Auteur Sujet: vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort  (Lu 190749 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #240 le: 04 Octobre 2013 à 15:37:34 »
et ce n'est pas pour ton fils que tu dois vivre.

alors regardes en face ta culpabilité, les yeux dans les yeux, affrontes là.
comme j'ai pu le faire, une nuit, ou je ne voulais qu'une chose , mourir.
j'ai tant pleuré cette nuit là, encore, la culpabilité me rongeait.
et si j'avais, et si, et si , et si........................................
je n'arrêtais pas de me culpabiliser.
puis à force d'épuisement, à force de pas d'issus, j'ai capitulé.
j'ai compris à quel point je me rendais responsable de tout, je voyais à quel point je ne me pardonnais de rien, que je ne faisais jamais assez bien.
et j'ai compris, en tournant mon regard sur moi à quel point je ne m'aimais pas, et ça m'a fait si mal de voir comment je pouvais me faire mal encore, et toujours.
j'ai alors eu de la compassion pour moi, ça m'a fait de la peine pour moi, j'étais désolée pour moi et enfin, enfin, je me suis pardonnée.
pardonnée de ne pas être la mère toute puissante, que je ne pourrais pas être cette mère toute puissante, et que cela ne servais à rien de courir après une utopie, une illusion.
quel grand moment et cela grâce à ma fille et son départ.
ma fille m'a réconcilié avec moi même, quel beau cadeau.
Alors juste à ce moment, j'ai vu sous un nouvel angle, j'ai vu comment j'ai pu l'accompagner, comment je l'ai élevé avec ce que j'étais et je sais que j'ai essayé de faire au mieux de mes possibilités.

donc cette mère toute puissance est morte et bien morte, j'ai accepté d'être une mère humaine et j'accepte aujourd'hui que tout est ainsi, et tout est bien ainsi, tout est logique et juste car logique.
j'accepte aujourd'hui de ne pas tout savoir, de ne pas tout pouvoir régler, de ne pas être parfaite et de l'assumer.
je m'assume telle que je suis et personne, même pas moi ne doit juger.
cette mère toute puissante nous est inculqué par l'éducation, la morale sociale, ce qui est faux.

qui te dis, Rose enchanté que tu n'es pas la mère qu'il faut à tes enfants ?
qui te dis, que tu n'as pas justement agis comme tu devais le faire ?
en faisant au mieux.
fais comme j'ai fait, laisses mourir cette mère toute puissante et nait à ce que tu es, c'est l'estime de soi et non l'égoïsme. :-* :-* :-*
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #241 le: 04 Octobre 2013 à 15:56:28 »
la culpabilité est une émotion de rejet, c'est terrible.
en culpabilisant, nous nous rejetons !
de quel droit le faisons nous !
nous allons nous même alors à contre sens de la vie.
nous allons vers la mort, la mort de notre souffrance nourrit par la tristesse, la douleur et la culpabilité.
c'est le serpent qui se mort la queue, un cercle sans fin.
la culpabilité, nous montre alors un chemin, nous porte vers le chemin de la libération.
la mort nous renvoie à notre propre mort, la mort de nos désirs, de nos illusions, de nos devoirs, de notre façon de penser la vie, de nos liens avec les autres.
nous pouvons voir alors à quel point nous vivons à travers les autres.
non, non, nous devons vivre pour nous même d'abord, nous devons développer des qualités de cœur avant tout pour nous même.
Ici nous parlons d'amour, de compassion, de respect, de générosité, d'altruisme, toute ces qualités que prône toute religion et mouvement spirituel.
mais toutes ces valeurs, nous devons, d'abord les expérimenter sur nous même.
sinon, c'est comme un dentiste qui soigne les dents des autres et qui a des caries,
comme un cordonnier qui marcherait pied nus,
comme un médecin qui ne se soignerait pas....
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne Rose-Enchantée

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 224
  • "Jamais je n'arrêterai de faire bouger tes ailes"
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #242 le: 04 Octobre 2013 à 15:59:19 »
Je me rend compte que cette culpabilité est synonyme d'egoisme.
Car elle me bloque avec moi même et prend toute la place.

Et mon fils? Et ma fille au ciel?
Je suis omnubilée par le fait que je sois mauvaise...
Mais je le pensai déjà avant, j'ai jamai eu confiance en moi...
Je l'ai perdu il y a de ça, des années, j'été une petite fille, car oui à 14 ans, j'été une petite fille...
Et avant l'accident qui m'a fait perdre ma princesse, cet incident qui a eu lieu lors de mes 14 ans m'a toujour hanté...
Me rongé de l'intérieur, me faisait me sentir mauvaise, morte en dedans...
L'accident, la perte de mon amour, m'a fait pensé que cet incident minime d'il y a tant d'année été du pipi de chat à côté du drame que je vivais...

Et je me rend un peu compte aujourd'hui, que non... Ma façon de vivre le drame d'aujourd'hui est peut être dicté par mon comportement d'avant justement...

C'est réellement compliqué... Quand je dis que j'ai trè envie de mourir, c'est peut être cette personne qui se déteste tant que je veux voir mourrir...
J'espère que cela va cheminer dans ma caboche... C compliqué d'y faire rentrer quelque chose?

Merci pour tes mots si juste petitefée et o combien je voudrai m'approcher de ce que tu a ressenti cette nuit là!!!!!
"Je te fais exister, si fort, que moi je crois que c'est vrai" Tal

Pour suivre mon projet:
http://roseenchantee.wordpress.com/

Un livre... Un espoir... Celui de trouver la lumière...

Ladyhawk

  • Invité
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #243 le: 04 Octobre 2013 à 16:24:38 »
Quand je viens sur le forum, ce fil est le premier que je lis.
J'adoooore vos commentaires, vos analyses à tous
(avec quelques "préférences" pour certains, je l'avoue).
Pour ma première intervention ici, je dirai que ...
donner son avis, oui, bien sûr,
mais rester "modeste", respectueux de l'évolution de chacun,
ne pas chercher à convaincre qui que ce soit
me paraît primordial, essentiel et indispensable.

Je crois que, tous ici, nous sommes en grande recherche,
pleins d'interrogations.
Parfois, nous trouvons des réponses,
ou des possibilités de réponses que nous devons étudier longuement
avant de les intégrer (ou pas).
Je veux "dire" par là que, pour ma part, je ne prends rien pour argent comptant,
et je suppose qu'il en est de même pour vous.
Libre à nous d'adhérer ou pas à ce qui nous parle,
ce qui nous est proposé ...
ce qui trouve écho en nous compte tenu de notre vécu, notre sensibilité, notre ressenti.

Remettre en cause la légitimité, la réalité des témoignages de ceux qui ont (auraient)
vécu une NDE (EMI, EMP) ne me choque pas.
Au contraire !
Par contre, les rejeter tous d'emblée serait une grossière erreur à mon sens.
A mon humble avis, les farfelus, amateurs de sensationnel,
doivent très vite se retrouver démasqués.
L'étude de ces "phénomènes" par des professionnels est très "pointue",
ils connaissent le sujet sur le bout des doigts, même s'ils ne maîtrisent pas tout, loin de là,
et sont, je pense, en mesure de déceler le vrai du faux (inventé de toute pièce).

J'invite ceux qui veulent en savoir plus sur ces études de cas "hors norme"
de lire (entre autres) les ouvrages d'un médecin réanimateur anesthésiste
Jean-Jacques Charbonier.
Par exemple :
- les 7 bonnes raisons de croire à l'au-delà
(le livre à offrir aux sceptiques et aux détracteurs)
- la médecine face à l'au-delà.

Faciles à lire, ses ouvrages ne manquent pas d'humour,
et portent vraiment à réflexion !

Pour finir aujourd'hui, j'aimerais partager avec vous une histoire dont mon Père a été témoin.
Dans sa prime jeunesse, en vacances à la campagne,
il participait aux travaux de la ferme.
Un voisin agriculteur est déclaré mort.
Les funérailles sont organisées,
et comme l'homme était "bon vivant",
après la messe en grandes pompes tout le village avait prévu une "fête"
en l'honneur du défunt.
Quelques jours après le décès, la cérémonie a lieu à l'église.
Pendant le moment de recueillement, silence ...
Mon Père disait que l'assistance aurait pu entendre une mouche voler ...
Mais là ... incompréhension générale,
plusieurs "tocs tocs" retentissent.
Et tout le monde présent réalise (au bout d'un moment)
que les bruits viennent du cercueil !!!!
Celui-ci est finalement ouvert par le curé lui-même, le "mort" s'assoit et dit :
"Vous vouliez m'enterrer ?
Mais je ne suis pas mort !
Pas encore !!
Allons fêter ça tous ensemble !"
Évidemment, fin de la cérémonie funèbre
et le village (avec le supposé "mort") s'en est donné à cœur joie durant plusieurs heures ...
Personne ne lui a posé de questions forcément,
et quand bien même ?
Aurait-il répondu ?
Aurait-il osé raconter par où il était passé entre son état de mort apparente
et son "retour" sur terre, ce qu'il avait vu, qui ?
J'en doute ...
Quand on sait que, de nos jours encore, les expérienceurs
hésitent à se confier par crainte de passer pour des dingues ... que penser de nos anciens !?

Je vous souhaite une belle et sereine après-midi à tous.  :-*

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #244 le: 04 Octobre 2013 à 17:53:05 »
en fait, j'ai pu lire (je ne me rappelle plus ou) que seuls les expérienceurs pouvaient déceler les faux-expérienceurs.
car il arrive à un moment ou un autre dans le discours, un ressentit par les autres d'une illusion d'une tromperie.
parce que comment peut on légitimer une NDE ?
puis est ce bien une NDE ?
ou,  une EPM : expérience Péri mortel
ou, NDA : expérience accrue au seuil de la mort
ou, ADC : expérience de communication que les vivants connaissent spontanément avec les défunts
ou IADC : communication induites par des techniques de psychothérapie (hypnose, emdr, médium)
ou EMC : état modifié de conscience
ou PPM : accompagnement des mourants et des phénomènes péri-mortels.
tiré du livre "expériences extraordinaires autour de la mort" réflexion d'un psychiatre sur la science et l'au delà, avec préface du Dr JJ Charbonier.

et oui, nous, humains avons besoin de codifier ce que nous ne maîtrisons pas, ne comprenons pas.
de mettre dans des petites cases pour notre petit cerveau rationnel.
qu'il y ai des faux expérienceurs, peut importe, ce qui compte c'est les faits relatés, d'un bout à l'autre de la terre, à des époques différentes, par des gens de tout milieux. et parmi tous ces gens, ils y a des personnes sincères et bouleversées par quelque chose qu'il doivent garder au fond d'eux même de peur de passer pour un doux dingue.

comment parler de telle expérience sans risquer d'être juger ou passer pour un fou.
donc vive les réfractaires, ceux qui pensent avoir les pieds bien accrochés à la terre.
et mettent en doute dès l'instant ou cela ne rentre pas dans leur compréhension.
eux, ont le droit de juger.
je pense que les réfractaires devraient aussi être plus respectueux de l'évolution de chacun.

puis les expérienceurs ne cherchent pas a convaincre, l'expérience leur suffit à eux même, car elle bouleverse et leur vie et eux même.
Ceux qui cherchent et décortiquent ne sont pas les expérienceurs, ce sont les autres, qui sans arrêt essaient de repérer le vrai du faux, d'amener les contradictions, augmentant le flou, et l'irrationnel.

je ne pense pas que les professionnels maîtrisent justement et je ne pense pas qu'ils connaissent le sujet non plus sur le bout des doigts,
seuls les professionnels du médical ayant eux même vécus une NDE, adhèrent ensuite.
puis tu peux vivre une NDE sans pour autant avoir fait un arrêt cardiaque (NDA)

comment peux tu déceler une personne qui croit avoir vécu une NDE, alors que c'est une NDA ?
est ce un charlatans alors ?

les EMI ouvrent un champ complètement inconnu et même impensable il y a qlq décennies.
et comme par hasard, les expériences relatées correspondent assez bien à certains récits ou religieux ou spirituel.
la physique quantique (physique énergétique) se rapproche de plus en plus des écrits spirituels et cela que nous le voulions ou pas.

Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #245 le: 04 Octobre 2013 à 19:46:41 »
J'aimerais (à propos de la physique quantique ) citer  le physicien Léonard Susskind .  J'ai déjà laissé une vidéo sur un de ses cours (en anglais)  sur l'univers holographique , donc  je le  cite :

Lorsqu'une particule interagit avec une autre, elle peut être absorbée, être réfléchie, ou encore se désintégrer en plusieurs autres particules. Mais on peut toujours reconstituer son état initial charge électrique, masse, impulsion, etc. à partir du produit de ses interactions. L'information portée par cette particule se trouve, ainsi, toujours conservée. Il s'agit d'une loi fondamentale de la mécanique quantique, et peut-être même du principe le plus important de toute la physique, qu'elle soit quantique ou « classique ». Considérons l'exemple concret d'un ordinateur. Les informations stockées dans son disque dur peuvent être « effacées ». Mais elles ne sont, en réalité, qu'éjectées dans l'atmosphère, sous la forme d'une quantité d'énergie absorbée par les molécules environnantes. Les informations initiales se retrouvent totalement brouillées, irrécupérables en l'état de la technologie actuelle. Mais elles n'ont pas disparu pour autant !    

Notez  : " irrécupérables en l'état de la technologie actuelle"  !!  :o    8)   ça veut simplement dire que si vous avez des images stockées ou autres données sur votre disque dur  et que celui ci soit incinéré , complètement  détruit  , il est possible physiquement de récupérer vos images et toutes vos  données même dispersées en chaleur dans l'atmosphère et ce ,   d'une manière ou d'une autre  !  ( l'information ne disparaît jamais ) ,  à méditer   ;) .      

Vous pouvez retrouver l'article complet ici http://www.larecherche.fr/savoirs/dossier/leonard-susskind-univers-est-hologramme-01-02-2009-87064  (Revue la Recherche , qui n'est pas une revue ésotérique spécialisée pour raconter n'importe quoi )  

Ou est stockée notre mémoire ? nos souvenirs ? aussi à méditer ...  

      
« Modifié: 04 Octobre 2013 à 19:48:47 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #246 le: 04 Octobre 2013 à 21:24:41 »
Au lieu de lire l'ouvrage  " les 7 bonnes raisons de croire à l'au-delà " du Dr. Charbonier, vous pouvez aussi écouter sa conférence avec le même contenu :
http://www.youtube.com/watch?v=o6MYSFS0alY


Ladyhawk

  • Invité
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #247 le: 04 Octobre 2013 à 21:31:20 »
Coucou Willy.
Tu as été plus rapide que moi en terme de réponse.

@petitefée :

Ce n'est pas parce que nous ne connaissons pas,
nous ne maîtrisons pas certaines choses qu'elles n'"existent" pas !!
Nous sommes bien d'accord ?

La "science" et moi, ça fait 2 !
Comme toi, petitefée (si j'ai bien suivi tes posts ...?), je suis aussi une littéraire   :)
Je viens d'apprendre que je serais l'intellectuelle de mon immeuble   ;D
(Je préfère en rire).
Les abréviations que tu utilises ne me sont pas forcément familières ...
(je n'ai pas eu le temps de creuser la question outre mesure, j'en suis désolée).

Cependant, une chose me parle grandement :
vivre une NDE bouleverse considérablement le présent et le devenir d'une personne.
Au point que :
- ou elle préfère n'en parler à quiconque de crainte d'être incomprise,
considérée comme "dingue" etc...
- ou elle évoque le sujet avec une personne déjà en recherche, en étude de cas ...
- ou elle se livre au tout venant, naïvement (je n'y crois pas vraiment) ...

J'imagine la première option comme étant la plus courante ...?
Je ne peux que comprendre, mais quel dommage !!!
Quel dommage !
Je me permets de lancer un appel :
tâchons tous d'être à l'écoute les uns des autres, (si ce n'est pas déjà le cas),
pleinement, entièrement,
soyons tolérants malgré (éventuellement) nos différences de cultures, d'éducation,
saisissons la chance que nous avons ici, de pouvoir nous exprimer librement,
d'être lus, et de recevoir des réponses à nos interrogations.

@Willy :

comme je le disais précédemment, je suis une littéraire.
Pourtant, je m'intéresse depuis peu à la physique quantique .... (why??? i don't know!)
la théorie des cordes etc ...
Ah ben .... c'est pas simple hein !!?   ;D
Loin s'en faut !!!!
Maintenant, si je te suis bien .... :
un de mes disques durs serait HS ?
Qu'à cela ne tienne ... je "pourrais" récupérer toutes mes données ?
Quand ?
Tu dis que la technologie actuelle ne le permet pas pour l'instant ...
Ça me fait une "belle jambe" d'imaginer que mes "héritiers" pourraient fouiller là où j'ai pu "naviguer" !!  ;D

Mais dans le fond, je m'en fous puisque je ne serai plus là.
Je crois que je "déraille", "défaille",
ces derniers jours étaient plutôt forts en émotions ...
Sorry ...  :-[

Je vous souhaite à tous une bonne nuit  ;)

Ladyhawk  Bisou   :-*

Ladyhawk

  • Invité
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #248 le: 04 Octobre 2013 à 23:09:28 »
C'est vrai Méduse, j'ai visionné bon nombre de conférences de Jean-Jacques Charbonier sur Youtube
et je les trouve plus qu'intéressantes.
(L'épisode de la pendule est ... sidérant !)
J'apprécie beaucoup l'homme, médecin anesthésiste réanimateur,
mais néanmoins en perpétuelle recherche, connaissance,
très à l'écoute de ses patients.
De plus, je suis convaincue qu'il reçoit des "messages" en salle d'op, avant, pendant et après les interventions.
Il étudie tous les cas "bizarres", sans à-priori,
mais avec beaucoup de recul, d'intelligence,
d'ouverture d'esprit (rare chez les médecins, et crois-moi, j'en ai "pratiqué" plus d'un !!)
Bonne nuit à toi et à ceux, celles, qui nous liront.
Lady  :-*

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #249 le: 04 Octobre 2013 à 23:15:56 »
oui intéressant non ? mais c'est pas moi qui dit tout cela c'est Léonard et il est plus fort que moi en physique . L'information de toute l'humanité et de tout les processus vivants ou non ainsi que les lois physiques ,  toute l'information de l'univers se conserve . Nous même nous avons une mémoire , des souvenirs mais rien individuellement non plus  ne disparaît de nous , tout cela demeure éternel ,  même en passant dans un trou noir pour  se transformer en énergie , l'information reste toujours (voir la vidéo de Léonard)  , l'info  est immatérielle ,  simplement la matière la code comme sur un support sur  des ondes électromagnétiques ou des cartes perforées ou des neurones et l'information passe ensuite  sur d'autres supports et voyage ailleurs mais reste identique ,  même sans support physique  l'information   une fois créée demeure pour toujours , c'est une  loi  profonde de la Nature et c'est par la mécanique quantique qu'on l'a trouvé . On est pas loin de la mémoire akashique ...           Bonne nuit  :-* 
« Modifié: 04 Octobre 2013 à 23:18:48 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Ladyhawk

  • Invité
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #250 le: 05 Octobre 2013 à 01:30:18 »
Pas loin de la mémoire Akashique ???
J'entends parler de "ça" depuis tant d'années !!!!!!!
Sans pouvoir expliquer pourquoi, comment,
j'aurais tendance à y adhérer de façon ... intuitive.
Et je sais que je dois faire confiance à mon intuition :
je me suis "plantée" quand je ne l'écoutais pas,
à contrario, quand j'en tenais compte tout passait très bien !
Un récent exemple, "tout bête" :
hier, à une station service, je regonfle les pneus de ma voiture.
Sur la 4ème et dernière roue, je trouve une plume d'oiseau, un duvet.
(Il paraît que ça veut dire :
""On" est là, on te protège".)
Je l'enlève, le garde précieusement avant de quitter la station.
Ne me demandez pas pourquoi !
Je n'avais même pas démarré qu'un scooter fait une mauvaise manœuvre, emboutit ma voiture
et me "déglingue méchamment" le bas de caisse arrière.
On discute avec le conducteur qui n'avait qu'une partie de ses papiers sur lui !
Impossible de faire un constat.
Il me laisse son adresse, son numéro de téléphone, m'envoie un mail avec sa carte d'identité,
et me promet qu'on fait un constat le lendemain (aujourd'hui).
Un peu inquiète, je repense à la plume duvet ....
et je me dis qu'"ils" me protègent.
OK. Je fais confiance.
Ce soir, le constat est fait.
Effectivement, "ils" m'ont protégée.
Je les remercie vivement même si ce n'est qu'une question de tôle froissée.
Désolée, je sors "un peu" du contexte de ce fil,
mais je trouve que c'est tellement bon de saluer l'honnêteté de gens que l'on ne connait même pas !
Passez une bonne nuit !
Lady
   :-*

Hors ligne Rose-Enchantée

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 224
  • "Jamais je n'arrêterai de faire bouger tes ailes"
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #251 le: 05 Octobre 2013 à 01:38:24 »
Bonsoir

C'est marrant, aujourd'hui justement j'ai entendu citer à la télé spinoza ;)
J'ai pensé à ta signature willy!

Quand je vous lis, ça ne me rassure pas, car toute cette physique quantique etc, ça me semble bien froid et technique...
L'impression qu'on est des machines, disque dur et carte mémoire... Et quand on meurt, des infos demeurent...

Mais par exemple, si nous passons de monde en monde, sans garder souvenir des autres vies... On ne retrouve pas "vraiment" nos chers défunts... On les re découvre dans une autre vie, on recommence à zéro... Et donc finalement l'image que j'ai de retrouvé ma fille ne se réalise pas du tout... Et ça me fait réellement l'effet de l'avoir perdue pour toujours...

Je n'embrasserai plus jamais ses petites joues, sentirai sa peau contre la mienne, la prendrait dans mes bras, etc...
Mais, cela sera secondaire car je me sentirai bien et en paix, avec un amour imense autour de moi, une réalité démente etc...
Ca me donne l'effet de prendre une drogue, qui emmène au nirvana, dans une autre réalité où tout est déconnecté de notre réalité.

Enfin, ça me rend triste quoi...
L'impression d'avoir le cerveau gangréné par de mauvaises ondes.

je me pose des question, mai je n'ammène rien au débat, pardon
"Je te fais exister, si fort, que moi je crois que c'est vrai" Tal

Pour suivre mon projet:
http://roseenchantee.wordpress.com/

Un livre... Un espoir... Celui de trouver la lumière...

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #252 le: 05 Octobre 2013 à 01:58:27 »
Ha oui Rose   ;)  tu penses à "« Nous sentons et expérimentons que nous sommes éternels »
Spinoza"  Mais oui je te comprends , quand on explique on est toujours en dehors de la vérité , on explique pas un poème ni une fleur  ni une pensée ou un sentiment . L'explication est toujours froide et réductrice , que l'information se conserve on le voit tout les jours par la continuité de la vie , sans accumulation de l'expérience et des mutations de l' ADN  il n'y aurait rien pas une seule cellule vivante et donc pas l'amour d'une mère pour son enfant rien sans l' ADN , ça marche comme ça , c'est tout , rien de plus à dire et ça n'explique rien au fond ? parce que si il y est vrai qu'il a de l'information il y a  aussi autre chose bien sûr mais cet "autre chose" c'est pas une équation mathématique c'est la conscience cosmique et là on peut se marrer évidement   . Quand on parle de mémoire akashique on va vous prendre pour un dingue mais si on parle de Susskind et de la physique on dit  Ah   oui c'est des maths on comprend rien ? Si on fait de la poésie  où qu'on parle de la spiritualité indienne on  va dire c'est de la folie , que des idées et en attendant on souffre on est malheureux  ... Alors OK ?   au final quoi dire ?  j'en sais rien ? finalement je me demande si on peut faire évoluer les idées sur ces sujets ? Si on n'adhère pas ,  aucun argument  marche  , moi je crois qu'on retrouve ceux qu'on a aimé et qu'on aime toujours parce que le lien c'est l' amour  ça ne fait revenir   personne évidement  et personne va être convaincu par ça !  alors au final je sais pas pourquoi j'écris ces trucs sur ce forum ?  C'est des parlotes et ça n'aide personne ? Et je vais pas dire non plus que je suis malheureux parce que ça va pas m'aider à aller mieux et ça ne va pas aider non plus les autres  , alors   c'est moi qui  n’amène rien au débat, pardon . Mais ne t'inquiète  pas Rose  on est pas   des machines ou des disques durs , c'est pas ça   et la suite est plus subtile et au delà de tout ce qu'on peut espérer , alors il n'y a rien à craindre pour la suite  , rien ne sera déconnecté de notre réalité , c'est juste une réalité plus vaste qui l'englobe  et quand on accède à cette réalité plus vaste , on est pas déconnecté pour autant  de notre réalité d'ici bas . Tu la  retrouveras et nous les retrouverons tous avec notre amour . Personne n'est obligé de me croire .      
« Modifié: 05 Octobre 2013 à 02:38:16 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #253 le: 05 Octobre 2013 à 02:38:08 »
La mort est horrible que quand on  ne l'accepte pas (je parle aussi pour moi, j'ai peur de la mort aussi et j'ai aussi du mal à l'accepter), personne sur cette planète ne survit plus d'une centaine d'années maxi, donc la mort est un processus universelle, si on va à l'encontre de ce qui est naturel, on souffre. Pourquoi cherche-t-on à se raconter des histoires sachant que tout homme si sage soit-il mourra? Jésus, bouddha, l'Abbé Pierre, Mère Thérèsa, Gandhi, tout le monde partira c'est une certitude. Notre ennemi n'est pas la mort mais la souffrance.  En acceptant la mort on peut commencer à la comprendre et se libérer de la souffrance qui l'accompagne engendrer par le refus et une soif inextinguible de vivre.


Une petite histoire bouddhiste pour illustrer cela:



Un jour, alors que le bouddha avait atteint l'éveil depuis un bout de temps, il allait de ville en ville entouré par la grande communauté de moine, pour enseigner la voie de la libération aux citoyens. Ils recevait en retour des offrandes de nourriture pour les repas de la journée. Le bouddha qui était réputé pour être l'Eveillé qui a atteint l'illumination et surmonter les souffrances de l'existence (terrestre), résolvant l'énigme de la naissance, de la vieillesse, de la maladie et de la mort, entrait dans un village. Tout le monde accourait pour lui offrir ce qu'il avait de meilleur et de précieux, l'honorait comme doit l'être un sage de son envergure et célèbre sa venue comme une lumière qui dissiperait l'obscurité de la conscience de chaque homme. Une femme qui venait de perdre son enfant, était inconsolable, elle pleurait toutes larmes de son corps, se lamentait. Ayant entendu que le bouddha était dans le village d'à côté, au bord du suicide, elle porta son enfant dans les bras et alla devant le bouddha, qui pensa-t-elle devait avoir des pouvoirs miraculeux, pour lui prier de réssusciter son enfant. Sa prière était si intense que le bouddha ne pouvait pas lui parler. Le bouddha lui répondit alors: " Retourne dans le village, et rapporte-moi un objet provenant d'une maison  où personne n'a connu la mort, après je ressusciterai ton enfant" . Ivre de joie elle repartit dans son village et frappa à la porte de toutes les maisons. Les unes lui répondirent: "nous avons eu bcp de morts ici", "ma mère est morte l'an dernier"; les autres "nous avons perdu nos frères, nos soeurs etc...", si bien qu'à la fin de la journée, découragée, elle retournait voir le bouddha et lui dit : "j'ai compris ce que vous vouliez m'enseigner ce matin..."Le bouddha lui dit : "bien!" et lui tend le corps de son enfant.  Elle le prit  et alla l'enterrer dignement. Elle revient voir le bouddha et s'est faite ordonner nonne pour le suivre jusqu'à la fin de sa vie.


Bonne soirée


SAM
 

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #254 le: 05 Octobre 2013 à 02:52:11 »
il faut travailler pour que ça ne reste pas des concepts, des histoires, des élucubrations intellectuelles, des théories ou des curiosités d'un cerveau qui se malaxe avec des connaissances interminables pour regarder partout sauf en lui-même.

Blaise Pascal disait: " tout les problèmes de l'homme viennent du fait qu'il est incapable de rester seul, assis tranquillement dans une chambre"

Faut accepter la mort, mais moi aussi j'ai du mal...