Auteur Sujet: ce deuil pour les autres  (Lu 227523 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2562
Re : ce deuil pour les autres
« Réponse #1125 le: 03 Avril 2018 à 19:02:45 »

  Je ne sais pas pourquoi je pleure
  au moment d'annuler ce petit voyage
  que j'étais prête à faire
  Après tout,
  je n'irai jamais aussi loin
  que dans ma tête.
  M.
 

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2562
Re : ce deuil pour les autres
« Réponse #1126 le: 04 Avril 2018 à 14:06:31 »

   L'indulgence
   Encore un foutu paradoxe
   Que ce truc-là
   https://www.youtube.com/watch?v=f4iFp6-AFAo

   
   Et puis ... le sang coule ...
   c'est comme ça sous le soleil et sous la pluie ...
   M.

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2562
Re : ce deuil pour les autres
« Réponse #1127 le: 06 Avril 2018 à 14:06:52 »

  Alors voilà, aujourd'hui,
  c'est le retour d'un grand "classique"
  sur Prev. du Suic.
  "et alors, puisque ma souffrance fait souffrir autour de moi, pourquoi pas plutôt me suicider, ils souffriront une fois et pas 5, 10 ans ..."
   Pfft ...
   Son pseudo: "pas d'idées", ma foi ...
   Ma réponse:
   ^^^^^^^^^^

    Cela vient de faire 5 ans

que mon neveu a décidé de "tout simplifier"

On souffre sans fin, et sans aucun espoir de réparation.

Non, subir le suicide d'un proche, ce n'est pas "souffrir une bonne fois"

c'est un traumatisme indélébile

qui se réveille à intervalles irréguliers

ça change les vies de ceux qui t'Aiment

pour TOUJOURS

et ce n'est certainement pas pour te "culpabiliser" que je dis ça

Je ne sais pas de QUI au juste je porte la peine

Le plus dur n'est pas de porter la peine

Le plus dur, c'est de porter LA JOIE

Et c'est peut-être ça que je comprends

après 5 ans de corrosion

face à notre histoire de suicide, face au "Suicide" himself, mien, universel, prédateur de l'Humanité.

... M.

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1021
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : ce deuil pour les autres
« Réponse #1128 le: 06 Avril 2018 à 22:27:19 »
oh oui ! un bon café, Titine, avec ce silence si intense, si bavard et si riche, les silences sont souvent bien plus riches que les bavardages incessants
et j'y ajouterai bien quelques cookies et tablettes de chocolat pour être sûre de prendre soin de chacun de nos sens
Je vais régulièrement passer quelques jours à Valencienne chez la grande fille de mon mari, et il me prend souvent à rêver que tu n'habites pas trop loin et que nous trouvions le temps de partager un moment autour d'un café
Je t'entoure de toute mon affection
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2562
Re : ce deuil pour les autres
« Réponse #1129 le: 07 Avril 2018 à 14:30:04 »

   Merci Mononoké,

   les routes du cœur et les routes, trains bus et marches à pied de nos carcasses parfois bien mal foutues ...
   Tout est si difficile à suivre parfois ...
   Si amèrement inaccessible ...
   J'espère qu'un magnifique soleil est présent pour vous porter aujourd'hui dans des activités sympa ...
  Où que tu sois, où que je sois ... j'ai confiance en ta douceur, en ton courage ...
  Pourvu que tes loulous profitent aussi des élans de vie printaniers !
  Que l'espoir vous dynamise, son contraire reviendra bien assez vite à la charge.
  M.

Hors ligne Charlottine

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 55
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ce deuil pour les autres
« Réponse #1130 le: 07 Avril 2018 à 22:47:40 »
Bonjour à tous,

La semaine prochaine c'est l'anniversaire de mon papa et ça va être un moment difficile.
La semaine dernière on m'a dit qu'il y avait eu un dégât des eaux chez mon papa et c'était un moment difficile.
Cette semaine je me suis pacsée sans mon papa et c'était un moment difficile, et en plus des abrutis ont cassé ma voiture.

Mais quand même je deviens bonne comédienne, les gens trouvent que je vais mieux, au fond c'est peut-être ça le plus dur. Je suis tellement triste et en même temps tellement moi la fille enjouée au travail, une Charlotte à deux visages.

Bien à vous et profitez bien du soleil qui s'annonce ce dimanche.

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2562
Re : ce deuil pour les autres
« Réponse #1131 le: 08 Avril 2018 à 00:37:36 »

   Bonsoir Charlotte,
   
   Une semaine délicate s'annonce pour toi ...
   Merci de te confier ici, où tu es
   la bienvenue avec ta "tête d'endeuillée
   
   J'ai trouvé un masque du Gabon biface
   Bizarre, les deux visages se ressemblent
   mais observent une périphérie plus large
   Comment nos "différents nous" communiquent-ils ?
   Dans nos bonnes périodes, ils parviennent à unir leurs efforts ...
   Dans les périodes fragiles, c'est merde à l'un, merde à l'autre, tout ça est tellement délicat à garder en cohérence ...

   

   Oui, soleil demain, ne boudons pas cet or des démunis ... M.
   
   

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2562
Re : ce deuil pour les autres
« Réponse #1132 le: 08 Avril 2018 à 21:04:33 »

   A l'école primaire, on allait à l'école communale ...
   Super souvenirs de cette petite école, 27 élèves pour toute l'école, répartis en deux classes de trois niveaux ...
   Eh bien, j'ai eu connaissance, au fil des années, de trois suicides avant 30 ans, parmi les élèves qui ont, en même temps que nous, fréquenté cette école ...

   Une foudre imprévisible ...
   M.
   

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2562
Re : ce deuil pour les autres
« Réponse #1133 le: 11 Avril 2018 à 12:52:57 »

   
Citer
Parfois je me demande pourquoi devons nous vivre une telle souffrance, avons nous été si imparfaits que nous devions
vivre avec un tel mal être? Pourquoi nous a t'on privé d'un amour sincère et profond?

    Merci à toi, "Une maman",
    tu as bien résumé l'absurdité de notre situation ...
    Que nous reste-t-il à faire ?
    Aller jusqu'au plus épais et au plus noir de la nuit pour y voir briller la seule, l'unique étoile qui pourrait nous éclairer ?
    Que la vraie vie nous est amère, que la quête imaginaire est âpre ...
    M.
   

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2562
Re : ce deuil pour les autres
« Réponse #1134 le: 13 Avril 2018 à 21:59:43 »

    Moi et ... la goutte d'eau
    Mon Amour et ... le brin d'herbe
    Demain et ... seuls les bons souvenirs

   
    M.

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2562
Re : ce deuil pour les autres
« Réponse #1135 le: 14 Avril 2018 à 18:58:46 »

    Hier, en entrant chez ma sœur, je remarque

    un beau petit cadre

    au mur de son corridor

    Je lui dis "oh, que c'est beau, ça"

    Et elle me dit

    "c'est encore un dessin que TU avais fait!"

    Hihi, ben flûte alors, je m'en souvenais plus mais alors là plus du tout

    mais oui, à bien y regarder ...

    On laisse tant de choses derrière soi ...

   M.

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1021
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : ce deuil pour les autres
« Réponse #1136 le: 14 Avril 2018 à 23:33:45 »
On laisse tant de choses derrière soi, c'est vrai mais pas l'essentiel : l'amour que l'on a pour eux
Mononoké
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2562
Re : ce deuil pour les autres
« Réponse #1137 le: 15 Avril 2018 à 14:11:44 »

    Aujourd'hui: le verbe désabuser et son adjectif.

    Désabusée: 1/ Vx ou litt. : détrompée.
                               2/ mod. : qui a perdu ses illusions : un philosophe désabusé.
    Attitude, expression, moue désabusée : déçue, désenchantée.
    Contr. : Enthousiaste, naïve.

    ^^^^^^^^^^^^^^

    Désabuser : Vx ou litt. : tirer qqn de l'erreur, de l'illusion qui l'abuse.
    Contr. : Abuser, détromper.

     ^^^^^^^^^^^^^^

     Il est remarquable que le sens de ces mots est péjoratif à l'époque moderne, alors qu'aux temps plus conservateurs, il nous faisait plutôt "bonne morale" ...
     Enfin ...
     M.

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1021
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : ce deuil pour les autres
« Réponse #1138 le: 15 Avril 2018 à 14:52:34 »
La mort d'un proche nous sort de l'illusion, nous désabuse,  mais en voyant mieux ce monde qui ne tourne pas rond on est désabusé..
un cercle vicieux ??
 :-* belle tata
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2392
Re : ce deuil pour les autres
« Réponse #1139 le: 16 Avril 2018 à 12:09:41 »
La mort d'un très proche... décape...