Auteur Sujet: mon compagnon sait donné la mort  (Lu 6517 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : mon compagnon sait donné la mort
« Réponse #15 le: 05 Juillet 2014 à 14:44:45 »
Pas de problème,  je sais bien que c'est une image. Il y a des moments où on interprète mal les choses. Mais c'est passé.

D'ailleurs peut être que plus tard, je me dirais, et bien oui, lui aussi a pris un train pour un autre voyage à mille lieux de nous, car en plus les trains étaient en grève depuis 2 jours, et il a téléphoné à la gare plusieurs fois pour connaître l'heure de passage. Qu'aurait-il autrement ??
Prendre le train vers un ailleurs ..peut être que je pourrai  dire la même chose.... mais pas maintenant,  un jour.


Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2597
Re : mon compagnon sait donné la mort
« Réponse #16 le: 06 Juillet 2014 à 02:41:12 »
"Prendre le train vers un ailleurs" alors que pour toi c'est le moyen qu'il a "choisi" pour en finir avec sa vie...je ne crois pas qu'un jour, même dans très très longtemps... tu puisses avoir l'image du train comme un départ...
une des mamans de mon groupe de parents a un fils suicidé ,sous le métro, elle ne peut pas le regarder sans y penser et trembler...prendre le métro est une souffrance et aune angoisse...
une maman rencontrée sur un forum ,avec qui je sympathise depuis.. a un fils accidentellement happé par un train... elle ne peut pas se faire à l'image...des années après elle a encore du mal à monter dans un train...
j'ai lu: la part du feu... roman qui n'en est pas vraiment un sur la mort de sa fille, il y a un train aussi...

Voilà ce que m'évoque l'image du train... elle est aussi tragique que la tienne...celle du train qui tue...

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : mon compagnon sait donné la mort
« Réponse #17 le: 06 Juillet 2014 à 09:14:07 »
Ce train passe à 1 km, et je l'entends tous les jours.....au début je me levais avant et écouter le train klaxonner à 7h10.....depuis, même si je suis levée,  j'y prête moins d'attention, mais je sais  qu'il passe. Je crois que j'aurais beaucoup de mal à en prendre un.

Et puis, j'ai lu le rapport des gendarmes et même si je n'étais pas présente,  j'imagine........alors, non je ne prendrais pas ce train. Souvent je pense au chauffeur du train, et j'ai de la compassion pour lui, sincèrement.

Pourras-tu Eva Luna me donner le nom de l'auteur de ce livre que tu as évoqué ? Peut-être pourrai-je le lire.

Comme je l'ai écrit,  je n'en veux à personne d'avoir écrit cette phrase, c'est une image tout simplement,  une image que j'ai interprété en fonction de mon vécu.  Pas de polémique à ce sujet.

De toutes façons,  nous avons tous quelque chose qui nous rappelle leur disparition, et chacun appréhende les choses comme il le peut et avec son vécu.

Amicalement à toutes et tous.

Hors ligne verovero

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 23
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon compagnon sait donné la mort
« Réponse #18 le: 21 Mai 2016 à 05:07:43 »
bonsoir à toutes et tous,
je pense à vous ce soir et à ce forum cette nuit et aux soutiens et mots , et juste vous dirent que j'avance toujours pas au bout de 26 mois , je vous et lus et relus ont est toutes et tous dans le même cas il me semble, ont stagnes malgré qu'ont avances il le faut , mais ce vide pour ma part est de plus en plus profond , marre de pleurée marre de ce manque marre de cette culpabilité qui ne devrait pas être ...je suis toujours debout vivante mais il me manque tellement , c'est pas juste r mon gégé et pr nous aussi chacun porte sa croix mais parfois elle est trop lourde à supportée , salutation à vous j'espere que pour vous ça va ?? désolée de pas trop de nouvelles mais je sort de ma bulle petit à petit :(

Hors ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 345
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : mon compagnon sait donné la mort
« Réponse #19 le: 21 Mai 2016 à 10:06:51 »
Bonjour Verovero,

- Mon père s'est suicidé quand j'avais 17 ans, mais on a réussi à maquiller ça en AVC, je n'ai appris la vérité que beaucoup plus tard.
- Mon frère s'est suicidé quand j'avais 25 ans.
- Ma fille à 16 ans, quand j'avais 55 ans.
C'est pour elle, et de loin, que j'ai le plus souffert et que je souffre encore, car nous étions très proches. C'est après son départ que je me suis tourné vers la spiritualité (pas la religion). J'ai eu beaucoup de signes d'elle et des contacts par médium interposé, des messages d'amour. Ce qui ressort de tous ces messages et c'est assez déroutant, c'est que pour eux de l'autre côté, la façon dont ils sont partis n'a pas beaucoup d'importance ni même le fait qu'ils soient partis de façon prématurée. C'est juste un changement d'état. Ils ne sont pas tristes et ils ne veulent pas que nous soyons tristes. Ils veulent nous voir heureux.

Je pense que suicide ou accident, c'est là même chose. C'est à dire que c'est quelque chose d'imprévisible ou en tout cas d'inévitable. Il n'y a absolument pas à se sentir coupable de quoi que ce soit. Par contre ces départs, à répétition dans mon cas, ont sûrement une signification. Je ne sais pas trop laquelle, peut-être pour nous faire changer ou évoluer ?
Ce qui est sûr, c'est qu'il faut absolument aller de l'avant et essayer par tous les moyens de se défaire de se sentiment de frustration, qui est le même que nous éprouvons chaque fois que nous avons raté quelque chose. Si j'avais su... J'aurais dû...

Courage, Vero !

Hors ligne verovero

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 23
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon compagnon sait donné la mort
« Réponse #20 le: 23 Mai 2016 à 00:33:37 »
bonsoir helpa,
que de pertes as tu subis également  :'(
merci pour ton message , et je te souhaite également d'aller de l'avant malgré toutes ces douleurs et ces manques .... nos êtres chers disparus si brutalement, oui il faut continué , il le faut perso je tiens debout pour mes deux grands enfants , ils ont besoins de moi bon parfois je tombe je craque comme sait pas permis tellement ma douleur et ce manque me brise tout comme ça fait si mal à mes enfants, je vois leurs peines dans leurs yeux et leurs mots , ont parlent beaucoup tout les trois , encore heureux ont se soutiens l'amour est la entre moi et mes enfants, aujourd'hui ils sont ma force et moi la leurs depuis leurs naissances, je revient un peu chaque jour mais je crois que plus jamais je ne pourrais vivre une vie pleine et heureuse , je survie le mot est plus juste

salutation