Auteur Sujet: Ma vie sans toi...  (Lu 1847 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne LaetitiaMcL

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 12
Ma vie sans toi...
« le: 14 Juin 2017 à 19:10:59 »
On dit souvent qu’écrire peut aider… Je suis contente d’être tombée sur ce forum. Peut-être qu’ici certaines personnes pourront m’aider. Je ne sais pas à qui je peux parler de mon compagnon et de son souvenir…

Le destin peut blesser un être autant qu'il a pu le combler, et je me demande vraiment pourquoi, de tous les hommes que j'aurais pu aimer, il a fallu que je m'éprenne de celui qui me serait enlevé...

Notre histoire n’a jamais été  simple… L’amour est souvent décrit comme une émotion incontrôlable qui l’emporte sur la logique. Et bien, pour moi c’était vraiment ça. Je ne comptais pas tomber amoureuse de lui, et lui non plus ne voulait pas tomber amoureux… Mais dès l’instant où nous nous sommes rencontrés, où nous avons échangé quelques mots, c’était clair… Nous sommes tombés amoureux malgré tout ce qui nous séparait.

Nous avions beaucoup de beaux projets ensemble… Dans un mois, nous devions emménager ensemble après un an loin de l'autre à cause de mon travail, nous commencions à préparer le futur mariage… Pour lui c’était synonyme d’un nouveau départ. Avant notre rencontre, la vie et surtout sa famille ne l’avaient pas épargné. Sa souffrance était profonde, je le savais mais je pensais qu'il réussirait à tourner la page sur son passé et se tourner vers l'avenir, vers notre avenir... Mais le destin en a décidé autrement et la souffrance l’a emporté. 

Mon Alain, mon amour m’a quitté le 30 mai dernier. C’est encore tout récent… Les premiers jours, je n’ai pas vraiment réalisé. Et pourtant, le moment où la gendarmerie m’a appelé pour m’annoncer son décès me revient sans cesse en mémoire… Maintenant je commence petit à petit à réaliser qu'il ne sera plus jamais là et cette pensée m’est insupportable.

Certains me disent que j’ai de la chance d'avoir eu un message d’adieu. Je ne considère pas cela comme une chance. Je me sens juste coupable de ne pas l’avoir vu avant… sinon j’aurais pu prévenir les pompiers bien plus tôt et il serait peut-être encore là avec moi. La culpabilité est une torture permanente…

Je suis perdue sans lui. Je n'ai plus d'âme, plus de foyer. J'attends désespérément qu’il me montre comment retrouver le goût de vivre...

Parfois j'ai envie de le rejoindre, mais d'un autre côté je sais que ce n'est pas ce qu'il aurait voulu.

Je ne sais pas comment pouvoir surmonter cette perte. Je n'ai que 25 ans et toute la vie devant moi mais tous mes projets d'avenir sont maintenant tombés à l'eau. Je ne sais que pleurer son départ...

J'aimerais tous vous remercier pour vos posts qui peuvent apaiser ou tout du moins montrer que nous ne sommes pas seuls dans cette situation. 

Si le paradis existe, nous nous retrouverons, puisqu'il ne peut y avoir de paradis sans toi...

Hors ligne Liesel

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 154
  • Vivre avec...
Re : Ma vie sans toi...
« Réponse #1 le: 15 Juin 2017 à 00:08:53 »
Bonsoir Laetitia,
Nouvellement inscrite sur ce forum également (mon fils s'est suicidé il y a 9 mois), je suis très émue par ton témoignage et voulais te témoigner mon soutien.
Ce qui t'arrive est très récent et tu vas passer par toute une palette d'émotions. Je te joins un lien très bien fait.
http://www.deuilapressuicide.fr/pdf/deuil_suicide_le_livret.pdf
Comme me l'a dit une personne de ce forum, ici, nous partageons avec des "frères et sœurs de peine" et pouvons y trouver un certain réconfort.
Je t'envoie de la force et du courage.
Amicalement
Liesel
Je choisis la vie, en ton nom Alexandre, mon fils,  pour honorer ta mort

Hors ligne LaetitiaMcL

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 12
Re : Ma vie sans toi...
« Réponse #2 le: 15 Juin 2017 à 09:12:58 »
Bonjour Liesel,

Je te remercie pour ta réponse.

Je suis bien consciente que le chemin qui m'attend va être teinté d'une multitude d'émotions différentes. Pour le moment je ne ressens que de la souffrance. Les phases de colère, j'essaie de les réprimer. Je me noies aussi dans mon travail pour ne pas être envahie par toutes ces émotions. Mais étant enseignante, je redoute vraiment la longue pause estivale de deux mois, je n'aurais plus d'échappatoire et devrais affronter pleinement tous ces sentiments.

Merci pour le lien. 

Je te souhaite également beaucoup de force et de courage dans ton épreuve et vais de ce pas lire ton témoignage.

Affectueusement

Laetitia
Si le paradis existe, nous nous retrouverons, puisqu'il ne peut y avoir de paradis sans toi...

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2113
Re : Ma vie sans toi...
« Réponse #3 le: 15 Juin 2017 à 12:13:37 »

   Bonjour Laetitia,

   Que d'émotions pour moi d'accueillir une nouvelle vague de réfugiés survivants au tsunami du suicide ...
   Prends le temps de découvrir les compagnons de misère échoués ici ...
   Bien solidairement ...
   Martine.
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

Hors ligne LaetitiaMcL

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 12
Re : Ma vie sans toi...
« Réponse #4 le: 18 Juin 2017 à 17:37:17 »
Bonjour Martine,

Merci pour ton message. Je lis avec grand intérêt les autres témoignages émouvants et bouleversants.

Affectueusement

Laetitia
Si le paradis existe, nous nous retrouverons, puisqu'il ne peut y avoir de paradis sans toi...

Hors ligne Alba1985

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 22
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma vie sans toi...
« Réponse #5 le: 16 Septembre 2017 à 12:09:01 »
Bonjour Laetitia,

Je suis touchée par ton message. Notre parcours malheureusement comporte de nombreuses similitudes. J'ai rencontré mon mari a l'âge de 15 ans et ça faisait 17 ans que nous étions ensemble avant cette date horrible du 10 mai.  J'ai repris le travail voilà 2 semaines et j'essaye de me vider un peu l'esprit. Mais cest dur. Je me demande à quoi sert de rester dans lui mais en même temps je comment laisser ma famille dans la même situation que celle que je traverse.
J'aurai beaucoup de plaisir à discuter avec toi.

Courage
ALINE

Hors ligne LaetitiaMcL

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 12
Re : Ma vie sans toi...
« Réponse #6 le: 01 Octobre 2017 à 11:43:48 »
Bonjour Aline,

Merci pour ton message. Je suis desolée pour ton mari.
J'espère  que la reprise de ton travail s'est bien passée. Moi ca reste la seule chose qui me fasse tenir. C'est un peu mon échappatoire, le seul endroit où je me sente un peu utile. 
Je me pose les mêmes questions que toi, à  quoi bon rester mais d'un autre côté je ne veux imposer cette souffrance à personne. Et je sais que ce n'est pas ce qu'il aurait voulu

Ca me ferait plaisir de discuter avec toi. Nos histoires ont l'air en effet assez similaires.

Courage et à bientôt

Laetitia
Si le paradis existe, nous nous retrouverons, puisqu'il ne peut y avoir de paradis sans toi...

Hors ligne Alba1985

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 22
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma vie sans toi...
« Réponse #7 le: 02 Octobre 2017 à 23:08:49 »
Laetitia,

Oui le travail occupe la journée l'esprit même si c'est très difficile de rester concentrer et que des fois je me demande  qu'est-ce que je fait la. En Réunion souvent je me dis mais pourquoi je ne suis pas chez moi à me morfondre au lieu de perdre mon temps avec des banalités. Mais bon ces banalités m'occupent...

Même si je n'ai pas envie de reprendre toute ma vie à l'identique de ma vie d'avant je ne me vois pas encore changer de travail.

Courage à toi
Bisous

Hors ligne LaetitiaMcL

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 12
Re : Ma vie sans toi...
« Réponse #8 le: 03 Octobre 2017 à 16:12:11 »
Tu fais quoi comme boulot?
J'imagine que certaines réunions doivent te paraître dénuées de sens.

Je suis convaincue que se morfondre n'apporte rien de bon même si nous avons besoin de ces moments pour digérer et faire notre deuil. Le chemin est long et épineux...

Ta vie ne sera jamais à l'identique, c'est certain. Garder quelques repères comme le travail peut aider je pense.

Moi je me retrouve seule dans une ville que je ne connais pas  loin de ma famille, de mes amis, dans un nouvel appartement, avec un nouveau travail et ce n'est pas évident de tout mener de front.

Courage
Bisous
Laetitia
Si le paradis existe, nous nous retrouverons, puisqu'il ne peut y avoir de paradis sans toi...

Hors ligne Alba1985

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 22
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma vie sans toi...
« Réponse #9 le: 03 Octobre 2017 à 22:26:29 »
Coucou Laetitia,

Je suis chef de projet dans une banque et toi que fais tu ?
Comment se fait il que tu as changé de travail ?

Moi je suis retournée dans mon poste au même endroit et je dois admettre que jai du mal à me remettre dedans. Jai l'impression de reprendre ma vie après un long break sauf que rien ne peut être comme avant... jai ce vide énorme en moi.

Tu as raison, je me rends compte que le travail me change l'esprit. Mais comme je te disais jai l'impression de devoir faire autre chose.

Bisous
Aline

Hors ligne LaetitiaMcL

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 12
Re : Ma vie sans toi...
« Réponse #10 le: 04 Octobre 2017 à 08:34:22 »
Coucou,

Moi je suis prof d'allemand  dans un lycée. J'avais demandé ma mutation avant le suicide de mon copain  et elle a été acceptée. Du coup je me retrouve ici, dans une région que je ne connais pas bien, avec un nouveau boulot. Avant j'étais en poste à 500km de distance. Lui ne voulait pas quitter sa famille (pourtant en grande partie responsable de ses malheurs), de ce fait j'avais décidé de le rejoindre.

Notre vie ne pourra être comme avant. Mais moi je profite vraiment du boulot pour me changer les idées. La solitude et la tristesse me pèsent  trop quand je suis seule chez moi. J'ai l'impression de tourner en rond.

J'espère que petit à petit, nous pourrons apprivoiser ce vide qui est en nous.

Bisous

Laetitia
Si le paradis existe, nous nous retrouverons, puisqu'il ne peut y avoir de paradis sans toi...

Hors ligne dom1

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma vie sans toi...
« Réponse #11 le: 09 Novembre 2017 à 01:51:47 »
Bonsoir,
tu vis là ce que vivent ou ont vécu beaucoup de gens sur ce site.
Tous avons subi la mort prématurée d'un être cher et chéri.
Malgré cet amour, rien n'y a fait, rien n'a retenu ces êtres en perdition psychologique.
Et tu vis là une expérience unique et très particulière au cours de laquelle tu vas passer par plusieurs phases et dans lesquelles il te faudra faire preuve de courage et de ténacité.
Courage pour admettre cette injustice qui a été faite et qui t'est faite.
Ténacité pour continuer à vivre, à avancer, malgré tout, malgré les pleurs et les pensées sombres.
Je peux te dire que c'est possible, qu'il faut du temps et de la patience mais que le moment où cette injustice pèsera moins fortement sur ta vie et ta conscience arrivera.
Et que lorsque cela arrive, on en ressort changé, plus fort, plus riche et plus vivant encore avec un appétit décuplé d'aimer la vie et ceux qui croisent ou suivent notre route.
La vie est belle, non pas parce qu'elle est simple et limpide, mais aussi et surtout parce qu'elle est plus forte que le désespoir et les élans destructeurs.
Oui, j'ai perdu un être cher, de façon dramatique et injuste mais j'ai été capable de contrarier et de dépasser la tentation du vide.
Je vis et suis heureux.
Malgré tout, malgré son geste fou, malgré ce choc émotionnel très particulier à encaisser.
Je l'aimais, et malgré et peut-être à cause de sa mort, j'aime encore plus la vie.
domi...
« Modifié: 09 Novembre 2017 à 02:01:18 par dom1 »