Auteur Sujet: mon fils a choisi de partir...  (Lu 18412 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Annacelia

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
Re : mon fils a choisi de partir...
« Réponse #30 le: 10 Octobre 2011 à 11:24:28 »
Bonjour Angélik,
Je comprends votre message. Moi aussi j'ai essayé de parler, de discuter avec Marjorie mais elle a bien caché son jeu.
On se sent tellement mal de ne pas avoir anticiper les gestes de nos enfants. Mais n'ayez pas de culpabilité car je suis sûre que vous avez été une bonne maman. Il a peut être voulu vous protéger. C'est ce que je pense pour Marjorie.
Je suis croyante et je prierai pour vous et votre fils.
Cordialement
Annacelia

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 456
Re : mon fils a choisi de partir...
« Réponse #31 le: 10 Octobre 2011 à 21:46:11 »
Merci Annacelia
vous avez surement raison, je pense aussi que c'est un moyen de nous protéger et qu'ils ont surement cru nous éviter des souffrances...
c'est raté... s'ils peuvent nous voir d'aujourd'hui, j'imagine leur déception devant notre douleur... alors j'essaie de rester debout pour ne pas trop le décevoir et rassurer mes autres enfants.
mais certains jours, c'est trop difficile et je pleure devant les photos, je crie dans ma voiture en rentrant du travail. Je ne pensais pas qu'une telle douleur puisse exister...
Mon entourage me dit que je suis une bonne maman mais je doute souvent, surtout maintenant...
Je ne sais plus si je suis croyante, je suis perdue avec tout ça mais je vous remercie de prier pour nous.
Affectueusement
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...

Hors ligne mc59

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 195
Re : mon fils a choisi de partir...
« Réponse #32 le: 20 Octobre 2011 à 13:05:42 »
A Annacelia:
depuis le décès de mon mari je lis tout ce que je peux trouver à propos du deuil ;
je vous signale le livre de Lytta Basset "ce lien qui ne meurt jamais " où elle parle de son vécu après le suicide de son fils de 24 ans .
un témoignage très riche, d'une croyante; en voici quelques lignes :
"Le chemin qui mène à une Vie plus forte que l'irréparable n'est pas l'apanage des croyants, pas même des adeptes de telle ou telle religion. Le clivage est ailleurs. Il dépend de l'orientation choisie: malgré ou à travers la mort de notre proche, désirons-nous ardemment aller vers ce qui vit ou décidons-nous d'étouffer ce désir en nous ?
 "la question à laquelle j'ai tenté  dans ce livre de répondre personnellement se pose donc à tout être humain: à jamais la mort de ton proche restera-t-elle à tes yeux orientée vers la mort, ou bien tourneras-tu ton regard vers la posssibilité que peu à peu le Vivant te redonne son propre poids d'existence, cette densité de Présence dont aucune destruction jamais ne saurait venir à bout ?"
bonne route à chacun(e) sur ce chemin du deuil ..

Hors ligne mariej

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 166
  • et le désert refleurira....
Re : mon fils a choisi de partir...
« Réponse #33 le: 20 Octobre 2011 à 18:01:48 »
Bonjour Annacelia, Angélik, et les autres,

Je rejoins ce que dit mc59, j'ai lu ce livre de Lytta BASSET, je l'avais lu un an avant le décès de mon fils car un de mes collègues avait perdu son fils par suicide, je l'ai relu après le décès de Samuel, j'ai attendu un peu de temps quand même, mais je me suis accrochée à cette femme en me disant:" même elle, n'a pas pu empêcher cela!!!" et j'ai été à une conférence où elle disait:" nous ne sommes pas tout puissants sur nos enfants et heureusement!" cela m'a permis d'avancer, de voir que de culpabiliser ne fait pas avancer et ne sert à rien...

Reste la douleur , pour moi, il y a 3 ans aujourd'hui et je suis triste comme je ne l'avais pas été depuis lontemps, ce manque cruel, ce vide, j'ai beau croire que Samuel est invisible mais présent, je ne supporte plus de ne plus pouvoir le voir, l'entendre, le toucher... c'est trop cruel, je ne pensais pas qu'on pouvait souffrir autant...même 3 ans après !

 Pourtant il y a des périodes de répit, de calme, des moments de bonheur aussi, mais cette date anniversaire, c'est terrible, tout ce chagrin qui remonte comme si il y avait une horloge biologique en moi qui se réveillait à l'approche de cette date fatidique.
De tout coeur avec vous toutes dans ce difficile chemn de deuil
" Parce qu’il y a des coeurs qui sont si grands qu’ils ne battent que lorsqu’ils sont avec les autres."

Hors ligne Maria

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
Re : mon fils a choisi de partir...
« Réponse #34 le: 21 Octobre 2011 à 13:31:28 »
Pierrick, 32 ans, est parti le dimanche 3 juillet, après des années de profonde dépression, beaucoup n'ont rien vu, il a su donner autour de lui l'image du garçon souriant, décontracté, gentil et volontaire qu'il était. Il a lutté pendant des années, essayant tous les traitements, se battant comme un lion, avec toujours au fond de lui un espoir qui le retenait. Nous l'avons aidé de tout notre amour mais cela n'a pas été suffisant, il est parti ce dimanche sans que nous l'ayons prévu ce jour là, pour nous ce n'était pas le jour même si la peur nous hantait, une épée de damoclès était au dessus de nous depuis un an, il était revenu vivre avec nous, il travaillait, il a travaillé jusqu'au bout, jusqu'à ce samedi soir et le dimanche, resté seul à la maison il est parti et nous l'avons retrouvé vers 18 h, il avait mis un mot sur l'escalier, ne laissez pas monter les filles, nous étions avec ses petites nièces qu'il adorait . Depuis j'ai si mal, il me manque tant mon Pierirck, je ne peux imaginer qu'il ne reviendra plus, nous l'aimions tant, c'est insupportable, ce n'est pas vivable, comment vivre, comment continuer, nous avons une énormé culpabilité, je ne peux croire que c'est fini à jamais. Comment faire ? Je t'aime tant mon Pierrick.

Hors ligne mariej

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 166
  • et le désert refleurira....
Re : mon fils a choisi de partir...
« Réponse #35 le: 21 Octobre 2011 à 14:11:25 »
Bonjour Maria,

Votre douleur nous la connaissons toutes hélas trop! Comment faire dites-vous???? il n'y a pas de recette, venir sur ce site, écrire, écouter les modules-vidéos, mais cela ne suffit pas, se faire aider par un professionnel car le deuil d'un enfant est terrible, ce n'est pas la logique et comme le chante si bien Lynda Lemay, "il n'y a pas de mot" pour nommer ceux qui ont perdu un enfant, car ce n'est pas logique d'enterrer un enfant!  http://www.youtube.com/watch?v=jRVH6zuuMfg&feature=related

Perdre un enfant est contraire à la logique de la vie, et le perdre par suicide en rajoute "une couche", c'est pour ça qu'il est important de se faire aider pour ne pas "tomber" dans la culpabilité, la honte de n'avoir pas pu empêcher ce geste fatidique de notre enfant; et aussi ne pas s'enfermer, continuer à voir les amis, la famille, même si parfois leurs mots nous font mal ou sont maladroits... et puis quand c'est trop difficile, pleurer, pleurer, pleurer, c'est normal de pleurer, c'est tellement dur ce qui nous arrive! Et puis, trouver les bonnes personnes pour nous entourer, très vite on repère ceux qui peuvent aider et ceux qui ne peuvent pas, à ceux-là j'en dis le moins possible, il faut se protéger, la vie est assez dure comme ça avec nous, ce n'est pas la peine d'en rajouter.
De tout coeur avec vous
" Parce qu’il y a des coeurs qui sont si grands qu’ils ne battent que lorsqu’ils sont avec les autres."

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 456
Re : mon fils a choisi de partir...
« Réponse #36 le: 22 Octobre 2011 à 18:55:58 »
Bonjour Maria
Je suis désolée de trouver encore une nouvelle maman dans ce cas... C'est terrible de voir que nous sommes si nombreuses...
Mariej a raison, nous cumulons les difficultés dans ce chemin chaotique... perdre un proche c'est difficile et douloureux, perdre un enfant c'est terrible et par suicide, ça multiplie la douleur et surtout la culpabilité. Se faire aider est la meilleure chose à faire. Vous avez déjà fait un pas en venant ici mais ce n'est surement pas suffisant...
Six mois aujourd'hui que mon fils est parti, une demi année... je n'arrive toujours pas à y croire. et c'est souvent flou dans mon esprit. Toujours cette impression que c'est un mauvais rêve..
Vous n'êtes pas seule.
Affectueusement
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 456
Re : mon fils a choisi de partir...
« Réponse #37 le: 22 Octobre 2011 à 19:02:59 »
merci mariej
Pour le livre de Lytta BASSET, je vais le commander et aussi pour la chanson de Linda Lemay que j'aime beaucoup et que j'ai eu la chance de voir en concert à Rouen. Cette chanson est très juste et magnifique... même si deux larmes ont coulé en l'écoutant.
Bonne soirée
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...

Hors ligne soprano

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
Re : mon fils a choisi de partir...
« Réponse #38 le: 22 Octobre 2011 à 22:25:55 »
bonsoir a tous
DEPUIS 2 JOURS JE SOUFFRE ENORMEMENT. PHILIPPE NOUS A QUITTE CE 15 AOUT AVEC CE SIMPLE MOT :(je vous aime mais je n'en peut plus) DEPUIS 2 JOURS JE SUIS PIRE QUE JE N AVAIT JAMAIS ETE JE N ARRIVE PAS A ME LEVER JE NE FAIS QUE PLEURER ET DIRE (PHILOU QU'EST CE QUI A ETE SI DURE POUR TOI QUE TU N'AI PU EN PARLER) J'AI L'IMPRESSION D'ETRE A SA PLACE TELLEMENT MA SOUFFRANCE EST GRANDE ET JE SAIS QUE JE NE POURRAI PAS SUPPORTER CET ETAT LONGTEMPS. POURQUOI ON ETAIT UNIS TOUS LES 5 AVEC SES 2 SOEURS .QU'EST CE QUI S'EST PASSE PENDANT QUE NOUS ETIONS EN VACANCES ?Y'A FORCEMENT EU 1 ELEMENT DECLENCHEUR  PHILIPPE N'ETAIT PAS DEPRESSIF SON TRAVAIL EN PLEIN AIR DANS LE MARAICHAGE BIO LUI PLAISAIT .C EST TROP DUR ,C'EST TERRIBLE MES LARMES NE PARTENT PAS JE NE PEUX PAS CONTROLER .QUE FAIRE? J'AI DES COMPRIMES POUR DORMIR ET DU LEXOMIL POUR LA JOURNEE .MON ETAT ME FAIT PEUR. EST CE QUE VOUS RESSENTEZ LA MEME CHOSE QUE MOI ? C'EST TROP INJUSTE .MERCI

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 456
Re : mon fils a choisi de partir...
« Réponse #39 le: 22 Octobre 2011 à 23:08:44 »
Bonsoir Soprano
moi aussi je suis mal aujourd'hui... je suis agressive et mal. J'ai craqué ce soir. 6 mois, c'est dur de se dire que ça fait une demi année qu'il est parti et je me sens mal.
Mais je crois que c'est normal de craquer maintenant. Deux mois et demi, c'est la période où l'anesthésie du choc s'estompe et que la douleur prend toute sa force, ensuite ça se calme un peu... même si ça revient régulièrement, il ya des acalmies où l'on se sent un peu mieux et puis ça revient. Sur les vidéos du site, il est bien expliqué qu'il y a des vagues qui arrivent et qui s'atténuent par moment. Il faut attendre patiemment que ça se calme.
Je crois que l'on ne pourra jamais s'expliquer ce geste... on cherche, on entrevoit des réponses puis le lendemain on est plus sur de rien et on ne comprend pas... Avec le temps, j'espère que l'on arrivera à accepter de ne pas avoir la réponse à nos questions.
J'espère que tu as d'autres enfants car c'est pour mes deux autres fils que je tiens et que je fais des efforts pour être debout. je ne veux pas qu'en plus de leur frère, ils aient l'impression d'avoir perdu leur mère. c'est déjà tellement dur pour eux aussi.
Ne contrôle pas tes larmes, pleures si tu en as besoin.
Tu as raison la vie est injuste... et j'ai souvent envie de tout envoyer ballader. Entre les larmes ou la colère... je suis pas drôle en ce moment...
De tout coeur avec toi.
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...

Hors ligne Maria

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
Re : mon fils a choisi de partir...
« Réponse #40 le: 23 Octobre 2011 à 08:29:52 »
Merci de me répondre, j'ai si mal, toute la journée je ne pense qu'à Pierrick. C'est un cauchermar mais hélas, je ne me réveille pas.
J'attends d'intégrer un groupe de paroles mais cela ne sera pas avant janvier, j'ai hâte mais en même temps j'ai peur car les causes de décès ne seront pas les mêmes, accidents, maladie et pour le suicide c'est encore autre chose, douloureux car très culpabilisant, en lisant tous les témoignages, je vois que tout ce que je ressens, vous le ressentez aussi, parfois la doulour est si insupportable que je crie dans la voiture en revenant du travail, je parle à Pierrick, je le questionne, il nous aimait tant pourtant, jamais je n'aurai cru il y a quelques années à ce geste, il était tellement protecteur aussi, il craignait toujours de nous peiner et là c'est à tout jamais
que nous sommes condamnés à chercher et à ne pas trouver les réponses. Merci, je viendrai de nouveau, pour le moment tout se bouscule dans ma tête. Je l'aimais tant mon enfant mais j'ai l'impression de l'avoir mal aimé.

Hors ligne elebasi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
Re : mon fils a choisi de partir...
« Réponse #41 le: 25 Octobre 2011 à 16:21:44 »
Bonjour Angelik,

Je réponds un peu tard, excusez moi mais je viens de découvrir ce forum et après avoir lu plusieurs sujets, c'est sur le vôtre que je me retrouve le plus.
Vos mots me touchent profondément car je ressens les mêmes choses, les mêmes pensées, les mêmes douleurs.
Ma fille est partie il y a maintenant 9 mois mais c'est comme si c'était hier.
Certaines des personnes qui ont écrit sur ce forum disent qu'il ne faut pas culpabiliser ; oui sur le principe, bien sûr, mais ce n'est pas évident. Avant nous n'avions rien vu, rien compris, tenté de les aider mais ils ne voulaient pas , peut être pour nous protéger, je ne sais pas. Certains signes nous alertent maintenant, mais pourquoi ne l'avions nous pas vu avant ? pourquoi ont ils tout fait pour nous empêcher de les laisser partir ? pourquoi etc... que de questions restées sans réponses. difficile de démêler tout cela.
Il faut effectivement se dire que nos enfants ont choisi leur destin, qu'ils auraient peut être souffert toute leur vie et que nous aurions eu du mal à le supporter. Je ne sais pas trop; les mots se bousculent.
Je voulais juste vous dire que je vous comprends, vous ainsi que celles qui ont répondu. La souffrance est terrible et elle est devenue notre quotidien. peut être sera elle moins forte avec le temps, je l'ignore, j'aimerai y croire, car le quotidien est subitement devenu très lourd.
Toute aide est la bienvenue et si nous pouvons nous entraider, ne serait ce que par notre écoute mutuelle, eh bien nous avancerons, petit à petit, un jour après l'autre, comme un enfant qui apprend à marcher. Quelqu'un m'a dit que dans cette situation, on recommencait une vie, on repartait à zéro, tout était à refaire à reconstruire.
Chaque jour est un pas vers le futur, pour nos autres enfants, pour nous même car nos autres enfants ont besoin de nous, et si nous allons bien, ils seront heureux pour eux et pour nous.

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 456
Re : mon fils a choisi de partir...
« Réponse #42 le: 25 Octobre 2011 à 18:42:32 »
Bonsoir Elebasi
Nous ressentons les mêmes choses car nous sommes dans la même galère et que nous sommes des mamans...
Comment ne pas se poser de questions et ne pas culpabiliser, je crois que c'est impossible pour des parents dignes de ce nom.
Oui, je crois qu'avec le temps, ça sera un peu moins lourd. Je connais une maman qui a perdu sa fille dans un incendie (elle était bipolaire) et qui dit que 3 ans après, elle va mieux même si à certaines dates, c'est très dur...
Moi aussi, je me dis souvent que mon loulou n'aurait peut être jamais réussi à être heureux et que depuis ses 14 ans, il y avait des hauts et des bas et que je comprends et pardonne son geste. Je l'ai toujours soutenu dans tous ces problèmes, scolarité, amours et autres... Je ne l'ai jamais rejeté malgré les difficultés et ce n'était pas toujours facile... mais ce n'était pas assez.
Reste à me pardonner à moi même de ne pas avoir compris que c'était à ce point là. Je pense que ce sera très long. Je sais qu'il le faut mais.... voilà facile à dire...
C'est vrai qu'après, ça paraît évident... mais n'étions nous pas trop proches pour voir... trop impliquées...
Comme vous, j'essaie d'être forte pour mes enfants, de les aider dans leur douleur. C'est sûr que de s'écrouler ne ferai qu'accentuer leur chagrin... Je m'y efforce chaque jour...
Nous partageons ici ce que nous ne pouvons pas toujours dire ailleurs et c'est très important !! cela aide beaucoup. Et nous serons là pour vous répondre.
Affectueusement à toutes
« Modifié: 26 Octobre 2011 à 23:27:10 par Angelik »
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...

Hors ligne soprano

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
Re : mon fils a choisi de partir...
« Réponse #43 le: 30 Octobre 2011 à 22:33:16 »
bonsoir Angelik,Brigitteeddy,Mariej,Moman94,Eausdemars,Brigeric,Newmam
Nous sommes de nouveau toutes là avec cette immense souffrance ,incomprehension a se demander si un jour nous retrouverons un peu de serenite dans cette vie .
Je trouve injuste que nous vivions des moments aussi insupportables alors que nous avons donné tant d'amour ,j'ai passé ma vie a aimé ,a donner a aider et qu'est ce qu'elle me donne la vie en retour ? LE PIRE :le suicide de mon PHILIPPE ,il me manque j'ai mal je ne supporte pas son absence ,je suis decouragée ,j'ai 2 jeunes filles aussi je ne leur montre pas trop mon chagrin et les aident de mon mieux mais j'ai trop mal .QU'EST CE QU'IL LUI AI ARRIVe A MON PHILOU? POURQUOI ?Je perds pied je pleure ça ne va pas ,je cherche ma tête explose de questions  Qu'est ce que j'ai fais ou pas ?pourquoi? et tous ces gens qui ne viennent plus car ils ont peur que ce soit contagieux ,du coup on reste chez soi car dans les villages les gens parlent  aussi on fini par ne plus voir personne  je m'en vais verser mes larmes j'ai trop de chagrin
Bon courage a toutes aussi

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 456
Re : mon fils a choisi de partir...
« Réponse #44 le: 01 Novembre 2011 à 11:49:48 »
merci Soprano
Tu as raison, tout ça est vraiment injuste... Nous sommes perdues, toutes les valeurs en lesquelles on croyait, notre image de maman en prend un sacré coup et on ne sait plus...
en plus de notre chagrin, c'est vrai que le regard des autres n'arrange rien. Quand on vous serre la main en regardant ailleurs pour ne pas croiser votre regard... c'est terrible... Alors on évite les autres, on se replie sur soi et c'est pas bon mais que faire d'autre...
Affectueusement à toutes
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...