Auteur Sujet: retrouver le sourire..ca fait du bien !  (Lu 382 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne pandora

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
retrouver le sourire..ca fait du bien !
« le: 03 Juin 2017 à 22:22:23 »
bonjours !

je suis venue partager mon histoire et vous montrez que peu importe la difficulté on s'en sort toujours ! Certain plus difficilement que d'autre, mais au final, la vie nous  fera toujours un grand sourire <3 *vous soutiens*

Alors voila, je m'appelle Sangavi et j'ai 20 ans, j'ai perdu mon petit ami il y' a 2 ans dans un accident de voiture. Nous étions tous les deux dans la voiture.... On se connaissait depuis toujours, c'était avant tous mon meilleur ami et surtout une partie de moi même, nous étions ensemble depuis bientôt 6ans, c'etait ''lui et moi'' contre le monde, un amour presque parfois en soi..qui s'est brisé en quelques secondes...je vous épargne l'accident.

Il était dans le coma depuis deux semaines avant que les médecins nous annonces qu'il n'y avait plus aucune chance. Je me rappelle encore de la sensation qui m'a envahi à l'annonce de sa mort, j'avais envie d'hurler en espérant que ca soit une blague, je n'y croyais pas moi même persuader que c'était iréel et j'en ais longtemps voulu aux médecins qui n'avaient pas put le sauver. Je venais de perdre la seul personne qui comptait pour moi, l'amour de ma vie, mes rêves, nos rêves, tout.

Je me suis longtemps senti responsable de sa mort en me disant que c'étais moi qui aurait dût y passer. Je vivais un vrai cauchemar, d'une part le traumatisme de l'accident et d'autre part la mort de ma moitié. Chaque nuit je rêvais de l'accident, je n'osais plus remonter dans une voiture ou dans un bus ce qui m'a fallu un an de therapie... j'avais l'impression d'être vidée de tout, plus rien n'avez d'interet, et mes études encore moins...j'aurais échanger mon âmes pour le revoir ne serait ce qu'une seconde, le prendre dans es bras et lui dire à quel point il me manquait(et maintenant aussi d'ailleurs) j'avais l'impression de le voir, j'attendais encore des messages ou des appel de sa part ou encore de la voir arriver devant ma porte à l'improviste comme parfois il le faisait, alors que je savais au fond de moi qu'il ne serait rien. La vue de sa tombe m'était insupportable, cela revenais à accepter la vérité. Me dire qu'il n'y aura plus de ''nous'' juste un ''moi'', je ne saurais pas vous décrire le sentiment que j'ai pus ressentir car cela depasse les mots, mais je sis sut que vous le comprendrez.
J'avais souvent eu des idées noirs sans pour autant passer à l'action, j'en étais venue à m'auto-mutiler , non pas par desespoir mais je n'arrivais plus à exterioriser mes sentiments, mes ressenti, ma souffrance, il m'etais impossible de pleurer, si bien que ca m'en faisait mal, comme si on vous broyez le coeur, et d'un côté j'étais totalement indifferente et antipathique en vers moi même comme si je me voyais de l'exterieur...le seul moyen  était de me faire mal, de pleurer quitte à que ça soit à cause de la douleur, personne n'était au courant...jusqu'a que ma meilleure amie le découvre et intervienne, j'ai dus aller chez le psy.
 Les souvenirs me revenaient en masse, je ne dormais plus, ne mangeais plus, j'etais devenue un légume shooté au anti-depresseurs et aux somnifères ( et encore j'exagère à peine). J'étais souvent prise de crise de panique et devenue ingérable à vivre, je perdais mes ''amis'' un par un, j'avais raté presque tout mes examens, pris 20kg...la total. Ma famille ne comprenait pas et je n'avais pas de véritable amis à l'époque. ( je n'ais jamais raconter cette période de ma vie à personne, ni même à mes parents).

 Je me suis donc rabattu sur la seul forme d'amour et de réconfort qui restait...les chiens. Je passais mes journées dans un refuge, cela m’apaisai en quelque sorte. Si on me demandait aujourd'hui comment j'ai fais pour surmonter cette épreuve, je répondrais que je n'en sais rien, quand j'y pense, je me dis que je devais être vraiment forte...j'ai passé deux ans à me reconstruire, et et encore je ne suis pas tout à fait complète (et ne le serais peut être jamais) mais je l'ais fais ! Aujourd'hui encore, j'y pense, il me manque chaque jour mais j'ai appris à vivre avec, convaincue qu'il est qq part la tel un ange gardien, même après deux ans, je ne suis pas tout à fait capable d'écouter nos chansons, de regarder trop longtemps nos photos ou me rendre sur sa tombe, j'arrive à en parler sans ressentir un boule  au ventre, et même s'il m'arrive de pleurer et de déprimer certain soir, ca va mieux, j'avais l'impression de jamais pouvoir m'en sortir mais j'ai reussi, j'ai repris ma vie en main et je sais que c'est ce qu'il aurait voulu. J'ai repris le sport, mes études et ais recommencer à aimer (même si ca sera jamais plus pareil) j'ai repris gout à la vie et cela fait du bien, d'enfin pouvoir se balader en voiture, prendre le bus sans faire une crise d'angoisse ou encore sortir avec mes amies et faire de nouvelles rencontres. Cela à certe pris du temps et des efforts (car je pense que le temps seul ne résout pas tout ) mais au final on s'en sort toujours :) !

 Tout ca pour vous dire, que si je l'ais fais alors vous aussi !!
« Modifié: 03 Juin 2017 à 22:30:58 par pandora »