FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Après la grande souffrance, la reconstruction => Discussion démarrée par: Alexandra le 23 Novembre 2017 à 09:41:23

Titre: Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: Alexandra le 23 Novembre 2017 à 09:41:23
Bonjour à toutes et à tous,
Depuis quelques semaines, j’ai rencontré quelqu’un avec qui je sens que je pourrais avoir envie de vivre quelque chose. C’est extrêmement perturbant, parce que je passe la moitié de mon temps avec le chagrin d’avoir perdu mon compagnon et l’autre moitié avec la vie qui semble vouloir redémarrer. Mais malgré cette souffrance, j’ai envie d’essayer, je me sens prête à continuer d’aimer Tom tout en me faisant un peu de place pour moi et pour cette personne que je viens de rencontrer.

Il devrait venir passer quelques jours chez moi, je ne sais pas encore ce dont j’ai envie ou pas. Mais il y a une question que je me pose, celle de comment faire avec Tom qui est partout chez moi. En particulier, il y a dans ma chambre des photos de nous et autour de mon cou sa médaille de baptême avec lesquels je ne sais pas comment faire.

Je n’ai pas envie d’imposer le « fantôme » de Tom à cet homme qui est en train de rentrer dans ma vie. Il sait, il connait mes doutes et mes craintes, je ne lui ai rien caché. Mais je ne veux pas poser mon deuil sur ses épaules, je trouve ça extrêmement malsain. Et en même temps, je me sentirais coupable d’enlever les signes de Tom de là où ils sont, c’est symboliquement dérangeant de me dire que je le range dans un placard le temps d’un week-end. J’ai pensé à déplacer les photos dans une autre pièce, mais quoi que je fasse, elles seront visibles.

Est-ce que d’autres d’entre vous ont vécu ce questionnement ? Comment est-ce que vous avez fait de votre côté avec les photos et les souvenirs qu'il y a chez vous?
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: Federico le 23 Novembre 2017 à 12:16:55

Bonjour Alexandra,

Je suis sincèrement content pour toi...
Tu sais bien que c'est NORMAL d'être tiraillé ... il y a l'élan vital et ... les paradoxes de l'Amour !

Voici quelques phrases que j'ai lu dans la revue Psychologies.

"L’élan vital !

Dans votre couple, vous puisez de l’énergie, de la combativité, de l’enthousiasme. A deux, vous vous sentez encore plus puissants pour affronter la vie. Vos forces sont décuplées et rien ne vous parait impossible ! Vous arrivez à réveiller vos envies mutuelles et à vous communiquer le désir d’aller de l’avant. Cette intensité se retrouve aussi dans l’importance que vous accordez à l’épanouissement de votre sexualité.

Votre relation est à la fois vivifiante et rassurante car la notion de couple vous protège. Ensemble, vous avez l’impression qu’il ne peut rien vous arriver de mal…
Essayez de lâcher un peu prise ! Laissez la relation évoluer sans chercher à la contrôler..."


Les photos n'ont pas à être cachées mais... elles ne doivent pas obligatoirement exister pour être exposées ou vues par les autres !
Tu peux momentanément les mettre... à côté de ton cœur !... surtout celles qui sont dans ta chambre !
Par contre je laisserai "autour de mon cou sa médaille de baptême"...

Aie confiance en toi... tu es une jeune femme formidable.

Bien amicalement.
Federico

 


 


 


 


 


 
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: Alexandra le 23 Novembre 2017 à 14:30:52
Bonjour Federico,
merci pour le partage du texte... et merci pour les encouragements! J'avais envie de poser cette question taboue au cas où d'autres se la posent. C'est compliqué de partager de l'intimité avec quelqu'un quand il y a les photos d'un autre qui vous regardent!

Dans mon cas, la médaille à mon cou a le nom de Tom écrit en gros. Il me l'a confiée en arrivant à l'hôpital, je ne l'ai pas quittée depuis à part quelques minutes. Elle m'a servi jusque là à dire "pas touche, je suis la compagne de Tom" alors si je la garde, elle voudra dire exactement la même chose. Je suis prête, je n'ai plus autant besoin d'elle pour me protéger.

Les photos, c'est plus compliqué. Elles sont comme un petit autel dans ma chambre, mon endroit de recueillement. J'ai la même chose sur mon bureau au travail, la même chose dans mon téléphone portable... Ma grande sœur vient de me proposer de créer un petit autel ailleurs chez moi, peut-être un peu moins exposé. C'est une piste, je vais y réfléchir, j'espère que d'autres d'entre vous se retrouveront dans ce questionnement.

Alex
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: qiguan le 23 Novembre 2017 à 14:48:25
Alexandra
tout d'abord je suis contente pour toi
l'élan de vie qui prend le dessus est rassurant !

La question je sais que si une situation pareille arrivait j'aurai à me la poser aussi
j'y ai déjà songé
Pour ce qui est du bijou créé en transformant en coeur les alliances et la bague de fiançailles, je sais qu'elle restera à mon cou en journée et que peut être, ? sans doute ? elle quittera mon cou dans des moments de plus d'intimité.
Pour les photos je sais que le grand poster du séjour où il est avec ma fille, ma petite fille cela ne bougera pas, que les photos de notre mariage sur un petit portique resteront
celles près de mon bureau aussi
quant à celles dans la chambre je sais pour une qu'elle pourra s'éclipser quelques moments
pour une autre (cf les posts que j'avais mis sur mon fil à l'époque) recouverte par la photo du bijou ...
je sais que si je ne vais pas la décrocher de suite
elle sera rangée, remplacée par un tableau plus généraliste symbolique ...

Les personnes qui ont un tatouage ne l'enlèveront pas ...

Je ne sais pas si des anciennes passent ici mais je crois que tu devrais ouvrir le sujet pour que des anciens le lisent dans la section conjoint.

ce moment de vie qui oblige à conjuguer la blessure, la mémoire et le futur est un temps très particulier ...

affectueusement à toi 
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: loma le 24 Novembre 2017 à 15:05:19
Les photos ... un sujet délicat, quel que soit le lien avec la personne disparue (conjoint, parent, enfant ...)

Je me souviens de Magali que j'ai reçue cet été dans mes chambres d'hôtes, elle avait perdu sa maman depuis peu. Elle reprochait à son père d'avoir mis des photos de sa femme (donc sa maman défunte) un peu partout chez lui. Elle trouvait que cela l'entretenait dans son malheur. Je lui ai répondu qu'il en avait peut-être besoin et dit : " mais si cela lui fait du bien, qu'importe !"

Tu avais peut être besoin de ces photos à moment donné, et maintenant tu te poses la question. Toi seule peut décider de les retirer ou les déplacer, mais pour toi, pour toi seule, pas pour ne pas mettre mal à l'aise quelqu'un qui pourrait entrer dans ta vie, et inversement les retirer ne dois pas te faire culpabiliser.

En ce qui me concerne, nous n'avions aucune photo de nous dans la maison sur les murs ou sur les meubles. A son décès j'ai eu le réflexe de compiler et de scanner toutes les photos où il était, et je les fais passer de façon aléatoire en fond d'écran sur l'ordinateur. Donc c'est discret dans la maison, la famille n'est pas inquiète .

J'avais réalisé nos 2 portraits en peinture,  ils demeurent dans la cage d'escaliers et n'en bougeront pas. Tous les matins et les soirs, en souriant je dis "bonjour Marc" "bonsoir Marc", c'est mon petit rituel.

Comme le fait remarquer Qiguan, ceux qui ont un tatouage ne l'enlèveront pas, alors ne t'en fais pas, quelqu'un qui tient à toi peut comprendre.
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: Sophia le 30 Novembre 2017 à 07:11:18
Bonjour

Je pense que tu dois ménager l'Ego de ce nouvel homme tout en préservant l'intégrité et l'intégralité de ton amour défunt avec ses photos.

Pourquoi pas une pièce ou un petit coin réservé aux souvenirs?

Ce nouvel amour t'en saura gré et te prouvera qu'il t'aime en acceptant ce " jardin secret "

Que penses-tu de mon idée?

Bonne chance à toi dans cette autre vie.

Sophia.
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: Alexandra le 05 Décembre 2017 à 15:44:28
Bonjour Sophia, Loma dont je viens de lire les messages en rentrant de quelques jours de déplacement.

J'ai trouvé une solution pour les photos et pour la médaille au nom de Tom que je porte autour de mon cou. Nous avions construit une bibliothèque ensemble, j'ai ajouté un étage qui peut se fermer. Ce sera mon petit autel, que je peux ouvrir quand j'en ai envie. Je détestais l'idée de déplacer les photos dans une autre pièce ou pire encore de les mettre dans un placard. Là je me crée mon jardin secret.

La médaille rejoindra les photos quelques jours. Au tout début, je la gardais avec moi pour être avec Tom. Et avec le temps, elle est devenue un signal d'avertissement qui disait "pas touche, je suis à Tom". Je n'en n'ai plus besoin et surtout ce message n'a plus vraiment la même valeur ces jours-ci.

Quand à parler de "nouvel amour", alors là je ne sais pas... C'est beaucoup trop tôt et j'ai la trouille! Trouille de faire subir à quelqu'un mon chagrin, trouille que ça ne marche pas et que je me retrouve avec le chagrin de Tom en effet boomerang, trouille de faire n'importe quoi juste pour combler ma solitude.

Et puis, j'avais écrit dans cette section sur la "reconstruction" parce que je ne voulais pas heurter celles et ceux qui arrivent sur le forum au tout début de leur chagrin. Mais je ne sais pas si c'est le bon terme, "reconstruction", "nouvel amour", "nouvelle vie", tout ça, ça sonne terriblement faux. Je crois pour ma part qu'il s'agit d'autre chose.

J'ai lutté de toutes mes forces pour retenir Tom, lutté contre les souvenirs qui s'effacent, lutté contre l'illusion de le sentir près de moi (ce n'est peut-être pas le bon terme pour celles et ceux qui ont des ressentis différents, vous m'excuserez j'espère). Et là je crois que je le laisse partir. Je n'accepte pas sa mort, ça je ne peux pas, mais je ne suis plus dans le déni et dans l'espoir de me réveiller de ce cauchemar. Laisser partir Tom ouvre de nouvelles choses et laisse entrer les rayons de soleil là où il n'y avait plus que de l'obscurité.

J'imagine que ce que je vis ces jours-ci est une nouvelle étape dans l'acceptation de cette réalité contre laquelle je ne lutte plus malgré la douleur qui ne s'efface pas. Je ne veux juste pas entrainer quelqu'un d'autre dans ce chagrin et je vais faire de mon mieux.

Je vous embrasse toutes et tous bien fort,
Alex
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: qiguan le 05 Décembre 2017 à 20:28:24
Que la sérénité vienne à toi dans cette nouvelle étape
affectueusement
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: bibou le 18 Décembre 2017 à 20:52:43
bonjour,
voilà deux ans que mon amour mon compagnon de vie Vincent nous a quitté d'une leucémie. J'ai voulu il y a 6 mois croire que je pouvais reconstruire une vie heureuse avec un autre homme. Mais hélas je me suis trompée je n'y arrive pas. J'ai toujours mes souvenirs qui sont là et compare l'autre homme par rapport à Vincent...et déçue j'ai préféré rompre...Je trouve cet homme "nul , enfantin, crédule, prêt de ses sous , accaparant, j'ai l'impression qu'il me veut que pour lui...brêf je ne l'aime pas où plutôt je n'ai pas envie de me forcer pour à tout prix tourner la page....De plus cet homme est le cousin de Vincent et au fond de moi je ne sais pas si je cherchais des points communs ou une ressemblance avec mon chéri ....je ne sais plus.....Peut-être tout simplement n'étais-je pas prête à vivre au chose....?? ???
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: Alexandra le 19 Décembre 2017 à 11:03:57
Bonjour Bibou,
C'est difficile de ne pas comparer... c'est déjà tellement impossible de ne pas le faire quand on vit une rupture! Et lorsque nous avons perdu nos compagnons, ce n'était pas une rupture, pour moi c'est comme si je continuais d'être la compagne de Tom, tout en étant avec un autre. J'espère juste avoir le cœur assez grand pour les aimer tous les deux, sans trahir ce que j'éprouve pour Tom qui sera toujours mon amour, sans faire souffrir celui qui m'accepte avec cette blessure qui commence à peine à arrêter de saigner.

J'imagine que le chemin vers du "mieux" est long.  Il n'y a aucune raison de se presser, aucune raison de se juger, aucune raison pour que tu te juges. Si ça marche, si quelqu'un croise notre route et que que ça marche alors tant mieux. Si ça ne marche pas, alors tant pis, ça ne veut en aucun cas dire que ça n'est pas possible. Ce n'était peut-être pas encore le bon moment pour toi ou peut-être juste pas quelqu'un avec qui tu pouvais être bien?

Avec ce choc terrible que nous avons traversé, la convalescence est longue, il y a tout à réapprendre. La mort de Tom, je me la représente comme une amputation du cœur alors avec la psy, nous avons fait une "greffe symbolique" de cœur. Je sais que ça sera long, je sais qu'il va me falloir de la rééducation, je sais que comme dans toute greffe il y a un risque de rejet. J'accepte ce risque pour moi et j'en ai parlé avec celui qui vient d'entrer dans ma vie, pour le protéger le plus possible.

J'espère que cette image te parle. Mais surtout j'espère que tu peux accepter qu'il faut du temps, peut-être des rechutes, des espoirs qui finissent avec de la déception. Ça n'est pas grave, il y aura aussi j'espère des espoirs qui finiront avec de plus jolies choses.

Chaleureusement,
Alex
Titre: Re : Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: qiguan le 19 Décembre 2017 à 11:26:23
Bonjour Bibou,
C'est difficile de ne pas comparer... c'est déjà tellement impossible de ne pas le faire quand on vit une rupture! Et lorsque nous avons perdu nos compagnons, ce n'était pas une rupture, pour moi c'est comme si je continuais d'être la compagne de Tom, tout en étant avec un autre. J'espère juste avoir le cœur assez grand pour les aimer tous les deux, sans trahir ce que j'éprouve pour Tom qui sera toujours mon amour, sans faire souffrir celui qui m'accepte avec cette blessure qui commence à peine à arrêter de saigner.

J'imagine que le chemin vers du "mieux" est long.  Il n'y a aucune raison de se presser, aucune raison de se juger, aucune raison pour que tu te juges. Si ça marche, si quelqu'un croise notre route et que que ça marche alors tant mieux. Si ça ne marche pas, alors tant pis, ça ne veut en aucun cas dire que ça n'est pas possible. Ce n'était peut-être pas encore le bon moment pour toi ou peut-être juste pas quelqu'un avec qui tu pouvais être bien?

Avec ce choc terrible que nous avons traversé, la convalescence est longue, il y a tout à réapprendre. La mort de Tom, je me la représente comme une amputation du cœur alors avec la psy, nous avons fait une "greffe symbolique" de cœur. Je sais que ça sera long, je sais qu'il va me falloir de la rééducation, je sais que comme dans toute greffe il y a un risque de rejet. J'accepte ce risque pour moi et j'en ai parlé avec celui qui vient d'entrer dans ma vie, pour le protéger le plus possible.

J'espère que cette image te parle. Mais surtout j'espère que tu peux accepter qu'il faut du temps, peut-être des rechutes, des espoirs qui finissent avec de la déception. Ça n'est pas grave, il y aura aussi j'espère des espoirs qui finiront avec de plus jolies choses.

Chaleureusement,
Alex
tu as très bien imagé les choses
merci
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: mejean le 12 Février 2018 à 14:49:26
Bonjour,

Cela fait 8 ans que mon épouse s'est suicidée.
J'ai vécu avec beaucoup de photos au début accrochées aux murs.
Puis lorsque j'ai commencé à rencontrer une nouvelle femme, j'étais mal à l'aise vis à vis d'elle, qu'elle voie autant de photos.
Donc j'en ai enlevé et gardé une dans la salle à manger et une dans ma chambre.
Le soucis c'est que l'on avance pas si on continue à voir sa femme en photo en même temps qu'une autre. Pire, on culpabilise à mort.
J'ai décidé qu'il n'y aurait plus qu'un médaillon sur une étagère. J'ai également enlevé l'aliance que j'avais mis autour de mon cou et qui perturbait ma compagne lorsque nous étions dans l'intimité.
Cela n'est pas une trahison que de retirer les souvenirs de notre vue, ils sont déjà tellement nombreux dans notre mémoire, ça on ne pourra jamais nous les retirer et heureusement.
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: Alexandra le 16 Février 2018 à 15:10:25
Merci pour ton partage Mejean, j'ai aussi lu ce que tu as écrit sur le fil d'Arfaca, je cherche comment te répondre depuis quelques jours... Moi j'avais décidé que je ne voulais plus laisser entrer personne dans ma vie, parce que ça voulait dire prendre le risque de perdre encore, et pourtant j'ai fait de la place à un autre homme dans ma vie.

Au delà de la question des photos, ce qui est difficile je trouve c'est d'avoir de la place pour deux personnes à aimer. La douleur du manque de Tom est omniprésente, je pense à lui aussi quand je suis avec celui qui partage ma vie, je lui parle de Tom parce que les souvenirs sont toujours là, tout le temps.

Je pense que c'était tôt pour rencontrer quelqu'un. Et en même temps je suis contente qu'il soit là. Je galère un peu avec cette ambivalence, avec ce qu'il faudrait dire ou ne pas dire pour ne pas le blesser. Il dit qu'il l'a choisi, j'ai quand même du mal à lui faire supporter ça.

Je ne sais pas quelle est la bonne formule entre cacher son chagrin et trop en dire... J'espère que tu es accompagné dans tes doutes. Et si tu ne l'es pas, je trouverais vraiment intéressant de continuer à échanger sur ce sujet. Parce que ça peut nous aider toi comme moi d'abord et aussi parce que je n'arrive pas à trouver où chercher les réponses à mes questions. Il n'y a pas de "mode d'emploi" sur cet aspect là du deuil et nous sommes sûrement nombreux-ses à nous poser ces questions.
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: Mononoké le 16 Février 2018 à 15:34:24


je trouverais vraiment intéressant de continuer à échanger sur ce sujet. Parce que ça peut nous aider toi comme moi d'abord et aussi parce que

ça peut aider tous ceux qui vous lisent et qui se pose de nombreuses questions

Merci de vos échanges
tendrement
Titre: Re : Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: qiguan le 16 Février 2018 à 16:28:27


je trouverais vraiment intéressant de continuer à échanger sur ce sujet. Parce que ça peut nous aider toi comme moi d'abord et aussi parce que

ça peut aider tous ceux qui vous lisent et qui se pose de nombreuses questions

Merci de vos échanges
tendrement
c'est évident !
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: arfaca le 17 Février 2018 à 22:09:36
Bonsoir
Suis aussi dans cette ambivalence,c est parfois tres lourd à porter car les souvenirs sont omniprésents,cette vie d avant c est elle qui nous a forgé et elle a forcément des conséquences sur notre personnalité et sur ce que l on est aujourd'hui. Ces doutes je les ai aussi cacher son chagrin ou trop en parler laisser de la place pour une nouvelle histoire et une nouvelle personne.
Ce soir bcp de desarroi pour moi ...mes 2 grands ont progressivement quitté la maison pour fonder la leur;c est normal,la dernière est partie à l etranger pour plusieurs mois et .. là le vide complet à la maison,ce qui n est pas arrivé depuis plus de 25 ans... il faut  s accrocher tellement besoin de réconfort. J ai l impression parfois que cette vie d avant n a pas existé ,je me plonge dans les photos de cette vie écoulée.Les sentiments sont étranges,j ai l impression d avoir oublié.Ce que je ressens est parfois violent en moi et parfois j ai l impression de ne plus rien ressentir ,aucune reaction et ça m angoisse. Je voudrais tant passer à autre chose sans oublier sans culpabiliser et pouvoir investir une nouvelle histoire sans souffrance.
Avee vous vous aussi ce genre d angoisse
Merci de votre écoute
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: qiguan le 18 Février 2018 à 12:11:36
arfaca
la maison vide du jamais connu
j'ai commencé à être en contact avec cette partie après le décès (Août 2016) de ma maman qui vivait sous mon toit (dans un studio ouvert sur ma partie maison) depuis 1979 (décès de mon papa) où elle s'était effondrée !
Parfois oui l'impression que cette vie n'a pas existée : je regarde alors les photos posées accrochées, ...
La recherche volontaire de souvenirs précis, pour s'assurer que non je n'ai pas oublié !
Oui la vie d'avant nous a forgé(e)s, comme tout vécu et a comme tu dis
Citer
forcément des conséquences sur notre personnalité et sur ce que l on est aujourd'hui

vois tu parler de cela, avec les très nombreuses personnes seules (par divorce) que je croise dans mes activités me permet de sortir de ma condition de "deuil" oui c'est à cause de mes deuils que je suis seule, mais le ressenti du vide, de cette vie qui n'aurait pas existée ... et bien je découvre que ces personnes le vivent aussi !
De plus elles me renvoient souvent que moi j'ai un trésor de souvenirs heureux où piocher qu'elles n'ont pas.
Citer
Passer à autre chose sans oublier, sans culpabiliser ...

tu as sans doute lu sur le fil de mononoké ma contribution
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/merci-4983/msg92392/#msg92392
je voudrai aussi 
Citer
pouvoir investir une nouvelle histoire sans souffrance
d'où mes recherches, mon travail sur moi pour tout faire évoluer en moi avant autre chose, comme une vraie nouvelle vie et je me dis selon mes croyances perso comme une nouvelle vie sans être passée par l'au delà avant la réincarnation ... dont je crois qu'on garde des "séquelles" des vies antérieures ...
comme si ce renouvellement était un sésame qui pourrait me protéger, ou atténuer les difficultés (peur de l'oubli, culpabilisation, souffrance) c'est mon mode de réaction actuel, sans qu'aucune personne ne soit dans mon champs affectif
peut être cela se transformera t'il quand une rencontre se fera
???????????????????????????????????????
Et tout ce que je donne via ma vie de famille, mon travail, mes activités, mon bénévolat ne suffit pas à me combler et ça aussi j'en parle avec ces personnes seules (par divorce)
le vide affectif ... rarement accepté je constate ! quelle que soit les raisons de l'absence de vie sentimentale.
Mais aussi en moi rebondit la vie sentimentale qui existe toujours mais autrement avec mon défunt aimé
et cela rejoint cette discussion
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil/st-valentin-ce-que-je-ne-peux-pas-dire-ce-que-je-voudrais-lui-dire/msg92633/#msg92633
oui on aime encore ... j'aime je constate dans le passé qui il était etc, et là j'aime ce qui de lui vient (les signes, la présence ressentie) dans le présent
il s'agit d'aimer à nouveau sans que l'autre part d'aimer n'ai cessée différent du divorce ...

merci pour ces partages   
voilà où j'en suis
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: qiguan le 18 Février 2018 à 12:27:05
Envie de relister ici les liens sur ce thème mis dans table des matières
reconstruire ?

http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/renaitre-apres-le-desespoir/
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/refaire-sa-vie-3939/
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/je-ne-trouve-plus-ma-place/msg67464/#msg67464
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/et-apres/msg67412/#msg67412
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/nouveau-droit-au-bonheur/msg44194/#msg44194
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/patricia-je-t'aime-mais/msg43854/#msg43854
http://forumdeuil.comemo.org/apres-la-grande-souffrance-la-reconstruction/
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/je-suis-une-femme-en-deuil-'tout-simplement'/msg75295/#msg75295
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/descente-brutale/
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/aimer-de-nouveau-apres-un-deuil/
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/il-n'est-plus-et-moi-ou-suis-je/msg81149/#msg81149
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/le-tabou-du-sexe-en-temps-de-deuil/msg87785/#msg87785
celle d'un homme
http://forumdeuil.comemo.org/apres-la-grande-souffrance-la-reconstruction/ma-reconstruction-pas-a-pas/msg89750/#msg89750

http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/seulementdeja-un-an/msg89720/#msg89720

et les questions sur le comment dans la reconstruction
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-decalage/msg90529/#msg90529
belle image du parcours :
http://forumdeuil.comemo.org/apres-la-grande-souffrance-la-reconstruction/vivre-une-nouvelle-histoire-comment-faire-avec-les-photos/msg91063/#msg91063
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: arfaca le 18 Février 2018 à 19:28:03
Merci qiguan
C est vrai d en parler est essentiel. Le problème est qu autour de moi je n ai que des couples, personne ne vit en mode solo et ils ne comprennent pas  ce manque qui me devore.Quand on se quitte après un bon moment passé ensemble,eux rentrent chez eux accompagnés ,pour moi rentrer seule,ouvrir la maison m est de plus en plus insupportable ;je ne sais pas si je pourrais tenir longtemps  sûrement que je vais m y habituer.De toute façon comme pour le reste,il le faudra bien!
Courage
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: Alexandra le 23 Février 2018 à 10:50:04
Bonjour à touts-tes,
De mon côté, je ressens les choses différemment sur le manque et le vide. Je n'ai pas un manque et un vide dans l'absolu mais je souffre du manque de Tom. La présence de quelqu'un d'autre dans ma vie ne comble absolument pas ce vide. Peut-être que ce ressenti différent vient du fait que je n'ai eu qu'un peu plus de 3 ans de vie avec Tom? Oui c'est sûrement ça.

Je crois en tout cas qu'il est difficile de penser une nouvelle histoire sans qu'elle s'appuie sur quelqu'un avec qui on pourrait la vivre. Penser à ce qu'on serait ou ne serait pas si on rencontrait quelqu'un, c'est évident, la question se pose. Le vide affectif, c'est évident, la question se pose aussi.

Mais parce que ma trajectoire est différente, les questions que je me pose le sont aussi. Il y a  "je me sens attirée par cette personne, est-ce que je me laisse vivre cette histoire" à laquelle j'ai déjà répondu. Et il y a maintenant "j'ai commencé cette histoire, alors que le deuil est encore extrêmement douloureux, comment la vivre au mieux pour lui et pour moi".

Et je vois deux chemins qui se dessinent dans les histoires racontées ici et dans la mienne:
- le cloisonnement total où il faut cacher ses larmes, je n'arrive pas à le faire, c'est insupportable pour moi
- la transparence sur le chagrin, que je voulais éviter parce qu'elle est malsaine mais que m'a demandé l'homme qui partage ma vie

Je ne veux prendre ni l'une ni l'autre de ces directions, je cherche un équilibre entre les deux. J'ai décidé de tenter une petite expérience, facilitée par le fait que nous vivons à 1000 km, et compliquée par le fait que les cendres de Tom sont justement là où vit la personne que j'ai rencontré.

Je vais tester le cloisonnement partiel:
- ne pas cacher le fait que le chagrin débarque encore très souvent, pour ne pas me faire souffrir inutilement, et parce que c'est le souhait de la personne que j'ai rencontré
- mais ne pas donner de détails sur la nature du chagrin ou ce qui le provoque (ça nous appartient à Tom et à moi)
- prévoir des temps de recueillement avec autour des périodes tampon (notamment, si je vais là où sont les cendres de Tom, prendre quelques heures avant et après pour pouvoir me plonger dans le recueillement et en sortir à mon rythme)
- avoir un lieu secret, mon petit temple à la maison, que je peux fermer quand je ne suis pas seule et ouvrir quand je le suis (et que je peux aussi garder fermé quand j'ai besoin que le chagrin me laisse tranquille)
- proposer à l'homme qui partage ma vie de trouver de l'aide extérieure (parce que nous avons tous nos traumatismes ou nos difficultés et que cette situation risque de les réactiver)

Je mets en route l'expérience et je reviendrai vous raconter ce qu'elle donne.
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: qiguan le 23 Février 2018 à 22:50:09
c'est bien Alexandra de faire part de ce que tu choisis d'expérimenter , merci !
Citer
La présence de quelqu'un d'autre dans ma vie ne comble absolument pas ce vide. Peut-être que ce ressenti différent vient du fait que je n'ai eu qu'un peu plus de 3 ans de vie avec Tom?
si je prends comme référence le conjoint de ma meilleure amie décédée (après 28 ans de vie commune) il y a 12 ans et qui a eu très tôt une nouvelle vie affective
je ne serai pas aussi tranchée
mais peut être dans ton cas est ce la réalité
affectueusement
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: Alexandra le 26 Février 2018 à 11:12:10
Bonjour Qiguan,
Je crois que j'ai mis les phrases dans le mauvais sens... ta réponse m'a fait réfléchir en tout cas. Non ce que je voulais dire, c'est que ça doit être assez différent d'avoir vécu 20, 30, 40 ans avec la personne qu'on aime, d'avoir eu des enfants pendant ces longues années ensemble. Parce que j'imagine qu'après ces années on n'est plus vraiment "habitué" à une maison vide.

Cette sensation de vide, c'est quelque chose que je n'ai ressenti qu'au tout début. Je me dis que peut-être c'est parce qu'avant Tom je connaissais la solitude et que je n'ai eu que 3 ans pour oublier ce que ça fait. Je me suis assez vite réhabituée à être seule quand il est mort, j'en ai même eu besoin pour comprendre qu'il était mort. Aujourd'hui, ce qui est compliqué c'est que la présence d'un autre homme crée un trop plein d'émotions qui me met sur la défensive. La solitude me manque, j'ai en permanence envie de fuir et je dois lutter contre une peur irrationnelle d'étouffer.

Paradoxalement, pour moi c'est plus difficile de vivre une nouvelle relation que de traverser l'isolement affectif des premiers temps sans Tom. Je pense que c'est en grande partie parce que jusque là, être seule ne m'obligeait pas à accepter qu'on ne pourrait plus jamais être ensemble. Je pense aussi que pour moi, retrouver des émotions positives est effrayant, parce que maintenant j'ai peur d'une nouvelle catastrophe.

Mais bien sûr comme toujours, chaque chemin est différent. Le mien se dessine peu à peu et évolue, je n'aurais pas ressenti les choses de cette façon il y a encore quelques mois.
Affectueusement
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: qiguan le 28 Février 2018 à 09:38:48
oui heureusement on évoule ...
merci de tes précisions
tous ces détails aident les lecteurs ...
merci

la peur de perdre à nouveau oui ... j'imagine ...
bien amicalement
Titre: Re : Vivre une nouvelle histoire: comment faire avec les photos?
Posté par: arfaca le 03 Mars 2018 à 09:39:59
Apres vos lectures,c est vrai qu' il y a une difference entre manque affectif et peur du vide,de la solitude. Pour ma part,les 2 s entremêlent,besoin d affection avec une nouvelle personne,savoir quelle place lui faire malgré le chadrin qui persiste et solitude que j ai du mal à supporter. Pendant 25 ans une vie de famille à 5; à 100 à l'heure...et..la le calmet et le vide de la maison m est déconcertant. ...En même temps retrouver une nouvelle vie à 2 m effraie aussi car peur de perdre à nouveau...c est un sentiment que j ai bcp maintenant car je sais désormais que les catastrophes arrivent .... Il faut trouver sa propre paix interieure  ce qui demande bcp d efforts certains jours :se rattacher à tout le bonheur vecu qui est un tresor en nous !
Bien à vous