Auteur Sujet: Lutter contre l'enfer psychiatrique pour réduire les suicides  (Lu 6073 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Oiseau-de-Pluie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
Bonjour,

Je n'ai pas perdu de proches par suicide, mais le suicide est un sujet qui me touche, ayant moi-même eu de nombreuses idées suicidaires dans ma vie (j'ai posté toute mon histoire dans la partie "Vivre le deuil" du forum).

Chaque fois qu'une personne va mal, tout le monde va lui conseiller directement de voir un psychologue ou un psychiatre. Si une personne est sur le point de passer à l'acte, on considérera qu'un internement, même non consenti est nécessaire.
Seulement voilà : la majorité des personnes ignorent ce qu'il se cache derrière les mots "psychiatres" et surtout "hôpitaux psychiatriques".
J'ai été droguée d'innombrables antidépresseurs, anxiolytiques et neuroleptiques pendant plus de 6 ans (de 13 à 18 ans) et ça ne m'a jamais aidé, au contraire...
J'ai été internée 4 fois en psychiatrie, mon dernier internement a été atroce.

Je vous laisse mon témoignage : http://www.groupeinfoasiles.org/allfiles/temoignages/130830Temoignage_Nutella_18_ans.pdf

Après le décès de 2 êtres chers, le troisième pire traumatisme de ma vie est cet internement en psychiatrie...

J'étais désespérée, au fond du trou, je recherchais de l'aide pour en finir avec ma souffrance, et au lieu de ça... on m'a torturé encore plus que je ne l'étais, on m'a anéantie, détruite, blessée à jamais.
Maintenant, quand je vais mal à un point extrême, je n'en parle plus à personne.

J'ai créé une page de lutte sur Facebook pour lutter contre cette barbarie : https://www.facebook.com/maltraitancehp?ref=ts&fref=ts


Je poste pour vous informer des horreurs qu'il se passe en psychiatrie, car je n'en peux plus que tant de personnes croient que les psys ont la science infuse, ont les diplômes et savent tout mieux que tout le monde, alors que certains détruisent encore plus les personnes en détresse...


Voilà, il fallait que je le dise.

Hors ligne fleurdecoton

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 721
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Lutter contre l'enfer psychiatrique pour réduire les suicides
« Réponse #1 le: 15 Mai 2015 à 13:03:43 »
@ Oiseau- de -Pluie

J'étais désespérée, au fond du trou, je recherchais de l'aide pour en finir avec ma souffrance, , Maintenant, que t 'as un peu de recul, peux tu s'il te plait ,nous décrire le type d'aide idéal que tu aurai souhaité avoir .....


a bientôt

Hors ligne Stefy

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 849
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Lutter contre l'enfer psychiatrique pour réduire les suicides
« Réponse #2 le: 16 Mai 2015 à 13:46:14 »
Bonjour Oiseau de pluie
Comme Fleur de coton, si tu le peux, tu pourrais nous dire quel type d aide aurais tu souhaité avoir.
J ai lu ton témoignagne et l enfer que tu as vécu.
Lui aussi est passé par la case psychiatrie, et effectivement, toutes les pathologies sont mélangées. Les traitements sont  si lourds,  lui croquant la vie, était alors devenu un zombie, conscient de cela.
Cette expérience l avait marqué. Il me disait alors, il croit que je suis fou, mais il ne l' était pas, mais traité comme tel.
Peu de prise en charge par la parole, pas de prise en charge de sa vraie souffrance. Tu poses un acte et dans leurs  manuels  auquels ils s accrochent, il y a les petits cachets colorés qui correspondent, tout simplement. Tel acte, tel cachet mais le pourquoi de cela est zappé.
A sa sortie, il y est allé qu une fois, il avait très peur d y retourner........
On surmédique des personnes dans la souffrance, puis on les laisse seul avec tout ca. Des traitements après que beaucoup n arrivent pas a gerer, des cocktails sont inventés, les effets sont recherchés. Personne n a cherché a traité la vraie souffrance, alors pour certains d entre eux, ils continuent a leur sortie. Tel angoisse, tel cachet, allez un peu plus, ca ira encore mieux.........
Je ne dis surtout pas que tous réagissent comme cela, et que les traitements n ont pas leur role, mais pas pour tous.

J ai été aussi interpelée par ton histoire, lorsque tu expliques vouloir que cette souffrance s arrete  alors , tu penses au suicide. Je vois bien qu a ce moment la, c est la seule chose qui t importe, que cette souffrance s arrete, on en comprend le cheminement.
Lorsqu il est parti, meme si je sais que ce n est pas la réalité, je me suis sentie trahie, comment il avait pu me faire ca, comment, il n avait pas pensé a moi.
Mais je vois bien que dans ces moments la, la seule chose qui prend toute la place, c est la souffrance, la souffrance qu il ressentait, la souffrance que tu ressentais......

Je te remercie oiseau de pluie, de nous avoir permis de lire ton histoire, elle me touche. Elle me permet également de me mettre " un peu" a sa place
Merci
Stefy

Hors ligne Oiseau-de-Pluie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
Re : Lutter contre l'enfer psychiatrique pour réduire les suicides
« Réponse #3 le: 27 Mai 2015 à 14:54:12 »
Je vous remercie de m'avoir lu.

Pour être honnête, aucun type d'aide ne m'aurait vraiment été utile, mais ce que j'ai vécu là-bas ne m'a pas "rien fait du tout",  mais m'a au contraire détruite encore plus que je ne l'étais. Je veux donc lutter contre cette barbarie.
Et puis déjà, au lieu de droguer les patients de médicaments jusqu'à les transformer en légume, on ferait mieux de les écouter. Personne ne m'a parlé durant ce "séjour d'enfer", j'étais juste droguée aux neuroleptiques avec lesquelles j'avais fait les pires malaises de ma vie entière...

De qui parles-tu Stefy ?

Hors ligne fleurdecoton

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 721
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Lutter contre l'enfer psychiatrique pour réduire les suicides
« Réponse #4 le: 27 Mai 2015 à 21:37:59 »
Bonsoir oiseau-de pluie

Merci d'être la ....   "Tu écris que t'avais besoin de soutien , et d'aide ".   Comment as tu fait pour t'en sortir ?  Et j'ai bien compris que hosto était incompétent dans ta souffrance .... Courageusement t'as surmonté ta souffrance , comment as tu fait?

Peut être qu'à travers ton témoignage , ceux qui ont perdu un être cher pourront un peu comprendre ..... Et puis ton témoignage pourra aide d'autres qui sont dans cette souffrance

Merci ...

Hors ligne Oiseau-de-Pluie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
Re : Lutter contre l'enfer psychiatrique pour réduire les suicides
« Réponse #5 le: 02 Juin 2015 à 02:40:34 »
Bonsoir,

Je ne m'en suis pas sortie et je n'ai pas du tout surmonté ma souffrance, non...
Je suis en vie, mais je suis une morte vivante,  je souffre tous les jours, toutes les nuits, tant les êtres chers que j'ai perdu me manquent et tant l'angoisse de l'hôpital psychiatrique est forte (même s'il n'y a aucune raison que j'y retourne), le traumatisme reste.
C'est pour ça que j'éprouve le besoin d'en parler.

Un chagrin d'amour, la perte d'un être cher (ou les trois pour mon cas puisque j'ai vécu chagrin d'amour + perte de DEUX êtres chers, donc souffrance triplée ), est déjà destructrice, mais ce que j'ai vécu en HP n'a fait que l'accroître...
Maintenant, ma souffrance est quadruplée : je souffre pour le "chagrin d'amour", les 2 décès ET l'hôpital psychiatrique...

Au lieu de réduire ma souffrance, elle est donc augmentée et c'est inadmissible...
Beaucoup de personnes auraient déjà mis fin à leurs jours depuis longtemps si elles avaient été à ma place. Comme je suis encore vivante malgré mon immense douleur, je dois en profiter pour dénoncer cette barbarie.

Hors ligne fleurdecoton

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 721
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Lutter contre l'enfer psychiatrique pour réduire les suicides
« Réponse #6 le: 02 Juin 2015 à 12:33:44 »
Bonjour oiseau-de-pluie

je te lie attentivement et t'as écrit que tu souffrais de dépendance affective ...j'ai trouvé un article qui déroule ta maladie, peut être que tu pourras mettre des mots, et en parler aux autres afin que l'on puisse te comprendre ...

http://www.redpsy.com/infopsy/dependance.html

bonne journée

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2597
Re : Lutter contre l'enfer psychiatrique pour réduire les suicides
« Réponse #7 le: 02 Juin 2015 à 12:49:53 »
   Bonjour "oiseau de pluie",

   Une lutte très utile que vous avez entreprise là...
   La psychiatrie est à mon avis une branche de la médecine qui a pris BEAUCOUP de retard par rapport aux autres...
   Et cela est PARADOXAL, car c'est aussi parce que les gens vont mal qu'ils fument, boivent, enfin, sans entrer dans des extrêmes addictifs, qu'ils négligent leur hygiène de vie et remplissent les salles d'attente des cardios, pneumos, etc...
   Oui, on devrait pouvoir en tant qu'être humain, être REGARDE dans son ENSEMBLE par TOUT MEDECIN...
   Certains médecins, même un "petit généraliste" de campagne, ont INSTINCTIVEMENT cette grandeur d'âme et générosité des sentiments...
   (si un bon médecin tombe sur ce message, je lui dis "merci à toi")
   Puissent les Grandes Universités former des bons psychiatres, un jour, qui sait...
   If I could have a dream, it would be this one...
   (si je pouvais faire un voeu, ce serait celui-là...)
   Je me consacre à mon niveau à une recherche encore "en vrac"
   de comment changer "le monde"...
   En tant qu'oiseau, j'ose m'identifier...au Phoenix.
   Courage et PAIX à toi (pas mal non plus, la colombe de la Paix...)
   Bisou (je suis une grande distributrice de bisous).
   Martine. (et je cours de ce pas à mon rdvs chez ma psy, une SUPER PETITE BONNE FEMME, et collaboratrice d'un monde meilleur.
   Car dénoncer le mal, c'est bien, mais mettre en valeur les BONS exemples, c'est bénéfique aussi...)

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1657
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Lutter contre l'enfer psychiatrique pour réduire les suicides
« Réponse #8 le: 10 Septembre 2016 à 18:25:48 »
Lutter contre l'utilisation abusive de psychotropes, ces derniers devant rester des béquilles alors que le traitement de fond est une bonne psychothérapie et des pratiques moins dangereuses pour la santé.
En aucun cas les psychotropes ne règlent les problèmes auxquels les patients sont confrontés, la souffrance perdure des décennies et en bout de course c'est le suicide.


Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1657
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Lutter contre l'enfer psychiatrique pour réduire les suicides
« Réponse #9 le: 10 Septembre 2016 à 18:44:18 »
Que dire d'une société qui isole des gens fragiles en les bourrant de médocs.
Des thérapies plus douces existent mais ne sont pas remboursés.
Aucun humain censé prendrait des anxiolytiques pendant 30 ans, je l'ai fait, je suis donc complètement insensé.
Les avertissement de l'oms sur le danger de ces médocs sont clairs, mais incapable de trouver un thérapeute assez compétent pour réparer les dégâts occasionnés par une science hors contrôle

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1657
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Lutter contre l'enfer psychiatrique pour réduire les suicides
« Réponse #10 le: 10 Septembre 2016 à 19:40:15 »
A ma femme suicidée qui a pris pendant 10 ans des antidépresseurs sans aucune psychothérapie, je voudrais dire puisqu'elle m' a dit "t'a vu comment la mort de ton père t'a rendu", je voudrais dire avec la plus grande tendresse, mais tu as vu comment j'ai été soigné.....
Maintenant c'est l'amour pour mes enfants qui va me permettre d'éviter le suicide et d'essayer grâce à la méditation et d'autres activités gratuites de me sevrer gentiment;
Bisous

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1657
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Lutter contre l'enfer psychiatrique pour réduire les suicides
« Réponse #11 le: 19 Septembre 2016 à 05:02:35 »
C'est aux spécialistes de la santé mentale de réfléchir si c'était une bonne idée de me donner du Xanax pendant 30 ans.
Moi je n'ai plus envie de réfléchir, de faire le malin, j'ai envie de mourir, ras le bol d'avoir peur de sortir sans mon Xanax depuis 30 ans. 5 à 6 Xanax par jour en ce moment; Oui a eux de se poser des questions.
Me foutre la trouille en rapportant la phrase de l'oms qui dit que l'abus d'anxiolytiques peut pousser à la démence, sans proposer aussitôt un programme de sevrage, des méthodes gratuites pour sortir de cette angoisse.
Moi je me sens rejeté par les personnes qui n'ont pas ce problème d'addiction?
Je suis devenu peu avenant, même nuisible comme dit l'expert psychiatre.
Mes enfants vous n'avez rien pu faire pour m'aider à trouver un moyen et je vous ai emmerdé avec mes angoisses comme j'ai emmerdé ma femme, mais les psys qui m'ont drogué dorment certainement tranquilles;
La preuve rien n'est fait pour nous aider.

Peu de personnes v ont lire cette rubrique car elle fait peur ou elle laisse indifférent?


Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1408
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Lutter contre l'enfer psychiatrique pour réduire les suicides
« Réponse #12 le: 19 Septembre 2016 à 08:23:54 »
Prends le temps de changer de psychiatre et de faire un autre type de travail ça me semble plus important
J'ai pas compris le titre de ton post est ce que tu parles de l'hôpital ou des maladies psychiatriques

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 766
  • Terra Incognita
Re : Lutter contre l'enfer psychiatrique pour réduire les suicides
« Réponse #13 le: 19 Septembre 2016 à 08:53:57 »
Un peu d'expérience en ce qui concerne le monde de la psychiatrie, du moins en secteur public.
Mon constat serait : ni assez de moyens, ni assez de personnes et parfois une écoute restreinte ... et des traitements lourds parfois peu ou pas adaptés aux pathologies. Mais il y a, et c'est souvent une longue recherche (difficile quand la psy est sectorisée en public et donc sans véritable choix de son praticien), LE médecin, celui qui ne vous assomme pas de spécialités ("Je suis à l'est" J.Schovanec) et qui semble avoir quelque considération à votre égard ...

Porte-toi bien.
« Modifié: 19 Septembre 2016 à 09:10:02 par Faïk »

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1657
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Lutter contre l'enfer psychiatrique pour réduire les suicides
« Réponse #14 le: 22 Février 2018 à 00:35:32 »
OUI pourquoi pas l'hôpital psychiatrique..... Avec mes thérapeutes précédents, je me suis entrainé aux traitements lourds....

Que les psychiatres regagnent leur galon pour qu'on leur fasse confiance

Que cet hôpital perde son nom et devienne l'hôpital des soins en santé mentale et on aurait plus de confiance que d'y trouver que des psychiatres

Réfléchissez y ..........