Auteur Sujet: Le labyrinthe des chagrins ...  (Lu 32443 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne JeanLuc

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 237
  • A la recherche des bonheurs oubliés ou perdus...
Re : Le labyrinthe des chagrins ...
« Réponse #15 le: 24 Juin 2014 à 21:04:45 »
Ce soir, j'en ai marre ... Marre de cette déchirure qui me tord l'estomac quand je rentre dans cette maison vide ... Marre de cette gorge serrée et des larmes qui monte aux yeux quand j'essaie d'aller sur notre terrasse qu'elle aimait tant ... Marre d'écouter le silence me murmurer qu'elle ne sera plus jamais là ... Marre de me sentir abandonné comme un chien pitoyable...

En même temps, j'ai honte ... Honte de ma souffrance  en face de toutes ces mamans et papas qui ont perdu leurs enfants, la chair de leur chair ... Honte de m'apitoyer ainsi sur mon sort devant l'indicible injustice qui les frappe ... Honte d'avoir vécu 42 années de bonheur alors que beaucoup n'auront pas eu cette chance ... Honte de me sentir pitoyable devant leur courage et leur grandeur d'âme...

Ce soir, ce sentiment de honte dépasse ma propre souffrance et il est difficile à assumer ... Devant vous, je me sens "minable" ... Minable de ne pas trouver les mots justes pour apaiser VOS souffrances alors que ma propre douleur m'aveugle et me désespère.

Je ne croyais pas que la honte pouvait faire mal à ce point ...

Pardonnez-moi ... ... ...



La vie est le commencement de toutes choses ... La mort, c'est simplement le début d'une autre vie ...

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : Le labyrinthe des chagrins ...
« Réponse #16 le: 24 Juin 2014 à 21:26:11 »
Bonsoir Jean Luc,

Pourquoi honte?

Si je suis d'accord sur le fait que perdre un enfant est la pire des horreurs qui soit, nous avons néanmoins notre souffrance, elle est là, elle existe, alors pour quoi hiérarchiser?

Oui, tu as eu de la "chance" 42 ans de bonheur, j’aurais donné 20 ans de ma vie pour seulement en vivre 10 de plus avec mon mari, pour nous tout s'est arrêté  à 22 ans.

Et alors, quelle importance, ne compte que la valeur des sentiments, pas de jalousie sur ce forum, pas de honte, pas de hiérarchie, seulement des hommes , des femmes,perdus, noyés dans leur souffrance, essayant de maintenir la tête hors de l'eau, quand les vagues se font plus hautes....

Nous sommes tous là pour la même putain de raison, nous épancher, sortir toute cette douleur par bribes et tenter de faire au mieux pour réconforter, comme on peut , un jour moins gris que les autres ....

Alors , viens nous dire que tu n'en peut plus, et l'on comprend....

Je t'embrasse.

zabou
Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

Hors ligne Coccinelle12

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 216
Re : Le labyrinthe des chagrins ...
« Réponse #17 le: 24 Juin 2014 à 23:19:30 »
Merci Zabou pour ces sages paroles.
Qu'importe, il n'ya que la valeur des sentiments  qui compte.
Et si nous sommes tous là, c'est parce que nous souffrons tous, chacun à sa façon  certes, car chaque deuil est différent, la douleur est personnelle, elle est encrée en  chacun de nous, et nous devons vivre avec, même si on  espère qu'elle  s' atténuera un jour.
Je nous  souhaite à tous du courage pour avancer sans trop de dégâts.
"Le plaisir d'avoir un ami est parfois éphémère, mais pas le bonheur d' en avoir eu un "
"La mort laisse un chagrin que nul ne peut consoler, L' amour laisse un souvenir que nul ne peut voler"

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : Le labyrinthe des chagrins ...
« Réponse #18 le: 25 Juin 2014 à 00:17:48 »
Holà Jean-Luc, pourquoi honte ? Honte de quoi ?  Je suis d'accord avec Zabou, pourquoi vouloir hiérarchiser,  pourquoi devrais-tu avoir honte, chacun d'entre nous a perdu un être cher ou plusieurs, chacun vit à sa façon le deuil. Il n'y a pas d'échelle de deuil, il y a des deuils différents, c'est tout.

Tu as perdu ton épouse,  tes enfants leur maman, les petits enfants leur mamie, c'etait aussi une amie pour d'autres, une soeur, une tante......et chaque personne touchée par ce deuil avait une relation particulière avec elle, donc chaque personne vit le deuil à sa façon,  avec ses propres souvenirs qui ne sont pas forcément ceux des autres. Cela touche notre intimité,  notre jardin secret, ce lien qui jamais ne se rompra.

On sait bien que la route sera semée d'embûches,  que lorsque ça va pour l'un, ça ne va pas  pour l'autre, C'est ainsi, on n'y peut rien. 
Tu vois, il y a une semaine, le jour de la fête des pères,  cela faisait deux ans que notre fils s'est suicidé en laissant un petit garçon de 18 mois, et bien je me suis "blindée" aux fleurs de Bach pour ne pas pleurer durant le repas, et mon mari s'est effondré en pleurs dans la voiture de notre fils aîné.  Je  n'aurais rien su s'il ne m'en avait pas parlé.
C'est difficile car on n'est jamais sur la même longueur d'onde.
Ça aussi il faut l'accepter. N'aies pas honte, laisses aller ton chagrin, ta douleur, tes larmes pour cette femme que tu aimes tant.

J'espère que tu as retrouvé tes forces pour affronter les jours prochains, ou tout simplement demain. Il ne faut pas aller vite, c'est tellement dur de se  retrouver sur le chemin sans savoir quelle direction  prendre tout seul.
Il y a des étapes à franchir, et nous essayons tous de nous entraider pour avancer en douceur et parfois,  en douleur.....bien sûr.

Douces pensées.





Hors ligne BLUEVELVET

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 288
Re : Le labyrinthe des chagrins ...
« Réponse #19 le: 25 Juin 2014 à 06:20:27 »
Bonjour à toutes et tous,

Il n'y a pas de honte à avoir.  Nous sommes sur un très long chemin, il est très souvent caillouteux. On pense avoir passé une étape et celle-ci nous revient en plein coeur alors que l'on ne s'y attend pas.

C'est bien le propre du deuil, pas de hiérarchie, pas de protocole, pas de norme, pas de mode d'emploi, tout à l'opposé de notre société actuelle. Il nous appartient à nous seul(e)s sans aucune honte de nous faire douceur.

Voilà deux ans et certains jours c'est comme si c'était hier et bien c'est comme cela j' appris à l'accepter, je sais que je serai en deuil jusqu'à ma propre mort à des degrés divers, ce n'est pas un passage, c'est un chemin.

Douce journée, faites vous douceur.

BLUEVELVET
On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants - Jean Cocteau

Hors ligne JeanLuc

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 237
  • A la recherche des bonheurs oubliés ou perdus...
Re : Le labyrinthe des chagrins ...
« Réponse #20 le: 25 Juin 2014 à 07:18:43 »
Merci de tout coeur pour ces messages réconfortants ... Je vous en suis reconnaissant !

Mais hier, j'étais "au fond du trou" ... Triste, fatigué, frustré et j'en passe ... En résumé, une palette de sentiments que nous rencontrons tous quotidiennement sur le chemin du deuil.

J'ai passé ma soirée à chercher des "signes" ... N'importe quoi ... Un simple signe de sa part ... Un réconfort immatériel en quelque sorte.

Et, je n'ai rien trouvé !

Quand j'étais petit, je rêvais d'une petite voiture à pédales pour pouvoir m'amuser dans la cour de mes parents et on m'avait dit que si je priais très fort, Dieu m'exaucerait ... Bien sûr, je n'étais qu'un enfant rempli de toute la naïveté qui va avec ...

Alors, je me mettais au fond du fauteuil et je récitais des dizaines de prières ... Chaque quart d'heure je me levais et je regardais dans la cour si j'avais été exaucé ... Vous devinerez aisément que ma petite voiture n'est jamais descendue du ciel.

Hier soir, à 60 années d'écart, j'ai fait la même chose en espérant un simple signe ... Et ce signe n'est pas arrivé non plus.

Bien entendu, avec les années, j'ai perdu ma naïveté, mais j'ai pensé que je ne risquais rien d'essayer ... En vain.

Le chemin sera long, mais il est réconfortant de constater que nous marchons ensemble dans la même direction.

Je vous souhaite une bonne journée dans la paix et la sérénité...

Affectueusement,
La vie est le commencement de toutes choses ... La mort, c'est simplement le début d'une autre vie ...

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : Le labyrinthe des chagrins ...
« Réponse #21 le: 25 Juin 2014 à 09:06:54 »
Bonjour Jean Luc,

Ne cherche pas les signes, un jour, un soir, une nuit, il viendront à toi.

Je sais cela parait bizarre de dire ça , je n'y croyais pas vraiment, je n'y pensais même pas , pourtant ce deuil, que je poursuis, j'en ai eu deux, et la terre entière pourrait dire que j'ai rêvé ou interprété cela m'est égal, je crois dure comme fer à ce que j'ai ressenti cela fait un bien fou.

Maintenant, je crois à une autre dimension, je suis pourtant très terrienne!!!

Mais qu'importe, on change indéniablement, je sens parfois mon mari si près de moi.

Que la vague de cette journée te porte vers le haut, notre chemin est ainsi fait.

Je t'embrasse.

zabou
« Modifié: 25 Juin 2014 à 09:19:06 par zabou »
Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

Hors ligne JeanLuc

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 237
  • A la recherche des bonheurs oubliés ou perdus...
Re : Le labyrinthe des chagrins ...
« Réponse #22 le: 25 Juin 2014 à 10:55:09 »
Merci pour ton message, zabou !

Moi aussi, je crois aux signes, mais peut-être que je ne suis pas encore prêt pour les recevoir ... Tous ces sentiments qui se bousculent ne laissent que peu de place à autre chose.

Mais, comme toi, le jour où j'en recevrai un j'y croirai également et personne ne pourra me faire changer d'avis ... J'en suis certain.

L'amour ne meurt pas ... L'amour ne meurt jamais ... J'en ai fait le véhicule de mes rêves et de mes espoirs ... Comme toi, certainement.

Et si l'amour ne peut pas mourir, c'est qu'il existe, c'est qu'il est quelque part ... Il est immatériel et éternel ... En se libérant de toutes nos souffrances et de toutes nos contraintes nous serons enfin prêts à le sentir nous frôler à nouveau.

Que ton chemin soit doux et ensoleillé, zabou ...

Avec toute mon affection,

Jean-Luc

La vie est le commencement de toutes choses ... La mort, c'est simplement le début d'une autre vie ...

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2411
Re : Le labyrinthe des chagrins ...
« Réponse #23 le: 25 Juin 2014 à 13:11:30 »
La douleur, le chagrin , le manque , le vide de l'absence...est notre point commun aux endeuillés ...ceux qui perdent un pilier de leur vie... que ce soit un enfant, un amour, une maman...
sans hiérarchie...
mais c'est vrai que la mort d'un enfant rajoute une dimension ....difficile à exprimer... de injustice, existentielle ,viscérale,hors du temps,pas dans l'ordre des choses...

Hors ligne MANITE

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 108
Re : Le labyrinthe des chagrins ...
« Réponse #24 le: 25 Juin 2014 à 13:35:32 »
il n'y a pas de honte a avoir ,chacun vit son chagrin comme il peut et avec les cartes qu'il a dans les mains
il n'y apas de comparaison dans la douleur ;alors Jean Luc pas de honte ,pas de culpabilite et votre douleur est legitime

Hors ligne JeanLuc

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 237
  • A la recherche des bonheurs oubliés ou perdus...
Re : Le labyrinthe des chagrins ...
« Réponse #25 le: 25 Juin 2014 à 15:13:19 »
Merci pour vos messages, MANITE et Eva Luna ...
Merci à Toutes et Tous ...

Vos messages sont empreints de tellement de compréhension et de compassion que j'en suis tout ému ...

Quand je vous disais que hier, j'étais "au fond du trou", j'ai omis de vous en donner une des raisons ... Peut-être que c'était trop dur à exprimer, mais je vous la livre maintenant ...

En allant faire mes courses, je suis tombé incidemment sur deux dames d'une soixantaine d'années qui ne sont pas à proprement parler des connaissances, mais plutôt des personnes qui habitent dans le quartier et que je rencontre de temps en temps...

L'une d'entre elle me dit alors : "J'ai appris ce qui est arrivé à votre épouse ... Toutes mes condoléances !" et l'autre de réagir aussitôt en me jetant à la figure : "Moi aussi, j'ai perdu mon mari il y a 5 ans ... La grosse différence c'est que, lui, il n'a pas choisi ..." ... Et de s'éloigner aussitôt !

Je suis resté abasourdi par ces paroles, figé sur place et je n'ai même pas su répondre aux excuses de la première dame, qui, elle, semblait compatissante.

Sur le moment, je n'ai eu aucune colère ni aucun ressentiment - je n'en éprouve d'ailleurs pas actuellement - mais simplement une énorme tristesse, une souffrance qui me fait dire que si j'avais été un chien, on m'aurait probablement achevé sur place ... Je me dis que cette personne avait trouvé LE bouton on/off pour activer ma douleur...

J'ai laissé mes courses sur place et je suis rentré à la maison ...

Ce matin, j'y ai encore réfléchi et je me dis que cette personne devait souffrir énormément pour avoir été aussi "méchante" ... Je crois que la souffrance poursuit différents chemins pour s'exprimer ... Alors que j'ai choisi la voie du pardon et de la compassion, il se peut que certaines personnes, consciemment ou inconsciemment, se retrouvent sur le mauvais tronçon ... J'en suis triste pour elles et je leur pardonne volontiers !

C'est la première remarque douloureuse que je reçois concernant le suicide de mon épouse ... Je n'y étais pas préparé, mais, malheureusement, il se peut qu'il y en ait d'autres à l'avenir...

Voilà, vous savez tout, et rien que de l'écrire, j'avoue que je me sens libéré ... En effet, ce n'est pas le genre d'incident que je souhaiterais relater à nos enfants qui souffrent déjà suffisamment de cette situation.

Mais ici, avec vous, sur ce forum, je sais que je peux me laisser aller sans aucune crainte ... Des oreilles (ou plutôt des yeux ...) compatissantes sont à l'écoute ...

Affectueusement,

Jean-Luc




La vie est le commencement de toutes choses ... La mort, c'est simplement le début d'une autre vie ...

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : Le labyrinthe des chagrins ...
« Réponse #26 le: 25 Juin 2014 à 16:37:58 »
A tous,

La bêtise humaine, n'a malheureusement aucune limite !!!!

Cela démontre simplement, que si une majorité d'entre nous souffre, elle a aussi envie de plus de douceur, de compassion, les vétilles ,on les laisse, maintenant de coté, les jugements à  l'emporte pièce aussi, d'autres souffrent mais que leur a appris cette souffrance ?

RIEN, c'est dommage pour eux, mais aussi pour l'humanité.....

Malheureusement des vrais choix , on en fait très peu dans la vie, bien souvent il n'y a pas d'autres choix, comme pour nous tous aujourd’hui, avancer ou s’arrêter, survivre ou vivre, je ne suis plus si sure que nous choisissions , un élan nous porte, plus fort que nous de l'un à l'autre......

Mieux vaut ne pas faire cas des remarques, certaines sont faites pour moucher, d'autres dans une totale, inconscience, de cette douleur aiguë qui nous transperce, les deux font mal quoi qu'il arrive, alors il faut se blinder.....

Je vous embrasse.

zabou
Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

Hors ligne EDMA

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
Re : Le labyrinthe des chagrins ...
« Réponse #27 le: 25 Juin 2014 à 19:43:43 »
Quelle bétise mon dieu....Jean luc , je ne sais pas comment tu fais pour ne pas etre en colére aprés ces paroles , moi cela me met hors de moi d'entendre qu'elle a "choisi" , que c'est un acte "égoiste" , qu'elle nous a fait un "sale coup"....J'ai envie de hurler , ma maman etait la generosité incarnée et elle a toujours tout sacrifier pour nous , jusqu'à se sacrifier elle meme , peut etre.... Le regard porté sur le suicide est encore tellement négatif , ca me rend folle que les gens se permettent de juger nos disparus comme cela....

Hors ligne JeanLuc

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 237
  • A la recherche des bonheurs oubliés ou perdus...
Re : Le labyrinthe des chagrins ...
« Réponse #28 le: 25 Juin 2014 à 21:12:13 »
@ zabou
@ EDMA

Merci pour vos messages ...

Je ne parviens pas à éprouver de la colère ... Peut-être est-ce parce que le chagrin est un boulot à plein temps ?

Les rangs de mes amis et connaissances qui étaient autour de moi la première semaine s'éclaircissent au fur et à mesure du temps qui passe ... le deuil dérange, le chagrin dérange, le suicide dérange ...

La plupart, qui avaient promis d'être là quand j'en aurais besoin ne donnent plus de leurs nouvelles.

Je constate l'ombre d'une gêne quand j'en rencontre certains ... C'est tout juste s'ils osent encore m'adresser la parole et encore, en évitant d'évoquer le drame qui me frappe...

D'autres me sortent les phrases toutes faites du style : "La vie continue" ... ou "Il faut passer à autre chose", ou encore "Elle est mieux là où elle est" ... Ces phrases ne me gênent pas outre mesure, je ne les entends même pas et je continue mon chemin ... Je n'ai pas envie de me "battre" sur ce terrain là ! ... Mon combat est ailleurs !

Heureusement, et à part mes enfants, bien entendu, il me reste quelques irréductibles qui téléphonent tous les jours pour prendre de mes nouvelles, me parler de mon épouse, m'assurer de leur tendresse ... Ceux-là, je leur en serai toujours reconnaissant ... Ils sont le "noyau dur" qui nettoie le chemin devant moi pour qu'il soit un tant soit peu plus praticable.

J'ai toujours été quelqu'un de très sensible, mais à présent, ma sensibilité sur une échelle de 1 à 10 frôle les 10 ... J'ai le coeur grand ouvert aux problèmes des autres, de tous les autres et je pardonne volontiers la maladresse et l'indélicatesse de certains ... C'est comme si je possédais un "filtre" devant le coeur, un filtre qui ne laisserait passer que le bon et retiendrait le mauvais.

Sur ce forum, le filtre n'est pas nécessaire ... On est toutes et tous sur le même bateau qu'on essaie de diriger à vue dans la tempête ... Parfois la mer est agitée et on fait au mieux, parfois c'est une mer "d'huile" et on n'avance plus ... Je me dis quand même que chaque jour qui passe est une victoire contre l'adversité, même si ce jour a été un des plus durs de toute notre vie.

C'est bon de se sentir soutenu et accompagné ...

Que la soirée vous soit douce et propice aux rêves et aux souvenirs ...

Jean-Luc




La vie est le commencement de toutes choses ... La mort, c'est simplement le début d'une autre vie ...

Hors ligne verovero

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 23
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le labyrinthe des chagrins ...
« Réponse #29 le: 26 Juin 2014 à 00:55:50 »
bonsoir jean luc et tlmd je vie aussi ce drame horrible la mort de mon compagnon 25 année de vie communes et deux grand enfants moi perso pour ne moins sombrer jours après jour dans la tristesse je me dit que sa n’était pas lui sait un dysfonctionnement dans le cerveau sa dure à peine qu'elles minutes il parait t'il qu'il ne s'en pas compte tt dépend des situations mais sait vrai effectuer depuis sa disparition fin mars des tas de recherche partout médical en spy ect sait un fait
ditesvous  que de la haut vos être aimer vous regardes et regrette se geste irréparable et qu'il ne reposerons jamais en paix le temps qu'ont ne leur pardonneras pas sa seras long avec des haut et des bas du temps beaucoup de temps mais sa apaiseras après que vous aurez faites toutes ces phases de deuil moi la j'en suis à la dépréssion pas encore à l'acceptation du temps tt simplement pour ce guérir de cette souffrance qui est notre à en hurler de douleur mais sa viendras un jour courages à vous tous et vos proche tt comme moi