Auteur Sujet: Douleur, fragilité, courage, sens  (Lu 11536 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mirele

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 142
Re : Douleur, fragilité, courage, sens
« Réponse #15 le: 09 Janvier 2013 à 20:14:31 »
Chers tous,

Je suis bien allée à mon rendez vous galant en fin d'après midi !!! Mais il faut croire qu'après avoir couru toute la journée (psy, docteur et autres rendez vous), je n'étais pas au mieux de ma forme ni de ma beauté car môsieur a décrété au bout d'une demi-heure que cela ne servait à rien car je n'ai pas l'air épanouie dans ma vie (sic)

je suis un peu vexée car je n'ai rien dit de mon deuil et je trouve que j'étais relativement détendue et souriante (alors que mon chien a une tumeur et que mon fils de 19 ans se drogue, ce dont je n'ai rien dit non plus)

mais bon, oui, je l'ai fait, petit pas, petite victoire.

et samedi j'irai faire un petit tour aux soldes (tôt le matin et avant la foule et dans un ou deux magasins seulement) !!!

la psy m'a trouvée bien. Elle a dit que je savais mobiliser mes ressources intérieures pour me consoler et me reconstruire.

je vous embrasse tous et vous souhaite une bonne soirée


Muriel

Hors ligne cathy

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 236
Re : Douleur, fragilité, courage, sens
« Réponse #16 le: 09 Janvier 2013 à 23:18:34 »
Bravo Muriel !

Tu peux être fière de toi d'avoir "osé" aller à ce rendez vous. Le monsieur ne "t'a pas trouvée épanouie dans ta vie" ? Il faut croire que malgré tous nos efforts, la tristesse arrive à se faufiler entre nos sourires. Pas grave, tu y es allée, c'est l'essentiel :)

Je t'embrasse
Cathy

P.S. : au fait, et lui, il était "épanoui" ?  ;)
Et je flotte à l'envers, en attendant l'hiver
Givrée de solitude, perdant de l'altitude
Figée dans le silence, contemplant la mouvance
De cet amour fragile qui danse sur un fil
Bernard Lavilliers

Hors ligne cousin rv

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 52
Re : Re : Douleur, fragilité, courage, sens
« Réponse #17 le: 10 Janvier 2013 à 00:18:55 »
Salut Angela, Mélusine, Marie, Dominique, Muriel et les autres,

Avoir un chez soi chaleureux où les amis, les proches sont heureux de se réunir, de se retrouver : c'est de toute beauté.
Etre moi-même ce "chez moi chaleureux", dans ce "chez nous", mais aussi, tout simplement, dans mon regard, dans un sourire, dans une poignée de mains, dans une accolade ... Ce serait merveileux. IL est tard et je divague ou bien je rêve éveillée.


Personnellement, j'apprécie énormément lorsque tu divagues comme cela.





Alors oui ... Quelle aventure ! une comédie dramatique (la vie qui s'achève) qui se conclut en film catastrophe et/ou film d'horreur (la perte)... qui se poursuit en un film qui est à la fois autobiographique (la vie "d'avant") combiné à film de guerre (contre nous-mêmes, contre l'institution, contre la vie ...) et à un film dramatique aussi (la souffrance) ... Film d'action (survie) puis film d'aventure (découvrir son amour en soi, retrouver quelques couleurs, un peu de joie simple ...)... A chaque fois, nous sommes sur la scène ; nous avons même le 1er rôle. Nous nous exposons ... Alors qu'au début, pour ma part, j'aurais tant voulu disparaître ou ne pas me réveiller !Tout ça ne peut se dérouler en un jour. J'utilise l'image des films ... mais bien évidemment, ce n'est pas de la fiction ... C'est pourquoi, c'est si difficile car il l n'y a pas moyen d'aller s'isoler dans sa loge ni d'enlever son costume de scène à la fin de la représentation. Tout simplement car la vie n'est pas une représentation. Même si elle est un espace-temps limité.

Subtile la métaphore cinématographique.
Ne change rien, tu as de l'or en toi.



Comme Blandine, ce que tu as écrit m'a touchée, puisque je m'y suis retrouvée.
.../....
Pour le moment, je suis simplement contente de constater que j'ai ce désir de réorienter ma vie - il n'y a pas si longtemps, l'idée même d'avoir des désirs, ou de trouver de l'intérêt à quoi que ce soit, me paraissait totalement impossible.


Je suis surpris d'avoir la même réaction depuis que je consulte ce forum. J'en parlerai dans mon sujet plus en détail.




j'ai lu avec beaucoup d'émotions vos mots dans lesquels je me retrouve

Il est étonnant ou plutôt, je suis étonné, surpris mais agréablement, de ne plus me sentir seul avec mes pensées. Je suis content de partager ces émotions avec vous.




Je suis comme toi Marie. Cette impression d'être "hors norme", pas à ma place, décalée, parfois gênante. Je crois avoir perdu confiance en moi.


Pour moi-même, je ne le crois pas j'en suis sûr.




J'ai des velléités, mais je me sens fragile, vulnérable.

Je trouve cela très bien d'en avoir conscience. Cela me rappelle ce que me disait quelqu'un, le courage n'est pas lorsque l'on n'a pas peur mais quand on arrive à la surmonter.

Tu tiens le bon bout car tu es consciente de ton état. Tu vas pouvoir y remédier.
Bon courage à touTEs, la bise aux Louise, salutations aux gaziers, @dishatz :

cousin Rv

Hors ligne Angela

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 163
Re : Douleur, fragilité, courage, sens
« Réponse #18 le: 10 Janvier 2013 à 00:37:06 »
Merci Cousin RV

De l'or en moi ???
Je me serai transmutée ! C'est de l'alchimie, ton affaire ???
Non ...
Je suis plutôt de plomb ces derniers jours ...

Mais comme nous sommes le fil de la reconstruction ... Sur ce champ de ruines, je construirai quelque chose avec les pierres les plus solides qui jonchent le sol, mêmes s'il faut du temps pour les tailler ...

Hauts les coeurs !

Bien affectueusement

Angela
Etre vivant, c'est être vu, entrer dans la lumière d'un regard aimant (L'inespérée - C. Bobin)

Hors ligne cousin rv

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 52
Re : Re : Douleur, fragilité, courage, sens
« Réponse #19 le: 10 Janvier 2013 à 01:13:03 »
Salut Muriel et les autres,

Je suis bien allée à mon rendez vous galant en fin d'après midi !!! Mais il faut croire qu'après avoir couru toute la journée (psy, docteur et autres rendez vous), je n'étais pas au mieux de ma forme ni de ma beauté car môsieur a décrété au bout d'une demi-heure que cela ne servait à rien car je n'ai pas l'air épanouie dans ma vie (sic)

Il n'aurait plus manquer que cela qu'il te trouve épanouie! Bien sûr que tu ne l'es pas. On ne va  pas se mentir.

Par contre, s'il n'a pas su t'écouter avec son cœur, tu n'as rien à regretter mis à part les espoirs que tu avais mis dans cette rencontre.

Mais l'objectif principal a été atteint : tu as accepté le rendez-vous, t'y es préparée, y es allée, y es restée une demi-heure. Que demander de  plus? Tu aurais peut-être pu lui dire que ce n'était qu'un goujat. Cela se fait aussi! ;-)

Mais petit pas, grande victoire! La preuve, ta psy t'a trouvée bien.

Continue, ne t'arrête pas aux c...!

En plus, tu vois bien  : nous sommes assis à la terrasse d'un café en train d'admirer le clair de lune. Tu reprends quelque chose?
Bon courage à touTEs, la bise aux Louise, salutations aux gaziers, @dishatz :

cousin Rv

Hors ligne mirele

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 142
Re : Douleur, fragilité, courage, sens
« Réponse #20 le: 12 Janvier 2013 à 00:38:27 »
Chers Angela, Melusineb, Cousin Rv et les autres,

Juste pour vous dire que je continue à tenir le bon bout de la corde, malgré cette rencontre avec ce goujat qui avait en effet l'air constipé.
Merci de vos encouragements, j'avais un peu peur d'être taxée de frivolité, après tout nous sommes en deuil, et d'autres sur d'autres fils, qui sont devenus des amis, pleurent en ce moment et j'ai l'impression de les trahir un peu...

Encore un petit pas : je recommence à me maquiller un peu car si je pleure, cela ne dure pas trop longtemps et puis tant pis, j'assume les pleurs sur le maquillage, j'assume le maquillage bien que mon amour soit mort, mais il aimerait me voir jolie, je pense ...

Je vous embrasse bien fort

Continuez tant que vous le pouvez à tenir ce bon bout de la corde, et si on replonge, tant pis aussi : nous savons désormais dans notre grande peine qu'il est encore possible d'avoir des désirs, d'esquisser un sourire à notre insu

Muriel

Hors ligne Angela

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 163
Re : Douleur, fragilité, courage, sens
« Réponse #21 le: 13 Janvier 2013 à 14:28:45 »
Bonjour,

Merci Muriel de ton message.
Yohann, trouver cette force, SA force, c'est tout un mystère. Surtout au quotidien.

Bien affectueusement

Angela
Etre vivant, c'est être vu, entrer dans la lumière d'un regard aimant (L'inespérée - C. Bobin)

Hors ligne cousin rv

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 52
Re : Douleur, fragilité, courage, sens
« Réponse #22 le: 14 Janvier 2013 à 19:05:20 »
Salut Muriel, Yohan, Angela et les autres équipierEs,

Juste pour vous dire que je continue à tenir le bon bout de la corde,
.../...mais il aimerait me voir jolie, je pense

Ça me fait énormément de plaisir de te voir avec cet état d'esprit !
Je partage l'avis de Yohann à 100%

Merci Muriel de ton message.
Et te remercie avec Angela.

Tu nous mets du baume au coeur et nous prouve que le puits dans lequel nous sommes n'est pas sans issue.

Continue à te faire belle pour lui, pour toi, pour nous! Cela te va très bien.

Merci.
Bon courage à touTEs, la bise aux Louise, salutations aux gaziers, @dishatz :

cousin Rv

Hors ligne Angela

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 163
Re : Douleur, fragilité, courage, sens
« Réponse #23 le: 15 Janvier 2013 à 10:59:51 »
Bonjour Cousin,
Toujours un mot de soutien ... un souffle d'espoir dans tes messages. Merci. ça fait du bien.

Se faire belle !
Tout un poème !

Muriel, surtout, continue à te faire belle, à t'apporter du "bon" en te maquillant ! C'est bien que ceci redevienne un plaisir.
Et puis, tu NOUS fais plaisir !


En ce qui me concerne, par la force des choses, je me maquille ! Obligation professionnelle qui m'évite des remarques désobligeantes (j'en ai assez eu).

Je ne m'étais pas posée la question avant de partager l'expérience de Muriel.

En fait, je vous l'avoue : je triche beaucoup ;-) à l'aide du maquillage !
J'ai la "chance" de moins pleurer ce qui est un atout majeur !
Mais comme je n'ai pas vu le soleil depuis des lustres ... j'ai bien besoin d'un attape-c.......s pour me donner bonne mine ! Et quand je fais un test de ne pas en mettre, aussitôt j'entends "t'as pas l'air bien / tu es malade" !!! ça donne le moral !

A dire vrai, le maquillage fait partie de ma "trousse à outils". Tenue de combat pour avoir l'air du cadre dynamique "bien comme il faut" et couleurs de combat (maquillage) associé !

ça marche + ou - bien ;-)
Sur la durée, c'est difficile car je me suis sentie dans un rôle de composition trop difficile à jouer.
Maintenant, comme la douleur est "supportable", c'est plus facile de m'y faire !

Et puis, dans mon quotidien "d'avant", je ne me maquillais pas bcp. Il faut dire que pour aller faire de la voile ce n'est pas très utile ! :-) Et nous nous aimions "nature" ... sans fard ni artifice !

Ceci-dit, je suis comme je suis. J'ai pris un coup de vieux mais je crois que je souffrirais encore plus si je ne portais aucune trace visible de ce deuil.


J'imagine que le sourire revenant ... ce sera moins visible demain.

Bisous

Angela
Etre vivant, c'est être vu, entrer dans la lumière d'un regard aimant (L'inespérée - C. Bobin)

Hors ligne cousin rv

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 52
Re : Re : Douleur, fragilité, courage, sens
« Réponse #24 le: 15 Janvier 2013 à 13:46:49 »
Saut Angela et les autres équipierEs,

Il faut dire que pour aller faire de la voile ce n'est pas très utile ! :-)
C'est certain et il n'y a rien de plus séduisant qu'un ciré Guy Cotten sur un pull St James, non?  :o

Et nous nous aimions "nature" ... sans fard ni artifice !
Les cœurs à nus afin de partager  pleinement vos émotions.

Ceci-dit, je suis comme je suis.
Ce n'est pas un aveu facile par les temps que tu traverses. Cela prouve que tu es prête à affronter les éléments alors qu'il serait plus facile de te fourvoyer.

B R A V O !


J'ai pris un coup de vieux mais je crois que je souffrirais encore plus si je ne portais aucune trace visible de ce deuil.
Même si la cicatrice arrive à se refermer, nous savons tous que la douleur demeurera et reviendra nous perturber de temps à autre. Tu es sur le bon chemin car si en apparence tu te maquilles quelque peu, tu restes "sans fard ni artifice" au fond de toi, comme avant.  Il vaut bien mieux cela que l'inverse à mon avis.


Bon courage à touTEs, la bise aux Louise, salutations aux gaziers, @dishatz :

cousin Rv

Hors ligne SONATINE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • mon petit coeur des anges tu es partie trop tôt
Re : Douleur, fragilité, courage, sens
« Réponse #25 le: 16 Janvier 2013 à 08:35:11 »
Bonjour,
Je lis vos messages mais je suis loin de tout ça encore je crois ! Depuis le décés de Charlène le 6 mai dernier par suicide, je me sens vide, vide de toute force, je voudrai tant pouvoir un peu avancer, en fait je dois le faire je crois avec l'aide d'une psy du centre anti suicide, mes amis m'entourent beaucoup, mais...mais dans la vie de tous les jours, dés que je me retrouve seule, je suis anéantie, plus de travail en ce moment, voilà, je me sens tellement fragile, tellement hors du temps, bien sur mes amis sont là, toujours là, mais je sais bien que ce sera moi et uniquement moi qui devrai avancer pas à pas, oui comme vous je ne supporte plus la foule, les grandes assemblées, je continue à m'occuper d'une halte pour les plus démunis, je continue à jouer au tarot avec mes amis, à sortir un peu avec eux, mais au fond de moi je me sens tellement seule, c'est terrible,
bonne journée à vous
Catherine

Hors ligne cousin rv

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 52
Re : Re : Douleur, fragilité, courage, sens
« Réponse #26 le: 16 Janvier 2013 à 09:11:47 »
Salut Sonatine et les autres équipierEs,

Je lis vos messages mais je suis loin de tout ça encore je crois !
 .../...
mais au fond de moi je me sens tellement seule, c'est terrible,
Oui, c'est terrible parce qu'on n'a pas l'impression d'avancer, on se sent enfoui sous un amas insurmontable. On ne comprend pas les autres et on sait qu'ils ne nous comprennent pas, bien qu'ils mettent tout en œuvre avec leurs moyens pour nous venir en aide.

Cela a été mon cas.

Je n'arrivais pas à m'en sortir et à retrouver un sens correct à la vie. C'est alors que j'ai embarqué ici et y ai trouvé chaleur, réconfort, assistance, amitié  et amour. J'ai joué mon va-tout en expliquant sincèrement ma situation comme on jette une bouteille à la mer. Cette bouteille a été ouverte et le message qu'elle contenait, lu. C'est alors, que des réponses sincères ont été postées. J'y ai retrouvé mes doutes, incertitudes, colères et tout ce que je n'arrivais pas à partager avec les autres. Ces échanges m'ont permis d'avancer dans mon deuil (mot que je ne pouvais prononcer ou écrire avant ma venue ici parce que j'avais l'impression d'y perdre ou renier mon amour) Les équipierEs ont réussi à me faire comprendre que ces étapes étaient indispensables à la fin de ma dépression. Tout n'est pas fini encore mais au moins, je sais que cela peut recommencer.

N'hésite pas à te confier, te dévoiler car tu ne risques, ici, que d'être écoutée, comprise, aidée, soulagée.
Bon courage à touTEs, la bise aux Louise, salutations aux gaziers, @dishatz :

cousin Rv

Hors ligne mirele

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 142
Re : Douleur, fragilité, courage, sens
« Réponse #27 le: 28 Janvier 2013 à 13:01:39 »
CHERS TOUS,
Aujourd'hui il fait beau et le ciel bleu, cette grande lumière me procure un bien intense.

Je vais bénéficier d'un allègement d'emploi du temps pour pouvoir me reposer un peu (j'ai un gros 9 de tension et je continue à maigrir, pourtant je mange). J'ai envie de me réapproprier mon corps, ma maison. Refaire un peu de sport.

Je pense que je vais quitter l'établissement scolaire qui a vu naître et mourir notre amour. Les souvenirs sont pesants et surtout les collègues n'osent plus me parler.
Je songe aussi à quitter la région dans 2 ans et ma rapprocher de ma famille (ici je n'ai personne) mes parents vieillissent et j'ai envie de les voir  avant leur grand départ.

Je vous embrasse bien fort

Muriel

Hors ligne *Ephémère*

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1330
  • Tu es là dans ma peau comme un coup de couteau
Re : Douleur, fragilité, courage, sens
« Réponse #28 le: 28 Janvier 2013 à 23:09:57 »


*
« Modifié: 10 Juillet 2017 à 23:07:25 par *Ephémère* »
*Ephémère*

       Tu es là d ans ma peau comme un coup de couteau.