Auteur Sujet: Le dernier jour du reste de ma vie...  (Lu 1448 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 110
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Le dernier jour du reste de ma vie...
« le: 10 Septembre 2017 à 13:38:01 »
Comment peut-on reconstruire quelque chose sans avoir la possibilité de se reconstruire soi-même ?  Quel avenir puis je attendre de cette situation ?  Continuer d'exister pour mes enfants ? Pourquoi ? Ils n'ont pas besoin de moi. Exister pour tenter de sauver une partie de ce que nous avions créé ? Tout cela avait été fait pour le sauver lui, à un moment donné de sa vie... il est mort, alors à quoi bon... plus rien n'a de sens... J'aie voulue ma fille parce que  je savais que ma mère aurait aimé avoir une petite fille... je l'aie eue 3 ans après sa mort! Ma fille est aussi la personne qui a réussi à sortir  mon homme de sa maladie (alcoolisme) ... toutes les raisons qui nous ont poussés à avoir cet enfant sur le tard n'existe plus...  la seule question que je me pose est: partir avec elle ou sans elle.  Elle est issue d'un choix égoïste...  je ne m'octroie pas de droit je tente simplement de trouver la solution qui la fera la moins souffrir... 

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2106
Re : Le dernier jour du reste de ma vie...
« Réponse #1 le: 10 Septembre 2017 à 15:01:25 »

   Ma très chère Tit,

   Tu me fais confiance, si je te dis
   qu'il y a un moment
   où il faut savoir
   laisser en plan les pensées
   les pensées emmêlées
   les pensées inextricables
   les pensées compliquées

   les laisser en plan
   et ... faire ...
   oui, faire
   des choses simples

   pour redevenir simple
   un peu

   ça détend
   moi cet après-midi, je fais des choses simples et concrètes
   pour que mon cerveau travaille
   dans des opérations qui quittent la douloureuse sphère émotionnelle
   et les tourments sans fin

   pourquoi pas faire un joli mandala
   au côté de ta petite
   c'est nous qui avons besoin d'être enfants ...
   J'aimerais te partager ma boîte "top qualité 72 crayons de couleur Derwent artist", on se ferait du chocolat chaud, en silence et doucement le temps passerait à colorier ...
   Il faut savoir se couper du toxique et de tout ce qui nous dépasse, tu comprends ?
   Humblement et très solidairement, Titine.
   Bisou
   
 
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

Hors ligne Ela

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 266
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le dernier jour du reste de ma vie...
« Réponse #2 le: 10 Septembre 2017 à 15:24:27 »
Titenam... Je crois reconnaitre dans tes mots, ce trou noir... qui existe au fond de moi. Il a un terrible pouvoir d'attraction et parfois, on se sent aspiré comme s'il n'existait pas d'autre réalité. Parfois je me laisse happer moi aussi, comme fascinée par sa sombre lumière... Mais apprends à l'identifier ce trou noir. Garde toujours à l'esprit que tu es capable, car oui, oui, oui, tu es capable de ne pas lui céder. Se laisser séduire par une chose, ne fait pas de nous cette chose.
Je crois que Martine à raison. (Merci à toi, Souci, car justement, tu en ôtes beaucoup, des poignées de soucis sur nos chemins.) S'asperger le visage d'eau glacée quand on sent les pensées nous aspirer trop loin... Respirer un grand coup, et revenir vers des choses concrètes. Contempler des belles choses, faire des choses avec ses mains, même s'il faut se forcer... même si l'envie n'est pas là, plus là...
Nous sommes tous en chantier, et l'architecte a égaré les plans...
"Comment peut-on reconstruire quelque chose sans avoir la possibilité de se reconstruire soi-même ? " Je ne sais pas... mais même écrasé, l'argile du potier peut encore être remodelé, refaçonné... reprendre forme.
"Continuer d'exister pour mes enfants ? Pourquoi ? Ils n'ont pas besoin de moi." Si. Si. Ils ont besoin de toi. Même si c'est effrayant et que tu préfèrerais qu'il n'en soit rien.
Je pense fort à toi Titenam. Je t'embrasse.
 

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2899
Re : Le dernier jour du reste de ma vie...
« Réponse #3 le: 10 Septembre 2017 à 23:09:25 »
Citer
faire des choses avec ses mains, même s'il faut se forcer... même si l'envie n'est pas là, plus là...
oh oui une voie à suivre sans réfléchir pour un moment

oui Titenam tes enfants ont besoin de toi car on a toujours besoin de son parent ... tu le sais tu as besoin encore de ta défunte maman ...
Citer
toutes les raisons qui nous ont poussés à avoir cet enfant sur le tard n'existe plus.
c'est vrai mais cela ne veut pas dire qu'il faille faire cesser la vie de cette enfant car tu l'as lui a donnée
elle lui appartient dorénavant quel que soit l'environnement, le cadre actuel qui ne correspond plus

affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 110
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le dernier jour du reste de ma vie...
« Réponse #4 le: 11 Septembre 2017 à 11:34:13 »
Je n'ai pas eu le courage... quand je me suis sentie partir, que j'aie sentie le frisson froid parcourir mon corps... j'ai pas pu les laisser...j'attendrais que la mort vienne d'elle-même, tant pis pour moi.  Encore une douleur pour mes enfants... maintenant j'attends que la psychologue de l'hôpital me laisse rentrer chez moi... retrouver mes souffrances.

Hors ligne Esbroufe

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le dernier jour du reste de ma vie...
« Réponse #5 le: 11 Septembre 2017 à 17:07:41 »
Titenam, le vrai courage tu l'as eu, c'est de t'accrocher à la vie. Je ne peux qu'imaginer l'Énergie que ça te demande chaque jour, mais tu l'as encore.
Pensées

Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 110
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le dernier jour du reste de ma vie...
« Réponse #6 le: 12 Septembre 2017 à 23:14:00 »
Sans doute... je suis en hospitalisation pour 5 jours... l'avantage de mon geste sera qu'enfin tout le monde se bouge...à voir si les solutions vont être mise en place!!!

Hors ligne Ela

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 266
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le dernier jour du reste de ma vie...
« Réponse #7 le: 12 Septembre 2017 à 23:35:22 »
Titenam... Je suis de tout cœur avec toi. Rassurée de te savoir entourée pendant ces quelques jours. J'espère que cette semaine te permettra de te reposer... De laisser tes ressources se régénérer... N'abandonne pas. Le courage, c'est d'écouter ton cœur. C'est cette voix qui t'a retenue: "je n'ai pas pu les laisser".... Tu as été très courageuse. Prends soin de toi.

Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 110
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le dernier jour du reste de ma vie...
« Réponse #8 le: 13 Septembre 2017 à 14:46:10 »
Merci pour vos messages.
Sortir du cadre, même si celui-ci n'est pas top ça fait du bien...je mets tout de côté... je reprendrais le fil en sortant.

Bises à vous

Hors ligne loma

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 385
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le dernier jour du reste de ma vie...
« Réponse #9 le: 13 Septembre 2017 à 17:34:57 »
Titenam, je suis heureuse de te savoir en sécurité, entourée. Tu vas pouvoir déconnecter un peu, j'espère que les tiens vont prendre le relai et te soulager.  Prends soin de toi et laisse aussi les autres prendre soin de toi là où tu es .
Je te souhaite douceur et réconfort
tendrement
loma
"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2899
Re : Le dernier jour du reste de ma vie...
« Réponse #10 le: 13 Septembre 2017 à 22:35:07 »
moi aussi je suis rassurée de te savoir en sécurité, entourée, aidée par des pros
je t'embrasse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 110
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le dernier jour du reste de ma vie...
« Réponse #11 le: 19 Septembre 2017 à 09:52:37 »
La force est de croire en l’amour quand vous avez  connu le chagrin.
Elle est là, qui sèche vos propres larmes pour que personne ne sache que vous ayez pleuré.
La force est de surmonter vos propres démons ou des vices.
Et en regardant quelqu’un qui vous a complètement brisé est de lui pardonner.
La force est d’aider les autres même quand c’est vous qui en auriez besoin.
La force est quand tout le monde doute de vous, mais que vous croyez en vous plus que jamais.
Mais la vérité est que je suis forte, mais je suis fatiguée.
Je suis fatiguée d’être blessé chaque fois que j’ai espoir.
Je suis fatiguée d’être laissé tombé.
Et de toujours me blâmer.
Je suis fatigué des gens me disant que j’ai besoin de changer. Et à chaque fois me perdre dans une tentative de les rendre heureux.
Je suis fatiguée d’être constamment mis au défi et toujours être la personne la plus solide
Je suis fatiguée de penser trop aux gens qui se soucient trop peu de moi.
Je suis fatiguée de penser trop.
Je suis fatiguée de passer 15 minutes à écrire avec un texto pour obtenir seulement la réponse: « OK »
Je suis fatiguée d’essayer si fort de plaire aux autres quand je ne demande pas beaucoup en retour.
Je suis fatiguée de rester debout la nuit parce que les pensées me consument et que je ne peux pas dormir.
Je suis fatiguée de porter le poids sur mes épaules de mon passé qui me hante.
Je suis fatiguée d’être forte pour tout le monde.
Je suis fatiguée de toujours trouver les solutions quand ce n’est même pas mon problème
Je suis fatiguée des explications qui sont venues trop tard.
Et les gens qui s’éloignent sans raison quand je suis celle qui tient la porte en disant: « Tu vas me manquer. »
La vérité, c’est connaitre la douleur à des niveaux que d’autres ne la connaitront sans doute jamais.(ce n'est pas votre cas)
Mais à l’autre extrémité de ces émotions intenses est de connaître un amour si profond, il vous remplit malgré leur absence.
Malgré une tristesse que vous ne pouvez pas faire disparaître, la plupart du temps, vous ferez l’expérience du bonheur qui en vaut la peine.
Malgré la douleur des adieux, vous aurez hâte aux nouveaux débuts. Parce que vous savez que ça en vaut la peine.
Et la vérité est, si vous demandez à toutes les personnes qui sont comme ça, elles choisiraient de ne rien changer sur elles-mêmes, même si elles sont fatiguées.
Il y a quelque chose de rare chez une personne aussi forte.
Elles sont les guérisseuses du monde.
Elles sont la lumière pour les autres dans l’obscurité.
Elle est l’espoir quand tout le monde l’a perdu...

Ce n'est pas de moi mais tellement parlant...

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2106
Re : Le dernier jour du reste de ma vie...
« Réponse #12 le: 19 Septembre 2017 à 12:35:56 »

   Bonjour Tit,

   Chacun de nous prendrait bien à son compte un ou plusieurs extraits du texte ci-dessus ...
   Fatigue, force, fatigue, force ... ne pas laisser gagner la fatigue sous prétexte que la force ne gagne pas ...
    La vie dans l'indéfinitif ...
   Pensée amicale pour toi, Tit, Titine.
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2899
Re : Le dernier jour du reste de ma vie...
« Réponse #13 le: 19 Septembre 2017 à 22:09:00 »
merci
trouvé sur celibatante
https://www.celibattantes.fr/fatiguee-d-etre-forte-the-good-match-blog-de-celibataire-celibattante/
ça fait bizarre de voir ces combats d'une origine différente avec des choses si similaires ...

"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 110
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le dernier jour du reste de ma vie...
« Réponse #14 le: 19 Septembre 2017 à 22:40:25 »
En même temps perdre son conjoint c'est redevenir célibataire... du nous on passe au je et  tout ça se rejoint... abandon, peur, doutes... sans doute pour ça que je me retrouve dans ces mots...