Auteur Sujet: Je n’y arrive pas  (Lu 422 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mjeanne0703

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Je n’y arrive pas
« le: 30 Novembre 2018 à 20:15:44 »
Bonsoir à tous,

Alors voilà mon histoire. En 2017, le père du petit ami de ma sœur s’est pendu et cela a été l’écatombe pour moi. Vous allez dire que je ne suis pas si proche que ça pourtant cela m’a énormément affecté. La famille du petit ami de ma soeur et la notre était proche et même si ce suicide nous a rapproché davantage, j’aimerai tellement que tout cela ne soit jamais arrivé. J’ai été entrainé par le tourbillon de sa mort, on a été sur les lieux du décès dès qu’on l’a appris,  pendant qu’on essayait encore de le réanimé. Je revis cette soirée comme si on passait le dvd dans ma tête. Je suis jeune, mes parents n’ont jamais voulu me laisser aller voir le corps en chambre funéraire, ils ont assisté à la mise en bière et m’ont écarté en quelque sorte. Je le vis encore très mal aujourd’hui car j’ai l’impression de n’avoir pas pu lui dire au revoir, enfin avoir pu dire au revoir au corps en tout cas. L’enterrement a été le premier de ma vie, c’était extrêmement dur, je n’ai jamais autant pleurer de ma vie. J’ai été au cimetière toutes les semaines pendant des mois pour lui parler. Je ne peux m’empêcher d’être en colère et de lui en vouloir. Il manquera à jamais un couvert et une chaise à notre table pour les fêtes et les anniversaires, et ça me brise le cœur à chaque fois. Je ne pense pas toujours à lui, j’ai déménagé loin pour mes études mais la douleur ne s’estompe pas malgré la distance et le temps qui passe. On ne parle plus de lui ou presque plus, je ne sais donc pas à qui confier ma douleur et ma tistesse. Merci de m’avoir lue.
if you're going through hell, keep going.

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1843
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je n’y arrive pas
« Réponse #1 le: 01 Décembre 2018 à 08:27:01 »
Bonjour mjeanne,
Tu as trouvé un endroit accueillant et bienveillant pour déposer ton chagrin afin qu'il devienne plus léger.
Ta sensibilité est touchante et ta colère normale.

Je me permets de te proposer un lien :
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres

Douces pensées pour toi, pour vos 2 familles, et surtout pour lui qui s'est ôté la vie...
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 537
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je n’y arrive pas
« Réponse #2 le: 01 Décembre 2018 à 21:24:22 »
Bonjour MJeanne,

Nous sommes là pour te lire en toute bienveillance.
Racontes nous ce que tu souhaites.
Pourquoi était-il si important pour toi?
Comment te sens tu?

Bien à toi


Hors ligne mjeanne0703

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je n’y arrive pas
« Réponse #3 le: 02 Décembre 2018 à 15:19:53 »
Merci pour vos réponses accueillantes, je suis heureuse de pouvoir partager ma peine sans crainte.

Pour vous répondre mike67, comme je l'ai dit nos familles étaient proches, nous avions fait deux grosses fêtes d'anniversaire et nous avions tout préparé ensembles comme une équipe et puis ces moments de joie et de fête rapprochent beaucoup. Il était très souriant, il avait une allure de gros nounours blagueur lorsqu'on le connaissait bien, c'était vraiment quelqu'un qui nous faisait toujours rire. Lui et sa femme essayait toujours de me mettre à l'aise quand j'étais avec eux, j'appréciais vraiment cela. Il était patron et nous avait donné des tee shirts de son entreprise, je le portais en guise de pyjama et le porte toujours aujourd'hui, il était fier et ça le faisait rire que je le porte et que j'y attache une telle importance. Lorsqu'il est décédé, le soir même lorsque j'étais sur les lieux, j'avais tout fait pour retenir mes larmes, pour rester forte car la souffrance de la famille était bien plus énorme que la mienne. J'étais avec sa femme dans une autre pièce, elle m'a regardé en souriant et m'a dit que je le faisais rire et à ces mot les larmes sont sorties instantanément (en y repensant les larmes coulent de la même sorte). A l'enterrement, j'ai porté ce tee shirt avec dignité et fierté pour lui rendre hommage parce que c'était notre truc.
Aujourd'hui et surtout à l'approche des fêtes, je suis triste à cause de son absence. Nous fêterons le réveillon de Noël mais lui ne sera pas là. Nous étions 8, maintenant nous sommes 7 et c'est souvent moi qui est en face de la chaise vide... Je n'ose pas en parler ailleurs qu'ici pour ne pas attrister mes proches si je remet le sujet sur le tapis.

Merci de votre lecture et de vos réponses, cela me touche beaucoup.
if you're going through hell, keep going.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 115
  • exister c'est survivre à des choix impossibles
Re : Je n’y arrive pas
« Réponse #4 le: 02 Décembre 2018 à 16:14:00 »
Bonjour Mjeanne.
18 ans. ça m'a foutu les plombs quand j'ai vu ton âge. Quel poids à porter que cette question du vide laissé entre le souvenir d'un homme "nounours", celui d'un couple jovial, sociable et attentif et un suicide, comme ça, là, un acte qui colle pas avec l'avant. Je comprends que tu n'y arrives pas et quelque part bien heureusement parce que y a qque chose en non sens. Et te protéger de la réalité du corps a peut être eu pour fonction de te donner un temps pour encaisser, parler, questionner, pleurer et commencer à construire cette passerelle entre un avant et un après fracturé. Le soutien du forum peut être suffisant à ouvrir cette première ouverture du "dire". En tout cas tu pousses courageusement cette porte.
Je me suis permis de te tutoyer, pardon, c'est du à l'âge, STP, ne t'en formalise pas.
Avec toute ma sollicitude.
Pascal;

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1843
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je n’y arrive pas
« Réponse #5 le: 02 Décembre 2018 à 17:02:01 »
Tes mots sonnent tjs juste, Pascal.
Un non-sens.
Certains suicides sont des non-sens.
Merci.  :-\
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne mjeanne0703

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je n’y arrive pas
« Réponse #6 le: 02 Décembre 2018 à 21:18:30 »
Bonsoir résilience et silence,

Merci pour votre message et vous pouvez me tutoyer ceci n'est pas un problème. Vous avez eu les mots justes. Ce suicide est un non-sens total. L'incompréhension derrière cette mort si violente est d'autant plus importante car nous n'avons rien compris, rien vu venir. En face de nous, on avait un homme que l'on pensait heureux, joyeux, un bon vivant qui aimait bien rigoler. Et puis tout s'est écroulé ce soir là. Le monde nous tomba sur la tête. Maintenant, l'angoisse de perdre un être cher ne me quitte plus. Je l'ai vu deux jours avant sa mort, je lui ai dit au revoir mais je ne l'ai plus jamais revu. Aurais-je pu voir que quelque chose n'allait pas? J'ai presque oublié le son de sa voix et celui de son rire et je m'en veux pour ça. J'ai tellement de culpabilité, de chagrin et de rancœur en moi, merci d'accueillir mes sentiments et de les comprendre.

Avec ma sympathie, Marie.
if you're going through hell, keep going.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 115
  • exister c'est survivre à des choix impossibles
Re : Je n’y arrive pas
« Réponse #7 le: 03 Décembre 2018 à 07:20:07 »
Merci de ta réponse Marie.
Non, très objectivement je ne crois pas que tu aurais pu voir quelque chose d'autant plus que cet homme était chef d'entreprise et savait très probablement tenir un cap envers et contre tout. Par les temps qui courent, le monde de l'entreprise est si abject et impitoyable que le distorsion que ça suppose pour des êtres tout simplement dignes d'eux mêmes et intègres peut être insupportable mais doit rester masquée, sous peine de révéler une faille à la concurrence, par ex, tout bêtement. Tu sais, ma fille avait un master en logistique. Ses stages en entreprise, elle les a fait avec des chefs d'entreprise humains, soucieux d'équité et de "sauver" des emplois, de respecter des règles éthiques avec scrupule. ça a donner lieu à des débats entre nous, à l'époque. J'étais content qu'elle rencontre d'autres hommes au parcours différent du mien qui lui amenait une vision positive de ce monde de l'entreprise, que très sincèrement je ne connais que très peu, ayant bossé dans le social et l'associatif. Donc, oui, je maintiens que cet homme "a tiré sa révérence à sa façon, sans pouvoir faire autrement", et même le plus avisé des thérapeutes s'y serait probablement laissé prendre aussi.
Bizs Marie. Et l'anagramme de ton prénom, c'est Aimer! alors courage.
Pascal.

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 537
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je n’y arrive pas
« Réponse #8 le: 03 Décembre 2018 à 11:19:12 »
Bonjour Mjeanne,

Je te remercie de nous faire découvrir la belle personne que tu as perdue.
La preuve qu'elle compte pour toi est là. Tu continues à aimer parler de lui.

Le suicide est si difficile pour nous qui restons. Gérer sa culpabilité, le fait de ne pas être intervenu est si difficile.
Il faut admettre que cette acte est quelque chose de très profond, de très intime.
Sa décision de partir n'est pas en lien avec l'attachement qu'il te portait.
C'est très compliqué, mais je pense qu'il faut parvenir à accepter leur geste. Cela revient à respecter la souffrance qui étaient en eux, et qu'ils ne voulaient pas ou ne souhaitaient pas montrer. C'est un devoir de respecter cela.
Refuser le suicide, c'est minorer la souffrance qui les minait. Je pense que nous n'en avons pas le droit, par respect pour ces personnes qu'on aimera toujours.
La démarche est très compliquée. Je sais ce que tu ressens. IL y a le cœur qui parle d'un côté, et la souffrance, le regret de n'avoir pas empêché ce geste.  Cependant, quel que soit nos histoires, le point commun est toujours pour eux de mettre fin à une souffrance qu'il ne supportait plus.
Comme toi, j'ai peur des souvenirs qui s'estompent l(la voix, le regard, l'odeur de la peau, le sourire).
Tu n'as rien à te reprocher. C'est son choix. Il n'a pas voulu t'impliquer dans son acte. Tu as certainnement compté dans ce qui le retenait à la vie, c'est le plus important, c'est le plus beau. Le choix du départ est en dehors du lien qu'il avait tissé avec toi. Cela ne signifie pas que tu n'as pas compté pour lui. Rien à voir.

Tu peux me tutoyer également.
Le tutoiement est plus facile, quand on évoque des choses aussi intimes.

Un grand courage à toi (à nous tous)

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 537
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je n’y arrive pas
« Réponse #9 le: 03 Décembre 2018 à 11:28:23 »
Je me permets de compléter.
De mon avis, je refuse de considérer le suicide comme un non-sens total.
Personne ne peut connaître ce qui m'est le plus intime, le plus profond. Absolument personne.

J'ai participé à un groupe de parole où l'intervenante synthétisait nos propos en disant que le geste des proches disparus nous semblent absurdes.
Je suis très en colère d'entendre cela.
Le suicide n'est pas un non sens, pas une absurdité. Il fait appel à des ressorts intimes qui ne m'appartiennent pas.
Le décrire comme un non sens revient à considérer que les épreuves  ou les douleurs rencontrées par nos proches étaient en soi absurdes ou non fondées. Reconnaître la douleur et la souffrance qui les anime est très important... et accepter qu'on est pas tout puissant, qu'on ne peut pas tout.

Beaucoup de douceur à toi Mjeanne.
Je pense que tu dois accepter de ne pas tout comprendre, de ne pas tout pouvoir et accepter son geste, continuer à l'aimer (c'est évidemment le plus grand souhait de nos proches disparus) et essayer d'évacuer cette colère (qui n'est que l'expression de notre propre souffrance finalement).
Il me semble que ce sont les conditions pour que ta souffrance s'appaise.
« Modifié: 03 Décembre 2018 à 11:32:16 par mike67 »

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 115
  • exister c'est survivre à des choix impossibles
Re : Je n’y arrive pas
« Réponse #10 le: 03 Décembre 2018 à 13:37:51 »
Mike, je ne tiens pas le suicide pour un non sens. Il fait terriblement sens au contraire. Ce qui fait non sens c'est quand il n'y a pas lien entre l'acte posé, l'explicite et l'implicite. "ça colle pas" comme j'ai écrit. C'est mon propos, simplement et sans ambigüité.
Cela dit, ce n'est que mon point de vue et je n'ai absolument pas la parole sacrée.
"Chaque sujet est lui-même à sa propre fin, mais toujours avec conflictualité, maillon d'une chaîne symbolique dont il est héritier, serviteur et bénéficiaire". S.FREUD.
Et comme l'inconscient est maître en notre propre demeure, des choses nous resterons à jamais obscures, à nous- mêmes comme à autrui. Je suis pleinement d'accord la-dessus. Tout ceci  sans vouloir te froisser et sans prétention.
Pascal.

Hors ligne mjeanne0703

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je n’y arrive pas
« Réponse #11 le: 03 Décembre 2018 à 21:09:08 »
Bonsoir à tous,

Merci encore à tous pour vos réponses. J'ai l'impression de le refaire vivre avec et à travers mes mots. Le sujet dans nos familles est presque tabou, on ose pas en parler, comme si on l'oubliait. Qu'on avait toujours vécu sans lui. Je me refuse à cette idée, car même si j'ai vécu une grande partie de ma vie sans lui, la période où il était là a été tellement riche qu'elle semble impossible à oublier ou à mettre simplement de côté. Je n'ai pas envie d'avancer sans lui et son souvenir.
Je ne voulais pas te froisser Mike. Quand je parle de non sens, c'est que son suicide nous a surpris, rien ne présageait son acte. Cela ne collait pas à la personne à laquelle on avait à faire. Il n'avait pas partager ses souffrances et comme me le dit souvent ma mère, c'est une délivrance pour lui que nous devons accepter. Il n'a surement pas voulu nous inquiéter ou se faire passer comme un fardeau je suppose. Je le comprend d'un côté, j'avais voulu mourir à un moment donné aussi. Je ne vis pas son suicide comme une absurdité, je le comprend mais tu sais, le pourquoi est une question qui nous tourne bien trop dans la tête. Comme les "et si". Mais j'ai compris avec le temps qu'on aurait pas pu le sauver. Il a décidé de partir vers un monde de douceur, un paradis blanc (je l'imagine dans un monde pur où il est bien et que ses souffrances sont restées sur terre, loin de lui), moins brutal que notre monde à nous. Il a choisi de partir et ne pas respecter sa décision serait un peu comme le souiller, souiller sa mémoire et son souvenir. Aussi mal que cela fait, je dois accepter de le laisser partir. Si je l'aime je dois le laisser partir.
Merci résilience et silence pour votre message, et surtout la fin qui m'a fait sourire.
Je vous souhaite beaucoup de courage ainsi qu'une douce nuit.
Avec toute ma sympathie, Marie.
if you're going through hell, keep going.

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1843
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je n’y arrive pas
« Réponse #12 le: 04 Décembre 2018 à 08:02:58 »
J'ajoute mon petit grain de sel : le suicide est un contresens pour nous qui n'avons pas toutes les pièces du puzzle sous les yeux.
Bises...
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 115
  • exister c'est survivre à des choix impossibles
Re : Je n’y arrive pas
« Réponse #13 le: 04 Décembre 2018 à 08:58:38 »
Ok Marie. ça le fait et ça rassure. Bienvenu au dernier rang!  ;D
Bizs.
Pascal.

Hors ligne biche07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 525
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je n’y arrive pas
« Réponse #14 le: 04 Décembre 2018 à 12:30:49 »
Bonjour.Mjeanne.. je viens de lire ton sujet...je te souhaite de trouver ici toute l'aide et l'écoute dont tu as besoin...ce dont je ne doute pas. Je peux te dire que le suicide est l'ultime chose qui semble résoudre notre problème  au moment même et cela quelque soit le problème...on n'est plus a même de projeter une solution ,même appeler de l'aide est impossible ..une sorte de voie sans issue est devant nous et  cette détermination est effrayante.
Par expérience ,le hasard ou un ange gardien ou le karma...je ne sais pas  fait que ce n'est pas le moment pour certains et pour d'autres il n'y a rien qui peut l'empêcher.. continue  ton chemin en gardant  de lui les belles choses..c'était une belle personne..il restera ainsi dans ton cœur.  bisses biche.
Si j'avais su que je T 'aimais autant, je T'aurais aimé encore davantage.