Auteur Sujet: des larmes et des mots,  (Lu 703 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne VLJvx48503

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
des larmes et des mots,
« le: 23 Avril 2017 à 18:25:57 »
Je découvre aujourd'hui ce forum. J'y découvre des similitudes avec mon histoire, banale, singulièrement banale. Banale par l'événement qui l'anime, la disparition de l'être qui nous est cher, banale par la façon dont on est plongé dans cet enfer, douloureusement banale par la manière de la vivre,  ordinaire, rien d'extra ordinaire et pourtant si singulière.
Voici quatre ans que ma vie s'est arrêtée. Anéantie, détruite, je n'ai pas les mots pour exprimer ce que j'ai ressenti, rien ne peut exprimer le choc que provoque la mort de la personne aimée.
Durant ces quatre années, je me suis métamorphosée.Je suis passée de l'hébétude des premiers instants qui annihile totalement toutes vos capacités, vos aptitudes, vos réflexes les plus élémentaires à la renaissance, la reconstitution de la Vie explosée par la disparition, la mort de celui qui partageait mon existence depuis plus de quarante ans.
Au jour le jour, l'instinct de survie renaît, c'est lent, épuisant, c'est parfois tellement insupportable qu'on aimerait en finir là.
Et puis, petit à petit en tâtonnant, dans l'ombre, on se relève, on se remet debout, on réapprend à marcher (seul), à regarder(seul) à être (seul), à vivre (seul) mais toujours au fond de soi accompagné de la présence de l'autre, inséparable, indissociable. Je sais désormais qu'il me faudra vivre le restant de mes jours avec cette douleur au fond de moi, mais paradoxalement ce désastre absolu que signifie la mort de l'Autre, cette solitude, cette abandon ressenti, cette coupure, cette incompréhension totale, il me fallait le vivre, le traverser. Savoir s'arrêter, simplement s'écouter, découvrir en soi l'élan, la force vitale qui nous irrigue, apprivoiser notre souffrance, en faire notre alliée et se trouver, se retrouver enfin. Je suis intimement persuadée que la catastrophe vécue au plus profond de moi me réapprend le vrai sens de la Vie et je continue mon chemin avec celui qui m'a quittée il y a 4 ans déjà.
Tout ce chemin je l'ai parcouru accompagné d'autres personnes qui vivaient le même chagrin au sein d'un groupe de paroles où nous pouvions déposer nos larmes, nos colères, nos réactions les plus folles, sans gêne, sans complexes. Savoir trouver, dénicher autour de soi de l'aide, du secours de la compréhension, de la bienveillance cela fait partie de la lente cicatrisation de la blessure qui nous marque à jamais.
A celles et ceux qui me liront, je voudrais transmettre ce message d'espoir. C'est en parlant, en écoutant l'autre, en s'épaulant mutuellement que nous pouvons reprendre le chemin de la Vie. Chacun est unique, nous possédons tous en nous ce plus, cette âme unique et universelle, ce souffle que nous redécouvrons à travers les tourments que la mort procure. Une force qui nous aide à traverser le désastre.

Hors ligne Marina Saboya

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 657
Re : des larmes et des mots,
« Réponse #1 le: 23 Avril 2017 à 18:44:10 »
Tout est dit dans ton message.
J'aurais pu l'écrire, mot pour mot.

Oui, le manque et la douleur restent, mais la joie de vivre revient.
C'est difficile à décrire et encore plus de convaincre ceux qui sont encore en grande souffrance.
Vouloir "s'en sortir" est courageux et indispensable.
Nous avons tant souffert et tant pleuré, nous avons encore le droit de rire et savourer les petits bonheurs du quotidien.
Rien n'est comme avant, mais tout est encore possible.

Des amis, un rayon de soleil, le rire d'un enfant, une étoile filante, un verre de rosé frais...
Vivre, avec notre petit fantôme, là, juste là, toujours là.
PiMa

Mieux vaut souffrir d'avoir aimé que de souffrir de n'avoir jamais aimé.

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 609
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : des larmes et des mots,
« Réponse #2 le: 23 Avril 2017 à 19:43:10 »
Merci à toutes les deux pour cette " promesse ", à laquelle j'ai tant de difficultés à croire, encore.

A 26 mois de son départ, pas l'ombre du début de ce lien, rien ne vient combler ce trou béant dans mon coeur. Il n'est toujours pas là, il ne m'accompagne pas.

Pourtant je "vis", je donne le change. Je pourrais presque parler de reconstruction, puisque je parviens à poursuivre ma vie, à marcher, à regarder, à être ...seule .

Si " j'accepte"  sa mort, je n'accepte pas sa souffrance, sa révolte, sa peur, sa détresse.  Lui, le fort, le flamboyant, le fier, il n'a pas pu gagner la moindre bataille contre la maladie, elle l'a détruit, inexorablement.

Je ne serai, nous ne serons , sans doute jamais en paix avec cela.

Bien à vous

Nora





Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 745
  • Terra Incognita
Re : des larmes et des mots,
« Réponse #3 le: 23 Avril 2017 à 22:04:28 »
"Pas l'ombre du début de ce lien"

A-lienéés sans l'ombre d'un doute, aliénées peut-être, jumelles dans la non-paix.

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2178
Re : des larmes et des mots,
« Réponse #4 le: 24 Avril 2017 à 13:13:52 »

    A-liénée ... pas mal, Faïkette !
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2223
Re : des larmes et des mots,
« Réponse #5 le: 24 Avril 2017 à 18:12:45 »
Alien aliénée, je ne l'ai pas debusqué ce fameux lien intérieur...
On m'aurait menti?

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2949
Re : des larmes et des mots,
« Réponse #6 le: 24 Avril 2017 à 20:36:24 »
quelques questions
amies de ce forum
avez vous utilisé le programme gratuit du site dont est issu ce forum ?
et donc eu ces séances
http://deuil.comemo.org/lien-deuil-au-revoir
et celle ci
http://deuil.comemo.org/rendre-hommage-rituel

bien des pensées de douceur pour vous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2178
Re : des larmes et des mots,
« Réponse #7 le: 24 Avril 2017 à 21:02:32 »

                         Riens du tout.


                     Pour planter un clou
                     J'ai frappé mon doigt
                     De rater beaucoup
                     Non, je n'apprends pas.

                     Pour scier une planche
                     Déchirai ma manche
                     Quelle maladresse
                     On me dit sans cesse.

                     Avec le rabot
                     J'ai coupé de trop
                     On va m'empêcher
                     De recommencer.

                     Toujours si distraite
                     Stoppée par Sa mort
                     Et malgré tout prête
                     A rater encore.

                     ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ M.
                     
                 
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.