Auteur Sujet: mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme  (Lu 402630 fois)

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1956
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2715 le: 03 Novembre 2019 à 15:25:13 »
Je passe te faire un énorme bisou, Philippe.
Je pense à toi de temps en temps, à tes gros mots qui rassurent.
A tes coups de gueule qui soulèvent.
A ta détresse qui bouleverse.

Une psy zinzin ? je file regarder ça. Merci !

Et juste pour info : sans les AD et les psys, je ne serais plus de ce monde et mes enfants seraient en très mauvais état.
Chacun fait comme il peut.  :-*
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2256
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2716 le: 03 Novembre 2019 à 16:26:46 »
Bmylove, je suis perdu, Eva Luna et Faik m'ont donné leur point de vue, suicide écoute m'en donne un autre ainsi que mon beau frère
je veux tomber sur un psy équilibré
OUi regarde stp mon amie et dis moi, un avis de plus ans ma besace
je suis désespéré car les psys disponibles sur montpellier ne sont pas si nombreux

Mes amitiés

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2256
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2717 le: 03 Novembre 2019 à 16:29:09 »
jeab luc tu peux aussi donner ton avis toi qui a dit qu'on n'était pas en Afrique, j'ai l'impression d'être dans une ville ou tous les psys sont incompétents, peu à l'écoute, ou fous

Mes amitiés Jean Luc

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2256
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2718 le: 03 Novembre 2019 à 16:37:28 »
on me dit que je suis borderline et c'est une psy avec une hache planté dans la tête

j'en ai marre, mon cœur ne tiendra pas et mon envie de suicide est là

Hors ligne Anic

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 34
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2719 le: 03 Novembre 2019 à 17:50:08 »
Philippe,
Je te lis, je t entend. C est dur cette vie. J ai moi aussi marche sur un fil, et je reste fragile, avec des hauts pas tres hauts et des bas tres bas. Ce qui m a sauve, c est la lecture de livres sur le deuil, en particulier les temoignages car on se sent moins seul a eprouver ce vide.
 Egalement la peinture, et je me contente de fonds un peu abstraits evoquant la banquise, c est pas difficile et ca soulage la tension interieure d exprimer un peu son mal etre. Ton besoin de communiquer passe par ce forum, continue, etend le a d autres supports peut etre.
Et puis je me suis fait une amie formidable dans le cours de peinture ou je me suis inscrite. J ai 51 ans, elle en a 69. Elle n a ni mari ni enfant, j ai vite compris que c etait aussi un manque. Elle m a ecoutee, moi qui avait passe 2 ans dans un no man s land total. J ai mis longtemps a lui faire vraiment confiance. Elle m a serree dans ses bras, et continue regulierement. On se rend plein de services :par exemple j entretiens son jardin, je repeind son plafond, en echange de massages apaisants qu elle sait faire. Je me sens utile et comprise, c est une aide immense.
Cette amitie m a sauvee du desespoir.
Les psy, c est  necessaire oui. Mais, en plus, si j ai un conseil a te communiquer, c est de t inscrire dans une activite qui te plait si tu en as la possibilite. Peut etre y rencontreras tu quelqu un d attentif et disponible, cela existe. Cela ne resoudra pas l ensemble des difficultes mais pourra peut etre te redonner un peu d elan. Je souhaite cela pour toi de tout coeur.
J espere ne pas etre trop a cote de la plaque, sachant combien il est difficile de sortir de chez soi quand on est mal. Si tu veux, dis moi si mon message te convient, t aide, ou au contraire te semble ne pas te correspondre, n hesite pas.
Dans l attente de te lire, courage Philippe. On est avec toi juste derriere le  clavier de l ordi. Bise a toi.
Anic

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1956
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2720 le: 03 Novembre 2019 à 19:35:09 »
Cher Philippe, j'ai regardé des vidéos de ta psy déjantée.
Je la rejoins au sujet de beaucoup de choses, la dépression, les psychotropes etc.
Je ne suis pas toujours d'accord avec ce qu'elle énonce, mais elle semble humaine et capable de parler avec humour de sujets graves. C'est plutôt bon signe. J'aurais tendance à avoir confiance en ces pros qui se rendent accessibles mais restent lucides et francs. Elle ressemble un peu à ma psychiatre en fait.

Concernant les AD, j'ai eu beaucoup de réticence, j'ai même arrêté d'un coup 2x, mais c'était trop tôt.
Ta psy comme la mienne insistent sur le fait que le "mieux-être" ressenti est simplement un retour à notre fonctionnement ordinaire, celui qui nous permet de faire un travail de fond en psychothérapie afin de soigner nos plaies et de nous libérer un peu.
Et si tu te laissais un peu aller à prendre ce qu'elle te propose et continuer la thérapie que tu as, je crois, entamée ?
Il faudra du temps, de la confiance, mais tu peux y arriver.

La colère et la révolte ne te suffisent pas, je crois. Il est peut-être temps d'emprunter un nouveau chemin ?
Le plus dur est peut-être de lâcher prise.

Qu'en dis-tu ?
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2256
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2721 le: 04 Novembre 2019 à 04:02:09 »
Merci énormément Anic et Bmylove,

Oui Anic je suivrais certainement ton exemple, sortirais un peu de mon isolement et rencontrerais une personne sensible
Tu parles de livres, pour moi impossible de lire encore, moi qui bouffait des livres étant jeune
J'écoute seulement la musique que j'aimais dans les années 70, les belles années de ma vie, pour retrouver la sensation de bonheur que je ressentais à cette époque

Merci Bmylove d'avoir pris le temps de regarder la vidéo et de me donner ton avis
C'est vrai que je n'étais pas d'accord avec la prise d'antidépresseurs, le point de vue de ma nouvelle psychiatre qui est aussi le tien ébranle mes convictions anciennes.
Il serait mieux de ne pas en prendre mais si vous avez eu des traumatismes et que vous tombez dans lla dépression c'est peut être le seul moyen, peut être je n'en suis pas encore convaincu mais peu importe j'en bouffe depuis le suicide de Jeany

Peu importe la hache sur la tête, j'ai rencontré une psychiatre admettant que j'ai été mal soigné et je n'ai pas encore fini de tout lui raconter. Cela me fait du bien, d'avoir son avis sur les spécialistes de la santé mentale qui m'ont mal soigné et même maltraité

Oui quand je lui ai dit que j'avais lutté pour la paix le désarmement et la lutte contre la faim dans le monde à 20 ans, elle en a déduit que j'étais un militant. Le militantisme n'a pas très bonne presse et moi même je le regrette de l'être
Mais ma vie parfois si dure m'a poussé à l'être, je l'accepte donc

En espérant que les régulateurs d'humeur me permettent d'éviter les crises de colère, suivies par de l'angoisse et des attaques de panique.

je n'in veux plus de ces attaques de panique, c'est trop dur à supporter, trop dur et si peu reconnues comme dur à supporrer

Non ce soir la hache sur la tête ne me fait pas peur, et je garde confiance dans cette nouvelle thérapeute

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2256
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2722 le: 05 Novembre 2019 à 02:32:35 »
ne voulant plus me laisser faire par les spécialistes de la santé mentale, j'ai quand même téléphoné à la nouvelle psy pour lui demander des explications sur sa photo avec la hache dans la tête
Elle m'a dit que c'était par dérision et que certains aimaient cela, je lui ai bien dit que cela m'a choqué
On a décidé de continuer quand même les soins ensemble
Elle m'a précisé que suite à mon témoignage elle allait faire une vidéo sur les psychiatres maltraitants, bien entendu elle a eu d'autres témoignages

Ma santé physique ne va pas bien mais j'aurais fait le maximum pour donner un petit coup de pied dans la fourmilière des spécialistes de la santé mentale

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1956
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mort de mon père quand j'avais cinq ans et suicide de ma femme
« Réponse #2723 le: 06 Novembre 2019 à 11:43:11 »
Ta psy et toi donnez des coups de pied chacun à votre façon. Je trouve ça chouette.
Quel duo vous allez faire !
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes