Auteur Sujet: mon amour  (Lu 9507 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1842
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #105 le: 10 Octobre 2018 à 09:23:59 »
Merci Catherine, au plaisir de te lire.  :-* :-*
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 534
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #106 le: 11 Octobre 2018 à 12:31:22 »
Bonjour Catherine,

Je repasse un petit peu par le forum :)
Ton texte de Grand corps malade est magnifique et rertanscrit parfaitement les choses.
De mon côté, j'apprivoise davantage le décès de Ludovic, ou plutôt la possibilité d'une vie sans lui.
Mais cela reste difficile à certains moments, le cortège de culpabilité et le sentiment de l'abandonner revient à chaque fois.
Je t'embrasse

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 605
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #107 le: 11 Octobre 2018 à 12:31:45 »
Tu as raison Catherine, il est magnifique ce poème, tout en légèreté et en simplicité, merci Federico

Oui, il est important de s'aimer "un peu", pour prendre soin de soi, on s'oublie tellement dans un deuil et pour beaucoup dans l'accompagnement avant le deuil.

Il ne s'agit pas d'egoïsme ou d'égocentrisme, mais simplement de bienveillance et de douceur, envers soi et les autres,


Alors excellente idée Catherine le yoga, ma voisine d'en face accueille des cours chaque semaine, je vais peut être me laisser tenter


tendrement
loma
"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2590
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : mon amour
« Réponse #108 le: 11 Octobre 2018 à 15:13:24 »
Entier, le poème est en effet magnifique !!!!

(recoller le post ici pour voir éventuellement dans quelques temps si ça avance ...)

Lorsque tu parles de LA personne, je ne sais pas si pour toi c’est l’amoureux-se. (ma réponse : NON !)
Je ne veux surtout pas que donner un sens à ma vie dépende d’une autre personne. (ma réponse : donner un sens à ta vie t'appartient , c'est personnel ... et ne peux en aucun cas dépendre d'une autre personne !)
LA personne, je pense que je ne  peux la trouver qu’en moi pour vivre pleinement. (entre le souhait et la mise en œuvre : un océan, mais qui se traverse petit à petit, avec plein d’escales et certainement pas complètement).

Et ça ne m’empêche pas de vibrer pour des personnes, des valeurs, causes qui me tiennent à coeur etc ...

(Le poème, apprendre à s'aimer, m’avait fait réfléchir à s’aimer soi-même)
Le « prends bien soin de toi » est, je crois, ce que l’on peut « conseiller » de mieux à soi, aux autres, une priorité …. pas si égoïste que ça ...

s’aimer soi pour mieux aimer les autres,
être bienveillant avec soi pour pouvoir l’être avec les autres,
prendre du temps pour soi pour ensuite en donner aux autres,
se respecter, être indulgent avec soi etc …

Un pas vers soi …. nos deuils, j’ai l’impression, nous en donnent l’opportunité  …

Apprendre à s’aimer

Il le faut, un petit peu,
S’aimer soi-même,
Assez pour se respecter,
Assez pour s’accepter,

Il le faut, un petit peu,
Apprendre à s’aimer,
Pour à son tour aimer,
Pour à son tour donner,

Il le faut, un petit peu,
S’aimer soi-même,
Afin de ne pas se blesser,
Afin de ne pas en chagriner,

Il le faut, un petit peu,
Apprendre à s’aimer,
Dans cet amour, s’abriter,
De ses racines, se relever,

Il le faut, un petit peu,
S’aimer soi-même,
S’estimer et s’en habiller,
Se mouvoir avec dignité,

Il le faut, un petit peu,
Apprendre à s’aimer,
Éducation inachevée,
Celle qui ne l’a enseigné.

Il le faut, un petit peu,
S’aimer soi-même,
Contours clairement tracés,
De cette âme, à toujours respecter.


Nashmia Noormohamed
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 402
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #109 le: 20 Octobre 2018 à 09:15:35 »
https://www.youtube.com/watch?v=yiJMln3q7GU : Abba, Chiquitita :la musique, quand  tu chantais, tu étais dedans, complètement dedans, tu ne faisais "qu'un' avec elle ...  je me souviens de tes baisers sur l'intérieur de mes poignets, tu étais timide, tu étais romantique : j'adorais ....

Te iubesc la infinit dragostea mea

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1842
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #110 le: 20 Octobre 2018 à 09:24:31 »
De douces pensées pour Mircea et toi, Catherine.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 402
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #111 le: 20 Octobre 2018 à 09:41:28 »
Marre de ne plus arriver à balader en forêt sans chercher les branches aux quelles il serait possible de se pendre,
Marre de passer devant l'endroit où tu es allé finir ta vie sans oser m'arrêter, sans oser y aller, mais en y pensant à chaque fois,
alors être mal pour être mal, je suis allée y promener avec la chienne. Je ne sais pas à quel arbre tu t'es pendu (je demanderai peut-être plus tard à la personne qui t'a trouvé).
C'est un bel endroit, escarpé, des arbres, des rochers, la rivière. J'y ai trouvé un coin à champignons. J'ai pleuré, j'ai crié....
 
Sur le chemin du retour, G appelle (depuis qu'elle est enfant, ma fille doit avoir "des antennes" : même loin elle appelle quasiment à chaque fois que je vis des événements particuliers : le soir où tu n'es pas rentré, le jour  où on t'a retrouvé etc ...).
Je lui dis juste que ça ne va pas (de toute façon ça s'entend), juste besoin de le dire, pas besoin d'expliquer (mais au moins "c'est posé"). Comme elle semble en super forme, je lui demande de me parler d'elle, de ma p'tite poulette aussi ....
Qu'est-ce que ça fait bien !!!! (avoir pleuré puis entendre G parler joyeusement ...).  :)
Cet après-midi : balade en forêt avec une amie du boulot, dans une autre forêt ....

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 534
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #112 le: 20 Octobre 2018 à 09:58:35 »
Très chère et préciseuse Catherine,

Te lire me fait du bien. C'est étrange, mais depuis que je te lis, j'ai l'impression que tu vis dans un endroit enchanteur, une forêt presque magique, avec une flore luxuriante, des plans d'eau dans lesquels on puise pour remplir des elixirs.

On a vécu des éléments particulièrement traumatisants.
Avoir le courage de retourner sur les lieux montrent que tu commences peut être à "accepter" les tristes faits, même si c'est une épreuve douloureuse, tu l'as réussi, dans les larmes et les cris.
De mon côté, je pense que je ne pourrais jamais retourner dans le quartier où Ludo habitait. C'est un endroit devenu un cauchemar, une nappe sombre pour moi, synonyme de tristesse, de cataclysme.

Je t'embrasse Mircea et je te souhaite une journée faite de douceur et de réconfort.

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1842
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #113 le: 20 Octobre 2018 à 10:19:06 »
Bizarrement, Bruno s'est pendu dans le coin du jardin qu'il préférait, et je n'éprouve rien quand je le vois ou que j'y vais.
Même 2 jours après son suicide, j'ai pu montrer à ma fille comment je l'ai découvert ce jour-là.
C'est sans doute parce que justement cet endroit m'est familier.
Ou parce que le cerveau déclenche une protection psychique.

Le cimetière me traumatise beaucoup plus.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne adajul

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 147
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #114 le: 20 Octobre 2018 à 10:46:33 »
...oui...promène toi Catherine…
...avec tes amis…
...et respire profondément…
...libère toi…
...vis…

Je t'embrasse.

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 402
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : mon amour
« Réponse #115 le: 21 Octobre 2018 à 11:39:51 »
C'est étrange, mais depuis que je te lis, j'ai l'impression que tu vis dans un endroit enchanteur, une forêt presque magique, avec une flore luxuriante, des plans d'eau dans lesquels on puise pour remplir des elixirs.

Quand je suis arrivée dans cette région (on était en maison), la 1ère nuit : on entendait ... RIEN … le silence …
C’était impressionnant, perturbant (même sentiments pour les amis présents). Puis j’ai appris à écouter ce silence de la nuit, écouter le "bruit" du silence …. j’adore !
 (sur le terrain c’est plus rare : il y a assez souvent le bruit des animaux, le cri des chouettes … mais j’y apprécie le calme le jour comme la nuit).

Ici les gens vivent avec la forêt, des enfants aux personnes âgées : personne ne s’en lasse. Chaque jour, même après l’école, (sauf en cas de grosses pluies) mon fils se promène au lac et/ ou dans la forêt …

Oui il y a de la magie : c’est une forêt remplie de légendes, d’histoires avec ses korrigans, fées, elfes, on y trouve la grotte du roi Arthur, son camp, la mare aux fées, la grotte du diable etc… Après la forêt, il y a les landes et les tourbières : on dit que c’est le domaine de l’Ankou : serviteur de la mort  qui collecte les âmes de ceux qui meurent et les emmène dans son chariot grinçant (sur la côte, il les emmène dans sa barque).

Les énergéticiens trouvent qu’il y règne une énergie bien particulière (avis partagé par le père de mon fils). Ca doit être pour cela qu’il y a tant, ici, de guérisseurs, magnétiseurs, radiesthésistes, passeurs d’âmes etc … (pas l’impression qu’ils exercent uniquement pour l’argent, certains n’hésitent pas à conseiller, soigner … sans contre partie financière).

Je suis toujours étonnée que tant de personnes venant d’autres régions de France, d’autres pays, d’autres continents, viennent s’installer dans cette région certes touristique, mais bien isolée.
Agroalimentaire et agriculture en déclin, peu de travail mais beaucoup d’arrivants créent : créations artistiques (peintures, poésies, musiques …) mais aussi créent d’autres façon de vivre, de produire,de consommer, d’habiter ...
Avec les agriculteurs, chasseurs traditionnels du coin ça fait un mélange tantôt tendu, tantôt joyeux …
   
Tout cela, je trouve, donne un charme particulier, une richesse, qui s’ajoutent à la beauté du lieu.
Mais aussi au creux de l’hiver, lorsque les arbres n’ont plus de feuille, les jours où la pluie n’en finit pas, les jours de tempête …. c’est beaucoup moins drôle ….

Le poète Xavier Grall disait « on ne naît pas breton, on le devient à l’écoute du vent, du chant des branches, du chant des hommes et de la mer »
A sa demande mon fils est scolarisé dans une école bretonnante, comme beaucoup ici il se sent « breton ».
Mircea aimait aussi beaucoup cet endroit,les arbres, il disait s’y sentir en sécurité. Lorsqu’on revenait du 62, il disait être heureux de rentrer enfin chez nous. Il était le premier, accompagné de mon fils, à avoir rapidement lié connaissance avec nos voisins... Mais ça n’a pas empêché ….
J’aime de plus en plus cet endroit, les personnes qui y vivent mais je reste une « ch’ti » profondément attachée à ma région d’origine et à celles et ceux que j’y ai laissés ….

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 534
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #116 le: 22 Octobre 2018 à 11:42:32 »
Merci Mircea de la manière dont tu évoques ta belle région.
Je suis sûr que Mircea est là.
Il a rejoint la nature, les âmes magiques qui rendent ton environnement si beau.

Cela me fait me souvenir de mon attitude après le décès de Ludovic. Il était passionné de botanique, entre autre, et connaissait le nom des plantes par cœur.
Après son décès si brutal, j'étais complètement sous le choc. Anesthésié, je me plaisais, en marchant, à caresser ou à passer la paume sur chaque feuillage, sur chaque fleur, en espérant qu'il faisait un tout avec la nature désormais et que par ce biais, c'était ma manière de communiquer avec lui, de l'atteindre.

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 402
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : mon amour
« Réponse #117 le: 23 Octobre 2018 à 09:33:29 »
Je suis sûr que Mircea est là.
Il a rejoint la nature, les âmes magiques qui rendent ton environnement si beau.
Pour ces mots, merci Mike !

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2645
Re : mon amour
« Réponse #118 le: 27 Octobre 2018 à 14:40:05 »

   Bonjour chère Catherine,

   Je viens un peu me poser chez toi ...
   Lutter contre le suicide est dérisoire mais je continue de le faire comme je peux ...
   Quelqu'un m'a dit un jour que les mots ne sont rien, et pourtant je n'ai que des mots, et mon cœur dans mes mots.
   Je reviens de "là-bas", où une phrase aujourd'hui te parlera autant qu'à moi:
     "On a tous une capacité limite et différente face au quotidien et aux problèmes"

   On ne sauve personne, on est là, c'est tout ...
   Ce qui est donné est donné, ce qui est pris est pris ...
   Utilité relative, mais qui sait ...

   Pour toi, Cath, voici ma dernière réponse à un post de personne en souffrance ...
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

    Dijays : Souffrance depuis l'age de 8 ans
24/10/18 15:08


Bonjour à tous,

Je ne sais jamais comment je vais me réveiller tous les matins. Comme beaucoup de gens qui sont dans la souffrance, je suis la à me dire " j'espère que demain, je n'ouvrirai plus les yeux... "
J'ai subi plusieurs choque émotionnelle au cours de ma vie. Je pense qu'aujourd’hui, le plus terrible à été mon viol à l'age de 8 ans, mon bourreau en plus de m'avoir violé, il m'a tabassé. Un traumatisme dont j'ai difficile encore aujourd'hui à 46 ans de vivre avec !
Ma vie n'a été que douleur, que cela soit à l'école ou même dans ma vie de tous les jours. Vous vivez avec le sentiment d'avoir perdu votre innocence et par la suite, des années plus tard, ont vous diagnostic un TPB. J'ai essayé thérapie, centre de jours et malheureusement pour moi, la médication ne fonctionne pas ( pas faute d'avoir essayé des dizaines de molécule, mais à chaque fois, mise à part les effets secondaires qui sont un vrai désastre, je n'ai jamais ressenti le moindre effet positif ! )
Tous les jours, c'est une bagarre avec moi-même et des fois on a envie de lâcher prise et de se dire à quoi bon puisque on ne voit aucun coté positif. C'est dure d'être seul même si on lis des récits qui nous fond comprendre qu'on est pas les seuls dans cette situation. Mais voilà, on a tous une capacité limite et différente à faire face au quotidien et à nos problèmes.

Je souhaite beaucoup de courage à tous le monde
Dijays

   ^^^^^^^^^^^^^^^^
   Réponse de souci:

  "On a tous une capacité limite et différente face au quotidien et aux problèmes"

C'est ... purement et durement vrai, ce que tu dis là, Dijays.
Pour arriver jusqu'à l'âge de 54 ans en traînant comme ÉNORME "casserole" ce viol atroce, plus le trouble engendré par cette inguérissable blessure, plus les problèmes relationnels et sociaux relatifs au trouble de personnalité ...
Pour arriver jusque là tu as eu de la résistance, du courage, de l'amour de la vie malgré toutes les douleurs ...
Bien sûr on pense tous à "la limite", cette limite qui nous précipitera dans la mort, volontairement ou non, ou "à moitié" ...
"A moitié", je dis ça en pensant à ces personnes, comme feu mon papa, qui se détruisent par des excès de boisson et de nourriture, ou bien  par d'autres conduites à risques ...
Mais bien sûr, "conduite à risque" est presque un terme ridicule, car qui ne connaît pas des personnes à l'hygiène de vie irréprochable qui pourtant meurent prématurément de maladie grave, comme cette ancienne copine à moi, maman de 3 enfants, femme merveilleuse, qu'une leucémie emporta ...

Ô, du malheur il y en a tant, en nous, autour de nous ... et comme tu dis si bien, Dijays, nous faisons tant bien que mal reculer "la limite" du supportable ...
Tu as trouvé ce forum où l'éventail des souffrances est ouvert face à l'arc-en-ciel des émotions ...
Peut-on passer du rire aux larmes ? Bien sûr !
Peut-on passer des larmes au rire ... pourquoi pas, Dijays, pourquoi pas ...
Sourire, peut-être, sourire à tout ce qu'on a aimé et qui reste à aimer ... sourire sans limites, pour une fois, prévoir la mort en riant, comme le héros du poète R.M.Rilke, dérisoirement soldat destiné à jouer de la trompette pour motiver les troupes sur le champ de bataille, chevauche vers sa destinée ...
A bientôt si tu veux, M.

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 402
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #119 le: 27 Octobre 2018 à 21:36:06 »
Souci, tu es toujours la bienvenue ici !  :)
(j'ai toujours dans le coeur ton accueil chaleureux, ta pensée pour Mircea quand je suis arrivée ici et ton bouquet de roses sur ma table de nuit en réconfort pour les matins où les réveils étaient horribles ...)

Je ne pense vraiment pas que ce soit dérisoire ! Chaque lutte contre le suicide, quelle qu'en soit la forme, même toute petite, a sa place, a le mérite d'exister !!! Etre là, juste être là : c'est déjà beaucoup ! Et en plus trouver les mots : c'est bien difficile : alors respect !
Je pense aussi que la lutte contre le suicide (et pas que pour le suicide) est une responsabilité collective vu la façon dont on vit .... mais actuellement c'est trop le bazar dans ma tête pour expliquer (j'y reviendrai plus tard)

Je t'embrasse souci, en pensant au sourire de Kalahan,
gratouilles à toute ton équipe de minous et plus particulièrement à Caramélito

Catherine