Auteur Sujet: vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort  (Lu 198575 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne lapuce

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 535
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #120 le: 20 Août 2013 à 12:10:29 »
Contente de savoir que tu vas bien Willy, je m'inquiétais de ne plus te voir intervenir sur le forum, j'espére que c'était pour des vacances apaisantes !
douce journée à tous

lapuce

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #121 le: 21 Août 2013 à 02:03:31 »
Merci lapuce  ,  content d'avoir ton message , je suis parti quelques temps et sans internet mais je pensais à nos échanges ,   j'espère que tu vas bien  , heureusement que nous avons ce forum pour nous soutenir mutuellement on se comprend entre nous .      
Bonne nuit à tous

P.S :  quelqu'un  a t' il  lu  "Nos étoiles ont filé "  d' Anne-Marie Revol  ? 

Willy  
« Modifié: 21 Août 2013 à 02:09:24 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #122 le: 01 Septembre 2013 à 21:21:24 »
Dans le fil : vision philosophique de la vie et de la mort  :  La vision védique     


  “Si un arbre, après avoir été abattu, repart de ses racines et forme un arbre nouveau, de quelle racine l'homme peut-il repartir après avoir été fauché par la mort ?
              Ne répondez pas : “de sa semence”, car c'est dans l'homme vivant qu'elle est produite. Un arbre pousse également à partir d'une semence; mais après sa mort, il germe de nouveau, et cela à coup sûr.
              Si l'on arrache un arbre avec ses racines, il ne produit plus de nouvelles pousses. De quelle racine l'homme peut-il repartir après avoir été fauché par la mort ?
              Si vous pensez que l'homme est né une fois à tout jamais, moi je dis non, il est à naître de nouveau. Or qui l'amènerait de nouveau à l'existence ? – C'est Brahman, Connaissance absolue et Félicité, but suprême de celui qui renonce à tous ses biens et richesses, tout comme de celui qui a réalisé Brahman et demeure en Lui.” Brihadaranyaka Upanishad, III-ix-27.
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #123 le: 02 Septembre 2013 à 19:45:50 »
Oui Béa merci pour ton message  ,   l'amour  est la force vive de l'univers , il est la joie infinie de la pure existence divine et le but de sa création ou de son expression , cette joie de donner la vie comme disait Bergson . Aimer les êtres pour eux mêmes  c'est le même amour  divin . En trouvant cet amour au fond de nous (cette petite flamme)  on se libère en s'approchant du divin  .                  

Le Seigneur de l'Amour, omniprésent, demeurant
Dans le cœur de toute créature vivante,
Infiniment miséricordieux, retourne vers lui tous les visages.
 
Il est le Seigneur suprême, qui par sa grâce
Nous pousse à le chercher dans nos propres cœurs.
Il est la lumière qui brille à jamais.
 
Il est le Soi intime de tous,
Caché comme une petite flamme dans le cœur.
Seul l'esprit apaisé peut le connaître.

Extrait de la Shvetashvatara Upanishad
« Modifié: 02 Septembre 2013 à 19:49:05 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #124 le: 04 Septembre 2013 à 12:00:49 »
lisez ou regardez sur you tube "Le moment présent", "En présence d'un profond mystère" d'Eckart Tolle.
Tout est là, dans le moment présent, même le passé et le futur; dans le moment présent la mort n'existe pas, la mort n'existe pas parce que le temps est une illusion, le temps est une illusion car c'est une création de l'homme pour rythmer le cours des astres, les astres qui ordonnent le jour et la nuit sont la nature même de toute chose ici-bas qui se transforment sans cesse car la vie c'est l'impermanence, c'est sa nature, et puisqu'on fait partie des phénomène de cet univers nous avons la même nature que ces choses.     
On ne voit la réalité des choses que si on va au-delà du mental, utiliser son intellect pour dire tout un tas de choses qu'on a lu ou assimiler n'apporte pas le bonheur, ni ne répond à la quête du sens de la vie (et bien sûr de la mort). Je vous renvoie à la lecture de Matthieu Ricard "Plaidoyer pour le bonheur", il nous guide vers le bonheur, cependant je n'y arrive toujours pas...l'essentiel c'est d'essayer pas d'y arriver. Diderot disait: "on doit exiger de moi que je cherche la vérité, pas que je la trouve".
A tout hasard connaissez-vous les livres de Chogyam Trungpa? Voilà je l'ai dit...


Bonne rentrée


SAM


Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #125 le: 04 Septembre 2013 à 13:35:36 »
Salut sam ,   le passage du temps est sûrement une illusion , désolé de le dire mais  Eckart Tolle  n'a rien inventé ,  St Augustin le disait   il y a déjà  plus de 17 siècles !  Le temps n’a pas d’être en lui-même. Il n’existe que dans l’esprit. Notre passé et notre futur sont au présent en ce sens le présent est effectivement  une sorte d’éternité  ,  ce que confirment aussi   les idées  de la relativité générale et de la mécanique quantique , la nature profonde  de l'univers  se passe bien  de temps et  ce que nous avons vécu , l'amour de nos proches et l'amour que nous avons donné ,  tout cela  , tout nos actes ,  existent pour  toujours car rien ne passe vraiment , tout est  éternel et quand la conscience se sépare de son support phénoménal ( de son corps dans le  Monde de l'impermanence) , elle prend conscience de cette éternité   en se libérant de cette contrainte de la  finitude par  la mort  ou de la   naissance tout aussi  illusoire mais pourtant cette illusion reste si tenace dans nos conceptions mentales  (comme disait mon ami  Einstein)  , c'est pourquoi tout nos actes sont si importants durant ce passage , rien ne s'efface à jamais et rien ne se termine pour nous  à notre mort . Pour finir et en revenir au mental on a beau assimiler tout un tas de concepts si cela ne révèle pas en nous une connaissance enfouie dans notre cœur et  qui allume une flamme  soudainement  et  nous parle et nous apporte une grande  joie , si la connaissance ne nous apporte pas cela alors  effectivement cela  ne sert à rien de lire tout les livres du Monde en cela je te rejoins   et comme disait Confucius à propos d'une connaissance « Mieux vaut l’aimer que la connaître seulement, et mieux vaut encore en faire ses délices que de l’aimer seulement. » Bref , on peut connaître plein de choses  sans que cela puisse révéler en nous quoi que ce soit . Confucius disait aussi  "Connaître la vertu sans la cultiver, accumuler les connaissances sans les approfondir, entendre parler du juste sans le pratiquer, voir ses propres défauts sans y remédier, c'est bien là ce qui me préoccupe" Je termine donc sur ce grand sage chinois " Tous les hommes pensent que le bonheur réside au sommet de la montagne alors qu'il se trouve dans la façon de la gravir" . Vous me direz peut être , très bien , c'est bien joli tout ça , mais cela ne nous aide à soulager  l'immense  souffrance que nous éprouvons lors de  la  perte de nos êtres chers , à cela je réponds que les obstacle sont difficiles  mais au final  nous les retrouvons  où que nous allions et dans tout ce qui nous entoure, dans les yeux d'un enfant, dans la beauté d'une fleur, dans le vol d'un oiseau car ces principes révèlent une Unité au delà de notre personne et  à laquelle nous appartenons  tous .  

Bonne journée à vous tous et toutes                  
« Modifié: 04 Septembre 2013 à 16:10:01 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #126 le: 05 Septembre 2013 à 12:34:58 »
bonjour tout le monde.

je suis bien d'accord avec vous, la mort n'est qu'illusion, présent passé futur se confondent dans l'instant.....
par contre dans notre incarnation c'est une réalité, une réalité même dans l'illusion.
l'attraction terrestre nous renvoie à cette vérité même illusoire.

et pour l'instant, nous sommes liés par cette réalité illusoire, nous sommes influencé par cette loi de l'incarnation., nous en sommes tributaire sur le plan de la matière.

tout notre corps physique vieillit à chaque minutes, nous ressentons aussi les peines de nos disparus, nous restons toujours rattachés à notre mental, notre émotionnel....
alors le but, transcendé ce plan ? élever notre taux vibratoire dans l'omniprésence ?

les expérience de vie doivent passer par le mental, l'intelligence, le plan matériel, par le bas.
Puis par le haut, nous avons la "foi", nous sentons intuitivement que ce n'est pas la seule vérité, nous nous harmonisons avec les plans supérieurs.

c'est de cette rencontre, du bas et du haut, une subtile alchimie qui élève au fur et à mesure notre mental et l'élève un peu plus vers notre "esprit" cette intelligence supérieure autour de nous, mais aussi que nous possédons tout au fond de nous.

nous renaissons par nos expériences terrestres à cette autre que nous ne pouvons appréhender rationnellement.
alors notre façon de pensée évolue, nous appréhendons plus la globalité, nous la ressentons au fond de nous, sans pouvoir la formuler, c'est impossible d'exprimer l'irrationnel par du rationnel.

nous modifions notre vie au fur et à mesure que nous nous libérons de toutes ces croyances qui nous enchaine au plan matériel.
nous mettons du divin dans notre incarnation et nous enrichissons le spirituel de nos expériences et leur compréhension.

" Mais qu'est ce que le sage à de plus que moi ? "

Aurnaud desjardin répond : " qu'est ce que le sage à de MOINS que vous ?"

il sait qu'il est UN avec le tout ; mais pour être le UN, il nous faut traverser maintes et maintes vies pour nous élever et faire de cette vérité universelle, notre vérité propre afin qu'elle régisse notre vie, et là, seulement là, nous saurons parce que nous serons.
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #127 le: 05 Septembre 2013 à 20:25:43 »
petitefée , ce que tu dis me rappelle ce que disait Michel Cazenave sur l'Atman  et la pensée indienne ,   toute conscience est conscience de quelque chose , l'inconnaissable   se réalise à travers le phénoménal qui est expansion de lui même . Ce  que l'on voit comme "matière" est  le monde phénoménal ( la Maya)  c'est à travers nous  que l'inconnaissable se reconnaît et prend toujours plus  conscience de lui  dans l'évolution du Samsara  ,  la transcendance est immanente  .  Tels étaient  (ultra simplifié ) les propos de Cazenave  .Tout cela rejoint les intuitions millénaires de l'humanité , le lien avec le divin s'est rompu que récemment ,  quand l'esprit "moderne " s'est imposé en occident .  En tout cas merci pour tes réflexions , tout cela est passionnant .          

PS je viens de recevoir les 108 upanishads de Martine Buttex  ;)

A écouter : https://www.youtube.com/watch?v=TQfR2fcKsE8
L'Atman  (l'âme) est en nous la présence du divin et l'organisation du Cosmos , le souffle du divin qui nous habite  .
« Modifié: 05 Septembre 2013 à 22:28:49 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #128 le: 06 Septembre 2013 à 02:33:32 »
Il n'y a pas d'âme, pas d'atman, pas de soi, pas toi, pas de nous, pas de mental, pas vie et pas de mort, pas de Un, pas de deux, pas de Dieu. Dieu, Jésus, Marie, le Sainte Esprit, les apôtres, Sainte Thérèse d'Avila, de Lisieux, Saint François d'Assise, bouddha, Dalai-lama, Shiva, Vishnu, Upanishad, Mahomet, Moise, etc...ne sont que des archétypes de l'amour qui viennent, au moment de la mort, chercher ceux qui leurs.ont adressé des prières de leur vivant. pour traverser cet état si effrayant du bardo. Ca c'est la 1ere étape de la mort raconté par des témoins de la NDE. Mais le processus qui se passe ensuite personne ne le raconte.
 On existe sur le plan relatif de la réalité conventionnelle mais dans l'absolu.


Bonne soirée

Hors ligne Dédale

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 48
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #129 le: 06 Septembre 2013 à 13:04:32 »

Merci pour ces derniers mots, Willy:

" Tous les hommes pensent que le bonheur réside au sommet de la montagne alors qu'il se trouve dans la façon de la gravir" . Vous me direz peut être , très bien , c'est bien joli tout ça , mais cela ne nous aide à soulager  l'immense  souffrance que nous éprouvons lors de  la  perte de nos êtres chers , à cela je réponds que les obstacle sont difficiles  mais au final  nous les retrouvons  où que nous allions et dans tout ce qui nous entoure, dans les yeux d'un enfant, dans la beauté d'une fleur, dans le vol d'un oiseau car ces principes révèlent une Unité au delà de notre personne et  à laquelle nous appartenons  tous . " 

Et merci à vous tous qui écrivez ici. Je viens souvent vous lire, et vous faites partie de ces petites lumières qui me soutiennent.
Je souris souvent en vous lisant, et cela est inouï pour moi...Je vous remercie de tout mon coeur de partager avec nous.

Je lis moi aussi beaucoup, forcément...(comme peut-être tous ceux qui viennent sur ce fil?) Souvent les mêmes lectures que vous...
Je n'ai malheureusement pas assez d'énergie pour écrire, mais voilà, aujourd'hui j'ai tout simplement envie de vous dire ma reconnaissance.
Avec mes doux souhaits de réconfort
Marie

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #130 le: 06 Septembre 2013 à 13:06:04 »
Pour te répondre sam , chaque système de pensée est adapté selon la maturité des consciences et chaque expression est un déploiement de la conscience cosmique , un vol d'oiseaux , une danse ,  un chant , un sourire , un regard , la création d'une étoile ou la formation d'une galaxie ,  il n'y a pas de hiérarchie ou d'importance plus ou moins  grande dans l’expression de cette conscience ou de cette  volonté en devenir  . " On existe sur le plan relatif de la réalité conventionnelle "  très bien ,  mais on ne sait pas ce qu'est cette réalité ? On ne sait pas plus sur  l'origine  des phénomènes  qui  amènent   la vie à émerger   sur ce  "plan relatif de la réalité"  ?   "On ne sait pas ce qu'est la vie, comment pourrait-on savoir ce qu'est la mort ? "  - Confucius -  .  Donc je dis  qu'avoir des certitudes déjà sur les principes de notre propre  existence sur ce plan que l'on nomme "réalité"  me semble  difficile voir impossible ?   En tout cas , c'était ce qu'avait vu Confucius et d'ailleurs on se rend bien compte que même la "matière"  n'est pas ce qu'on croyait être ,  c'est plutôt une ombre qui émerge d'un plan inaccessible  "immatériel - infini"  et qui nous donne l'illusion de sa consistance dans cette  "réalité" . La physique quantique est holistique, elle dépeint l'Univers comme un tout , tout est relié , l'Univers est Un par delà l'espace - temps .    Notre "réalité" , n' est que la réalité de notre esprit , la réalité de l'Être qui se déploie dans le mouvement de sa conscience .   Bonne journée     et   Ôm  comme disent les hindous  (et peut être les Bouddhistes ? )   :)   .

  
 « J'étais un trésor caché, et j'ai voulu être connu, j'ai alors créé le monde afin d'être connu par lui » ( Hadith du Trésor Caché : d’après Alâoddawleb Semnânî (Perse, XIVe siècle) ) . Une autre interprétation serait : "Je me suis déployé  pour pendre conscience de mon Être  et chacun de vous me  possède en  son cœur , l'Univers est ma pensée , je vis à travers vous , vous vivez en moi ,  chacune de vos  épreuves est aussi mienne et votre Amour est aussi le mien "      

   https://www.youtube.com/watch?v=aJ6sHCsL0eE  Charles Aznavour chante Être - 2000
« Modifié: 06 Septembre 2013 à 20:35:58 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #131 le: 06 Septembre 2013 à 16:24:06 »

Merci pour ces derniers mots, Willy:


De rien Marie  :)

Bonne journée à toi   
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #132 le: 07 Septembre 2013 à 09:56:22 »
Merci Marie

Effectivement mon esprit ressemble à un Dédale.

En parlant de Confucius, j'ai beaucoup aimé cette citation que j'ai lu dans le métro parisien tirée des "Entretiens" :

"On a tous deux vies   
Notre deuxième vie commence
Le jour où on se rend compte qu'on en a qu'une"
Il y a beaucoup de sagesse chez Confucius surtout ayant vécu à une époque qu'on appelle "Les Printemps et Automne" où la Chine était plongée dans la guerre des clans depuis 700 ans. La Syrie, l'Irak et l'Afghanisthan n'ont plus qu'à aller se coucher.




Bonne matinée à tous

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #133 le: 07 Septembre 2013 à 11:56:59 »
http://www.soulstory.fr/FR/tao-of-the-traveller.html

Le voyageur est l’éclat de diamant. Le voyageur est le joyau serti au centre du front. Le voyageur, c’est toi…
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #134 le: 07 Septembre 2013 à 21:58:24 »
Merci à toi Dédale, nous avons le même prénom  :)
je suis contente que ce que nous essayons d'entretenir sur ce fil soit un apaisement pour d'autres.
évidemment comme tu le dis, c'est bien joli tout ça mais je fais comment dans la vie de tous les jours avec cette souffrance ?

cette vision n'empêche nullement la souffrance, nous avons un coeur avec des sentiments, et être ici bas n'est il pas le motif que nous n'avons pas encore intégré cette infinie intelligence universelle ?
comment l'appréhender ?
pour ma part, c'est un lent chemin d'intégration, il y a la phase intellectuelle car nous recevons l'information cérébralement, ensuite il y a la phase subjective où nous confrontons les nouvelles idées reçues avec nos croyances, notre éducation, et nos limitations....
mais cela à un impact sur notre subconscient, car lui aussi reçoit l'information et nous renvoi en résonance ce que nous ressentons intuitivement et ce que lui a intégré et vérifié.
c'est un long processus d'introspection qui fait son chemin petit à petit et au fur et à mesure que nous pouvons considérer comme vraies ces croyances, elles se fondent alors au niveau subjectif et enfin au niveau conscient et rationnel.
ainsi nous changeons de point de vue,nous devenons plus ouverts et plus humble aussi.
une porte s'ouvre alors pour nous et devient notre réalité.
mais pour cela nous devons faire tomber des croyances telles "il n'y a rien après la vie, ni dieu, ni rien"
" personne n'appartient à personne " "chaque être appartient à lui même à sa propre évolution " et surtout "nous n'avons pas le pouvoir sur les autres " nous n'avons le pouvoir que sur nous même.
que nous ne savons rien, nous nous pensons évolués, mais le jour ou un homme fera aussi bien que ce que la nature fait depuis des millénaires sans même avoir besoin de nous ....
alors ce jour et ce jour seulement, je croirais en l'homme avant tout.

donc, cela permet petit à petit à prendre du détachement sur l'émotionnel, à reconsidérer nos valeurs, à admettre que nous avons pu nous tromper depuis des années sur la vie.
pourquoi des personnes très athées, vont se faire enterrer dans un cimetière ?
pourquoi ces mêmes personnes sont quasi toutes baptisées ?
mes frères et sœurs lorsque je leur ai dit juste que j'étais "croyante" on eu le regard "la pauvre, si ça lui fait du bien"
et pourtant, c'est ceux là même qui vont déposer des fleurs sur la tombe ...... moi, non !
je n'en ai pas besoin.
pourquoi les gens "plus rationnels et qui prennent les spirituels presque pour des doux rêveurs, bien gentils mais...."
sont les premiers à avoir peur de la mort, sont les premiers à ce faire incinérer ou enterrer, à faire baptiser leurs enfants ?
pourquoi ?

parce qu'au fond d'eux même, ils savent; mais ça leur parait tellement inconcevable de ne pas être le centre de la vie, puis imaginez, si la science un jour arrive à prouver la réincarnation, que celle ci se fait en compensation de celle que nous vivons actuellement, ne croyez vous pas que beaucoup réviseraient leur façon de faire, de penser, leur comportement avec les autres humains.

le plus grand ennemi de l'homme est sont arrogance, son manque d'humilité ; la religion même à portée des hommes si vils, qui se sont servis à leur propre fin d'écrits spirituels, qu'ils ont transformés, effaçant certains passages et notamment le mariage des prêtres avant, les femmes initiées, et aujourd'hui encore au XX1ème siècle, nous nous construisons sur des mensonges.

voyez la découverte de l'Amérique par C Colomb, alors pourquoi cela s'appelle l'Amérique et pas la Colombie ?
et aujourd'hui encore les livres d'histoire apprennent à nos enfants que c'est C Colomb qui a découvert l'Amérique ?
Fumisterie.

A oui, alors, "indignons nous" comme nous le dit Russell.

et Sam il me semblait avoir lu un post de ta part comme quoi tu n'interviendrais pas sauf si on te le demande........
tu ne peux pas t'ouvrir un peu, enlever tes œillères,

  Il n'y a pas d'âme, pas d'atman, pas de soi, pas toi, pas de nous, pas de mental, pas vie et pas de mort, pas de Un, pas de deux, pas de Dieu. Dieu, Jésus, Marie, le Sainte Esprit, les apôtres, Sainte Thérèse d'Avila, de Lisieux, Saint François d'Assise, bouddha, Dalai-lama, Shiva, Vishnu, Upanishad, Mahomet, Moise, etc...ne sont que des archétypes de l'amour qui viennent, au moment de la mort, chercher ceux qui leurs.ont adressé des prières de leur vivant. pour traverser cet état si effrayant du bardo. Ca c'est la 1ere étape de la mort raconté par des témoins de la NDE. Mais le processus qui se passe ensuite personne ne le raconte.
 On existe sur le plan relatif de la réalité conventionnelle mais dans l'absolu.


es tu passé par le bardo ? pourquoi effrayant, tu t'en rappelles ?
pas d'âme, pas pas pas pas pas ................. tu en sais quoi ?
tes écrits me renvoie à une incapacité à remettre en question ton système de croyances.
dès que l'on n'emploie pas le bon mot, la note qui te correspond, vlan, réplique de ta part.
tu t'accroches à tes valeurs comme un mollusque à son rocher qui est incapable de penser une seule seconde qu'il puisse y avoir d'autres paysages, parce que lui n'a vu que le sien !
serais tu un extrémiste de ta philosophie ? incapable d'envisager que l'autre n'est pas plus dans l'erreur que toi ?
tu récites ce que l'on t'a inculqué sans même réfléchir, c'est toujours sans appel !

Sam, connais tu le verbe "s'adapter" puis voir dans un mot diverses correspondances pour les autres, les mots n'ont pas la même signification pour chacun d'entre nous.
il n'y a pas d'âme, ok, donnes moi une preuve de ce que tu affirmes !


 
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.