FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Après la grande souffrance, la reconstruction => Discussion démarrée par: Sophia le 29 Août 2014 à 18:18:30

Titre: Un matin, on se lève et il fait beau dehors. De nouveau.
Posté par: Sophia le 29 Août 2014 à 18:18:30
Longtemps, j'en ai voulu à la terre entière. J'en ai voulu à dieu. Je voulais même le tuer lui :'( :'( :'( Alors que, bien sûr, c'est impossible. C'est dire à quel point j'étais en colère contre tout et tout le monde de cette mort qui n'aurait pas dû être.

Et puis, un matin, je me suis levée et j'ai ouvert les volets. Et j'ai vu comme il faisait beau dehors.
Et j'ai senti que je voulais vivre. Et, là, j'ai compris que, depuis ce jour là, j'étais en retrait, en attente; comme si j'attendais de savoir si j'allais vivre ou j'allais mourir.

Ce jour viendra pour vous aussi. Vous saurez que vous avez choisi de vouloir vivre votre vie en laissant tout le chagrin derrière. Comme une vieille peau.
Titre: Re : Un matin, on se lève et il fait beau dehors. De nouveau.
Posté par: Webmaster le 29 Août 2014 à 19:35:46
Merci pour ce merveilleux message d'espoir Sophia, c'est tellement important de venir aussi partager les moments de mieux.
Je vous souhaite sincèrement que cette éclaircie dans votre vie sera durable Sophia et encore merci d'avoir partagé ce témoignage de joie.

Chaleureusement,

Yacine
Titre: Re : Un matin, on se lève et il fait beau dehors. De nouveau.
Posté par: Auriabelle le 27 Octobre 2014 à 19:28:17
Que cela fait du bien de lire des messages d'espoir......mercredi cela fera 10 semaines et j'ai vraiment envie de m'en sortir. 

J'ai bien conscience aujourd'hui que je ne reverrai plus l'être que j'ai aimé tant d'années ; mais j'ai décidé de rester en vie (car lorsqu'une trajédie comme celle-ci arrive on veut tout de suite rejoindre la personne  aimée, je pense que nous avons tous et toute  cette même réaction ) ; aujourd'hui j'ai décidé de rester sur le chemin de la vie et de m'accorder le droit au bonheur et c'est ce qu'il aurait voulu......donc par respect pour lui,  je fonce , j'essaie de me réorganiser avec mes fils à mes côtés, mes amis aussi très présents , ma soeur et mes parents , c'est surement grace à tout se monde autour de moi que je suis pleine de ressources.....

Je vous embrasse
Titre: Re : Un matin, on se lève et il fait beau dehors. De nouveau.
Posté par: POupi le 09 Décembre 2014 à 23:34:54
Bonsoir,
Moi aussi  j'ai senti que je voulais ViVRE_ cette sensation est récente pour moi: avoir de nouveaux projets_ de vie en couple _ après 4 ans de deuil de cet Homme que j'ai tant aimé et qui restera toujours dans mon coeur jusqu'à la fin de ma vie.
Et il y a 2 mois un homme bien m'a montré qu'il s'intéressait à moi. Je l'ai remarqué et ça m'a été très agréable mais au moment d'approfondir plus la relation_ j'ai dit non alors que quand je le vois, je ressens quelque chose pour lui (il ne sait pas ce que j'ai vécu). Je ne me comprends pas?! Je veux poursuivre ma vie, fonder une famille... j'ai 42 ans. Je crois que j'ai tout gâché.
Pourriez-vous m'apporter une réponse! Que m'arrive-t-il?
Merci beaucoup,
Titre: Re : Un matin, on se lève et il fait beau dehors. De nouveau.
Posté par: delphinita le 09 Décembre 2014 à 23:55:01
Il faut peut-être lui en parler, lui raconter, et s'autoriser à avancer... car j'imagine qu'il y a de la culpabilité...
Bon courage.
Titre: Re : Un matin, on se lève et il fait beau dehors. De nouveau.
Posté par: Mamoure le 10 Décembre 2014 à 07:26:13
Je pense que cet homme doit savoir ce que tu as vécu
Nous sommes et resterons à jamais meurtries
Tu dis que tu ressens quelque chose pour lui alors peut-être ne faut-il pas passer à côté
Mais l'homme aimé que nous avons perdu restera à tout jamais dans notre coeur et si celui que tu viens de rencontrer ne sait pas ce que tu as vécu , il aura sans doute du mal à te comprendre
Un deuil nous change à tout jamais , on ne peut pas se comporter comme avant..
Cela me semble indispensable que la personne que tu as rencontré ait conscience de ça , si il tient à toi , il saura être plus patient , compréhensif....

Ce n'est vraiment que mon avis personnel , pas mon expérience ( je ne suis qu'a 3 mois de deuil et bien loin de tout ça ) et il y a sur ce forum des témoignages d'endeuillés plus anciens
Titre: Re : Un matin, on se lève et il fait beau dehors. De nouveau.
Posté par: zabou le 10 Décembre 2014 à 11:14:08
Poupi,

Peut être as tu envie , mais tu n'est pas prête.....

Peut être as tu peur tout simplement, s'attacher de nouveau à quelqu'un , c'est aussi accepter, quelque part, qu'on pourrait aussi le perdre, revivre la même chose.....

Comme dit Delphinita, une partie de culpabilité, non décelée, peur de trahir....

Mais si quand tu le vois tu ressens un sentiment, alors autorise toi , ne serre se qu'un début un oui , pour une rencontre un diner qui ne t’engage à rien, mais qui pourras te permettre de parler , de communiquer, de voir s'il y a une possibilité de compatibilité, de compréhension, une envie de part et d'autres de poursuivre...

Et si ses intentons pour toi sont sérieuses, tu n'as encore rien gâché,en tout cas , si je peux me permettre ,ne reste pas, sur ce qui pourrait devenir un regret....

Comme dirait ma sœur cadette en rémission d'un cancer " Action, Réaction"

Je te souhaite de trouver, en toi , les ressources, pour le faire....

Je t'embrasse.

zabou
Titre: Re : Un matin, on se lève et il fait beau dehors. De nouveau.
Posté par: fabisa02 le 15 Décembre 2014 à 22:24:49
Un matin, on se lève, il fait beau à nouveau........
Je ne pense pas que cela sera possible pour moi
Ma fille Cindy nous a quitté il y a 3 mois et j'ai l'impression que plus jamais, je ne serai totalement détendue à fond. plus jamais heureuse
Je suis entourée d'un homme merveilleux, d'une famille unie, mais le soleil a perdu beaucoup de ses rayons pour moi....
Comment imaginer de vivre sans son enfant, vivre normalement, c'est impossible.
L'avenir me terrifie , je ne voudrai surtout pas blesser mes proches, mais je souffre et personne n'y peut rien.
Je suis seule dans ma douleur.
est ce que quelqu'un me comprend ?
Titre: Re : Un matin, on se lève et il fait beau dehors. De nouveau.
Posté par: delphinita le 15 Décembre 2014 à 22:45:48
Non tu n'es pas seule, on te comprend ici. Ce vide, cette douleur, cette impression d'être seule, ...
Parle-nous de ta fille. Quel âge avait-elle ? Que s'est- il passé ?
J'ai perdu ma soeur il y a deux mois et ressens les mêmes choses : l' impression que je ne m'y ferai jamais, que ce n'est pas possible... Et une sorte de lutte inutile contre le sort, qui est épuisante...
Bon courage et douces pensées...
Titre: Re : Un matin, on se lève et il fait beau dehors. De nouveau.
Posté par: fabisa02 le 19 Décembre 2014 à 18:44:55
Bonsoir, ma fille avait 29 ans, elle venait de les avoir, elle nous a quitté le 23, elle a fêté son anniversaire le 17.
Elle est décédée en dormant, elle s'est étouffée dans son sommeil .
Mon seul réconfort est de savoir qu'elle ne s'est rendu compte de rien.
Elle était dans un centre de repos, elle avait des comprimés pour dormir, car elle dormait très peu..
Elle sortait d'une rupture et était allée se faire suivre pour ne pas retomber dans une certaine spirale.
Ils m'ont appelé pour me prévenir au téléphone. J'ai hurlé de désespoir.
J'étais en vacances à ce moment là, à New York.
Je ne suis  rentrée que le lendemain, pas d'avion avant, ensuite, il a fallu que je fasse 500 km pour retrouver ma fille que je n'ai pas vue.....Fortement déconseillé par le médecin.
Tellement de regrets, pourtant je faisais tout pour ma Didi, c'était ma joie, mon enfant.
J'ai l'impression de me retrouver seule, sans vrai famille..
Enfin c'est dur à expliquer.
Merci de votre soutien à tous.....

Titre: Re : Un matin, on se lève et il fait beau dehors. De nouveau.
Posté par: Eva Luna le 19 Décembre 2014 à 20:37:02
Quelle histoire tragique...l'écrire pour nous a dû être difficile...
La souffrance est impartageable...la solitude du deuil difficile à exprimer...je te comprends bien...
Titre: Re : Un matin, on se lève et il fait beau dehors. De nouveau.
Posté par: fabisa02 le 19 Décembre 2014 à 22:43:09
Mon petit réconfort est d'avoir connu le site, il est devenu mon confident.
VOUS êtes devenus mes confidents, je vous en remercie. Cela fait mal, mais du bien aussi d'extérioriser  toute cette douleur.
Un grand merci, là je vais me reposer un peu , car je suis épuisée, épuisée par tout.
Demain , cela fera 4 semaines que ma fille a fermé ses grands yeux, ses grands yeux marrons expressifs.
Déjà 4 semaines et SEULEMENT  4 semaines.....Je me demande comment je vais faire pour pouvoir y arriver.
Je sais que ma vie ne sera plus la même sans ma fille.
Je sais qu'il va falloir que je me reprenne, mais qu'est ce que c'est dur!!!
Je ne sais pas ce qui va se passer, comment va être mon avenir. Pourtant JE VEUX Y ARRIVER, mais la force parfois ,je dirai SOUVENT ME LAISSE TOMBER.
Au revoir mes amis, nouveaux amis, un grand mot ,mais vous ne savez pas à quel point votre rôle est important...
C'est cela l'entraide, j'espère moi aussi être utile à quelqu'un .C'est tellement important de se sentir Utile, cela prouve que l'on existe.
à demain
plein de pensées pour tous

Isabelle