Auteur Sujet: Mon compagnon m'a quitté  (Lu 34291 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1946
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #300 le: 21 Septembre 2018 à 12:50:18 »
Ce n'est pas un choix, mais c'est une décision qu'ils ont prise seuls.
Hélas.
Je te souhaite une belle journée, Mike. Je t'embrasse.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Bibou07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 565
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #301 le: 21 Septembre 2018 à 14:34:52 »
Bonjour,

Je vous lis quotidiennement mais ne me mêle pas à vos échanges. Le point commun avec vous, c’est que Luc est parti sans préavis . Difficile à accepter, on était pas «  prêts ». Et moi aussi, je suis dans la tristesse de ne pas avoir pu lui porter secours mais par rapport à son addiction  vis à vis de la nourriture.
Chaque deuil est difficile, différent  mais qu’est-ce  qu’on souffre tous  ! J’espère qu’on finira par trouver un peu de paix, le bonheur c’est fini pour nous...mais on a déjà eu notre part...

Je vous souhaite un week-end serein . Bises

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1946
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #302 le: 21 Septembre 2018 à 14:38:28 »
Chacun est libre de mener sa vie comme il le souhaite.
Heureusement que nous ne contrôlions pas leur vie, sinon on s'en serait voulu pour ça.

Bon we à toi aussi Bibou.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 730
Re : Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #303 le: 21 Septembre 2018 à 16:43:41 »
« J'ai brisé les étoiles, mais finalement... »
mais finalement Mike ce n’est PAS TOI le responsable, Ludo s’est peut-être trompé (comme nous aussi bien souvent), il ne savait pas qu’il ne pouvait être le seul « maître » de son amour, de son bonheur (on ne peut faire à la place des autres, ça ne peut pas marcher, jamais être suffisant etc) … et c’est pareil pour nous …. à toi de jouer ….


Coucou Catherine,

Merci encore pour ton partage. Je le relirai ce week-end.

Ludovic était très intelligent.
Je pense qu'il savait qu'il était le seul maître de son bonheur. Mais il ne savait pas quel clé utiliser pour être heureux, pour gommer ses insatisfactions, ses déceptions, ses souffrances. Il n'a jamais cherché à m'emmener dans sa barque, mais pour lutter contre ses déceptions, il a considéré que son bonheur passait par moi. Il s's'est accroché à cet espoir, jusqu'à ce que cela cède.
J'ai toujours le sentiment de ne pas avoir été à la hauteur de ce débordement d'amour. J'ai peut être eu peur, peur de ne pas réussir à être digne de cet amour, donc je l'ai peut être rejeté ou pas accepté complètement, comme dans le conte  que tu nous as fait lire.
Je regrette aussi de ne pas avoir mesuré son degré de fragilité, sa relative dépression ou mélancolie.
Ce qui m'interpelle Catherine ou Bmylove, c'est que dans vos récits, vous aviez, avec des variantes, perçu la fragilité et la détresse de votre compagnon.
Moi, j'avais conscience de sa sensibilité, de sa difficulté à organiser sa vie sans moi, mais je n'ai pas réussi à déceler l'étendue de son mal être. Comment je n'ai pas pu remarquer cette évidence? Alors que tous les signaux étaient devant mes yeux??? Je sais que je dois encore travailler là-dessus.
je pense vraiment que ces dernières paroles étaient un cri au secours ("la vie sans toi m'est insupportable"), mais je ne les ai même pas comprises...
J'aurais vraiment aimé qu'il comprenne à quel point il comptait pour moi. Ou plutôt j'aurais aimé trouver les mots pour lui expliquer  en quoi il était si précieux pour moi... J'ai échoué...
« Modifié: 21 Septembre 2018 à 17:29:54 par mike67 »
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 730
Re : Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #304 le: 21 Septembre 2018 à 16:47:12 »
Bonjour,

Je vous lis quotidiennement mais ne me mêle pas à vos échanges. Le point commun avec vous, c’est que Luc est parti sans préavis . Difficile à accepter, on était pas «  prêts ». Et moi aussi, je suis dans la tristesse de ne pas avoir pu lui porter secours mais par rapport à son addiction  vis à vis de la nourriture.
Chaque deuil est difficile, différent  mais qu’est-ce  qu’on souffre tous  ! J’espère qu’on finira par trouver un peu de paix, le bonheur c’est fini pour nous...mais on a déjà eu notre part...

Je vous souhaite un week-end serein . Bises

Merci Bibou pour ta gentillesse et ton réconfort.
Tu peux écrire tant que tu veux ;-)
Je me permets aussi de t'épauler Bibou et de te soutenir à mon tour, en juste retour. :-)
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1946
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #305 le: 21 Septembre 2018 à 17:55:27 »
Mon cher Mike, tu essaies de rationaliser ce qui est de l'ordre du psychisme et de l'inconscient.
Admettre le mystère du suicide est difficile mais nécessaire pour avancer.
C'est un acte irréductible à un seul paramètre contextuel.
Ils ne savaient probablement même pas eux-même ce qui les poussaient à préparer leur mort.
Repense à ce que dit Magellan.

J'espère que tu passeras une bonne soirée. Tu fais quoi ce soir ?

If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 730
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #306 le: 21 Septembre 2018 à 20:18:45 »
Coucou Bmylove,

Compliqué à admettre...
mais bon...
Je suis encore au travail!
Je rejoins un ami qui a très bien connu Ludo : on va boire un verre, dîner et j'essaierai d'être un peu plus léger.
Cela me fait du bien, j'aime partager des moments avec des proches de Ludovic, j'ai le sentiment qu'il est encore un peu avec nous... je n'ai rien d'autres comme possibilité pour m'approcher plus près de lui... :'(
Et toi? qu'as tu prévu pour te changer les idées, madame la working girl?

Je t'embrasse
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1946
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #307 le: 21 Septembre 2018 à 20:45:17 »
Working girl passe la soirée avec sa fille et Obi, notre petite chatte malicieuse ;D
On discute, on fait tourner Obi en bourrique. Et on parle de Bruno.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2186
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #308 le: 23 Septembre 2018 à 06:39:32 »
Zut tellement de choses à dire, à répondre, mais je ne le fais pas. Chacun a son point de vue sur le suicide et on doit se respecter et éviter de blesser.

Je veux seulement dire que deux ans après le suicide de ma femme, j'ai eu des bouffées délirantes, ma fille est donc allée voir la neurologue psychologue. Ma fille m'a dit beaucoup plus tard que cette dame avait été très dure avec moi, sans connaitre mon histoire, mes efforts pour vaincre mon agoraphobie et aider ma femme.
Cela a dû influencé ma fille sur son papa.
Cela n'est pas étonnant que cette dame dise à ma fille beaucoup plus tard qu'elle doit quitter son copain parce que trop 'mou" akirs que maintenant il file le parfait amour.
Ce n'est aucunement de la psychothérapie que fait cette dame, comme les autres psychiatres que j'ai eu la chance de rencontrer et qui ne vous prenne que 10 mns par séance.
Le pire c'est qu'en 2018, ma fille a eu tout le mal du monde à trouver un psychiatre disponible à Montpellier et qu'elle est encore tombé sur un adepte des 10 minutes
Sans autres commentaires mais j'ai eu beaucoup de mal à dormir cette nuit.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2186
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #309 le: 23 Septembre 2018 à 06:47:55 »
Mille pardons Mike, je lisais tes messages et j'ai voulu envoyer un message sur mon fil et très fatigué j'ai écrit sur le tien;
Je  ne sais pas si c'est possible de l'effacer.
Enfin je souhaite vivement que toutes les personnes qui t"écrivent vont bien t'aider à faire ton chemin de deuil.
Moi aussi je te souhaite d'aller le mieux possible, je suis très sensible à la souffrance des endeuillés du suicide alors je dirai seulement que je suis de tout coeur avec toi, que je te lis.
Et encore pardon

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 730
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #310 le: 24 Septembre 2018 à 16:48:59 »
Tu n'as pas à t'excuserAssiniboine :)

J'espère que tu vas pour le mieux toi aussi.   :)

Et moi aussi je te lis... ;)
« Modifié: 24 Septembre 2018 à 17:12:56 par mike67 »
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 730
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #311 le: 24 Septembre 2018 à 17:07:44 »
L'après midi de samedi était déprimante.
Du coup, je me suis forcé et j'ai foncé lorsqu'un ami m'a proposé de l'accompagner dans sa maison de campagne!
Le silence et la nature fait du bien.
Cela dit, j'étais sombre et très peiné toute la journée de dimanche.
La culpabilité s'atténue un peu.
Pourtant, la disparition implacable et le fait de me retrouver si tristement seul n'est pas facile à vivre et m'empêche d'être heureux ou d'être léger.
Je me rends compte que mon histoire avec Ludovic a été la relation la plus longue et la plus importante de ma vie.
Aujourd'hui, j'avance en terrain totalement inconnu. Cela m'effraie, me déstabilise, car je n'ai plus d'épaules et de soutien pour me rassurer. J'ai l'impression de régresser, de revenir en arrière.
Il y a toujours quelque chose, une peine indépassable, enfouie tout au fond, qui m'empêche de redémarrer.
Ludovic était si subtil, si gentil, si doux, si prévenant.
Il était un peu mon nuage, ma base solide qui me rassurait. Là, j'avance seul, avec l'impression de me démener contre des ennemis invisibles, avec des enjeux que je ne parviens plus à cerner. J'avance, non plus dans la nuit, mais en plein brouillard. J'aimerais toujours le voir réapparaître une fois la pellicule levée.
Mais je commence à comprendre qu'il est mort et qu'il ne reviendra plus. J'ai l'impression que mon deuil va débuter maintenant.
Tu seras toujours dans mon cœur Ludovic.
Je crois que Biche s'inquiétait que plus personne ne parle de son conjoint.
Je ressens la même chose. TOut le monde a repris sa vie normalement, j'ai l'impression que tout le monde l'a oublié puisque je suis le seul à manifester de la peine.
Je ne t'oublierai jamais Ludovic. Je n'oublierai jamais la tige de feuille  que tu étais capable de mordiller fièrement toute une après midi lorsqu'on se baladait dans la nature. Je n'oublierai jamais lorsque, sans t'en apercevoir, tu passais tes doigts sur ta moustache dont tu étais si fier.  Je n'oublierai jamais ton visage un peu fermé, qui s'illuminait litéralement en me voyant. Tout cela s'est arrêté, à jamais.
Je ne te regarderai plus sur le canapé en train de peindre avec talent et application.
Je ne te verrai plus jamais lire avant de dormir, avec les lunettes sur le nez, me serrer dans tes bras pour me souhaiter une bonne nuit.
Tu ne rigoleras plus jamais quand je poussais des petits des cris de satisfactions, lorsque je plongeais en plein hiver sous la chaleur de la couette.
Tu n'éteindras plus jamais la lumière lorsque tu t'apercevais que je m'étais endormi avec un livre ou avec la télé allumée... voir même avec une tasse de thé qui commençait à se renverser sur moi.
Je ne sentirai plus l'odeur de l'huile sur ta peau après la douche.

Je t'aime et je t'aimerai toujours mon Ludo. Tu étais une personne si exemplaire pour moi...
Comment faire? Comment continuer ma route sans toi? Je t'ai perdu pour toujours. Réapprendre à vivre, trouver de nouveaux équilibres. Il n'y a rien de plus difficile.
Tout le monde m'emmerde à part toi. Tout le monde me fait chier.  :'(
« Modifié: 24 Septembre 2018 à 17:14:33 par mike67 »
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1946
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #312 le: 24 Septembre 2018 à 17:24:03 »
Cher Mike, tu avances, ça me fait plaisir.
Comme pour toi, la culpabilité ferme sa grande gueule pour le moment.
Comme toi, comme Biche, je sens que même mes enfants veulent passer à autre chose.
C'est très douloureux. Il pensait ne manquer à personne, et c'est insupportable de se dire que c'est pas tout à fait faux.
Il a juste pas compris que ses enfants et moi nous penserons à lui toute notre vie, jusqu'a notre dernier souffle.
Qu'il nous fait souffrir le martyre. Qu'il n'avait pas le droit de nous faire du mal.

Du coup,  comme toi, tout m'emmerde et je ne me prive pas de le dire.
De toute façon, quelle importance ?

Je t'embrasse.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne biche07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 939
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #313 le: 24 Septembre 2018 à 17:34:26 »
Mike ,je suis un peu comme toi, je crois que nous sommes dans une étape particulière, comme entre deux mondes celui d'avant la mort et le renouveau qui arrive petit à petit, je me demande chaque matins comment va être la journée , elle me semble morne je n'ai plus cette atroce douleur mais je n'ai pas non plus d'envie ,je laisse couler le temps et la douleur est là pourtant moins envahissante ,l'habitude de l'absence  aussi commence à apparaitre, les reflexes et les comportements en rentrant à la maison changent aussi..imperceptiblement nous évoluons..je viens de relire mon propre fil et je mesure cette évolution , je sais que des moments de désespoir vont revenir j'espère pouvoir y faire face et surtout en ressortir plus forte .
Je n'arrive pas a voir l'avenir au delà de quelques jours ,je n'essaie plus d'y penser en fait ,j'ai remarqué que cela me rendait terriblement malheureuse.
Je te souhaite un belle soirée ,bises
Si j'avais su que je T 'aimais autant, je T'aurais aimé encore davantage.

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 730
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #314 le: 24 Septembre 2018 à 17:35:03 »
Bonjour Bmylove,

Je pense malheureusement que l'effet de la mort est la même pour tout le monde.
Nous aussi, quand nous franchirons le fleuve qui nous sépare de l'autre rive, nos proches et famille finiront par reprendre le cours de leur vie, sans que cela soit synonyme d'oubli.

La culpabilité est moins là, mais les regrets sont toujours présents.

Cela me fait très plaisir que toi aussi, tu accèdes à une forme d'appaisement.

« Modifié: 25 Septembre 2018 à 14:01:35 par mike67 »
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir