Auteur Sujet: il me manque ...  (Lu 19658 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne finistere

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 25
il me manque ...
« le: 21 Mars 2013 à 19:18:00 »
bonjour à tous,
voilà comme beaucoup ici ma vie a basculé le 10 fevrier 2013
le jour l'amour de ma vie s'est donné la mort,( sans un mot, sans une lettre)
il nous a abondonné moi et ses 2 tresors (de 4 et 6 ans)
depuis je survie,enfin j'essaye....
j'ai l'impression de vivre la vie de quelqu'un d'autre...
pourquoi , pourquoi... ce sont mes seuls questions?
je me sens tellement seule, vide, morte de l'interieur
19ans que l'on etait ensemble.... la moitié de ma vie passé à ses cotes, pour quoi m'a t il abondonné?

les enfants ont repris une vie  normal, des fois je leur en veux de ne pas avoir de chagrins, de ne pas etre triste en tout cas de ne pas l'exprimer comme moi....
ils ne parlent pas de leur papa.... l'on t ils deja  oublié?

je me sens mal, si mal....

finistere

Hors ligne djack

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 107
Re : il me manque ...
« Réponse #1 le: 21 Mars 2013 à 19:22:50 »
finistere,

Refléchis bien et tu trouveras le pourquoi de son geste, il y a toujours un motif , peut-être que tu ne t'en ai pas rendu compte, mais, cherche bien, renseigne toi si tu ne vois  pas,  dans son enfance peut-être,
sylvie

Hors ligne angie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 20
Re : il me manque ...
« Réponse #2 le: 21 Mars 2013 à 20:52:22 »
Bonsoir Finistere,

Sois la bienvenue sur ce site où malheureusement nous échangeons nos souffrances.
Mon compagnon s'est suicidé le 22 décembre 2012. Je survis, comme tous ceux qui sont confrontés à ce terrible geste.
Tu auras beaucoup de questions, quelques pistes de réflexion mais jamais de vraies réponses. Nos amours les ont emporté avec eux. Seule chose dont je suis sûre,c'est que la souffrance était telle qu'elle a occulté toute pensée "sensée", c'est comme un trou noir, on ne voit plus rien,seul compte l'arrêt de cette souffrance.
Je suis quelqu'un, je crois, qui a les pieds sur la terre, non dépressive. Pourtant,lorsque mon compagnon s'est suicidé, je ne voulais plus vivre. Les 3 premières semaines, je ne pensais qu'à ça. La seule chose qui m'a retenue : mes enfants. Mais j'ai été vraiment à 2 doigts de le faire car je n'en pouvais plus de souffrir et de cette culpabilité.
Je comprends que tu sois déstabilisée par le comportement de tes enfants.Ils sont tristes bien sûr mais leur jeune âge fait qu'ils sont dans la vie, dans leur bulle et c'est sans doute mieux ainsi.
Mes enfants ont pleuré à l'annonce de la mort de leur beau-père mais depuis plus rien. Cela me surprend mais je sais au fond qu'ils l'aimaient, qu'ils ne l'oublieront jamais. Ils l'évoquent des fois , comme ce soir mon fils de 9 ans qui m'a dit :"comment s'appellent les champignons que Jean-Claude ramassait dans la forêt?" Il n'y a aucune tristesse apparente.
Je survis aussi, alternant la tristesse, le désespoir, la colère. En ce moment, je suis impassible. De l'extérieur, je semble aller bien. Mais je suis brisée à l'intérieur. Mon cerveau pense en permanence à lui mais je fais barrage aux pensées trop destructrices. Tu y arriveras aussi. Tu dois t'accrocher au quotidien, voir du monde, enfin, des gens qui peuvent t'épauler réellement. Bien sûr, tu te sens seule car la souffrance, on la vit toujours seule. C'est terrible d'autant plus que notre vie est en ruines.
Va un jour après l'autre. C'est déjà si dur de le faire. Prends ton temps. Et nous sommes là, nous, sur ce forum, pour te soutenir. Nous sommes dans la même galère.

Courage.
De tendres pensées t'accompagnent pour cette soirée.

Angie

Hors ligne Cassiopée

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 185
Re : il me manque ...
« Réponse #3 le: 21 Mars 2013 à 23:00:56 »
Bonsoir Finistère,

Quoi dire ... si ce n'est que nous sommes nombreuses ( hélas!) à comprendre tes ressentis .... alors lis tous les fils et tu trouveras des témoignages, des situations ... qui vont t'aider à mettre des mots sur tes ressentis.... Ici , tu trouveras le partage ... cela ne guérira pas ta blessure tellement profonde mais cela t'aidera à te sentir un peu moins seule par moment même si au fond nous sommes seules dans notre tête malgrè que l'on puisse être bien "entourée"  alors .... n'hésite pas ....
COURAGE , force , douceur sérénité sans modération pour toi et tes petits ...Amicalement
Cassiopée

Hors ligne orchis

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 393
Re : il me manque ...
« Réponse #4 le: 22 Mars 2013 à 07:13:51 »
Bonjour Finistere,

Cela fait plus d'un an que j'ai retrouvé mon mari pendu
Tu cherches des réponses à son geste, mon travail avec une psychologue m'a permis de comprendre , mais je n'aurai jamais toutes les réponses, mon mari est pour moi comme un puzzle , de nombreux morceaux ont été emportés avec lui, et je crois qu'il en avait perdu de son vivant.

Tu es avec nous sur un chemin si difficile celui du deuil par suicide, avec 2 petits enfants, je voudrai te donner  de courage et d'énergie et de consolation
je ne peux que te dire de prendre soin de toi, de te donner de la douceur et de venir raconter ton histoire , de dire ton chagrin, toutes ces émotions qui envahissent , cela soulage et aide à y voir plus clair et à avancer,un pas après l'autre, un jour après l'autre.

Amicalement
Orchis
regarder la vie sous un angle nouveau

Hors ligne finistere

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 25
Re : il me manque ...
« Réponse #5 le: 23 Mars 2013 à 12:04:54 »
on est samedi , il fait beau...mais j'ai envie de rien
juste de me mettre dans une grotte et de ne plus en sortir...

et demain , dimanche, le jour que je preferé depuis des années, la seule apres midi que l'on pouvait passer ensemble, la seule apres midi ou il ne travallait pas

maintenant , j'ai la hantise des dimanches , de ce" jour en famille"....
 oui mais moi j'ai plus de famille ... ma vie ne ressemble plus à rien
juste à une ruine

Hors ligne NINE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 9
Re : il me manque ...
« Réponse #6 le: 23 Mars 2013 à 13:25:05 »
Bonjour Finistère,

Ton ressenti, c'est le mien et ce, depuis le 25 03 2012. Des explications, il n'y en aura pas ou simplement, c'est toi qui voudra trouver des causes à son geste.
Le fait de vivre dans un autre monde que le monde réel, c'est encore mon cas. Certes, pour les autres, la vie a repris son cours. Pour toi, rien ne sera plus comme avant. Anéantie, démolie de "l'intérieur", l'impression de vivre un cauchemar éveillée !!! Et pourtant, la vie est forte. J'avoue moi aussi avoir eu depuis des envies de suicide et à la fois, je me dis que je souffre tellement que je ne peux et ne dois pas faire vivre ce cauchemar à mes enfants.
Crois en la vie, elle t'apportera encore de belles chose mais il faut du temps pour celà. Le seul point positif que je tire de mon expérience, c'est que je n'accorde à présent que de l'importance à ce qui en a réellement. Cette société du paraître, de la consommation me parait tellement loin de ce qui a de la valeur. Et puis, dis toi que notre souffrance est probablement le prix à payer pour avoir connu une grande et belle histoire d'amour.
En plus moi, je suis convaincue qu'il est là, près de moi, qu'il m'aide ; je ne me serais jamais crue capable de survivre à une telle épreuve. Et pourtant, j'avance d'un pas hésitant parfois chancelant mais je continue seule à me battre. Courage.

Hors ligne *Ephémère*

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1330
  • Tu es là dans ma peau comme un coup de couteau
Re : il me manque ...
« Réponse #7 le: 23 Mars 2013 à 14:12:40 »


Bonjour, Finistère,

La mort est une énigme ; mais lorsqu'un être cher choisit de se livrer à elle, nous cherchons encore et encore, des réponses à ce qui nous paraît être une énigme encore bien plus grande.

Parfois, quelques éléments d'explication ; parfois, le secret demeure, emporté par celui qui a choisi de partir.
Choisi ?
Pour certains, sans doute.
Pour d'autres, la maladie ou le raptus ont guidé le geste et semé le malheur. Nous laissant à jamais avec nos questions.

Parfois des signes avant-coureurs ; parfois, rien.
Et cette incompréhension qui perdure, prolonge le tourment.

Comme je te comprends.

Quant à tes enfants, sans doute ont-ils eux aussi du chagrin.
Mais il est très fréquent qu'au sein d'une famille, face au malheur, chacun garde sa peine au secret, pour ne pas aviver celle de ses proches ; pour ne pas les accabler.
Pour ne pas prendre le risque de pleurer et de faire pleurer.

As-tu songé à te faire aider par un professionnel compétent ?
Tu pourrais trouver un soutien et un accompagnement dont tu as besoin face à cette épreuve de l'impensable.

A bientôt, Finistère.




« Modifié: 23 Mars 2013 à 22:19:28 par *Ephémère* »
*Ephémère*

       Tu es là d ans ma peau comme un coup de couteau.

Hors ligne mars29

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 161
Re : il me manque ...
« Réponse #8 le: 23 Mars 2013 à 14:48:49 »
bonjour finistere,

il est possible que nous soyons proches géographiquement.

j'aimerai t'apporter un peu de réconfort dans cet océan de tristesse.
ton deuil est récent.c'est normal que tu sois anéantie.

ta vie est démolie mais tes enfants sont là!
tu tiendras pour eux!

nous devons vivre notre chagrin,le traverser pour en sortir un jour!
as tu regarder les modules vidéos du site?
si non fais le!

nous sommes tous en souffrance sur ce forum;solidaires pour avancer ensemble.

je penserai très fort à toi demain.
prends soin de toi!
marce

Hors ligne finistere

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 25
Re : il me manque ...
« Réponse #9 le: 24 Mars 2013 à 10:09:08 »
un dimanche de plus.... il ya 6 semaines ; ma vie etait un paradis , c'est devenu un enfer

les cachets m'aident à tenir un petit peu...

je dois reprendre le travail demain, j'apprehende enormement... mais pas le choix , je n'arrive plus à payer les factures...et les lettres de relances commencent à arriver
mais comment je vais faire pour vivre avec 2 enfants et 800E par mois....

tout est devenu difficile

hier pour faire plaisir à mon fils , nous sommes allé voir une course de velo (mon pere fait partie de l'organisation)
les enfants etaient super content de leur apm, et moi sur le chemin du retour je n'ai fait que pleurer , oui moi je n'aurais rien à raconter ce soir, rien à expliquer de notre apres midi
puisqu'il n'y a plus personne pour m'ecouter....

alors on mangé, et à 20h15 , tout le monde etait au lit

je n'arrive pas à trouver l'energie pour avancer, tout me rapelle à lui...

oh mon amour , que tu me manques....

j'ai reussi à avoir des rdv chez des pedo psy pour mes enfants, ils sont suivi... un peu mis à l'abris
mais pour moi j'ai appellé pour avoir un rendez vous chez un psy.... pas avant le mois de septembre...

je sens ma force diminué, j'ai perdu beaucoup de poids... mon corps et comme ma tete ...fatiguée

merci d'etre là , merci pour votre ecoute
amicalement
finistere

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : il me manque ...
« Réponse #10 le: 24 Mars 2013 à 10:52:16 »
Chère Finistère,

Si tu as perdu beaucoup de poids, alors force-toi à le reprendre rapidement. Il ne faut pas ajouter l’anorexie au deuil. Ma fille était anorexique et c’est un véritable enfer. On peut devenir anorexique même par un deuil. La maladie s’installe toute seule en-dessous d’un certain poids car le corps secrète alors des endorphines !!! C’est une véritable addiction et extrêmement difficile d’en sortir (comme pour un héroïnomane !!!).

Pour ce qui est de ta situation financière, je ne connais pas les aides précis. N’avez-vous pas par hasard des assurances ? As-tu demandé à l’employeur de ton mari s’il a une assurance décès pour ses salariés ? Es-tu allée voir une assistante sociale ? Peut-être, elle pourrait t’aider au moins momentanément ou te guider. Et pourquoi ne pas demander de l’aide auprès de vos familles respectives.

J’espère que tu arriveras à tenir en travaillant. Personnellement, j’avais repris le travail au bout de deux semaines après le décès de ma fille, il y a deux ans, et de même 7 mois plus tard après la perte de mon mari. Le travail m’a donné des moments de répits de mon deuil. Bientôt, je pourrais partir à la retraite, mais je me demande s’il ne vaut pas mieux retarder ce moment et si je ne risque pas de sombrer si j’ai tout mon temps pour réfléchir. Mais je n’ai pas de petits enfants dont je dois m’occuper en plus.

As-tu des personnes à proximité qui peuvent t’aider dans ton quotidien ? N’hésite pas à lancer des appels au secours. Tu ne perds rien à demander de l’aide !

Je t’embrasse très fort. Prends bien soin de toi !

Méduse

Hors ligne BLUEVELVET

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 288
Re : il me manque ...
« Réponse #11 le: 24 Mars 2013 à 11:09:23 »
Bonjour à toutes et tous

Finistère, je rejoins Méduse, il faut prendre soin de vous et ne pas tomber dans l'anorexie. J'ai perdu du poids après le décès de mon mari car je n'avais plus la sensation de faim. J'ai mangé au début par nécessité et maintenant l'appétit revient et donc aussi l'énergie. Ce manque d'énergie, de force est normal, cela fait partie du chemin.

En ce qui concerne votre situation financière, l'employeur de votre mari ne verse-t-il pas un capital décès, ainsi que la CPAM ou votre mutuelle ? Il ne faut pas hésiter à frapper aux portes même si l'accueil est parfois glacial. Cela dépend du régime auquel votre mari dépendait mais n'avez-vous pas droit à la pension de réversion d'autant plus que vous avez des enfants ? Il y a des dossiers à constituer.

Quand mon mari est décédé, l'assistante sociale de son employeur m'a contactée pour me demander si j'avais besoin d'aide.

Finistère, douceur pour vous et vos enfants.

BLUEVELVET
On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants - Jean Cocteau

Hors ligne finistere

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 25
Re : il me manque ...
« Réponse #12 le: 26 Mars 2013 à 07:06:29 »
trouver du courage pour preparer les enfants, trouver du courage pour aller au travail
et ne pas s'effondrer car comme hier , tout va me rappeller à lui....
trouver du courage.....
je n'ai pas dormi, je suis epuisée, et la journée n'est pas encore commencée......

Hors ligne Mélie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 197
Re : il me manque ...
« Réponse #13 le: 26 Mars 2013 à 11:58:05 »
Finistère
il est évident que vous auriez besoin de vous arrêter quelque temps, n'avez vous pas cette possibilité, d'être en arrêt de travail ?
j'ai perdu mon fils cela fait 2 ans et demi (il s'est suicidé), et ma belle fille s'est trouvé dans votre situation avec deux petits (4 ans et demi et 21 mois). Elle a contacté une assistante sociale qui l'a bien aidée pour les démarches, les aides....bien sûr il faut mobiliser de l'énergie, mais cela vaut la peine sur le plan financier.
En ce qui concerne l'aide psychologique, il y a aussi les CMP, les consultations sont gratuites, même s'ils sont parfois débordés, grâce à mon médecin traitant j'ai pu avoir un rendez vous rapidement et pendant presque 2 ans j'ai été régulièrement aidée par une psychologue et une psychiatre.
Vous vous trouvez encore dans le raz de marée , vos enfants sont votre force et à la fois une source d'épuisement, avez vous des amies proches sur lesquelles vous pouvez compter ?
Dans ce tumulte, dans cette souffrance il est urgent pour vous de vous faire aider !
Nous avons toutes ici traversé cette rude épreuve (soit en tant que maman, compagne, enfant). c'est si horrible que l'on a l'impression sur le coup que nous n'en survivrons pas, et pourtant peu à peu même si la peine est encore là intense par moment, l'apaisement vient tranquillement pour nous permettre d'avancer.
Prenez soin de vous, écrivez s'il le faut votre peine, pleurez, criez  pour ne pas devenir folle (quand vos enfants sont loin) je vous souhaite de trouver la force, pour vous, pour vos enfants (soyez vraie avec eux même si vous devez parfois masquer votre peine, ils savent et vous protègent en étant insouciants, ce qui est faux).
Ma petite fille avait au moment du drame 4 ans et demi, lors de l'annonce de la mort de son papa, elle a réagit en me disant " tu as vu mon collier de princesse" détournant ainsi l'horrible annonce.
Elle va à présent sur ses 7 ans, le manque du papa revient régulièrement nous accueillons sa peine  et lui disons qu'il faut qu'elle soit heureuse, son papa en a besoin! malgré tout c'est une petite fille qui joue et rit comme toutes les petites filles !! sa maman a à présent un nouveau compagnon dans sa vie que mes petits enfants aiment beaucoup.

 chaleureuses pensées à vous

Hors ligne finistere

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 25
Re : il me manque ...
« Réponse #14 le: 29 Mars 2013 à 21:40:50 »
ce soir je prepare les affaires pour aller à Paris....

pas envie , mais mon amour avait promis à notre fils qu'on irait voir la tour eiffel à Paques

il voulait qu'un des reves de son fils se realise....
on va le faire meme si sans lui pour moi ça n'a aucun sens pour moi...

comment on peut avoir des projets, des reves, des envies , du bonheur à donner et un jour mettre fin a tout ça.....??

mon corps est vide, mon coeur est mort en meme temps que lui

à quoi ça sert de vivre cette vie, sans son sourire,son amour, sa bonne humeur, ses magnifique yeux et ses bras qui me serraient si fort....?
à qoui ça sert?