Auteur Sujet: ET MAINTENANT  (Lu 2935 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne BLUEVELVET

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
ET MAINTENANT
« le: 19 Juin 2016 à 21:15:17 »
Bonjour à toutes et tous,

Voilà 4 ans qu'il est parti. Etait-ce un choix ? La question reste entière. Comment peut-on infliger cette souffrance à  ses enfants ? Celle-ci me taraude...

Récemment on m'a dit que je portais la souffrance de mes enfants et qu'il fallait que je pardonne à mon mari, c'est son histoire et je ne dois pas avoir de jugement. Je dois le laisser partir.

Comment pardonner un  suicide et comment pardonner à  quelqu'un qui n'est plus de ce monde ?

Voilà l'état des lieux 4 ans après, vue de l'extérieur ma vie est belle mais qui peut repondre à mes questions ?

Douce soirée

Bluevelvet
On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants - Jean Cocteau

Hors ligne chipoune

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 79
Re : ET MAINTENANT
« Réponse #1 le: 19 Juin 2016 à 22:48:43 »
Personne....malheureusement
C'est ce que ma psy  me dit
Moi aussi j'ai toujours ces questions, pourquoi???? Comment???
Le laisser partir..... Impossible...il me manque beaucoup trop
Et en même temps je lui en veux tellement de nous avoir abandonné
Mais Je ne peux pas m'autoriser à continuer sans lui
Ça fait 3 ans 1/2
Et ca  fait toujours aussi mal
Ma vie peut paraître normale mais à l'intérieur tout est cassé en mille morceaux
C'est peut être sa vie... Mais elle était liée à la notre,. Et on ne peut pas laisser comme ça les gens qu'on aime
Prenez soin de vous
Chipoune
Si toi aussi,
tu aimerais avoir un passage secret
pour pouvoir aller serrer très fort
cette personne qui te manque
Qui depuis son départ
a creusé un vide dans ta vie
Et rendu ton coeur si lourd
       A nos Anges Gardiens

Hors ligne BLUEVELVET

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
Re : ET MAINTENANT
« Réponse #2 le: 19 Juin 2016 à 23:09:57 »
Merci de votre réponse.

Ce chemin de deuil après un suicide est épuisant et je suis à un stade où il me faut pardonner pour avancer, il me faut trouver la force de lui pardonner sincèrement et je dois aussi trouver un moyen de communication afin de savoir s'il accepte ce pardon.

Je suis croyante et tous les jours dans mes prières je demande à Dieu de veiller sur lui mais ceci n'est pas le pardon, c'est une forme de bienveillance.

Douce nuit

Bluevelvet
On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants - Jean Cocteau

Hors ligne Nandou_Guanaco

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 224
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ET MAINTENANT
« Réponse #3 le: 20 Juin 2016 à 08:56:05 »
Pour aplanir les souffrances liées à une personne précise même défunte il faut s' adresser directement à elle, chaque soir. Au coucher, dans le noir, quand tu es bien allongée, bien reposée, les yeux fermés tu t' adresses à voix claire, lente, précise: tu cites son nom, son prénom, son adresse ou sa date de naissance pour qu' il entende bien que c' est à lui et à lui seul que tu t' adresses. Ca ne marchera pas le premier soir, mais un soir un flash, une lumière, une voix intérieure, bref quelque chose va se passer et tu sauras. Tu dis que tu es croyante, donc ça marchera, mais faut pas vouloir être pressée. Pour des tas de raisons que j' ignore, mon mari ne me répond pas toujours ni tout de suite quand je lui demande de l' aide, et ça change de formule à chaque fois. Je lui demande de m' envoyer du courage pour supporter la vie puisque lui était courageux, tu es parti, tu me laisses seule alors pitié aide-moi à supporter la vie, tu m' as promis de bien t' occuper de moi je le  lui répète à chaque fois.  Des fois sa réponse revient par de la chaleur sur tout mon corps, des effleurements, des étoiles qui scintillent, hier soir c' était plein de cercles brillants, des fois une voix dont je ne comprends pas les mots. 9 fois sur 10 je ne comprends pas la signification de ce qu' il m' envoie mais je sais qu' il m' entend et je sais qu' il me répond, c' est énorme pour moi. Après chaque message de lui, je vais sur Internet rechercher la signification des signes que je reçois de lui, les cercles brillants d' hier soir signifient: " Le cercle lumineux indique que vous devez accepter les mouvements, les changements dans votre vie. Le cercle signifie toujours un désir de transformation, une période d' évolution personnelle".   Des fois il ne se passe rien de deux semaines, va comprendre, pour l' heure il me semble que ces contacts me semblent bénéfiques et m' aident à supporter le quotidien, bon courage, je t' embrasse.
« Modifié: 20 Juin 2016 à 09:21:18 par Nandou_Guanaco »

Hors ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : ET MAINTENANT
« Réponse #4 le: 20 Juin 2016 à 09:57:54 »
Bonjour Bluevelvet,

J'ai beaucoup de suicides dans ma famille, je sais combien c'est difficile de survivre à ça. Il faut comprendre que s'ils ont fait ça, c'est qu'ils n'ont pas pu faire autrement. Ils nous aimaient, ils nous aiment toujours, mais ils ont été contraints par une force supérieure à leur volonté. Ils ne sont pas responsables. Il faut arriver à leur pardonner, je pense qu'ils en ont besoin et nous aussi pour continuer notre route.

Si tu veux un moyen de communication avec lui, tu peux passer par un médium. Si tu hésites, tu peux lire les livres du père François Brune, par exemple "Les morts nous parlent".


Hors ligne BLUEVELVET

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
Re : ET MAINTENANT
« Réponse #5 le: 20 Juin 2016 à 21:24:52 »
Bonsoir à  toutes et tous,

Un grand merci pour vos réponses.

Je connais le pardon. Je lui pardonné en ce qui concerne notre relation de couple et je lui souhaite sincèrement d'être enfin en paix mais dans ma tête j'ai l'idée que si je lui pardonne pour mes enfants j'occulte la souffrance de mes enfants, or cette souffrance existe. C'est pareil on m'a dit d'arrêter de porter la souffrance de mes enfants. Je respecte ce point de vue mais je suis une mère, une maman louve et  je réagis avec mes "tripes" lorsque mes enfants sont en cause. J'ai l'impression, si je lui pardonne pour les enfants (je ne sais même pas si j'ai entamé le chemin du pardon pour mes enfants), d'abandonner mes enfants et cela je ne le peux pas. Pourtant cette colère que je nomme et reconnais enfin au bout de 4 ans m'empêche d'avancer et je sais que mes enfants le ressentent et en souffrent quelque part aussi. Je leur doit d'avancer et j'ai aussi envie d'avancer pour moi même.
Je lis des ouvrages sur le pardon.
On m'a aussi dit que les enfants choisissent leur famille et les épreuves qu'ils rencontrent les aident à grandir, c'est quelque chose de douloureux pour moi.
Je vais essayer de lui parler sans colère, je l'ai déjà fait il y a trois ans quand mon cadet a voulu se suicider lui aussi, il est venu à son aide.
Douce soirée.
Bluevelvet




On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants - Jean Cocteau

Hors ligne BLUEVELVET

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
Re : ET MAINTENANT
« Réponse #6 le: 30 Novembre 2016 à 03:45:13 »
Bonsoir,

Au décours d'une belle rencontre j'ai discuté avec une personne qui a tenté de mettre fin à ses jours. Elle m'a expliqué ne plus être elle-même, dans sa souffrance plus rien ne comptait même pas sa fille unique. Aujourd'hui elle va mieux et se demande par quel hasard une petite voix lui a rappelé la présence de sa fille dans son moment le plus sombre. Elle dit aussi que ceux qui n'ont pas connu cet état de mal être ne peuvent pas comprendre.

J'espère que ce témoignage aidera ceux et celles d'entre vous qui sont confrontés à ce tsunami qu'est le suicide d'un proche.

Douce nuit
On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants - Jean Cocteau

Hors ligne Valie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • With or without you
Re : ET MAINTENANT
« Réponse #7 le: 30 Novembre 2016 à 21:33:20 »
Bonsoir BlueVelvet,

Je reconnais bien là ce que tu indique dans ton dernier message.
Moi aussi après m'être renseignée et posée tout un tas de questions, on m'a confirmé (un psychiatre) que le suicidé ne voyait plus rien autour de lui au moment de passer à l'acte, juste de l'apaisement à sa souffrance...même pas l'envie de mourir !
Alors c'est peu être pour cette raison que ça n'a pas dérangé mon compagnon de se pendre sans penser si c'est moi ou notre fille qui allait le découvrir ! ça a été moi...tant mieux...je ne l'aurai pour rien au monde, voulu pour mon enfant...Alors comment pardonner entre deux mouvements de colère ? et la culpabilité ? et notre amour perdu ?
Aujourd'hui je crois que nous meublons tous avec, toutes ces personnes qui sont sur ce chemin de vie et cet obstacle qui nous ai donné à tous ! alors et maintenant ? rien de nouveau pour ma part sur ma planète ! je me débat et refait ma vie...éparpillée, déstructurée, confuse, en moi tout au fond de moi...
De tout coeur je suis avec toi. Douce soirée

Hors ligne BLUEVELVET

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
Re : ET MAINTENANT
« Réponse #8 le: 02 Décembre 2016 à 06:44:34 »
Bonjour Valie,

Comment ne pas se débattre quand notre vie vole en éclats et que tout s'écroule?

Il faut ramasser ces éclats et les recoller, tel un objet qui tombe, se brise et que l'on répare, il a la même apparence mais il y a des fêlures.

Dans l'apparence je suis comme avant, aujourd'hui j'ai toujours mes fêlures mais je m'autorise enfin à vivre, c'est un travail sur moi très difficile car j'ai toujours fait passer mes enfants et mon mari avant, c'est ma nature et il y a le quotidien à gérer. Petit à petit j'ai apprivoisé mes fêlures, elles m'ont changée et sont devenues une force.

Après tout ce temps de deuil, de réflexion, de questionnement j'en suis là aujourd'hui.

Je ne pense pas avoir évoluer en ce qui concerne le pardon, mais j'amenage une bulle de douceur et de tendresse avec une personne qui cherche cette douceur aussi. Peut être que cette bulle de douceur m'aidera à lui pardonner ?

Douce journée
On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants - Jean Cocteau

Hors ligne Valie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • With or without you
Re : ET MAINTENANT
« Réponse #9 le: 05 Décembre 2016 à 18:58:54 »
On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants - Jean Cocteau

Avec douceur je dois me reconstruire
Avec douceur je me donne la possibilité d’aimer à nouveau
Avec douceur, je dois accueillir mon chagrin, mon manque,
Avec douceur, je dois continuer à vivre…paraît-il…

Hors ligne BLUEVELVET

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
Re : ET MAINTENANT
« Réponse #10 le: 05 Décembre 2016 à 21:14:37 »
Bonsoir,

Avec douceur tout est possible en ce qui me concerne. C'est le maître mot de ma vie.

La personne qui partage ma bulle l'a bien  compris et je l'en remercie.

La douceur facilite beaucoup de choses.

Douce nuit
On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants - Jean Cocteau

Hors ligne Valie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • With or without you
Re : ET MAINTENANT
« Réponse #11 le: 06 Décembre 2016 à 21:53:51 »
Bonsoir BlueVelvet

Garde bien près de toi cette belle personne que du décris et qui t'apporte douceur et sérénité dans ce que tu traverse, c'est important. je te souhaite de conserver cette bulle aussi longtemps que tu le voudras et de ce qui te seras donné sur ton chemin de vie.

Très belle soirée
Valie

Hors ligne Marjojo

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : ET MAINTENANT
« Réponse #12 le: 07 Décembre 2016 à 21:53:53 »
Le 14 février 2012, mon grand frère, mon modèle a pris la décision de mettre fin à ses jours en se jetant sous un train, le 15 novembre 2015 on m'annonce la mort de l'homme de ma vie..
Je pense avoir pardonné à mon frère ce dernier geste qui lui a été fatal, mais chaque soir quand je pense à tout ce que j'aurais pu vivre avec lui, je me rend compte que le pardon n'existe pas.. Je ne pensais pas avoir à perdre l'homme de ma vie, et pourtant une voiture roulant à vive allure en centre ville à faucher celui que j'aime..
Chaque jour je veux rejoindre les deux hommes de ma vie, puis je pense à eux qui sont aujourd'hui réunis, et qui n’espère qu'une chose me voir réussir. Puis je pense à mon petit frère et a ma petite sœur, qui ont déjà perdu leur modèle, et qui ne veulent pas voir le schéma se reproduire à nouveau.
Depuis 2012, je fais mon deuil, j'apprends à vivre sans lui, sans l'amour d'un frère, j'ai tout essayer, l'alcool jusqu’à tard dans la nuit et tôt dans la matinée, après tout j'avais 17 ans et il est parti, la haine envers ceux que je considère comme responsable, la violence contre les autres, la violence contre les murs, mais Valentin (oh mon amour, oh mon cœur ce que tu me manques..) m'a sorti de là, il m'a raconter les souvenirs qu'il avait avec mon frère, mais maintenant je n'ai plus personne pour me parler de mon frère et de toi mon amour, alors je reste silencieuse pendant des heures, j'écoute le silence, j'écoute Linkin Park, la musique de vos enterrements, ce sont les seules musiques qui m’apaisent.. Ils seront bientôt en concert près de la maison, mon cœur, mon frère, j'irai et je serais la à "profiter" comme si vous étiez la... même si je le sais vous êtes toujours la, au plus près de moi..
21 ans, détruite, brisée, voila comment je me décris ce soir

Hors ligne BLUEVELVET

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
Re : ET MAINTENANT
« Réponse #13 le: 01 Janvier 2017 à 12:44:24 »
Bonjour à toutes et tous,

Je voulais juste témoigner ce jour que le bonheur est encore possible même après ce tsunami qu'est le départ d'un être cher.

J'ai reçu ces deux pensées :

"Aujourd'hui est un jour parfait pour commencer à vivre ses rêves"

J'ai décidé de vivre mes rêves, cela ne se fait pas en un claquement de doigts mais c'est une philosophie de vie qui s'installe progressivement et qui me permet de me sentir vivante, d'à nouveau profiter de la vie qui est si belle quand on veut bien lui laisser la place.

"Un jour quelqu'un te serrera tellement fort dans ses bras qu'il recollera tous les morceaux"

Quelqu'un me serre très fort et recolle les morceaux, c'est très doux de se sentir aimée à nouveau, je me sens différente, légère.

Petit à petit les choses se mettent en place, très doucement...

J'ai eu une conversation avec mon aîné sur le pardon vis-à-vis du geste de son père. Celui-ci m'a dit ce n'est pas ton problème, c'est un problème entre papa et moi, tu ne dois pas le prendre. Il a raison mais j'avais besoin de l'entendre de sa bouche et cela m'a soulagée d'un poids. Je suis persuadée que le temps de cette conversation avec mon cadet viendra en temps et en heure.

Douce journée

BLUEVELVET
On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants - Jean Cocteau

Hors ligne BLUEVELVET

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
Re : ET MAINTENANT
« Réponse #14 le: 29 Janvier 2017 à 13:01:46 »
Bonjour à  toutes et tous,

Je vis une belle bulle de douceur et de tendresse avec un monsieur, ces instants sont merveilleux. Mon aîné accepte cette relation, mon cadet pas du tout. Les relations sont très tendues avec lui.

Mon coeur de mère saigne, mon coeur de femme est comblé.

Peut être le temps apaisera-t-il les choses ?

Je ne veux pas perdre mon cadet et ne veux pas perdre cette belle relation. Est-ce vraiment trop demander à  la vie ?

Bon dimanche

Bluevelvet
On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants - Jean Cocteau