Auteur Sujet: mon amour  (Lu 155 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Mircea

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
mon amour
« le: 20 Mai 2018 à 10:03:03 »
Bonjour,

ça fait un petit moment que je vous lis et aujourd’hui je me lance (pas simple pour moi de passer par l’ordi).

Ici c’est rassurant de voir que d’autres personnes passent par les mêmes choses : l’impression de régresser dans la souffrance (ma fille dit « on ne régresse jamais ! Ce sont des étapes, on avance toujours »), ce gouffre dans lequel on tombe : jusque où ? À en devenir folle …

Ici c’est réconfortant de voir que, petit à petit, certaines personnes arrivent à « vivre » à nouveau, à connaître des moments heureux …. (mais je ne pensais pas que ce chemin puisse être aussi long et douloureux)

Merci beaucoup pour tous vos témoignages, échanges, conseils donnés aux uns et aux autres ….

Je commence une présentation :
j’ai 3 enfants : 2 jeunes adultes qui vivent à l’autre bout de la France mais qui sont bien présents moralement et un fils qui va avoir 10 ans.
Mon compagnon et moi, nous nous connaissions depuis 5 ans et nous étions en couple depuis 3 ans. Mais durant la dernière année, il a été incarcéré, puis centre de rétention et expulsé dans son pays. Mircea était fragile moralement depuis très longtemps (depuis l’enfance) et cette dernière année, il a été hospitalisé plusieurs fois en psy (pour « grande tristesse », idées morbides …).

Mircea est revenu chez nous le 1er février. Il avait perdu une dizaine de kilos, il était mal physiquement et moralement avec une terrible culpabilité : « avec tout ce que j’ai fait, tu es encore là pour moi » « j’ai détruit ma santé, j’ai tout gâché, maintenant je ne peux plus rien t’apporter ». Il disait ne pas être digne de vivre à mes côtés mais ne se voyait pas vivre ailleurs.
Mi mars, après son rvd chez le psychologue, il est parti dans la forêt pour mettre fin à cette vie.
Son corps a été retrouvé 10 jours après. A ce moment-là ce fut un soulagement pour moi : avant des personnes disaient qu’il était encore en vie, comment expliquer à sa famille etc …. alors que je savais qu’il était mort, il n’avait plus d’énergie de vie, il n’aurait pas pu faire autre chose.

Même si Mircea avait cet épuisement, cette tristesse si profonde, malgré tout il souriait, chantait, nous choyait, donnait tout ce qu'il pouvait pendant ces derniers moments. Nous avons beaucoup parlé, il a partagé beaucoup de souvenirs, repris contact avec certaines personnes de sa famille, il faisait aussi le bilan de sa vie.
Le dernier matin, Mircea était triste, un peu ailleurs mais avec des mots d’amour et il était assez apaisé.
Malgré toute sa tristesse, nos derniers moments ensemble ont été beaux.

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2532
Re : mon amour
« Réponse #1 le: 20 Mai 2018 à 12:44:10 »

    Pensée émue pour Mircea,

    pour ses blessures inguérissables
    qui garderont leur mystère

    Mircea a reçu ton amour

    Comme mon neveu Kalahan a reçu celui des siens

    ça n'a pas suffi, mais ça a compté

    Je crois qu'on peut se dire ça, très humblement, que ça a compté.

    Amicalement, solidairement, M.
 
"Un ami fidèle est un puissant soutien:
qui l'a trouvé a trouvé un trésor"

Hors ligne Mircea

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #2 le: 21 Mai 2018 à 16:34:34 »
Ho merci souci pour ta pensée pour Mircea !

Hors ligne nina1972

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon amour
« Réponse #3 le: 22 Mai 2018 à 17:30:09 »
Je ne sais pas si je dois te dire bienvenue Mircea, car quand on vient sur ce site c'est qu'une terrible épreuve vient de nous arriver. Bienvenue tout de même, car ici tu trouveras des personnes qui comme toi connaissent la douleur de la perte et les affres du deuil. Le deuil après suicide étant encore plus accablant pour les survivants.
Mais des personnes qui essaient aussi, tant bien que mal, et tout en gardant vivants en leur coeur leur tant aimé, de continuer la vie car elle nous pousse parfois malgré nous.
Tu dis une chose très importante : vous avez vécu ensemble de très bons moments.
Y penser à chaque fois que notre cœur est essoré de souffrance et que le manque et le désespoir menacent permet d'apporter de l'apaisement, de la douceur à la peine.
Bon courage à toi.
Nina

Hors ligne Mircea

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : mon amour
« Réponse #4 le: Hier à 08:14:05 »
Merci beaucoup Nina pour ton accueil et pour cette phrase :
vous avez vécu ensemble de très bons moments.
Y penser à chaque fois que notre cœur est essoré de souffrance et que le manque et le désespoir menacent permet d'apporter de l'apaisement, de la douceur à la peine.
cette phrase : je tâcherai de venir la lire quand je tombe dans ce gouffre sans fond.

J'espère que tu arrives, malgré toute ta souffrance, à trouver aussi des moments d'apaisement
Catherine