Auteur Sujet: ma reconstruction pas à pas  (Lu 3567 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2709
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #30 le: 31 Juillet 2017 à 17:11:47 »
juju
je ne sais pas ...
se comprendre certainement gérer deux difficultés aussi certainement
autre cas rencontrer une personne divorcée qui a d'autres problèmes à gérer ...
rien ne sera simple certes si la reconstruction affective devait venir.

une étape
Après les obsèques en janvier 2006 de ma meilleure amie morte accidentellement je n'ai eu avec Jean le courage de revenir écouter un concert d'orgue dans notre célèbre cathédrale qu'en 2012 ...
Avant nous y allions régulièrement conquis en 1981 par la restauration !
et depuis je n'y étais entrée (sans avoir à écouter les orgues) que 3 fois (étapes avec ma petite fille, avec des ami(e)s de ce forum venu me voir).
Là je me sentais décidée à franchir ce nouveau pas à dépasser en fait d'un coup deux deuils, deux manques cruels au quotidien et entendre pour le plaisir ces orgues qui avaient accompagnées les obsèques de ma meilleure amie, images et sons mêlés !
J'y suis retournée écouter un concert par le biais d'une sortie Amiez (cf association par laquelle je passe pour ma reconstruction début de ce fil)
 donc j'étais très entourée et près d'une copine Amiez veuve aussi ...
puis j'y suis revenue avec ma petite fille pour lui faire découvrir ce type de concert.
au milieu d'une journée à préparer mes valises pour le départ en congés, je suis allée au grand concert de la cathédrale, quelques temps après, seule, vraiment, c'était magique, l'organiste talentueux nous a entrainé loin et en communion avec ses morceaux choisis ... de Bach ou improvisés.
Ce nouvel organiste titulaire âgé que de 32 ans est talentueux et ça m'a aidé, mais je n'ai pu supporter d'être "seule" dans cette foule, sans mon aimé, qu'en sentant sa présence, en me souvenant de ses commentaires aux autres concerts ... je n'ai pas su, encore ..., faire autrement ! Les larmes sont venues malgré tout irrépressibles ...
mais les progrès sont là !

je vais partir encore une fois en vacances, dans ce lieu où j'aime me ressourcer et où j'ai pu revenir tôt en début de deuil puis avec des ami(e)s de ce forum.
Là aussi progrès mais gros coup de blues par moment en préparant les affaires.
Je fais en sorte, aussi d'être là bas quand ce sera la date un an du décès brutal de ma maman : un choix !
Où que j'aille de toute façon mon deuil est là ...
là bas j'arrive à cultiver des bons souvenirs et les souvenirs récents avec les ami(e)s de ce forum ! même si les vagues de chagrin viennent aussi !

partage musical :
pas joué par lui  mais entre autre ce morceau célèbre
https://www.youtube.com/watch?v=E4FXvojtq6g
joué par lui, impro ...
https://www.youtube.com/watch?v=-3Nhg-cnKx8
(titulaire actuel)
et là j'y étais avec mon Jean
https://www.youtube.com/watch?v=T1fnTE8CkWE&t=39s

« Modifié: 31 Juillet 2017 à 17:13:27 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne arfaca

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 66
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ma reconstruction pas à pas
« Réponse #31 le: 31 Juillet 2017 à 22:38:21 »
Pour revenir sur ton interrogation.Juju.. effectivement partager sa peine avec une personne veuve permet d être compris. ..car si une chose est sûre ds le veuvage est que les autres ne comprennent pas.Mais j ai peur que cette souffrance commune  soit la base du lien et que peut etre les fondements d une relation affective risquent d être erronés...et puis se reconstruire c est aussi terminer une histoire pour pouvoir en recommencer une autre sans faire continuellement un aller retour...garder les sentiments et les emotions du bon livre d avant au fond de soi...
Tu evoques la rencontre avec  une personne divorcee et ses difficultés. ..bien sûr  mais je crois que malheureusement si chacun de nous a vecu un amour fort et durable,nous ne sommes pas tout jeune .....et chacun vehiculera son passé. .Il faut faire avec ..c est pourquoi je pense que  la reconstruction à un certain âge est difficile....le vécu de chacun s impose ..il peut etre un obstacle ou donner un nouvel élan...Je concluerai  en disant "laissant parler le coeur"...mais ce coeur là  est malgré tout écorché. ..

Bien à vous