Auteur Sujet: Est-ce possible???  (Lu 3334 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 554
  • ma fille, mon amour
Est-ce possible???
« le: 12 Décembre 2012 à 23:53:07 »
Y a-t-il vraiment une reconstruction?
Est-ce possible après la perte de son enfant de se reconstruire? Survivre OUI mais se reconstruire??????????
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

Hors ligne Angela

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 163
Re : Est-ce possible???
« Réponse #1 le: 13 Décembre 2012 à 02:08:28 »
Bonsoir Magalilou,

Je suis effondrée de découvrir la cause de ton malheur.
J'imagines que tu dois avoir envie de crier et de hurler ... surtout en lisant cette rubrique "Après la grande souffrance, la reconstruction".

A mon avis, cette phase dite de reconstruction, est un vrai chantier de titans, d'où le terme de reconstruction.
Il s'agit de réapprendre à vivre. Réapprendre tous les gestes, en commençant par ceux du quotidien.
Ce n'est donc pas la panacée céleste, la libération, ni la plénitude ...

Mais, même si on finit toujours par y arriver, on est d'abord en mode survie. Tu as raison. Il s'agit d'abord de survivre.
De toute façon, pendant très longtemps (car ce temps-là, je crois, est très long pour chacun), il est juste impossible de se projeter, de parler au futur ...

J'avais trouvé une "expression", je disais qu'il m'était impossible de conjuguer la vie au futur, et même au présent, seul le plus-que-parfait convenait pour décrire tout l'amour, et l'ampleur de la perte et de la douleur.

Je t'envoie plein de tendresse.
Prends soin de toi.

Angela
Etre vivant, c'est être vu, entrer dans la lumière d'un regard aimant (L'inespérée - C. Bobin)

Hors ligne mariej

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 166
  • et le désert refleurira....
Re : Est-ce possible???
« Réponse #2 le: 13 Décembre 2012 à 21:16:45 »
Bonsoir Magalilou,

Tu te demandes s'il est possible de se reconstruire après la mort d'un enfant, j'ai perdu mon fils Samuel qui avait 31 ans, il y a 4 ans, il s'est suicidé.... J'ai ressenti beaucoup, énormément de colère après lui, comment avait-il pû faire "ça"??? Il nous a laissé une lettre où il dit qu'il nous aime, et moi je lui disais "si tu nous aimais vraiment, tu ne nous ferais pas subir de telles souffrances, à nous tes parents, ta soeur, ton frère, la famille, tes amis etc......"  Je me sentais comme un champ de ruines après le passage d'une bombe qui nous a éclaté à la figure sans que nous l'ayons vu venir... Il nous a laissé avec un immense chagrin, beaucoup de questions et un vide, un manque immenses.....

4 ans ont passé, la souffrance est moins aigüe, même si par moments, après un deuil, (2 de personnes proches cette année),  des dates anniversaire, je replonge dans ma douleur et le chagrin, mais je remonte. Je crois que j'ai repris goût à la vie, mon échelle des valeurs  a changé, beaucoup de choses ont changé, je suis différente, et pourtant je suis la même, mais j'ai perdu mon insouciance, j'ai vécu une expérience cruelle qui m'a obligée à aller chercher loin en moi pour rester debout, je ne me sens pas survivante, mais bien vivante, avec des projets, des envies...

Samuel est toujours très présent dans ma vie, ma colère envers lui est "presque" disparue, je dis presque car elle revient encore un peu. Samuel n'avait pas d'enfants, j'ai été marraine il y a 2 ans d'une petite fille, j'en suis très heureuse et j'ai envie de la voir grandir, d'aller la voir dans son beau pays, le Togo, j'y suis allée cet été, et quand je serai à la retraite, dans 2 ans, je compte bien y aller plus souvent et m'investir dans un projet où je pourrai mettre mes compétences d'infirmière au service d'un projet qui me tient à coeur.

Magalilou, ta fille est morte il y a peu de temps, tu es encore dans le grand chagrin, aggravé par la maladie de ta petite fille, c'est normal que tu sois mal et que tu n'envisages pas pour le moment la sortie du tunnel, mais crois-moi, il y a une lumière au bout de ce trou noir, fragile certes, mais parfois aussi bien lumineuse, ça viendra aussi pour toi, prends ton temps, ne brûle pas les étapes, ta fille te manquera toujours, mais petit à petit sa présence sera réelle en toi et elle t'aidera à avancer dans la vie, dans TA vie!

Je t'embrasse, Magalilou, prends bien soin de toi, pleure si tu en as envie, sois douce avec toi et surtout sois patiente...

Marie-Jeanne
" Parce qu’il y a des coeurs qui sont si grands qu’ils ne battent que lorsqu’ils sont avec les autres."