Auteur Sujet: Mon compagnon m'a quitté  (Lu 32625 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1946
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #195 le: 30 Août 2018 à 10:21:24 »
Tu n'es pas obligé de lui en vouloir, mais tu en as le droit.
J'espère que tu passeras une bonne journée. Grosses bises.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 727
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #196 le: 31 Août 2018 à 08:57:09 »
En ce jour de pré-rentrée, Je tiens à faire partager le message d'une amie très chère à Ludovic qui s'adressait, quelques semaines après son décès, à sa proviseure :


Madame la proviseur,
depuis l'annonce de la disparition de Ludovic je ne prends plus le chemin du lycée de la même manière. Il n'y a pas un seul jour où je ne traverse la cour sans me dire que lui ne le fera pas aujourd'hui, qu'aucun "bonjour" d'élève ne fusera jusqu'à ses oreilles, qu'aucun collègue ne le saluera désormais.
Madame la proviseure, je suis professeur d'arts plastiques tout comme Ludovic, nous nous sommes connus à l'université et avons étudié ensemble . Il était un étudiant très brillant, d'une culture remarquable, possédant déjà un style et univers plastique bien à lui. Après avoir passé haut la main le CAPES, il a été muté de ci de là dans des établissements souvent difficiles. Exercer dans ces conditions fut souvent très rude. Nous nous téléphonions pour en parler, en rire parfois, évacuer le poids de ces moments parfois tendus ou désespérants . Mais il n'a jamais baissé les bras, a continué à chercher des solutions avec ce mélange de simplicité et de générosité que nous lui avons tous connu.
Il était très heureux de m'annoncer l'année dernière sa mutation dans votre établissement, un collège comme il n'en n'avait jamais connu. Une salle de classe avec parquet et moulures me confiait-il, fier de m'annoncer la visite dans ses classes d'Abraham Poincheval, artiste phare de la rentrée 2017. 

Quand j'ai appris que vous proposiez de planter un arbre dans votre établissement en mémoire de notre ami j'ai ressenti du réconfort, de la reconnaissance . Ludovic était un professeur et un ami attentif, prévenant, généreux, inspirant, un grand amoureux de la culture,du savoir et de la nature aussi, cet arbre est comme un symbole de tout ce qu'il nous a offert et a grandi en nous.
Nous lui sommes reconnaissants, ne l'oublierons jamais, et vous remercions pour cette attention et ce geste .
Bien à vous



Je pense très fort à toi aujourd'hui Ludovic
Ton bonhommme
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1946
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #197 le: 31 Août 2018 à 09:16:16 »
Je t'embrasse Mike.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 727
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #198 le: 31 Août 2018 à 11:42:26 »
 C'est gentil.
Moment de tristesse, de manque, d'absence irrémédiable, de remords.
Je fais une petite pause café et m'isole 5 minutes sur le forum du deuil.

Bon courage à toi
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 727
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #199 le: 31 Août 2018 à 16:01:20 »
Ludovic,

Je n'arrive toujours pas à me faire à ta disparition.
J'ai toujours l'espoir de trouver un lieu hors du temps, hors du tumulte, qui pemettrait de te retrouver, de rentrer en connexion avec toi.
Mais je ne trouve pas ce lieu :'( :'( :'(
Tu es en train de me dire que tu es parti pour de bon cette fois ci?
C'est cela que je dois comprendre, que je ne te reverrai jamais? :'(

Mais admettons que je fasse un truc complètement dingue : genre escalader le mont blanc en maillot de bain, traverser le désert du Sahara sans eau, en plein soleil, rejoindre les fonds abyssaux en apnée?
Tu es en train de me dire que même si je réalisais ces trucs ahurissants, je ne te retrouverais pas pour autant? :'(

Mais... moi, je veux te serrer dans mes bras, je veux te parler, je veux que tu voies mon émotion.... il n'y a donc rien de possible?
Je sais bien que si j'avais voulu l'inverse, je n'avais qu'à pas te quitter, mais ton absence est néanmoins infiniment cruelle pour moi.
J'aurais tant aimé réussir à te faire comprendre à quel point je tenais à toi. J'ai échoué sur ce point là et je le paie de la pire des façons. J'avais qu'à ouvrir ma gueule! Etre clair! Dire l'essentiel... mais je n'ai rien dit ou si peu que tu t'es senti complètement rejeté, abandonné...

Je ne désespère pas de trouver un stratagème pour me connecter avec toi.. il faut que je trouve :'( :'(
« Modifié: 31 Août 2018 à 16:03:25 par mike67 »
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1946
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #200 le: 31 Août 2018 à 18:28:03 »
Tu trouveras, j'en suis sûre.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 727
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #201 le: 01 Septembre 2018 à 13:47:11 »
Je crois malheureusement qu'il n'y a rien à trouver...
J'ai eu un ami au téléphone hier soir.
Cela me fait relativiser sur les probématiques psy.
on a surtout parlé d'équilbre de vie.
Je lui ai expliqué que Ludo avait tout reporté sur moi.
Il m'a expliqué qu'il avait le meme défaut : dans une relation, il a tendance à s'isoler, à ne vouloir être qu'avec l'etre aimé.
Du coup... vague de tristesse et de questionnement :
Et si Ludo, tout slmplement, avait compris que le plus important, dans la vie, c'était l'être aimé?
Tout simplement.
Et que s'il le perd,  il perd l'essentiel dans la vie.
Je pense que les hypersensibles ont un atout sur les autres : ils ressentent les choses, ont conscience de ce qui est essentiel.
Et au diable les explications scientifiques

Et je suis loin d'avoir acquis cette meme evidence que lui : pourqoui je doute de tout... pourquoi j'ai brisé son essentiel?
« Modifié: 01 Septembre 2018 à 13:50:26 par mike67 »
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1946
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #202 le: 01 Septembre 2018 à 14:15:41 »
Je suis dans le même questionnement, Mike. Et je m'enfonce doucement.
Impression d'avoir tout perdu.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 727
Re : Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #203 le: 01 Septembre 2018 à 15:24:17 »
Je suis dans le même questionnement, Mike. Et je m'enfonce doucement.
Impression d'avoir tout perdu.

Je pense qu'on est un peu dans la même phase.
On a cherché.
On a moins d'interrogation.
On a toujours des interrogations.
On s'en veut toujours.
Mais on commence à se faire à la triste réalité, on se débat moins...
On se résigne.

J'ai diner avec une amie cette semaine.
Elle a eu une enfance difficile : père très violent. Elle a pensé elle-même au suicide. Son propre père s'est suicidé.
Ce n'est pas facile tout le temps, mais c'eest une battante.
Peut être des exemples à suivre?
Et elle en veut à Ludo : elle considère que quel que soit la situation, lorsqu'on se sent plonger, on a consicence du mal qu'on risque de faire et on appelle au secours ( medecin, ligne telephonique, entourage). Elle considère qu'il savait le mal qu'il allait produire.
Je ne suis toujours pas d'accord avec cette vision : Ludo a lutté jusqu'au bout, mais le desespoir était trop grand pour avoir l'envie de rebondir.
Affreusement triste...
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1946
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #204 le: 01 Septembre 2018 à 15:40:53 »
C'est un vrai drame, oui.
Je n'en veux pas à Bruno de s'être ôté la vie au terme d'un long combat.
Je lui en ai voulu et j'ai été en colère parce que j'ai peur.
Mais on ne peut pas reprocher à qqun de vouloir cesser de souffrir.

Mon problème maintenant, c'est d'assumer d'avoir précipité les choses.
D'avoir été aveugle et égoïste. De ne pas l'avoir cru et de l'avoir abandonné tout simplement.
J'ai laissé le bonheur s'échapper.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 727
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #205 le: 01 Septembre 2018 à 16:41:41 »
Je ressens la même chose tu sais.
Quand il me disait que la vie sans moi serait insuportable, je ne l'ai pas cru.
J'ai relativisé ses propos.
Alors qu'il essayait de m'apper à l'aide.

Contrairement à moi, je reste persuadé que tu ne pouvais rien faire. IL était plongé dans une souffrance psychologique telle qu'à un moment, tu n'a plus été en mesure de l'aider, de le dévier de sa détermination.
Tandis que dans mon cas, c'est la décision de rompre qui l'a fait plongé dans la souffrance.

Apprendre à accepter... La jeune femme dont tu me parlais, qui a vécu le même traumatisme, comment vit-elle aujourd'hui?
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1946
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #206 le: 01 Septembre 2018 à 19:09:33 »
Elle a perdu son 1er amour il y a 10 ans et elle y pense tous les jours.
Au téléphone, je l'ai trouvée dynamique, pleine d'entrain.
Elle vit avec son compagnon mais elle m'a dit avoir des moments de profonde dépression.
Dans ces périodes de désespoir elle ne peut plus travailler ni voir personne.

La 1ère année, elle s'est lancée dans des tas d'activités, de voyages. Au moment où elle a ralenti, la douleur lui est tombée dessus. Grosse, très grosse dépression. Pendant 6 mois elle n'a plus quitté son lit.

Aujourd'hui elle ne ressent plus beaucoup de culpabilité m'a-t-elle dit. Il lui a fallu un long travail sur elle-même, l'aide de pros et de nombreuses rencontres (groupes de paroles, conférences sur le suicide, etc.)
Elle a beaucoup insisté sur le fait qu'il faut combattre la culpabilité et que personne n'est coupable ni responsable.
Elle m'a dit ne plus être la même dans le sens où elle sent au fond d'elle-même une gravité, un sentiment que tout peut basculer.

Pour ma part, à force d'entendre dire que nous ne sommes pas coupables de façon quasi-automatique, je finis par croire que les gens ont peur qu'on fasse pareil et qu'ils nous disent ça pour nous rassurer.
Malheureusement, il paraît difficile de penser que je n'ai rien à voir dans sa mort. Je suis trop impliquée.
Tu vois, c'est marrant parce que je pense exactement l'inverse de toi.
Je pense que toi tu n'as rien à te reprocher.

De toute façon, actuellement, ce n'est plus la culpabilité qui me meurtrit, c'est son absence.
Elle me laboure le coeur.

J'ai de la haine. Je ne sais pas contre quoi, mais j'ai vraiment de la haine. Et du dégoût.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Bibou07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 565
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #207 le: 01 Septembre 2018 à 19:46:49 »
Je vous lis sans arrêt mais ne réponds que rarement sur ce sujet. Par peur de maladresse , c’est tout.  Bmylove , tu rassures sans cesse les autre mais toi , tu te ménages pas! Non,  on est pas dans la tête des autres, oui , on se sent tous coupable de quelque chose, de non- dits.
Je pense que ton amie a raison. On oubliera jamais. On aura toujours des coups de spleen. Il faut qu’on l’accepte..La vie , elle n’est pas noire, mais grise. Il y aura du mieux, il faut qu’on tienne jusque là. La colère, la haine , il faut trouver des moyens de la faire sortir : continuez à vous écrire, Mike et toi, et les autres endeuillés par suicide.Ce que vous vivez est bien plus terrible que ce que je vie et je comprends tout à fait que vous ressentiez ces sentiments là. Osez les exprimer, les crier, les cracher tel un venin.

Je vous fais un gros câlin du soir. Que la nuit vous apaise .

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1946
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #208 le: 01 Septembre 2018 à 21:39:31 »
Ma Bibou, tu es adorable. Il n'y a pas d'échelle de gravité dans le deuil.
Nous souffrons tous énormément et ce qu'il y a de bien ici c'est que ceux qui passe dans le wagon suivant entraînent les autres. On arrivera pas tous en wagon 1ère classe mais on va essayer.

If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 727
Re : Re : Mon compagnon m'a quitté
« Réponse #209 le: 01 Septembre 2018 à 21:49:57 »
Je vous lis sans arrêt mais ne réponds que rarement sur ce sujet. Par peur de maladresse , c’est tout.
Je vous fais un gros câlin du soir. Que la nuit vous apaise .

Merci beaucoup pour ton message Bibou :)
Parallèlement, je n'ose pas trop échanger avec des endeuillés qui ont perdu un proche pour des raisons de santé, car je me sens moins légitime.
Pleurer la mort de quelqu'un, parce qu'on a émis de sérieux doutes sur la possibilité de continuer ensemble, me semble, non pas honteux, mais (je ne trouve pas le bon qualificatif) ... comme si je n'avais pas le droit d'exprimer ma peine.
Mais bon...

Je t'embrasse
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir