Auteur Sujet: ma reconstruction pas à pas  (Lu 11071 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3306
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #45 le: 27 Décembre 2017 à 14:00:58 »
et ce matin étonnement
malgré ou à cause peut être du contexte anxiogène de mes ennuis de santé
un ressenti d'envie de vivre j'en ai été si étonnée, bouleversée
et de suite l'envie de partager cela ... avec lui ... oui l'insubstituable
je crois que le post ci dessus a fait son chemin ...
je sais que ce sera chaotique mais là c'est juste si surprenant comme c'est venu spontanément ... sans contexte particulier externe
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Ludmilla 31

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 146
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #46 le: 06 Janvier 2018 à 19:27:14 »
Bon rétablissement qiguan ,que cette année soit plus douce .

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3306
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #47 le: 11 Mars 2018 à 13:36:44 »
Longtemps que je n'ai pas écrit sur ce petit coin ...
il y a eu
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/depuis-le-23-avril-2014/msg92214/#msg92214
oui les choses se reconstruisent j'y participe volontairement c'est un fait
mais en même temps je gère les moments de douleur
et c'est ça qui est usant, prend de l'énergie ...
Si souvent on pourrait penser qu'un exclu l'autre, c'est peut être vrai, pour certaines personnes mais ce n'est pas mon vécu.

J'ai eu 60 ans récemment = un siècle chinois [car 12 énergies par cycles (12 méridiens) multipliés par 5 énergies (Bois, feu, terre, métal, eau) c'est leur manière de voir les choses qui se retrouve tant dans leur médecine que philosophie, arts ]
donc depuis très longtemps j'avais prévu que 60 ans serait un renouveau ... je ne croyais pas le vivre ainsi ...
je m'accrochais d'ailleurs à cette idée de renouveau quand dans les multiples phases au cours de sa vie où j'accompagnais mon aimé c'était aussi intense, harassant/maladies, séquelles d'accident  etc ... et ça a duré des dizaines d'années de luttes
Là veuve, ayant perdu aussi ma maman 2 ans et demi après, [j'étais sa fille unique, elle vivait sous mon toit depuis 79 (décès de mon papa où elle s'était effondrée)] ... occasion de repartir ...
j'ai longuement travaillé sur moi (avec l'aide pro, psys) pour faire le ménage, identifier, corriger les mémoires, casseroles d’auto sabotage, de répétitions ...
et cherché qu'est ce que je pouvais vouloir là malgré ma situation ...
l'idée de mettre moi même au monde l'enfant intérieur resté dans l'ombre m'a séduite ...
et là je fais mes premiers pas, en revenant à l'idée de regard nouveau etc
c'est une aide très précieuse, un chemin personnel
mais je m'étais illusionné je pense sur la possibilité qu'il diminue un tant soi peu les moments de douleurs/manques ...
le manque vient au tripes, intellectuellement, mentalement je sais ce qui se joue/ce manque, ce que je crois aussi ... et qui dans une part de moi existe : mon aimé communicant autrement avec moi, m'accompagnant autrement je le vis, je le sens certes mais aussi par vagues scélérates le coup du manque dans les tripes survient, je n'ai pas peur, je sais qu'il va passer mais le traverser est éprouvant, absorbeur d'énergie ! même si chaque fois à présent j'en sors me semble t'il "mieux" plus aisément ... avec moins ou peu voire pas de conséquences sur le reste de ma vitalité nouvelle ...
Cela n'enlève pas, à ce jour mes réflexions sur   
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/merci-4983/msg92392/#msg92392

là j'accepte l'idée en moi d'un possible partage de "jouer" avec la vie avec d'autres, et intimement "un" autre possible si je le ressens je sais que je me donnerai la permission
idée de jouer comme enfant nouveau ... c'est confus mais ça fait son chemin
je voulais le partager
...
« Modifié: 11 Mars 2018 à 18:43:47 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2328
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #48 le: 11 Mars 2018 à 20:19:26 »
J'aime cette notion de en même  temps qui est si vraie...et si douloureuse...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3306
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #49 le: 11 Mars 2018 à 21:31:36 »
et pas comprise par les personnes qui ne l'ont jamais vécu !
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne malex

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 68
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #50 le: 15 Mars 2018 à 10:52:01 »
Merci qigan, merci pour ce partage. J'aime te lire . Tu me précèdes sur ce chemin. Pour moi le mot "reconstruction" est encore bien flou.  Le décès de ma maman au mois de décembre , 2ans après le départ de mon compagnon, est une vague qui m'a rejetée sur le sable.... si seule!
Tu écris:
oui les choses se reconstruisent j'y participe volontairement

Ce qui me manque , aujourd'hui c'est  " volontairement".  Peut-être parce que je sens , comme tu l'as écrit que la reconstruction n'exclue pas la douleur.  Elle est là et bien là .
Malex

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3306
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #51 le: 15 Mars 2018 à 14:36:11 »
oui la reconstruction n'exclue pas la douleur ...
le manque
c'est illusoire de le penser ...
il faut arriver au moment où malgré douleur et manque on a la force qui revient pour faire malgré ... et alors on peut participer à la reconstruction
avec conscience et volonté ...

tu écris
Citer
Le décès de ma maman au mois de décembre , 2ans après le départ de mon compagnon, est une vague qui m'a rejetée sur le sable.... si seule!
moi ma maman est décédée pas tout à fait 28 mois après le décès de Jean ... et elle vivait sous mon toit la maison est devenue vide après son décès ..., je rame ... avec ça !
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2484
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #52 le: 15 Mars 2018 à 16:11:06 »

     Trop fragilisée pour me reconstruire
     pourtant je sais ce que ça veut dire
     c'est qqch que j'ai fait, bien qu'en autodidacte livrée à elle-même, trois-quatre fois.
     Non, là, c'est trop grave
     Mais on peut vivre DÉMOLIS,
     je vis démolie depuis 5 ans, je me vois bien finir ma vie dans ces ruines et sans carapace,
     j'ai plus confiance dans ce "rien" que dans tout ce que l'on perd du jour au lendemain.
     Je crois bien que j'ai perdu mon Caramel, j'aimerai toujours mon Caramel.
     M.
"Un ami fidèle est un puissant soutien:
qui l'a trouvé a trouvé un trésor"

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3306
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #53 le: 17 Mars 2018 à 22:54:31 »
je parle du témoignage d'une veuve et des signes qu'elle a eu voir/son livre
http://forumdeuil.comemo.org/philosophie-spiritualite-deuil/compilation-sur-livres-et-autres/msg93691/#msg93691
ce samedi 17 Mars comptera dans ma manière d'aborder ma "reconstruction"
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char