour tous les malades psychiques qui finissent par se suicider, une pensée pour celles et ceux qui survivent après leur départ
Oui on meurt tous de vieillesse mais que des personnes encore jeunes, meurent de désespoir, cela me fout les boules.
Peut on vraiment guérir ces gens. Moi par exemple puis je sortir de ma prison, l'agoraphobie ?
J'espère que oui, je n'en suis plus si sûr, certaines personnes sont elles vouées au suicide ou à une vie de zombie ?
Oui je pense toujours que les psychiatres ont empoisonné les gens avec leurs psychotropes, mais d'autres thérapies permettent elles de guérir ?
Nous sommes nos propres thérapeutes ? Facile à dire mais pas si évident que cela.
Je  tourne encore en boucle après 4 années passées sur ce forum à crier ma colère, à exprimer ma tristesse et mon chagrin à propos de certains aspects de ma vie.
Non il n'est pas facile de sortir des blessures d'enfance, ou des blessures provoquées par le suicide d'un proche ou aussi par la mort de tout être aimé. Retrouver le goùt de vivre,  penser et aimer celles et ceux qui restent.
La seule chose qui vaille c'est se poser les questions sans vraiment encore  pouvoir trouver de réponse.

Enfin c'est mon sentiment et j'espère que beaucoup d'autres endeuillé(e)s s'en sortiront mieux  que moi/

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2061
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2098 le: 20 Décembre 2018 à 04:56:31 »
j'ai été  profondémement  marqué quand j'ai appris que l'oms disait que l'abus d'anxiolytiques pouvait pousser à la  démence.
Et encore ce coup de massue quand je peux lire que certains aux Etats Unis disent que l'utilisation de benzodiazépines (catégorie des anxiolytiques comme le Xanax vendu comme des petits pains en France) peut pousser au suicide.

De bien mauvaises  nouvelles qui ne font pas monter en moi la colère mais une certaine dépression, une grande incompréhension à l'égard de l'indifférence des autorités sanitaires pendant tant d'années;

Et cette prise de conscience de la dangerosité des psychotropes est tellement minoritaire en France, ou cachée.

A toi Jeany dont le suicide aurait pu être évité avec un mari mieux soigné, pour t'aider toi qui aussi était en grande souffrance.

Hors ligne katrinap

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 312
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2099 le: 20 Décembre 2018 à 12:45:21 »
Mon cher Philippe

On fait ce qu'on peut, ne t'accables pas, la vie est tellement difficile qu'elle laisse en nous des blessures indélébiles et on fait avec...  ce qu'on peut, ce qu'on est
Je sens en toi tristesse, découragement surement parfois mais aussi une grande force, et beaucoup d'amour pour ta fille qui te font aller de l'avant même si tu n'en n'as pas ce sentiment
Ce sont bien la force et l'amour qui font bouger les choses et je rajouterai une bonne dose d'intelligence dont tu sembles bien être largement pourvu
alors hauts les coeurs philippe, tu portes le joli prénom de mon second père qui a contribué à l'élever il était un homme superbe et très attentionné, je te fais confiance je sais que le chemin sera long mais on est là et tu y arriveras
je t'embrasse
katrin