Auteur Sujet: Mon mari s'est suicidé il y a un mois aujourd'hui  (Lu 2651 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne nina1972

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon mari s'est suicidé il y a un mois aujourd'hui
« Réponse #15 le: 07 Février 2018 à 18:44:28 »
Bonsoir Emi,
J'espère que les choses vont un peu mieux pour toi et que tu arrives à tenir. Pour ma part ce sont les montagnes russes. Il y a des moments où la peine s'adoucit, essentiellement lorsque je me dis que mon aimé ne souffre plus maintenant. Mais dès que je regarde nos photos, tout l'amour qu'il y vait entre nous, notre si belle relation, j'ai à nouveau un élancement au coeur comme un coup de poignard. Il m'arrive souvent d'avoir mal au cou... et de ne pas pouvoir respirer.
Comment on est-on arrivé là? Il y a un an on était heureux, on avait des projets de voyages, des choses à faire et à vivre, certes il y avait ce stress au travail qui le minait. Je ne savais pas à quel point finalement. Mon compagnon était un taiseux, il ne parlait jamais de ce qui n'allait pas. Trop soucieux du bien-être des siens pour les tourmenter avec ses ennuis sans doute! S'il m'avait dit à quel point il était mal, on aurait pu trouver une solution ensemble plus rapidement avant que le burn out le rattrappe sévèrement et dévaste tout. Il savait si bien cacher ses tourments mon homme. Je m'en veux d'avoir vu trop tard.
Maintenant je traverse ma vallée des larmes, seule avec l'absence et un sentiment de vie gâchée.
Excuse-moi Emi, je suis dans le désespoir. Je te souhaite ce soir d'être plus optimiste que moi et de souffrir moins. J'espère que j'y arriverai un jour... Et je le souhaite à tous les survivants du suicide et du deuil.

Hors ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 219
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon mari s'est suicidé il y a un mois aujourd'hui
« Réponse #16 le: 09 Février 2018 à 22:25:22 »
Bonsoir Nina,
Une partie de moi est bloquée en 2017. J'ai l'impression que c'était hier le 6 novembre. Et nous aussi nous avions des projets plein la tête, et ça encore quelques jours avant. Alors comme tu le dis, comment on en est arrivé là ? Comment ont-ils pu se laisser aller aussi mal sans nous laisser les aider? J'avais pourtant l'impression que mon chéri parlait pour un homme. Il se posait beaucoup de questions et m'en posait beaucoup également. Il avait sans arrêt besoin d'être rassuré. Et je dois malheureusement dire que c'était quelque chose d'usant au quotidien, bien qu'aujourd'hui j'aimerais tant qu'il me saoule avec ses questions.... Malgré tout cela, soit il gardait les choses les plus importantes pour lui, soit il ne se rendait pas vraiment compte de ce qui le bouffait ou bien il pensait pouvoir passer au dessus. Son hypersensibilité ( que je ne connaissais pas et lui non plus sûrement) et le passé qui est revenu en force, l'ont fait souffrir. Et rien, je n'ai rien vu ! La psy me dit que plus on est proche des gens et moins on peut voir, comprendre et encore s'il ta quelque chose à voir. D'après elle, mon chéri ne savait pas ce qu'il allait faire, que ça n'était pas prémédité, et donc c'est normal que je n'ai rien vu. D'un côté je me dis qu'elle a raison car il m'a rassuré le matin même, 3/4 d'heures avant. Mais en même temps, je n'arrête pas de me dire que je l'aime tellement et que rien que pour ça, j'aurais dû comprendre et le sauver. J'ai l'impression de tourner en rond.
Il ne méritait pas cela. Il méritait d'être heureux, au moins autant qu'il m'a rendue heureuse. Et ça ça me fait mal. Tout comme le fait de me dire qu'il ne voulait pas en finir, c'est une pulsion et non un choix. S'il n'avait pas été seul à ce moment là ça ne serait sûrement pas arrivé.
Ta vallée de larmes ne doit pas être loin de la mienne. Par moments, c'est moins humide, mais un petit rien et il pleut de nouveau. J'espère au moins faire ce qu'il faut pour que mon deuil soit sain.
Je pense bien à toi Nina et espère que tu ai pu avoir un peu de répit aujourd'hui.

Hors ligne nina1972

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon mari s'est suicidé il y a un mois aujourd'hui
« Réponse #17 le: 13 Février 2018 à 18:24:21 »
Bonjour Emi
Comment tiens-tu ces derniers jours? Où en es-tu de ta peine et de ta vie sans ton chéri? Pour ma part j'essaie de suivre les conseils de ma psy : vivre instant après instant, ne pas me projeter. Je n'ai pas d'enfant et cela est donc plus facile pour moi je pense. Avec des enfants, on doit pas avoir le choix que de se projeter dans des projets pour eux.  Mais ça doit aider aussi à passer ces étapes si difficiles. Quand je revois la vidéo de Fauré j'ai l'impression que je suis déjà à la phase 3, celle de l'état dépressif. En ce moment je pleure tout le temps et partout. J'ai dû accepter l'antidépresseur que m'a proposé ma psy. Même si ces trucs-là me font très peur. D'autant que pour mon amour ils n'ont pas été d'un grand secours finalement.
 
Emi comment t'arrange-tu avec la culpabilité? Est-elle toujours là? Il y a des moments où j'ai l'impression d'avoir les tripes à l'air tellement j'ai mal. Je me dis encore et toujours que si je n'étais pas parti ce matin-là il serait vivant. Il commençait à aller mieux. S'il avait attendu quelques semaines encore il s'en serait sorti. S'il n'était pas passé à l'acte. Si j'avais été là pour l'en empêcher. Si seulement j'avais posé ma valise et serait retournée me blottir au lit contre lui et le rassurer encore et encore par ma présence.  Il m'avait dit quelques jours auparavant qu'il "ne tenait que parce que j'étais là"! Et moi je l'ai laissé! Certes pour deux jours seulement.  Il m'avait assuré que je le retrouverais le vendredi, on avait des projets comme acheter une voiture... Mais il a suffi de la matinée pour qu'il s'en aille à jamais... Cela me torture. Car je me dis que parfois ça ne tient à rien. Une annulation, un réveil intempestif, une intuition, un ratage et la personne reste en vie... Autour de moi on me dit qu'il l'aurait fait une autre fois. Que c'était dans sa tête : d'ailleurs il y avait eu une première TS trois mois auparavant (et cette fois j'étais à la maison, tout à côté, je dormais).
Je sais ça tourne à l'obsession. Trois mois après. C'est grave docteur? Je suis peut-être droit vers un deuil pathologique!!!
Je pense aussi à toi Emi. J'espère que ta peine s'adoucit, il paraît que ça arrive avec le temps, même si trois mois c'est encore si peu...

Hors ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 219
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon mari s'est suicidé il y a un mois aujourd'hui
« Réponse #18 le: 16 Février 2018 à 22:30:00 »
Bonsoir Nina,
Ça va ça vient pour moi. Je vis le manque de façon très intense maintenant. D'après ma psy, c'est parce que je me pose moins de questions sur le décès, sur ce qui l'a poussé au suicide, sur ce que j'ai loupé... Les questions sont toujours là, mais moins fortes et je réalise que même si un jour j'opterais les réponses, ça ne le ramènera pas. C'est peut-être ridicule, mais je crois qu'une partie de moi pensait que ça pouvait changer les choses.
Les filles m'aident dans le sens où je suis obligée de continuer, et de faire les choses au quotidien mais ça complique aussi car les faut aussi gérer leur deuil et toutes les émotions qu'elles ressentent sans savoir ce que c'est. C'est fatiguant je ne te le cache pas, prendre sur soi n'est pas toujours évident et je ne sais pas si j'agis correctement ou pas. Ce qui est sûr c'est que j'essaie de faire du mieux que je Ie peux malgré mes sauts d'humeur.
Sinon je suis toujours dans l'étape 2, j'en suis sûr. Je ne réalise pas et chaque fois que ma conscience ou que quelqu'un me rappelle qu'il ne reviendra pas, que je ne le verrai plus, ça me fait un coup au cœur... Je vois bien que je continue à faire et vivre le quotidien comme s'il allait rentrer le soir. Le problème c'est qu'il ne rentre pas...
C'est plutôt bien si tu en ai à la 3ème étape, même si apparemment ce n'est pas la plus simple. Au moins tu avance, c'est déjà un bon point. Pour les pleurs, je crois qu'on les aura très longtemps. Un rien peut les déclancher, on est très sensible.
Je comprends que tu ai peur pour les médocs. Moi je ne peux pas à cause de la grossesse mais quelques part je préfère. Tant que je peux faire sans, je le ferai, même après la naissance. Je prends de l'homéopathie et des fleurs de Bach pour m'aider à dormir. Pour moi, les médicaments soulagent d'un côté mais détraque autre chose, donc j'aime autant limiter leur utilisation.
La culpabilité est tenace. Tous les si, toutes les hypothèses que l'on s'invente car finalement on ne sait pas comment ça se serai passé si on avait agit autrement. Et si on avait su qu'ils allaient le faire, tu ne serai pas partie comme tu l'as dit et moi je ne l'aurais pas laisser partir. Donc c'est sur que pour nous s'était impensable, inimaginable. Moi aussi il m'a rassurée même pas 1h avant. Je ne sais pas si à ce moment là il savait ce qu'il allait faire. Cette question me hantait au début et là je commence à accepter de ne pas savoir s'il était déjà ailleurs avant de partir de la maison, ou bien si ça c'est déclenché dans la voiture.
En tout cas c'était une pulsion qui effectivement ne tenait à rien, du moins pour le passage à l'acte. Mais à la fois si c'est un détail (pour nous), un tout petit truc qui a fait qu'ils se retrouvés dans un état second, à la fois ça aurait pu être n'importe quoi. Et donc n'importe quand également, plus tôt ou plus tard et on aurait pas forcément pu agir non plus.
Néanmoins, c'est quand même difficile de se dire que l'on a pas eu, qu'ils ne nous ont pas laissé l'opportunité de les aider.
Je nous souhaite un peu de douceur et de repos dans la souffrance pour ce week-end afin de prendre des forces pour continuer.

Hors ligne CédricT

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon mari s'est suicidé il y a un mois aujourd'hui
« Réponse #19 le: 22 Mai 2018 à 11:29:09 »
Ma belle-mère a été voir un médium. Perso je n'y crois pas trop, mais elle est revenue avec un petit mot que Pierre aurait écrit via la main du médium. C'est dur à lire même s'il ne s'agit que de mots très brefs

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1614
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon mari s'est suicidé il y a un mois aujourd'hui
« Réponse #20 le: 01 Juin 2018 à 18:02:06 »
Je me reconnais dans vos témoignages, et ça me fait un peu de bien. La douleur incessante, le sentiment d'irréalité, la quête infinie... Le manque... La boule au ventre jusqu'à la nausée...
Une amie m'a conseillé de m'obliger à trouver "3 Waouh par jour", c'est-à-dire 3 moments de plaisir : un rayon de soleil sur ma nuque, le chant des oiseaux, des enfants qui jouent... Je n'y arrive pas pour l'instant, je suis toujours au fond du gouffre au bout de 2 mois. Mais je garde l'idée en tête, car j'aimerais pouvoir me dire, le jour où j'éprouverai un soupçon de joie, que c'est un cadeau que je lui fais, à lui qui n'est plus là pour profiter de la vie.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne mike67

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 413
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon mari s'est suicidé il y a un mois aujourd'hui
« Réponse #21 le: 28 Juillet 2018 à 17:54:57 »
Bonjour Cédric,

Un simple message pour te dire que ton histoire m'a beaucoup touché.
J'ai un peu de mal avec les forums en général, laisser des petits mots... et là c'est d'autant plus délicat que l'on touche à une douleur intime et très personnelle.

Prends soin de toi

Michaël