Auteur Sujet: 6 mois  (Lu 2771 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne vanech

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 96
  • Le forum d'entraide durant un deuil
6 mois
« le: 13 Mai 2016 à 12:44:04 »
6 mois aujourdhui, saleté de vendredi 13... Moi qui pensais  plutot bien m'en tirer jusque là, je me faisais des illusions ou j'etais dans une sorte de deni, je ne sais pas.
Depuis quelques jours tout s'effondre, envie de rien, mauvais sommeil, la culpabilité qui revient me grignoter en force me disant que je suis coupable de tout ça, et le manque, si intense. Aujourdhui, je realise qu'il ne reviendra plus , que plus jamais je ne le sentirais, l'entendrais, le toucherais et que les personnes que je coriserais sur ma route me sembleront bien fade par rapport à lui...et qu'il n'y a plus personne sur cette terre capable de me comprendre comme lui me comprenait.
Et l'entourage qui se fait moins présent, je comprends , ils continuent leur vie, c'est normal. Alors que moi, j'ai tellement envie de parler de lui, de continuer à le faire vivre à travers mes paroles...

Hors ligne cabrau78

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 513
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 6 mois
« Réponse #1 le: 13 Mai 2016 à 13:08:51 »
Courage Vanech!
continue à nous parler de lui
j'ai du mal avec la culpabilité moi aussi donc je ne te dirai rien à ce sujet
mais j'imagine ma fille à coté de moi et qu' elle m'aime et me pardonne: ça me donne la force d'avancer
si tu peux y arriver aussi
Je t'envoie de l'énergie et de l'amitié ; les autres autour ne peuvent pas comprendre l'immensité de cette perte voire ils en ont peur et se dépêchent de vite retourner à une vie normale
Pour nous, la vie sera à jamais différente
il faut déjà qu'on y reprenne goût
allez courage, nous sommes là pour nous entraider

Hors ligne vanech

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 96
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 6 mois
« Réponse #2 le: 13 Mai 2016 à 13:37:20 »
Merci Cabrau;

Et oui, les autres ont peur et retournent vite à leur vie, en même temps, j'en aurais sans doute fait autant, je ne leur jette pas la pierre.
Vincent était vraiment un être adorable, d'une grande gentillesse et sympathie. Helas la maladie, pouvait le transformer, un peu Mr Jekyll et Mr hyde. Il avait un regard critique sur bcp de choses et assez fataliste sur la société. Et pourtant il voulait rejoindre la masse, mais en même temps en avait peur.Cette phobie sociale lui a bien gaché la vie. Il avait une confiance en moi totale, je me sens du coup d'autant plus coupable de son geste. D'autant que les derniers mois ensemble ont eté  quasi idyllique .
Je pense, helas que mon passé a joué contre lui. J'ai vecu ma jeunesse en entendant mon pére dire qu'il finirait par se suicider...Je voulais passer le reste de ma vie sans imaginer qu'un de mes proches puisse se suicider, ne pas vivre dans la peur...ne pas vivre en pensant à la mort..
J'espére qu'il me pardonne.Je lui ai pardonné son geste dés le depart, j'ai en revanche plus de mal à lui pardonner son "je menfoutisme"devant sa maladie .
Courage à toi aussi Cabrau