Auteur Sujet: mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme  (Lu 374553 fois)

0 Membres et 9 Invités sur ce sujet

Hors ligne Bibou07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 565
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1575 le: 05 Mai 2018 à 07:46:28 »
Bonjour Assiniboine,

Nouvelle sur le site, mon mari m’ a malheureusement quitté d’une crise cardiaque  il y a 2 mois, je vous lis chaque jour sans oser répondre. En effet que dire face à une telle détresse !  Donc si, il y a des personnes qui écoutent vos pleurs, qui comprennent votre désespoir pour y être également englué...
Ma chienne  est d’un grand soutien : sa présence quand je rentre, son regard affectueux, ses coups de langue...heureusement qu’elle est là, surtout quand les envies de rejoindre Luc sont là...donc je comprends  votre attachement à votre chien...
Quant au Xanax, je suis persuadée qu’il faut par tout les moyens diminuer progressivement les doses. Facile à dire, je sais...à part vous faire part  de mon soutien je ne sais pas quoi faire d’autre...il faut vous accrocher, c’est ce que je fais ...
Amicalement

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2141
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1576 le: 05 Mai 2018 à 09:25:48 »
Merci Bibou pour votre message de soutien. Votre deuil est si récent et vous prenez le temps de me répondre.
Croyez bien que je vous apporte aussi tout mon soutien pour faire votre chemin de deuil.
Je suis touché par ce que vous dites à propos de votre chienne. Elle vous apporte l'affection comme l'ont fait mes chiens depui  le suicide de ma femme et encore maintenant avec mon chien si gentil et dont je me sens si proche.
Souvent le pire de la souffrance c'est de ne pouvoir l'exprimer à peroonne, c'est aussi le silence qui nous entoure.

Merci de tout mon coeur

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2141
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1577 le: 05 Mai 2018 à 09:57:17 »
Que c'est dur d'aller au boulot en ce moment. Il y a énormément de travail et ma collègue compte sur moi pour le faire. En fait j'ai envie de pleurer au boulot. Ma psy m'a laissé parler quelques instants de mon chien et comme d'habitude elle passe à autre chose surtout le boulot son dada. Je lui raconte ma surcharge de travail et que ma collègue ne fait rien alors elle répond il faut le dire à votre chef, etc, etc. Comme si j'étais en capacité d'arranger mes affaires au boulot.
Je n'ai qu'une envie rester près de mon chien, dormir, me relaxer, pas envie de me casser la téte pour un boulot que je n'aime pas.
Je me sens pourtant certaines responsabilités pour effectuer les taches mais vraiment au fond du moi je pense STOP au boulot

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2141
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1578 le: 05 Mai 2018 à 10:03:37 »
Travailler à fond pour une administration qui n'est même pas assez  empathique pour me laisser dans l'incertitude sur mon revenu de retrait et surtout avec mon chien malade, c'est horrible.
Envie de les planter avec leurs dossiers, et tout le reste, et rester près de mon toutou adoré.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2141
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1579 le: 05 Mai 2018 à 16:45:34 »
Je vais à la pharmacie. J'étais venu deux semaines avant pour acheter des produits anti tiques. Alors la pharmacienne me demande comment va mon chien. Je lui parle de la biopsie. Je suis tellement perturbé que je perds ma carte vitale.
Peut être est ce du aussi à l'abus de Xanax d'hier et de ce matin

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2141
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1580 le: 05 Mai 2018 à 16:58:57 »
En colère contre tout ????? Ne peut on  pas comprendre ma colère alors que mon père est  mort à cause d'une négligence et qu'on m'a bourré de Xanax pendant 30  ans sans connaître vraiment les effets à long terme.
Ne comprend on pas ma colère alors qu'aucun thérapeute ne peut m'aider à réparer les dégâts ? Arreter maintenant c'est tellement difficile..........................................................................................; Merde de merde

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2141
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1581 le: 05 Mai 2018 à 17:30:36 »
Merci à Eva Luna, Kompong speu, jean Luc et Bibou pour leur compréhension du problème de mon addiction au Xanax

Merci du fond du coeur

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2141
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1582 le: 05 Mai 2018 à 17:33:39 »
Merci a toi aussi Martine qui rappelle souvent dans tes messages de ta rubrique de regarder la nature.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2141
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1583 le: 05 Mai 2018 à 17:46:02 »
Merci aussi à Danube et à celles et ceux qui me lisent sans trop m'en vouloir que je reste un  peu dans mon coin.
Aucun sentiment que ma souffrance est plus grande que la votre, bien au contraire.
Mes amitiés à la grande famille des endeuillés

Hors ligne danube

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 48
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1584 le: 05 Mai 2018 à 18:47:42 »
Que dire face à votre détresse  et votre chagrin .
.J'ai eu moi aussi un petit chien qui est mort à 6 ans , il a eu une crise d'épilepsie et s'est brisé une vertèbre .Nous l'avons fait opérer mais quelques jours après il  a décompensé .Sa perte a été un chagrin immense pour mon mari et moi même .
C'était il y a 3 ans .Aujourd'hui , j'espère de tout cœur que mon mari est auprès de lui et qu'ils se réconfortent l'un et l'autre .
Je comprends tout à fait que vous soyez attaché à votre chien  et qu'il soit pour vous ce sur quoi vous pouvez compter dans ce marasme.
Perdre la personne qui comptait le plus pour nous est juste un ressenti indicible , l'impression que l'on se retrouve dans une sorte de "non vie " , que plus rien n'a d'importance et que chaque jour s'ajoute au précédent sans ressentir plus jamais de plaisir , d'envie de bonheur .
Ne plus parler à la personne que l'on aime, ne plus pouvoir le toucher , ni se sentir protégée , rassurée .
Ne plus trouver de sens ...
Pour ma part, je remplis les journées, si je m'arrête je m'effondre mais en même temps , je m'épuise et rien ne vient combler ce vide , ce manque .
J'ai refusé de prendre quelque médicaments que ce soit , je ne supporte pas la médecine allopathique mais je comprends que ce soit difficile pour vous.

Hors ligne JeanLuc

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 240
  • A la recherche des bonheurs oubliés ou perdus...
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1585 le: 05 Mai 2018 à 18:54:36 »
Essaie de te ressaisir, Assiniboine ... Tes vieux démons te rattrapent et ils ne peuvent que te faire encore plus de mal !

J'imagine que beaucoup te lisent sur ce forum, mais peu osent te répondre, non pas par paresse, mais parce qu'ils ont peur de la vacuité de leurs conseils face à ta souffrance.

Alors, dis-toi que tu n'es pas seul et que tes posts ne tombent pas dans le vide.

Ce Xanax te pourrit la vie, il perturbe ta vision de la réalité et t'empêche d'agir ... C'est le pire "ami" que tu puisses avoir, il te rançonne à petit feu et en demande toujours plus.

Je reste sur ma position : l'amélioration de ton état dépend d'un sevrage doux, progressif, contrôlé et surveillé.

Malheureusement, je ne peux rien faire d'autre, sinon prier pour que tu aies le courage de t'en sortir en espérant un coup de pouce positif du destin.

Je le répète encore une fois : tu n'es pas seul ici ... Je pense à toi, à ta fille et à ton chien ... et crois-moi, je suis sérieux !

Amicalement,
La vie est le commencement de toutes choses ... La mort, c'est simplement le début d'une autre vie ...

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2141
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1586 le: 05 Mai 2018 à 19:40:36 »
Merci Danube de me faire partager vos sentiments, votre vie après la mort de votre conjoint. Vous avez tout mon soutien.
Merci aussi de me raconter l'histoire de votre petit chien. Comme nous sommes attachés à leur capacité de vous aimer.
Je vous souhaite Danube, d'avoirune vie un peu moins difficile, de faire le chemin du deuil comme on dit.....

Ca va Jean Luc, c'est un peu difficile (même beaucoup) avec la maladie de mon chien de contrôler mon anxiété, d'où mon dérapage d'hier et de ce matin........ Mais je garde la volonté de diminuer ce poison auquel on m'a initié il y a trente ans (un spécialiste de la santé mentale en plus) et je sais que je peux compter sur toi pour me remettre dans le droit chemin......

C'est un réel bonheur d'avoir des personnes qui ne sont pas indifférentes à mon addiction. Plus la peine de  me mettre en colère après ceux qui m'ont fait cela mais penser au présent et à ma propre capacité de me sevrer totalement

Merci énormément à vous deux. Je vous suis reconnaissant

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1500
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1587 le: 05 Mai 2018 à 23:55:12 »
Aller courage a toi tu vas arrive a te passer un peu du xanax il faut surement diminuer très lentement

Hors ligne Une Maman

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 104
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1588 le: 06 Mai 2018 à 04:59:59 »
Assiniboine tu vois tu n'es pas seul, nous lisons ta détresse  sur le forum.

Je suis Une maman. Je te raconte ma triste vie afin que tu comprennes ce que je vais te dire plus loin.
Ma Maman s'est suicidée j'avais 23 ans puis comble de l'horreur mon fils est décédé d'un cancer après 4 ans de souffrances physiques et morales, il a dû affronter tout cela avec à terme sa mort.

Je voulais te poser une question : où habites tu?

Je pense que tu devrais aller dans un hôpital psychiatrique afin d'être suivi correctement, ne prends pas mal ce que je te dis, mon papa y travaillait, il soignait des jeunes drogués dépendants.

La majorité des gens ne veulent pas en entendre parler alors qu'il y a de très bons résultats. Les médecins psychiatres,
psychologues ont une approche solide de leur patient, ils savent écouter, réconforter et surtout trouvent des solutions,
fais leur confiance. Laisses tomber ta psy qui ne t'apporte rien.

Remets ta vie en jeu, ta fille a besoin d'un papa solide sur lequel elle peut s'appuyer.
 
une maman

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2141
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #1589 le: 06 Mai 2018 à 07:46:30 »
Merci Kompong Speu pour tes encouragements. Quand j'avais retrouvé mon amie d'enfance il y a 6  ans, elle s'était préoccupée elle aussi de mon addiction et avait trouvé sur internet la procédure pour se sevrer du Xanax  et en effet il fallait diminuer très progressivement, moitié d'un comprimé pendant un certain nombres de semaines puis continuer ainsi, cela devrait prendre beaucoup de temps.

Merci une maman pour ton message, Tu as vraiment vécu des choses difficiles, suicide de ta maman et perte de ton enfant
J'espère que tu arrives à avancer sur ton chemin du deuil. Tu as tout mon soutien et ma compréhension.

En ce qui concerne l'hôpital psychiatrique, j'en suis malheureusement encore au stade oû si j'y allais j'y attendrais en premier lieu des excuses des praticiens pour ce qu'on fait leurs collègues pour moi.
Je ne dis pas qu'un jour, je serais obligé d'y aller mais pour l'instant pas question de voir des psychiatres qui m'ont foutu dans un état pas possible. Les jeunes drogués dont ton papa s'occupait n'avait pas été poussé à la drogue par des spécialstes de la santé mentale. Moi si
Je ne le prends pas mal, je comprends ton point de vue, mais encore une fois je n'en suis pas à cette étape, des excuses d'abord.........