Auteur Sujet: mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme  (Lu 316763 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1696
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1650 le: 15 Juin 2018 à 20:08:17 »
Les veuves et le veufs les moins fortunés savent ce que c'est que la pension de reversion....Moi par exemple je touche 197 euros de cette pension/
et que fait le gouvernement ? Il propose de la supprimer après avoir supprimé il y a quelques années la demi part supplémentaire poiur les veuves et les veufs.

Non à la suppression de la pension de reversion.......

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1696
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1651 le: 15 Juin 2018 à 20:16:04 »
Bmylove,

Je ne partage pas vraiment ton optimisme par rapport aux psychiatres. Oui les psychologues sont certainement plus capables d'écoute mais ceux ci ne sont pas accessibles aux plus pauvres, de même que les psychothérapeutes.

Passe une bonne soirée Bmylove, toujours solidaire avec toi......

Mes amitiés

Phiippe

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1696
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1652 le: 15 Juin 2018 à 20:32:00 »
ET malheureusement s'il existe de "bons psychiatres" les gens le savent et ces psychiatres là ne prennent plus de nouveaux patients.
Avec quelles difficultés ma fille a réussi a trouvé un psychiatre pouvant la prendre rapidement et l'on peut penser que ce n'est pas le meilleur









;

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1696
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1653 le: 15 Juin 2018 à 20:42:11 »
¨Pardon de critiquer autant les psychiatres

Je suis sur que vous, membres du forum qui en avez besoin vous allez un trouver un bon........

Moi mon opinion est faite, et ce n'est vraiment que mon opinion, pas très importante

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1696
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1654 le: 16 Juin 2018 à 10:58:29 »
Une très bonne nouvelle selon moi, Il y aura un procès pour les 19 suicides de France Telecom.

Les juges vont étudier le cas du problème des suicides dans l'entreprise et peut être faire avancer le cas de burn out , de harcèlement moral.

Ma femme a été victime d'un problème grave dans son entreprise, ma fille est en train de combattre sa grosse compagnie pour harcèlement moral. Ce procès va dans le bon sens.

Le suicide n'est pas une fatalité

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1696
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1655 le: 16 Juin 2018 à 18:18:10 »
Quand vous lisez l'argumentaire de la journée mondiale pour la prévention du suicide dont le thème est travaillons ensemble pour prévenir le suicide vous croyez rêver.

Selon cet argumentaire, tout le monde, frère, sœur, collègue, amis doivent se mettre ensemble pour prévenir le suicide d'une personne en souffrance....... Comme on en est loin.....

En tous les cas j'espère qu'enfin cette journée mondiale sera relayée par les médias..... On n'a plus de droit de laisser des gens dans la solitude en venir à se suicider.

C'est peut être ce que Coluche dirait..... A manger et à boire, et un toit, n'est plus suffisant, il faut de la chaleur humaine même pour les malades psychiques, je dirais même encore plus......

Merci aux bénévoles de suicide écoute qui sont un peu les prémices d'une société plus chaleureuse envers ceux qui souffrent.


Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1696
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1656 le: 16 Juin 2018 à 18:35:00 »
OUI on doit aider à la création d'associations venant en aide aux endeuillés du suicide, aux agoraphobes, aux autres maladies psychiques. On doit avoir la même combattivité que celles et ceux qui ont lutté contre le VIH

Oui les groupes de parole sont une nécessité, à Paris, certes mais dans le plus d'endroits de notre beau pays.

Il ne faut plus par exemple stigmatiser les  malades psychiques en ne montrant à la télé que ceux qui dérapent d'une façon violente contre autrui. S'ils se suicident les gens sont indifférents, trouvent presque cela normal et même vont jusqu'à dire que c'etait un soulagement pour eux.

La société doit évoluer vraiment et rapidement pour aider les gens en souffrance psychologique. Que le 10 septembre on le dise haut et fort pour que les médias écoutent et par leur entremise le reste de la population

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1696
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1657 le: 16 Juin 2018 à 18:56:10 »
Ne pleure pas cela me fait du mal, tu es un homme voilà les phrases que me disait ma mère, plus jamais cela

Ma thérapeute aussi m'a dit un jour que c'était déjà dur de voir un enfant pleurer, mais que c'était inacceeptable de voir un adulte pleurer. Ma femme avait aussi été élevé de cette façpon surtout ne pas exprimer ses émotions.

FINI CE TEMPS. Exprimons nos émotions, nos sentiments, nos faiblesses, nos failles avec des personnes capables de comprendre la souffrance et écoutons tous les sentiments douloureux des autres personnes.

Une nouvelle culture, loin du tout va bien qu'on essaie d'imposer dans la société.;...

Non parfois cela ne va pas bien, pas bien du tout, et on a besoin d'aide de mos amis humains.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1696
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1658 le: 16 Juin 2018 à 19:07:07 »
Depuis trois ans que ma fille ne va pas très bien j'ai appris que ce n'était pas facile d'écouter une "personne qui se plaint", et de trouver les mots qu'il convient.......ce qui n'est pas évident du tout.
Mais l'important c'est d"être là, oublier sa propre souffrance pour être à l'écoute de l'autre.......

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1747
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1659 le: 16 Juin 2018 à 20:06:16 »
C'est parce qu'on a appris à mon mari qu'un garçon ne pleure pas, qu'il doit être sage et obéir, ne pas s'écouter et s'effacer devant les autres qu'il s'est tué.

Alors oui, il faut pleurer, il faut dire, il faut communiquer les émotions. Parce que sinon, elles nous tuent.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1696
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1660 le: 17 Juin 2018 à 02:19:07 »
Merci Bmylove de me parler de ton Bruno.

Votre histoire à vous deux a tellement de points communs avec la notre.

Que de tristesse dans ces histoires d'amourdifficiles qui se terminent par le suicide de l'un des deux.

Toutes mes amitiés et ayons du courage.
« Modifié: 17 Juin 2018 à 02:31:13 par assiniboine »

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1696
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1661 le: 17 Juin 2018 à 10:49:01 »
Combien d'occasions manquées avant que votre conjoint, votre frère, votre sœur, en fisissent par ne plus être les mêmes, inatteignables et prêts au suicide. Oui arrivé au point d'une souffrance incrustée depuis des années le suicide alors parait inévitable

Depuis l'année 200 le suicide des jeunes jusqu'à 34 ans a diminué de moitié. On a enfin pris les moyens efficaces pour aider les jeunes en souffrance psychologique. Plus cette souffrance est prise tôt moins le jeune a de chance de se suicider, maintenant ou beaucoup plus tard à l'âge adulte.

D'un autre côté dans ma tranche d'âge le suicide a augmenté de 30 pour cent, avec un pic incroyable il y a quelques années.
On semble incqpable d'empêcher les gens d'un certain âge ayant souffert pendant longtemps de se suicier.

Tout comme pour les jeunes, il faut s'attauser au suicide des personnes de tout âge, mettre l es moyens pour aider ces candidats su suicide. Selon moi ce n'est pas fait, le remède pour certains psychiatres restent le médocs, ils se trouvent démunis  par rapport à des souffrances enkystées.

Le suiciide est évitable pour toutes les tranches d'âge et il faut en prendre conscience.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1696
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1662 le: 17 Juin 2018 à 10:57:17 »
Après son viol ma femme a mis au monde un enfant un an après. Ses parents croyant refusant l'avortement, l'ont placé dans un endroit ou se trouvait d'autres filles dans son cas. On les cachait, de quoi developper un sentiment de culpabilité pour  toute la vie. Ce sont des choses qu'on ne doit plus faire. Et malheureusement ma femme avec ces souffrance enkystée a mis fin à ses jours. Etait ce inévitable ?
Moi, on provoque la mort de mon père quand j'ai 4 ans et aucun soin psychologique, cela donne un adulte déséquilibré.
Mon suicide est il évitable ?

Oui mais on a besoin d'une aide efficace, intelligente, coordonnée, complexe certes, mais il est possible d'éviter  la souffrance psychologique qui amène au suicide.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1696
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1663 le: 17 Juin 2018 à 11:23:20 »
En finir avec l'idée de ma thérapeute qu'il ne faut parler àà personne de ses problèmes, seulement à sa thérapeute.

Il faut au contraire developper très rapidement les groupes de paroles, avec qui on peut discuter de nos problèmes en se comprenant. Ma thérapeute a t elle vécu des attaques de panique, connaît elle la souffrance que procure l'anxiété généralisée. Comprend elle la souffrance d'une personne endeuillée du suicide ? Je ne le pense pas.

Je suis bien triste de l'indifférence, du manque d'intelligence que l'on développe  pour enrayer le suicide.

Cela doit être une priorité nationale bien avant les actes terroristes dont on nous parle tant à la télé

Travaillons ensemble pour la prévention du suicide, c'est de demander aux médias de faire leur boulot dans cette lutte commune et  non pas continuer à croire que  parler du suicide pousse les personnes fragiles à se suicider

C'est bien le contraire,  ne pas en parler, ne pas donner des solutions, de l'espoir, aux personnes en souffrance,  c'est les laisser se pendre dans l'indifférence.,

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1696
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1664 le: 17 Juin 2018 à 11:43:04 »
Putain moi drogué au Xanax depuis 30 ans, je ne veux plus penser à tout cela, je n'ai plus envie de parler du système de soins en santé mentale. Tout le monde s'en  fout parmi les autorités sanitaires.

Marre de vivre.

A bientot