Auteur Sujet: mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme  (Lu 403945 fois)

0 Membres et 8 Invités sur ce sujet

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2262
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1830 le: 21 Août 2018 à 19:51:04 »
Bonsoir Eva Luna,

Certains sur ce forum ne voient que ma colère, que mes cris contre l'injustice mais savez vous comment vous vous sentiriez si vous aviez peur de la capacité de votre cerveau de bien fonctionner encore, surtout quand on vous dit que les médicaments que vous avez pris pendant trente ans peuvent amener la démence.
Comprend on vraiment comme je peux avoir peur de cette dégradation du cerveau.
Alors oui je crie haro sur les psychiatres, mais le plus important est mon désespoir d'avoir été soigné ainsi et de me retrouver seul avec mes questions. Comprenez le bien.
Oui la rénovation du premier étage de ma maison est certainement une bonne chose, une page qui se tourne enfin, car je ne montais plus dans la chambre que ma femme et moi occupions, trop de mauvais souvenirs.
Je n'ai pas pui changer de maison mais ce changement d'environnement va peut être me faire du bien.
Le manque de contact avec les autres, sauf avec ma fille et son copain,  me sont aussi gravement dommageable;
Cette copine d'enfance qui veut me revoir va t'elle dire comme l 'autre il y a cinq ans, "tu as un  pet au cerveau"
Lisez mon désespoir plutôt que ma colère.
Merci

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2262
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1831 le: 21 Août 2018 à 20:30:32 »
L'origine de cette crise est connue : des patients toujours plus nombreux et des moyens toujours plus contraints. Entre 2010 et 2016, près de 300 000 personnes supplémentaires ont ainsi été suivies en psychiatrie. Le Syndicat des psychiatres des hôpitaux estime qu'entre 900 et 1 000 postes de psychiatres sont aujourd'hui non pourvus. Même si cela a longtemps répondu à la volonté de sortir de la logique " asilaire ", le nombre de lits à temps complet en hôpital a été réduit de 70 % durant les trois dernières décennies. Au point que la pénurie de lits est devenue, bien souvent, un critère de la durée des soins des patients.

Le président de la République doit annoncer, en septembre, une grande réforme du système de santé. Il ne faudrait pas que la psychiatrie en soit le parent pauvre. Il est urgent, au contraire, d'entendre le cri d'alarme des soignants. 

Ne sachant pas faire de liens, aujourd'hui sur infosuicide.org actualités, on parle longuement des problèmes que rencontrent les  hôpitaux psychiatriques en ce moment en France. A lire pour ceux qui m'ont dit que nous n'étions pas en  Afrique ou En Urss et qu'on pouvait se faire soigner en France. C'est de plus en plus faux.
Alors en plus pour avoir des psychothérapies efficaces et non médicamenteuses on peut toujours courir.

Une pensée très émue pour celles et ceux qui se sont suicidées  à cause d'une maladie psychique (même une dépression) et l'envie de dire à leurs survivants, combattez  pour que cela n'arrive plus. Ce serait rendre un formidable hommage à l'être cher que vous avez perdu

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1956
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1832 le: 21 Août 2018 à 20:48:26 »
Je suis tellement d'accord avec toi...
On se sent très seul face à un conjoint suicidaire. Surtout quand on sait que l'enferment en unité psychiatrique ne fera qu'aggraver les choses.

Tu as raison de crier haut et fort à l'injustice.

Je t'embrasse.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2262
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1833 le: 23 Août 2018 à 21:03:16 »
Bmylove,

UN ENORME MERCI POUR TON MESSAGE

Je suis auprès de toi pour ton deuil si difficile....... Je pense à toi mais aussi à Bruno avec beaucoup de tristesse.

Très affectueusement

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1956
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1834 le: 23 Août 2018 à 21:07:12 »
Merci beaucoup, j'espère que tu vas bien ce soir ?
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2262
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1835 le: 24 Août 2018 à 02:33:13 »
Je ne vais pas trop mal. J'ai écouté des vieilles chansons de ma vie heureuse des années 70 ou le meilleur paraissait possible.

Demain je vais voir ma psychologue, je n'ai pas trop envie mais pour l'instant je ne peux pas changer….

Oui à une certaine époque, jamais je n'aurais pensé tomber dans une camisole chimique et vivre l'enfer d'un deuil après suicide…..

Courage à toi Bmylove et continue de soutenir les personnes sur ce forum. C'est très bien ce que tu fais.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2262
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1836 le: 24 Août 2018 à 03:08:04 »
D'une façon maladroite j'ai appelé le ministère de la santé, le service de la santé mentale, pour expliquer mon addiction au Xanax, rappeler la phrase de l'oms " l'abus d'anxiolytiques peut provoquer la démence" et leur dire qu'il devait mettre sur pied un plan d'action pour aider les drogués des psychotropes.
Un coup d'épée dans l'eau……
J'en ai encore vraiment gros sur la patate d'avoir été ainsi trahi par des SPECIALISTES DE LA SANTE MENTALE et d'avoir eu honte pendant 40 ans de mon agoraphobie et honte de prendre mes petites pilulles.
Comme je le disais les chansons de chanteurs américains, de Bob  Dylan à Crossby Stills Nash et Young ne me préparait pas à un tel traitement........

Et si on ne fait rien, d'autres tomberont encore dans le piège de la camisole chimique et cela je ne le veux pas.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2262
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1837 le: 24 Août 2018 à 03:17:44 »
L'article de la sécurité sociale me laisse pantois.
Enfin ils reconnaissent qu'il faut donner moins d'antidépresseurs pour les dépressions légères et modérées et plus de psychothérapies. Mais ils finissent par dire que le coût de ces dernières est un frein…….
Dites aux malades psychiques bourrés de médocs, supportant une souffrance pendant plusieurs décennies, que le coût des psychothérapies est un frein. Quelle tristesse, quelle absurdité, quelle connerie.

Bonne nuit à tout le monde et une pensée très émue pour les malades psychiques mal soignés qui finissent par se suicider.

Tu entends, sécurité sociale, certains finissent par se ôter la vie……….

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1956
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1838 le: 24 Août 2018 à 09:15:51 »
Du moment que les industries pharmaceutiques vont bien, tout va bien.

Je t'embrasse, passe une belle journée.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 744
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1839 le: 24 Août 2018 à 11:15:43 »
Assiniboine,

j'ai lu les dernières pages de ton fil.
Je trouve ton histoire très poignante.

Et oui... comment la sécurité sociale préfère considérer que faute de mieux, on va éviter une bonne psychothérapie, pour décortiquer et essayer de soigner la personne au plus profond, et privilégier la prise de médicaments pour simplement calmer la souffrance.

J'espère que tu es serein aujourd'hui et que tu vas bien.
Bon courage à toi

MIchaël
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2262
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1840 le: 24 Août 2018 à 13:12:53 »
Merci ma journée semble assez bonne grâce à toi Bmylove et à toi Mickael que je salue bien chaleureusement

Bonne journée à vous aussi

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2262
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1841 le: 25 Août 2018 à 05:08:35 »
Une grande partie de la journée je me suis accroché aux disques de Crosby, Stills et Nash.
Comme je le disais des chanteurs qui me rappellent les jours heureux de ma jeunesse.
C'est grâce à la musique que je me suis sorti du cauchemar de mon enfance, avec des personnes qui chantaient soit la rebellion, soit l'amour, en tous les cas qui proposait autre chose à la société que la violence, qui me proposait à moi une issue de secours à mon enfance anxiogène…;
Malheureusement cette souffrance m'a rattrapé à 19 ans avec ces satanés attaques de panique,  mais je continuais grâce à mon épouse, puis avec mes enfants à bien les supporter…….. pas trop mal du moins……
Et puis pour me punir de mes attaques de panique, camisole chimique pour accepter la souffrance, l'endurer, ne pas régler les problèmes……..
Prends tes médicaments, on s'en fout du reste, du problème de ta femme, de ton boulot trop prenant, de tes angoisses
Oui prends tes médicaments, Crosby, Stills et Nash, Je n'écoutais plus votre belle  musique, ni celle de vos frères et vos sœurs combattant pour une société meilleure.

Je devenais nuisible, on me droguait et un expert psychiatre osait me traiter de nuisible.

Je devenais invalide psychologique, chers amis de la musique…..

C'est avec un amour presque retrouvé que j'écoute à nouveau vos chansons

Merci de m'avoir aidé pendant mon adolescence à sortir de la noirceur de mon enfance, merci de m'aider encore aujourd'hui à retrouver espoir et un peu envie de vivre et surtout de surmonter les difficultés.

Dans les gares on croise les gens qui réussissent et ceux qui ne sont rien. qu'avez vous écouté comme chanson  Monsieur Macron quand vous étiez enfant. Pensez sérieusement maintenant à ceux qui ne sont rien, ceux qui sont sans dents comme disait monsieur Hollande. Soyez HUMAIN et faites en sorte que vos politiques soient plus humaines.

 

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2262
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1842 le: 25 Août 2018 à 05:19:03 »
J'avais été très ému quand les artistes ont mis leur talent au service de la cause des personnes en souffrance en Afrique, la chanson, We are the world, we are the children, reste la chanson qui m'a touché le plus au cœur dans ma vie.


J'écrivais beaucoup à infosuicide actualités il y a cinq ans quand je luttais encore contre mon invalidité psychologique et je proposais un grand concert lors d'une journée nationale de prévention du suicide.


Cette idée me semble toujours bonne, qu'on se mobilise contre la souffrance psychologique, pour la prévention du suicide.


Travaillons ensemble pour la prévention du suicide et surtout ne laissons pas le soin de la prévention de la souffrance psychique aux seuls psychiatres, comme on le fait trop actuellement avec des dommages catastrophiques pour certaines et certains qui meurent tout doucement, sans élever la voix, abrutis par les médocs et qui finissent par dire bye bye à cette société devenue si INHUMAINE

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2262
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1843 le: 25 Août 2018 à 05:30:10 »
BFMTV vous qui relatez les faits divers concernant la violence de certains "déséquilibrés" soyez cette fois au RDV le 10 septembre pour parler des "déséquilibrés" qui faute de soins adéquats finissent par se suicider.
Soyez enfin avec vos camarades des autres chaines au rdv de ce moment important pour la prévention de la souffrance psychologique et de la prévention du suicide.
Ne faites pas en sortes que  les gens soient informés que de la dangerosité des malades psychiques, faites aussi votre part, votre responsabilité,  de parler des gens en souffrance qui ne font de mal à personne mais qu'à eux mêmes…..

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1956
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1844 le: 25 Août 2018 à 09:16:39 »
Tout à fait d'accord avec tout ce que tu écris, encore une fois.
Tu as des contacts avec des associations de lutte contre le suicide ? Les maladies psy ?

Bonne journée à toi, continue à garder les yeux ouverts que ce qui nous entoure.
Moi je n'en ai pas la force. Je préfère mon petit monde à moi. Il est plus beau. Il me veut du bien.

Bises.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes