Auteur Sujet: le suicide  (Lu 4711 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne corayia

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • Le forum d'entraide durant un deuil
le suicide
« le: 13 Mai 2015 à 20:44:15 »
Bonjour,

Je ne sais pas trop s'il est adaptée que je témoigne ici.
Mais malgré tout, cela me démange.

Je n'ai pas perdu de proche par suicide. Ma mère est décédée il y a quelques semaines des suites d'un cancer, fichue maladie.

Pour autant, notre vie avait déjà commencé à s’écrouler lorsque il y a un an, j'ai tenté moi-même de mettre fin à mes jours, à deux reprises. Deux hospitalisations dont une en réanimation.  Puis traitement lourd. La mort n'a pas voulu de moi et a prit ma mère à la place. C'est trop injuste, elle qui voulait vivre. Parfois, je m'en veux. Je me dis que mes actes ont provoqué la maladie de maman. Mais comment le savoir?

Mes proches n'étaient responsables. Ils devaient culpabiliser, surtout après la deuxième fois puisque j'avais déjà fais un appel, mais ils n'avaient pas de raison de s'en vouloir. C'était moi, pas eux. Ils n'avaient rien provoqué, rien loupé. C'était juste moi et mon incompatibilité avec la vie, avec la plénitude.

Et puis je suis là, prête à passer mes examens de fin de formation et à devenir éducatrice, alors que ma mère ne le verra jamais...
Garde cette chance, que nous t'envions en silence, cette force de penser que le plus beau reste à venir.

Hors ligne cory22

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 22
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : le suicide
« Réponse #1 le: 14 Mai 2015 à 01:39:03 »
Salut Corayia,

Je suis désolé pour ta mère et pour le fait que tu sois malheureuse. J'aimerais savoir pourquoi tu ne t'accroche pas à la vie.   Tu peux m'en parler si tu veux.  Pour commencer, il ne faut pas que tu culpabilise. Ça ne t'aidera pas à aller mieux si tu te met cette pression.

Courage. Je suis avec toi et tu peux nous écrire quand tu veux.
Cordialement

Corinne 

Hors ligne Monangesaveriu

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 283
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : le suicide
« Réponse #2 le: 14 Mai 2015 à 07:59:55 »
Corayia
Surtout ne culpabilise pas pour la mort de ta mère.  Son heure était venue et rien ni personne ne peut changer cela. Il est dans l'ordre des choses que les parents partent avant leurs enfants.   Pense à ta mère en te remémorant vos souvenirs heureux, mais surtout pas en te culpabilisant.
Tu as tenté de mourir deux fois sans succès, ton heure à toi n'est pas encore venue. Mais ton mal être est très profond et il te faut  comprendre pourquoi.. Fais toi aider par un psy, tu as la vie devant toi, et certainement de belles choses qui t'attendent.
Moi je suis deux fois veuve, mon fils aîné s'est suicidé il y a bientôt quatre ans, mon fils cadet vit loin de chez moi, à l'étranger, mais je vis.  Je pense que notre vie â un sens, qu'il  nous faut essayer de dēcouvrir.
La mort de mon fils est la pire épreuve , elle ne sera jamais surmontée. Chaque jour je parle de mon fils, je prononce son prénom Xavier, j'ai besoin de le dire. Et j'ai l'impression qu'il m'entend, je lui dédie mes larmes mais aussi mes petites joies, le chant d'un oiseau, une fleur....
Xavier choisi de partir, ta mère n'a pas eu le choix. Mais ni l'un ni l'autre ne voudraient nous entraîner avec eux, derrière eux. J'aurais donné ma vie pour sauver mon enfant , et je pense que ta mère aurait fait de même pour toi . Mais la vie n'est pas un jeu de chaises musicales, c'est LA  vraie vie.
Pense que là où elle est aujourd'hui ta mère ne souffre plus et fais en sorte qu'elle soit fière de toi. Dédie  lui ta réussite à tes examens, tes petites joies.....
Le souvenir de ta maman t'accompagnera toujours et partout tout au long de ta vie, d'abord dans les larmes et ensuite dans un immense sourire.
N'oublie pas que rien ne se fait en un jour, il faut laisser du temps au temps surtout dans ces cas là.
Écris sur le forum ou dans un cahier, moi j'ai rempli un gros cahier de "lettres à Xavier", écrire c'est verbaliser tout comme parler. Il ne faut surtout pas tout garder pour soi en soi, car petit à petit on s'empoisonne.
Bon courage à toi Corayia et gros bisous