Auteur Sujet: ma reconstruction pas à pas  (Lu 7079 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne arfaca

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 78
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #30 le: 31 Juillet 2017 à 22:38:21 »
Pour revenir sur ton interrogation.Juju.. effectivement partager sa peine avec une personne veuve permet d être compris. ..car si une chose est sûre ds le veuvage est que les autres ne comprennent pas.Mais j ai peur que cette souffrance commune  soit la base du lien et que peut etre les fondements d une relation affective risquent d être erronés...et puis se reconstruire c est aussi terminer une histoire pour pouvoir en recommencer une autre sans faire continuellement un aller retour...garder les sentiments et les emotions du bon livre d avant au fond de soi...
Tu evoques la rencontre avec  une personne divorcee et ses difficultés. ..bien sûr  mais je crois que malheureusement si chacun de nous a vecu un amour fort et durable,nous ne sommes pas tout jeune .....et chacun vehiculera son passé. .Il faut faire avec ..c est pourquoi je pense que  la reconstruction à un certain âge est difficile....le vécu de chacun s impose ..il peut etre un obstacle ou donner un nouvel élan...Je concluerai  en disant "laissant parler le coeur"...mais ce coeur là  est malgré tout écorché. ..

Bien à vous

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2951
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2951
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #32 le: 03 Octobre 2017 à 22:30:45 »
une réflexion d’ornithorynque  ;D m'est venue aujourd'hui ...
l'impression que je commence à penser concrètement, par moment, une possible nouvelle vie affective et l'envisage comme quand on pense, en tant que femme à ce bébé que l'on voudrait, qu'on ne connait pas, que l'on préfèrerait voir comme ceci ou cela et pas comme ceci ou cela ... qu'on idéalise, bien sûr, mais qu'on aime déjà ...
Et je me retrouve effrayée parfois de ces pensées qui surgissent comme hors du contrôle du mental, puis je souris elles prouvent l'avancement de l'étape reconstruction.
ces moments se croisent avec la douleur du manque quand une joie surgit ou un ennui de plus m'accable ! c'est le manque de l'échange comme c'était avant même si je perçois des échanges comme télépathiques sans les chercher ... avec mon aimé défunt. Des moments doux, forts de présence.
Le mélange de ces vécus est très bizarre à vivre, je ne suis pas encore habituée à ces pensées générant des émotions si opposées !
Je me surprend à attendre, fugacement des retours "possibles" comme du temps où nous étions deux ensemble encore avec nos corps ... cela vient des "tripes" des émotions, puis le choc de la réalité se dresse, le mental analyse, classe et les émotions basculent dans le chagrin un moment avant de retrouver une sorte de paix.
Ce sont des vagues.

 J'arrive à parler plus "sereinement" de mon deuil ... mais quand dernièrement je me suis retrouvée à entendre " la solitude on l'a choisie quelque part" j'ai bondit et presque crié "moi je n'ai pas choisi, je subi, la mort de mon époux je ne l'ai pas choisie" ... la personne a blêmie réalisant qu'elle n'avait pas pensé qu'il pouvait y avoir des personnes seules autres que des divorcés, séparés ... et du coup une autre personne veuve qui ne l'avait jamais dit se disant "célibataire" a osé parler de son veuvage et donc de sa solitude non choisie ...
 
La douleur du manque ne m'empêche pas d'apprécier les bonnes choses de toutes les activités que je fais justement parce que je suis seule !
Mais elle vient en surimpression ou en toile de fond ... selon les moments, elle m'oblige à gérer ces paradoxes émotionnels qui en découle face aux contentements des activités. cela fatigue !
mais c'est inévitable, je crois que ça dure "longtemps" ...
je crois comprendre qu'ensuite on s'habitue à cette gestion émotionnelle, que l'on sait mieux gérer, tolérer ces émotions paradoxalement opposées en soi de manière concomitantes ! à voir ...
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne arfaca

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 78
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #33 le: 03 Octobre 2017 à 23:16:40 »
Oui surement qu on s habitue à  cette gestion des emotions mais c est tres energisant et epuisant.profiter des bons moments et prendre plaisir et tout d un coup ce manque comme tu dis en toile de fond qui resurgit....alors cette force qui se deculpe grace a tout cet amour reçu et donné me permet de continuer et peut être petit à petit aller vers la reconstruction. ..
Bonne route

Hors ligne Ela

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 276
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #34 le: 04 Octobre 2017 à 18:24:31 »
Chère Qiguan: Petit à petit, tu avances, tu franchis des paliers... Il me semble que c'est indéniable!
Les paradoxes dont tu parles... ces fameux paradoxes, je ne les connais que trop bien... Je crois qu'il y a paradoxe tant qu'en nous il y a des résistances, face à ce qu'on ne maitrise pas... au temps qui passe... au changement...
Je crois qu'il ne faut pas se brusquer face à ces résistances. Il faut les dénouer patiemment, avec douceur. Et c'est ce que tu fais, me semble-t'il.
Sur ce chemin, on apprend, dans la souffrance souvent, mais on apprend. Essentiellement à ne pas se mentir. Ne pas se mentir sur là où on en est, sur les limites qu'il nous faut apprendre à dépasser ou avec lesquelles il nous faut composer, sur notre propre rythme...
Puissions nous avancer avec bienveillance et à notre propre rythme.
(Personnellement, je pense être une limace, mais c'est un animal que j'affectionne et que mon chéri tenait en haute estime, alors ça me va plutôt bien. Ha ha :)! )
Tendres salutations d'ornithorynque!

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2951
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #35 le: 04 Octobre 2017 à 21:51:26 »
oui j'avance
oui je fais face aux résistances pour les dénouer
je ne me juge pas, je vois mes limites comme des occasions de transformation
je ne suis pas toujours assez bienveillante et douce avec moi, disent les pys mais sans cela aurais je avancé ?
je fais ce que je sens "bon, juste, adapté"
je viens témoigner car je crois aux vertus du partage comme levain de progression.
 ;) tendrement ornithorynque
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2951
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #36 le: 15 Octobre 2017 à 04:49:36 »
Oh combien est parlant ce descriptif ...
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/seulementdeja-un-an/msg89720/#msg89720
De ce qui tourmente
Le vivre "avec ça" ce long apprentissage est un chemin sans GPS
C'est le trek du deuil qui se transforme ... Mais j'ai ces jours ci bien entendu Les accompagnant pro (psy) me dire un deuil ne se termine jamais
Juste on arrive à vivre avec ça
C'est cela la soi disant sortie du deuil ...
Le deuil de transforme jusqu'au bout de la vie
Ok ...
Donc niveau veuvage, construction nouveau partenariat affectif, sexuel soit l'autre est capable de nous rejoindre dans ce treck et en "vivant" avec nous sera impacté, capable ou pas de supporter l'intensité, les fluctuations et la durée ...
Soit nous acquierons la capacité de nous " téléporter" dans la vie de l'autre malgré le packagé, les blessures et d'y faire avec ou pas d'authenticité un passage suffisamment probant pour le multiplier au fil des jours même si à ce jour il me semble que je serai alors au moins à deux endroits à la fois ...

Prenez soin de vous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne phil33

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 93
  • Où que tu sois , j'y suis avec toi .....
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #37 le: 16 Octobre 2017 à 09:25:20 »
Bonjour à toutes et à tous

Après une longue période sans écrire , ici, pour réconforter , aider , discuter avec vous tous ,car plus envie de revivre cette période si difficile et plus les mots non plus pour accueillir tous les » manchots de la vie « 

 Il m’a semblé important aujourd’hui de vous apporter mon témoignage sur la reconstruction  au même titre que Christi13 , dans l’éventuel  but de répondre à vos interrogations  .

Avec  mon épouse, décédée depuis mai 2014, nous avions pu parler de « l’après «  car très consciente de son état, et de sa fin plus ou moins proche , elle m’avait   conseillée  de  « refaire ma vie «  ce n’est pas pour ça que ça été simple pour moi d’avoir cette « opportunité « qu’on le veuille ou non , même si  l’on connaissait l’issus , la douleur n’en  pas été moins grande , et c’est ici ,entre autre , sur ce forum , que j’ai trouvé une aide précieuse et des personnes aidantes et bienveillantes   ( les filles,  vous vous reconnaitrez  ).

Les différentes phases  de la reconstruction ou travail sur la perte de l’être cher(e)  , ont été décrites  si bien par Christophe Fauré , que je ne peux revenir dessus , par contre dans son excellent livre , il nous manque toute cette partie de l’acceptation de la perte et de la solitude .

Accepter la solitude ! Vaste programme  , en parlant solitude , je parle de celle du soir après le boulot , de celle au cinéma  , de celle à cette table de restau  où vous vous trouvez  , de cette expo .  je pourrais citer un nombre incalculable de situations ou le partage est absent , le dialogue inexistant  .

Les amis et famille sont toujours là pour pouvoir échanger , on compte beaucoup sur eux , même  si parfois ce n’est pas facile , mais ils nous sont utiles pour pouvoir exister .
Il y a aussi cette libido qui nous travaille, Christi13 en parle très bien aussi , nous faisons avec ou sans , comme on peut ……

Je ne dis pas que c’est simple , oh non ! encore maintenant j’ai encore des moments de « mou » et je dirais que c’est rassurant , comment oublier toutes ces années ou même ces quelques mois passé avec l’être aimé , C’EST IMPOSSIBLE  , cette période est ancrée dans notre cœur , dans notre cerveau elle est indélébile , même dans le cas d’une nouvelle rencontre .

Quand sait-on que l’on est prêt ?

Les clés pour (re)vivre ? Chacun saura trouver celles qui lui ouvrira les portes qui se trouvent  au bout de ce long tunnel . Les petites victoires au quotidien, sorties seul ou en groupe , sport  , musées seul  , expo , se faire aussi de bon petits plats , reprendre des activités que l’on avaient mise en sourdine surtout prendre du plaisir à ce que l’on fait, sans remords , en profitant de l’instant présent .

Dans tous les cas , si on trouve son compte , un jour , à se sentir seul(e) c’est déjà le début de quelque chose et il faut persévérer dans cette voie , et commencer à envisager  un futur à nouveau à deux ….ou pas ,  selon chacun . Car attention , on peut aussi trouver cette solitude bien agréable , car libre de faire se que l’on veut , quand on veut ……

LA RENCONTRE !

Laisser le hasard faire les choses ? , forcer la destinée ?
J’ai choisi d’aider le hasard !!!!

Pourquoi ne pas profiter de ce monde virtuel dans lequel nous vivons actuellement , nous le faisons bien au travers de ce forum !!!
 Il nous a  aidé à surmonter notre peine , pourquoi ne pas  faire pareil pour retrouver le chemin du bonheur ! Les sites de rencontre sont assez bien fait et peuvent  aider à faire le premier pas d’une belle rencontre .Et même si la magie du hasard n’est pas présente , la découverte de l’autre est un moment tellement fabuleux ,  et si jamais l’alchimie est présente alors lâchez vous , ça fait tellement de bien ….

Attention, il faut être prêt dans sa tête , dans son corps , Il est important que vous compreniez que la qualité de vos relations avec le sexe opposé est un reflet direct de la qualité de la relation que vous entretenez avec vous-même .

Il reste tout à faire, à présent, écrire une nouvelle histoire qui sera différente, sans comparaison possible  avec votre passé, n’ayez crainte vous n’oublierez jamais votre défunt , car vous aurez encore et je crois pouvoir dire « toujours » des moments de nostalgie et ils sont nécessaire pour mesurer combien nous avons avancé .

Enfin pour conclure, la phrase ou devise  que j’ai faite mienne :                                                                  
   » Emmener dans le futur le meilleur du passé « 
La bise .

Hors ligne Noëlle

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 154
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #38 le: 16 Octobre 2017 à 20:33:05 »
Bonjour Phil,

Je ne témoigne plus depuis longtemps ...je viens lire de temps en temps..
Ce site a été salvateur pour moi. J'ai fait de belles rencontres ici, et c'est le seul endroit où je me suis sentie comprise.
Merci pour ton témoignage, plein d'espoir.... Tu as les mots justes : c'est une autre histoire, une nouvelle page. Et les vagues reviennent néanmoins et malgré tout, et ces moments de bonheur que la vie nous accorde une nouvelle fois n'empêchent pas  la tristesse de nous gagner de temps en temps.
Ce que tu écris correspond à ce que je découvre.... J'ai aussi fait une rencontre, dans le cadre de randonnées dont je suis passionnée .... une rencontre virtuelle notamment sans aucune intention  de séduction ....et aujourd'hui, il s'avère que je revis des instants de grâce que je pensais disparus à tout jamais, malgré la période très difficile que je traverse simultanément en ce moment, liée à ce temps d'accompagnement de mon amour jusqu'à la fin.
Une pensée pour vous tous,
de tout coeur avec vous, avec une note d'espoir ....
Noëlle

Hors ligne arfaca

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 78
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #39 le: 16 Octobre 2017 à 21:53:51 »
Cela fait du bien de vous lire.Je ne doute pas que la vie peut reprendre ses droits.Pouvoir et vouloir lâcher prise de ce passé pour avancer ds le futur sans que la vague d emotions n empêche l épanouissement ds la nouvelle aventure.
Le veuvage amene de gros chamboulements ,avec une nouvelle rencontre il y a aussi bcp de remise en questions :émotionnelle,matérielle,d organisation ,de relation qu il faut oser et accepter....mais il faut bcp de courage de spontanéité. .... en tout cas laissons parler le coeur....c est ce que nous avons fait de bien jusqu'à present.
Merci du message d espoir

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2951
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #40 le: 16 Octobre 2017 à 22:21:22 »
un grand merci Phil33 pour ton témoignage détaillé
et un aussi grand à toi Noëlle
c'est très important de témoigner de comment se passe la reconstruction car pas de livre sur ce thème !
affectueusement à tous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2951
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #41 le: 23 Octobre 2017 à 22:53:01 »
Que sommes nous ...
où sommes nous ?
aujourd'hui j'étais au planétarium avec une de nos petites filles ...
et l'immensité de notre seul univers ...
https://sciencetonnante.wordpress.com/2012/07/23/y-a-t-il-plus-detoiles-dans-lunivers-que-de-grains-de-sable-sur-terre/
encore plus "approché" m'a aidé à remettre en "perspective" mon deuil ma reconstruction ...
que
qui
serons nous

quand
https://fr.wikipedia.org/wiki/Collision_entre_la_galaxie_d%27Androm%C3%A8de_et_la_Voie_lact%C3%A9e
...
qui
que
où étions nous au big bang ...
des atomes
de la conscience à développer ...
curieusement le lien d'amour avec mon défunt aimé m'a semblé plus concret en moi ...
et l'envie de vivre plus encore plus prégnante !

http://www.lci.fr/sciences/nous-sommes-tous-faits-a-97-de-poussieres-d-etoiles-2022383.html

« Modifié: 31 Octobre 2017 à 21:33:12 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne PAVELLE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 26
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #42 le: 31 Octobre 2017 à 00:07:47 »

Alors oui c'est vrai ? après, plus tard, un jour, il y aura peut être une autre vie, une nouvelle vie, une deuxième vie ?
C'est encore possible ?
Merci pour vos témoignages d'espoir.
Je t'avais dans la peau. Désormais tu seras toujours sur ma peau...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2951
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #43 le: 21 Novembre 2017 à 22:11:57 »
Au fil des activités (avec Amiez) je débute une autour de la poésie, encore quelque chose qui était moi, qui était lui, qui était nous !
Et comme je l'ai senti avec moi, en moi, près de moi, en cherchant qu'est ce que je porterai comme texte au groupe ...
le thème du mois, de la saison ...
et je cherchais, puis me suis laissée guidée et je suis arrivée à : "les oiseaux déguisés" d'Aragon chanté entre autre par Ferrat
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/depuis-le-23-avril-2014/msg90502/#msg90502
puis toujours guidée
je suis arrivée via les recherches sur les allitérations
au poème
"le vent" d'Émile VERHAEREN ... lié à mon enfance  ...
texte faisant écho au fait que le poète comme dit par Aragon montre "à travers la vitre" son état intérieur
et où l'extérieur peut décrire un état intérieur ...
ses textes ont fait écho en moi, dialogue avec mon aimé !
oui c'est ça la reconstruction ! pour moi
bien sûr du chagrin, des larmes, le noeud à la gorge, mais le sourire doux aussi, les souvenirs, savoir qu'ainsi vendredi soir au cercle des poètes retrouvés il m'accompagnera ! aura participé encore fusionnel oui avec moi ...
et pourtant j'avance !

je voulais partager cette étape avec vous
recevez mon affection prenez soin de vous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2951
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #44 le: 15 Décembre 2017 à 10:29:48 »
« Personne ne peut revenir en arrière et prendre un nouveau départ, mais n’importe qui peut commencer dès aujourd’hui à construire une nouvelle fin » (Maria Robinson)…
à méditer
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char